Nouvelles recettes

Le buzz du vendredi : thé Clevr Chai, cuisiner avec de la laine et les meilleurs caramels de tous les temps

Le buzz du vendredi : thé Clevr Chai, cuisiner avec de la laine et les meilleurs caramels de tous les temps

Voici notre tour d'horizon de toutes les bonnes choses, de bons conseils et de bons sentiments. C'est l'happy hour des articles de blog ! Cette semaine, nous partageons nos favoris, y compris (mais sans s'y limiter) le thé Clevr Chai, la cuisine avec de la laine et les meilleurs caramels de tous les temps.

Bienvenue dans The Friday Buzz, notre tour d'horizon de toutes les bonnes choses, de bons conseils et de bons sentiments. C'est l'happy hour des articles de blog ! Cette semaine, nous partageons nos favoris, y compris (mais sans s'y limiter) Clevr Chai Tea, Cooking with Wool et Snowshoe & Co!

Les malades ont frappé le ménage Cash, et ils ont frappé fort. Blergh. Cela a commencé la semaine avant Noël et nous a lentement abattus un par un et a réussi à en faire 7 sur 8 d'entre nous.

J'ai appris à me battre dur, cependant. Vraiment dur. Mama Cash n'a PAS le temps d'être malade ! Je fais donc le plein de vitamine C, de zinc et d'échinacée et je bois ma concoction spéciale deux fois par jour qui se compose des éléments suivants : 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme, 2 cuillères à soupe de jus de citron, 2 cuillères à soupe de miel mélangés dans 8 oz d'eau et chauffé à souhait chaleur. (Je sais, ces termes techniques.)

Une fois qu'il a été chauffé, ajoutez une pincée de cannelle et sirotez lentement. Ou essayez de le siroter le plus rapidement possible, car ce n'est pas le meilleur au goût, mais tant pis ! Chaque fois que je le bois, je pense qu'il n'y a aucun moyen que cela puisse aider quoi que ce soit, mais c'est certainement le cas ! Il fait le travail. Cela ne me guérit peut-être pas complètement (on peut espérer, non?), mais cela m'aide à aller mieux rapidement.

Maintenant, je me tourne vers vous pour voir quelles sont certaines de vos méthodes éprouvées pour combattre les malades. Partagez ! Dites-le !

Et maintenant, il est temps de voir ce que la Simply Team partage cette semaine !

NOS FAVORIS DE LA SEMAINE

  • Super lattes à la rescousse ! Megan nous a convaincus que ces mélanges de thé chai sont ah-maze parce qu'ils deviennent super mousseux (grâce au lait d'avoine!) Et sont très faibles en sucre et sont comme un petit rêve le matin.
  • Respirez la splendeur - Emma nous a informés de ces bougies et je veux acheter chacune d'entre elles ! Je pense que je vais commencer par la bougie Wizardy Buttery Drink en premier!
  • Cuisiner avec de la laine (?) – Andy pense que ces vidéos sont incroyables et nous sommes tous d'accord à un million pour cent. Au-delà de l'intelligence !
  • Dix pour cent plus heureux - Ce podcast sur l'alimentation intuitive a vraiment touché Emma à la lumière de notre défi de réinitialisation de janvier !
  • H2O de haute qualité – J'ai essayé de boire plus d'eau et j'adore cette bouteille d'eau ! Jolie couleur, garde mon eau froide et ne fuit pas. Waouh !
  • Raquette & Cie – L'été nous a tous fait découvrir ces caramels et nous sommes tous plus qu'obsédés !

ENTRE-TEMPS SUR INSTAGRAM

Nous avons plongé profondément dans notre défi de réinitialisation de janvier et adorons voir toutes vos photos ! Vous pouvez également suivre en recherchant #simplyreset ! Tant d'idées merveilleuses et fantastiques. Sérieusement. Vous avez tous de bonnes recettes !

COMMENTAIRE DE LA SEMAINE

Alex a laissé LE MEILLEUR commentaire sur notre recette de bifteck de flanc poêlé rapide et facile :

C'est anonyme, non ?

Parce que je ne veux pas que quiconque dans la vraie vie sache que j'ai littéralement léché la casserole.

C'était tellement délicieux. J'aurais pu manger tout le steak moi-même (je me suis arrêté, ne vous inquiétez pas!) Je l'ai fait comme écrit mais j'ai également ajouté quelques traits de sauce Worcestershire à la sauce. Qui aurait cru que le bifteck de flanc pouvait être si incroyable ?

Oui, Anonyme Alex, le bifteck de flanc PEUT être aussi incroyable !

Vous voulez savoir quoi d'autre est incroyable? LE WEEK-END A VENIR !

À votre santé!


A propos de l'auteur

Matt Stone est un chercheur indépendant en santé, auteur de plus de 15 livres et fondateur de 180DegreeHealth. Il est surtout connu pour ses recherches sur le taux métabolique et son rôle central dans de nombreux problèmes de santé ainsi que pour ses critiques des régimes extrêmes. Apprenez-en plus en vous inscrivant à son cours en ligne gratuit sur l'augmentation du métabolisme ICI, qui comprend également? CE LIVRE GRATUIT, et en vous abonnant au podcast 180DegreeHealth ICI.


Mardi 28 novembre 2017

Belles au bois dormant - Stephen King et Owen King

Je suis un fan de longue date de Stephen King, ayant lu tout ce qu'il a écrit. Ses fils, Owen King et Joe Hill sont également des écrivains talentueux. Sleeping Beauties est un effort conjoint entre le père et le fils Owen.

Sleeping Beauties se déroule dans une petite ville des Appalaches où le plus gros employeur est la prison pour femmes. J'aime l'étrangeté qui se glisse dans les petites villes de King. Celui-ci ne fait pas exception. Lorsque les femmes de la ville commencent à s'endormir, elles se couvrent de vrilles blanches et vaporeuses. Et une fois qu'ils sont endormis et couverts, eh bien, ils ne se réveillent pas. Si le revêtement est arraché, disons simplement que ce n'est pas bon pour les hommes. Il y a une femme qui n'a aucune difficulté à se réveiller et à dormir sans aucun effet néfaste. Qui est la mystérieuse Evie ? Alors que de plus en plus de femmes s'endorment, les hommes commencent à paniquer. sont-ils prêts pour un monde sans femmes ?

D'une part, Sleeping Beauties est un conte d'horreur classique de King. Prendre quelque chose d'aussi anodin que s'endormir et courir avec. J'aime la vision latérale du monde de King et les poches d'irréalité qu'il imagine. Mais vous pouvez également regarder le livre avec un œil différent - dans un sens de commentaire social si vous voulez. Les droits des femmes, l'abus de ces droits, le sexisme, la violence et plus encore. Il y a aussi un serpent dans un arbre et une femme appelée Evie. 'nuff dit. Il y a un choix à faire par les femmes dans le livre. (Oui, y compris les dormeurs)

J'ai choisi d'écouter les Belles au bois dormant. J'ai souvent dit qu'écouter un livre m'immergeait davantage dans l'histoire que la lecture. C'était certainement le cas pour les Belles au bois dormant. L'interprète (parce qu'elle a fait plus que raconter !) était Marin Ireland - et elle était fantastique ! Elle a une voix audacieuse, facile à écouter et donc très, très expressive. Il y a beaucoup de personnages dans ce roman et elle a créé de nombreuses voix, accents, tons et cadences pour les illustrer. Son interprétation du livre était parfaite.

Quelle partie du livre est Steven et quelle est Owen ? Vous savez, ce n'est pas quelque chose que j'ai jamais essayé de discerner. Au lieu de cela, j'ai joyeusement sauté dans mes écouteurs pendant vingt-cinq heures de what if. et j'ai apprécié chaque instant. Écoutez un extrait des Belles au bois dormant.


Comment faire un smoothie aux baies mélangées

D'accord, ce smoothie aux baies mélangées ne pourrait pas être plus simple ! Ne vous inquiétez pas si vous n'avez pas de mixeur sophistiqué, n'importe quel bon mixeur fera l'affaire. Dans un mélangeur, ajoutez les baies, la glace, le yogourt grec, le miel et le jus de pomme. Mélanger jusqu'à consistance lisse. Si vous devez vous arrêter et gratter les côtés, cela vous aidera aussi. C'est tellement simple et délicieux !

Conseils et variantes pour le meilleur smoothie aux baies

La meilleure chose à propos de ce smoothie aux baies est à quel point il est personnalisable. Changez les ingrédients comme vous l'aimez ! Améliorez encore ce smoothie aux baies mélangées avec ces astuces et variations rapides.

  • Baies mélangées: Vous pouvez sauter la glace et utiliser des baies congelées. Les baies congelées sont souvent plus nutritives car elles sont congelées au sommet de leur fraîcheur. Plus les baies fraîches restent longtemps, plus elles perdent de nutriments.
  • Yaourt grec: Utilisez du yogourt grec sans gras pour moins de gras, mais sans compromettre la saveur ou l'onctuosité.
  • Jus de pomme: Si vous ne voulez pas de sucre supplémentaire, vous pouvez le remplacer par du lait d'amande, de l'eau ou de l'eau de coco.
  • Ajoutez vos verts : C'est l'un de ces smoothies où l'ajout d'épinards ou de chou frisé à ce smoothie est parfait. Les baies cachent la couleur verte pour que vos enfants le boivent toujours.
  • Ajoutez des protéines : Ajoutez une cuillère de votre poudre de protéine préférée pour augmenter les protéines et la nutrition.
  • Suppléments: Augmentez les fibres et les nutriments et ajoutez une cuillère à soupe de graines de chia ou de farine de graines de lin.
  • Bananes surgelées : J'aime ajouter une banane congelée pour augmenter l'onctuosité, la douceur et la nutrition.

Plus d'idées de petit-déjeuner à emporter

Les smoothies aux baies mélangées sont un excellent petit-déjeuner à emporter lorsque je manque de temps et que j'ai un grand besoin. Ces petits déjeuners sont rapides et faciles à préparer et parfaits à emporter.

Plus de boissons à siroter et à aimer

Parfois, le jour, l'occasion ou la célébration appelle un bon verre. Un grand verre de la boisson parfaite peut être la touche parfaite à votre repas. Ils peuvent être chauds, froids, épais ou fins. Que ce soit pour étancher votre soif, vous réchauffer ou compléter un repas spécial, une bonne boisson peut faire des merveilles. Ils peuvent être doux et pétillants ou lisses et veloutés. Avec un large éventail de saveurs et d'idées, il peut être difficile de savoir par où commencer. Ces boissons éprouvées peuvent vous aider à démarrer lorsque vous recherchez la boisson parfaite.

Calories 154 kcal (8%) Glucides 36 g (12%) Protéines 2 g (4%) Lipides 1 g (2%) Lipides saturés 1 g (5%) Cholestérol 1 mg Sodium 15 mg (1%) Potassium 240 mg ( 7%) Fibres 3 g (12%) Sucre 29 g (32%) Vitamine A 56 UI (1%) Vitamine C 4 mg (5%) Calcium 38 mg (4%) Fer 1 mg (6%)

Toutes les informations nutritionnelles sont basées sur des calculs de tiers et ne sont qu'une estimation. Chaque recette et valeur nutritionnelle varient en fonction des marques que vous utilisez, des méthodes de mesure et de la taille des portions par ménage.


Le buzz du vendredi : thé Clevr Chai, cuisiner avec de la laine et les meilleurs caramels de tous les temps - Recettes

dans le sens des aiguilles d'une montre à partir du bas à gauche : raisins Concord, prune Stanley, baies incas et cerises de terre (Physalis), baies de goji, framboises Fall Gold.

J'étais en train de cueillir des fruits pour le déjeuner pendant une pause sous la pluie et j'ai pris quelques photos d'une partie de l'arrière-cour. Les pluies ont reverdi très rapidement le jardin. J'ai du mal à cueillir, rôtir et conserver les tomates avant que les pluies continues ne les divisent toutes. Idem avec les prunes.

Ce n'est pas encore officiellement l'automne, mais on en a vraiment l'impression cette semaine. Le froid du matin lorsque je m'occupe des tâches ménagères me rappelle rapidement que les jours restants au jardin sont relativement peu nombreux. Les légumes et les fruits d'été commencent à s'estomper, mais tant d'aliments d'automne arrivent, je suis submergé de produits.

Mon objectif a toujours été d'avoir une répartition uniforme des récoltes de fruits tout au long de l'année. La fin septembre ne fait pas exception. Les framboises, les raisins, les prunes tardives, les pommes, les baies de goji sont toujours aussi forts. Les physalis (baies incas et cerises de terre) commencent tout juste à mûrir, et les coings, nèfles, kiwis ne seront pas prêts avant plusieurs semaines.

Voici quelques photos d'une petite partie du jardin, telle qu'elle apparaît aujourd'hui, luxuriante et verte, mais commence à baisser pour l'année :

Une partie de la cour et du poulailler.

Plus de l'arrière-cour et de la maison de canard.

L'échinacée est toujours aussi forte.

Le coing sera prêt dans quelques semaines à un mois.

Ruth avec sa poule préférée, Cookie.

Sirop de Sureau Frais

L'une de mes activités d'automne préférées est la récolte de baies de sureau pour faire du sirop de sureau.

J'ai deux aînés noirs (Sambucus nigra) et un aîné bleu (S. nigra ssp. cerulea), et la plupart des années, vous pouvez récolter 40 lb ou plus de fruits de ces trois arbustes.

La plupart des fruits peuvent être atteints depuis le sol, mais j'ai un élagueur pour m'aider à accéder aux grosses grappes en hauteur.

Nous avons eu une forte pluie qui a emporté toutes les cendres des incendies de forêt, donc cela semblait être le bon moment pour récolter la deuxième ronde de fruits.



J'ai laissé les volailles hors de leur course, afin qu'elles puissent chasser les vers et les insectes dans le paillis trempé par la pluie. Les canards n'aiment pas les baies de sureau et les poulets n'en nettoieront que quelques-unes. Ils préfèrent de loin les invertébrés riches en protéines qui abondent dans le jardin ombragé.

L'un des sureaux noirs forme des grappes plus petites que l'autre, mais chaque baie individuelle de l'ombelle est plus grosse.

Toutes les parties du sureau contiennent des glycosides cyanogéniques. Les baies en contiennent le moins, qui se dissipe à la cuisson. Cependant, les tiges, les feuilles et les racines contiennent des quantités toxiques. Les baies de sureau doivent être retirées des tiges qui les maintiennent en grappe avant de pouvoir être cuites. Même les petites tiges qui maintiennent les baies ensemble dans leur forme d'ombelle caractéristique doivent être retirées avant la cuisson.


Les baies tachent les vêtements et la peau et peuvent être difficiles à retirer des tiges. J'utilise une fourchette. Congeler d'abord les baies peut également faciliter leur retrait des tiges.

Une fois les baies égrappées, elles sont lavées pour éliminer les grains, les insectes, les toiles d'araignées et les fleurs séchées. Je fais ensuite un lot de sirop frais et je congèle le reste dans des emballages pour faire plus de sirop tout au long de l'hiver. Je les ai séchés dans le passé, mais je pense que la congélation préserve mieux la saveur et la nutrition.

Je prends régulièrement du sirop de sureau pendant la saison du rhume et de la grippe, directement, mélangé à du thé chaud ou même mélangé à de l'eau de Seltz. Les baies de sureau contiennent de très grandes quantités de vitamine C et sont riches en vitamine A, en fer, en B6 et en potassium. Ils sont une puissance nutritionnelle, et je me sens très privilégié de pouvoir les cultiver à la maison, où je peux contrôler la façon dont le fruit est produit. Les baies et les plantes ne sont jamais pulvérisées. Les arbustes sont nourris avec des minéraux de poussière de roche, du fumier de volaille organique, des déjections de vers, de la consoude et du thé de compost. Je sais que je nourris le sol pour que la plante puisse en profiter et produire pour moi les baies les plus nutritives possibles.

Si vous êtes local et intéressé par certains de mes sirops de sureau entièrement biologiques, veuillez consulter le bon de commande ICI (les détails sont sur le formulaire). Je ferai un lot qui sera prêt à être récupéré (ou livré à Oaks Park pour les derbys) le 27 septembre. Parce que j'ai eu des problèmes avec les gens qui commandent et ne paient pas dans le passé, je vais prendre le paiement avant Je fais un lot cette fois-ci.

Si vous avez des questions sur la croissance des aînés ou la fabrication du sirop, n'hésitez pas à m'envoyer un e-mail à [email protected] ou à laisser un commentaire ci-dessous. Merci!

Culture de champignons - Capsules de vin

Oui, il y a encore du jardinage à faire en février ! Aujourd'hui, nous plantions du blanc de morilles sous les pommiers, et cet après-midi, j'ai commencé à me préparer à planter le délicieux champignon Winecap dans le jardin. Voici une vidéo que j'ai réalisée sur Stropharia, et quelques conseils pour réussir à cultiver ce délicieux champignon gourmand dans votre jardin.

Si vous n'en avez pas eu l'occasion, n'oubliez pas de vous abonner à ma chaîne youtube !

Du thé et un visiteur

L'un des rituels préférés de mes enfants est le thé de l'après-midi. Nous avions l'habitude de prendre un thé le jeudi, mais au fur et à mesure que les enfants ont grandi et que leurs besoins ont changé, nous sommes passés à un goûter décontracté n'importe quel jour de la semaine où ils veulent s'asseoir et le prendre.

George veut inévitablement prendre le thé tous les jours, que ses frères et sœurs le veuillent ou non. Il adore sortir la porcelaine et son thé à la menthe préféré et se sentir très grand.

Avec notre thé, nous avons eu le dernier des poires Seckel de notre arbre, et le premier des nèfles (enfin, je les ai appréciés. George n'était pas si enthousiaste. Il a aimé les poires - je ne pense pas que quiconque peut résister à une poire dont le goût correspond à son surnom, la poire en sucre.)

Pendant que George savourait son thé, Hal s'est un peu blotti avec notre invitée préférée : Annabelle le perroquet Pionus. C'est le perroquet le plus doux et le plus doux que j'aie jamais connu (et j'ai connu beaucoup de perroquets). Elle a un comportement si calme et aime sortir avec les enfants, même si elle semble préférer Hal à tout le monde, ce qui est une bonne chose, car il l'adore absolument.

Une chose que j'apprécie vraiment à l'heure du thé, c'est que je peux m'asseoir et tricoter pendant que George et moi bavardons. Aujourd'hui, j'ai terminé un reste de chapeau pendant que nous traînions. Il me semble avoir beaucoup de petites boules de divers gris et jaunes en poids peigné et j'ai fait quelques chapeaux avec des rayures grises et jaunes – J'aime beaucoup la combinaison. J'ai maintenant travaillé sur toutes mes bricoles grises et George m'a demandé de lui faire un bonnet en coton avec du rouge, de sorte que ce soit le prochain sur la liste des projets de tricot. (J'ai aussi un châle sur les aiguilles, mais j'aime généralement un projet stupide et facile sur lequel me rabattre en même temps, et les chapeaux ou les chaussettes conviennent toujours à cette facture.)

Je serai de retour demain pour Yarn Along de Ginny.

Châle Cassis

La châle de Cassis est décollée des aiguilles et bloquée. J'ai apporté quelques modifications au modèle et je suis extrêmement satisfait du résultat.

Le fil est le poids de dentelle Malabrigo que j'ai acheté en liquidation il y a longtemps et je ne me souviens plus du coloris. Il se tricote très bien et j'adore le halo flou et le loft dans la pièce finie. Le fil est extrêmement doux et agréable à travailler. J'ai utilisé environ 3/4 d'un écheveau pour le châle et je peux faire des chaussons pour bébé avec les restes.

Rejoindre Ginny pour son fil Yarn Along aujourd'hui, où nous partageons ce que nous tricotons et lisons. Ce week-end, je participerai à un tournoi de derby masculin à Eugene, alors aujourd'hui, j'essaie de me concentrer sur les tâches ménagères et de passer du temps avec les enfants. Je n'ai pas eu beaucoup de temps pour lire, sauf une heure avant que les enfants ne se lèvent ce matin. J'ai lu un peu plus loin dans Robert Harrison’s Jardins : un essai sur la condition humaine.

J'ai hâte de rattraper tout le monde sur les messages de Yarn Along quand je reviendrai dimanche soir.

J'espère que vous passez un merveilleux week-end!

Kit de potions magiques

Nous sommes accroupis à la maison aujourd'hui grâce à la météo. Toutes les pratiques de derby et les mêlées ont été annulées en raison des tempêtes de vent et des inondations à Portland. Tous mes grands projets de jardin pour l'après-midi sont également en attente. Mais nous avons trouvé de quoi nous occuper dans la maison aujourd'hui.

Hal organise une fête d'anniversaire pour un ami proche de son programme ReWild Nature Immersion, et je lui ai demandé ce que son ami pourrait vouloir pour son anniversaire. Il m'a répondu : “Carmine’ aime vraiment Minecraft, et je pense qu'un kit de potions magiques serait un cadeau sympa. Faisons-en un kit de style ReWild, d'accord?”

Chaque kit de potion magique a besoin de quelque chose dans lequel broyer les ingrédients. Nous avons commencé avec un ensemble mortier + pilon en bois que j'ai trouvé en ligne. Nous l'avons poli avec un peu de notre polish à la cire d'abeille et nous nous sommes mis à trouver des ingrédients de potion qui pourraient y être broyés.

George a aidé à emballer des fleurs séchées (calendula, lavande) et des herbes dans des pots pour bébés (j'en avais ramassé un tas sur Freecycle pour les projets d'artisanat des enfants).

J'ai ajouté de la résine de myrrhe douce (Opoponax, de Somalie), qui sent bon et est amusante à broyer.

J'ai tapissé une boîte en bois d'occasion avec du tissu à base d'herbes de jardin coupé pour s'adapter, puis Hal a aidé à organiser les pots d'herbes et de fleurs, les papas magiques et les flacons compte-gouttes et à envelopper le tout.

Je sais que Hal était vraiment fier de son cadeau fait maison et j'espère que Carmine aime le kit fini et qu'il aura la chance de créer toutes sortes de projets magiques et de potions désordonnés !

Recette de muffin banane-sésame-épeautre

Après un long week-end de derby, nous avons eu une journée PJ à la Baker House aujourd'hui pour rattraper notre retard et récupérer un peu.

Les plus jeunes ont passé la majeure partie de la matinée à continuer d'écouter Harry Potter et la coupe de feu sur le CD du livre, alors que j'ai un peu plus de la frontière pour mon Châle Cassis complété. J'ai commencé ce châle il y a longtemps, je l'ai froissé et je l'ai juste redémarré après avoir apporté quelques modifications. Jusqu'à présent, ce n'est pas le tricot le plus excitant, mais je n'ai jamais fait de châle avec ce genre de construction auparavant (la bordure tricotée verticalement puis le corps du châle ramassé par le bord long), alors je voulais lui donner un essai.

Entre les tâches ménagères et le tricot, j'ai passé environ 4 heures de travail dans la cour, à élaguer le raisin et à nettoyer l'automne, etc. J'ai fait une vidéo montrant une partie du travail que j'ai fait dans la cour avant pendant que je lis pour faire passer trois plates-bandes annuelles aux guildes de fruits vivaces dans le cadre de notre mini forêt alimentaire de la cour avant. Vous pouvez voir ça ici.

L'un des arbres que je mentionne brièvement dans les vidéos est la papaye. On l'appelle parfois la banane de l'Arkansas, elle est originaire de l'est des États-Unis et c'est un fruit que j'aime beaucoup. Bien que je n'aurai pas de papayes avant quelques années si je les plante cet automne (elles ont une durée de conservation extrêmement courte et ne sont pas disponibles dans le commerce). Dans les produits de boulangerie, les papayes et les bananes sont interchangeables.

Comme j'avais une banane mûre sur le comptoir et une envie de papaye, j'ai fait des muffins à la banane. Ce n'est pas pareil, mais bon quand même. Voici ma recette préférée de muffins à la banane, et celle que les enfants demandent toujours. Nous les avons eus pour le déjeuner et encore pour une collation l'après-midi. Les restes se conservent bien pour le petit déjeuner de demain.

Cette recette utilise du tahini et de la farine d'épeautre, qui ont tous deux une délicate qualité de noisette qui se marie bien avec la banane. Si vous n'avez pas de farine d'épeautre, vous pouvez la remplacer par du blé entier.

Muffins Banane Sésame

Donne 24 muffins standards

1 Préchauffer le four à 400F. Tapisser 24 moules à muffins de papier ou bien graisser

2..Combinez les ingrédients humides suivants dans un bol non réactif :

3 œufs de poule ou 2 œufs de cane, légèrement battus

⅛ C huile de coco + ¼ C tahini fondu ensemble et refroidi

3 bananes moyennes, pelées et écrasées

3. Dans un bol séparé, tamiser ensemble les ingrédients secs suivants.

peu de ¾ C de farine non blanchie

4. Puis pliez en suivant les compléments aux ingrédients secs :

¼ C avoine à cuisson rapide OU noix de coco grillée non soufrée/non sucrée

5. Maintenant, pliez les ingrédients secs dans les ingrédients humides, en faisant attention à ne pas trop mélanger. La pâte sera grumeleuse. Une fois combinés, repliez :

Dans un petit bol, mélanger : ⅓ C de graines de sésame mélangées à ½ C de sucre turbinado

5. Remplissez chaque moule à muffins au moins aux 3/4 de pâte et saupoudrez de mélange sésame-sucre sur le dessus. Cuire au four à 400F pendant environ 20-23 minutes ou jusqu'à ce que les muffins soient dorés sur le dessus et mis au milieu.

Un matin à l'intérieur

Hal est au programme ReWild’s Nature Immersion le vendredi. C'est le point culminant de sa semaine. Il peut courir dehors toute la journée, acquérir des compétences primitives et s'engager dans de nombreux jeux imaginatifs avec ses amis. Il rentre à la maison fatigué, sale et très, très heureux.

Ce n'est pas seulement un avantage pour lui : dans une maison avec beaucoup d'enfants, envoyer un seul enfant pour la journée présente de nombreux avantages. Cela lui offre non seulement une aventure en dehors de ses frères et sœurs, mais cela réduit également considérablement les conflits, les dégâts, le bruit, etc. dans la maison. Et étant donné que la résolution des conflits entre frères et sœurs constitue normalement l'essentiel de mon « parentage » ces derniers temps, le vendredi est également un jour que j'attendais avec impatience. J'accomplis tellement de choses le vendredi, tout en ayant une matinée calme et paisible.

J'ai fait cuire une miche de pain à l'épeautre au sésame tôt ce matin. Il contient 2 tasses de farine non blanchie et 1 tasse d'épeautre, il met donc plus de temps à lever, mais il finit par gonfler. Il est beaucoup moins dense qu'un pain à l'épeautre, avec encore le goût de noisette de l'épeautre.

Pendant que le pain montait, j'ai travaillé sur une paire de chaussettes de haut en bas mix-n-match que j'ai commencées il y a longtemps. Je suis descendu jusqu'aux orteils sur la dernière chaussette, et puis je peux les bloquer ! (Rejoindre le fil Yarn Along de Ginny. Ce sont des fils 100 % laine que ma belle-sœur m'a donnés il y a quelque temps. Ce sont des restes d'un autre projet qu'elle a réalisé, donc je ne suis pas sûr de la marque.)

Pendant que je tricote ce matin, George a alterné entre travailler sur un puzzle et jouer avec des objets sur l'étagère de la nature. Il adore regarder les agates et les coquillages de patelle que nous avons ramassés à la plage le mois dernier, et a ajouté quelques noisettes de l'arrière-cour.

Il semble que partout où vous regardez dans la cuisine, il y a des nèfles éparpillés. Les enfants et moi continuons à les amener lorsqu'ils tombent de l'arbre. Ils doivent reposer sur le comptoir pendant quelques semaines pour se ramollir et être comestibles. J'ai hâte de les manger : elles ont un goût intense d'automne pour moi. (Voir ma nouvelle vidéo sur la culture et la consommation de nèfles ici.)

Ce week-end est rempli de derby. J'officie quatre combats, en trois jours, ainsi que quelques mêlées. Mais le week-end prochain, je prends le week-end pour travailler au nettoyage du jardin d'automne et faire passer une partie du jardin de la cour avant des annuelles aux vivaces. Le plan est d'ajouter deux nouveaux papayes, un autre grenadier et un kaki “Nikita’s Gift” parmi les arbustes et les plantes vivaces herbacées que j'ai établies au cours des deux dernières années. Trouver l'équilibre derby-vie est difficile pour moi, d'autant plus que l'automne dans le jardin est encore une période chargée, mais j'attends avec impatience un week-end de derby fou à partir d'aujourd'hui et un week-end de permaculture le week-end prochain.

Recette de confiture de figues + 3 agrumes

L'été sec et l'automne doux ici en Oregon ont produit une agréable surprise : la récolte principale de figues de Negronne a mûri ! Dans notre climat frais, les seules figues adaptées à la culture sont celles qui produisent une délicieuse récolte de breba (première). De nombreuses figues produisent de petites figues breba farineuses qui ne sont pas sucrées et ne valent pas la peine d'être mangées. Certaines variétés, comme mes figues Desert King et Negronne, sont appréciées pour leurs figues breba sucrées et abondantes. La plupart des années, le temps devient trop froid pour que la dernière récolte principale de figues mûrisse. Cependant, cette année, la culture principale de la Negronne a produit environ 10 livres de figues par semaine au cours des trois dernières semaines.

Avec l'abondance inattendue de figues si tard dans la saison, je les ai coupées, congelées et conservées, car nous ne pouvons pas les manger toutes fraîches. Les figues vraiment mûres qui ont la saveur la plus complexe et la plus développée ne se conservent que quelques jours et doivent être utilisées rapidement. Une façon d'utiliser une partie importante de la prime est de faire de la confiture.

Les figues sont les fruits les plus sucrés, avec une note Brix de 20 à 30, et rarement jusqu'à 40. (Une définition très approximative et non technique : Brix est une mesure de la teneur en sucre, avec 1 Brix = environ 1-2% de sucre par volume ). Ils n'ont pas d'acide et peuvent être incroyablement sucrés. Je trouve la confiture de figues nature presque incroyablement sucrée et j'aime la manger avec du fromage salé pour réduire la douceur.

Une autre option consiste à ajouter un ingrédient très acide à la confiture de figues, afin que sa netteté réduise la douceur intense du fruit. J'ai fait de la confiture de figues et de vinaigre balsamique et je l'apprécie beaucoup, surtout sur de la crème glacée. La saveur est sophistiquée et rafraîchissante, mais pas particulièrement adaptée aux enfants. Cette fois, j'avais des agrumes dans le réfrigérateur, et j'ai donc choisi cela pour le composant acide de la confiture. (Si vous aimez votre confiture assez acidulée, n'hésitez pas à doubler la pulpe et le zeste de citron vert dans cette recette.)

Confiture de figues + 3 agrumes

4 tasses de figues fraîches hachées finement (je les coupe en 12)

2 1/2 T de sucre granulé blanc

Facultatif : 2 à 3 cuillères à soupe de Grand Marnier

  1. Dans une grande casserole à fond épais, mélanger les figues hachées et le sucre, en remuant pour combiner. Laisser macérer pendant que vous préparez les autres ingrédients.
  2. A l'aide d'une microplane, zester le citron, l'orange et un citron vert. Pressez le citron. Mettez le zeste de côté.
  3. Retirez la peau/la moelle de l'orange. Séparez les fruits et hachez-les. Presser le reste de la membrane et réserver le jus. Répétez avec les deux citrons verts. (Jus total réservé = environ 3 cuillères à soupe)

4. Préparez un bain d'eau chaude et stérilisez les bocaux, les couvercles et les anneaux. La recette donne 4-5 demi-pintes.

5. Baisser le feu à moyen sur les figues et le sucre. Pendant qu'il se réchauffe, incorporer les ingrédients d'agrumes et 1/2 cuillère à café de sel.

6. Porter le mélange à ébullition et cuire en remuant fréquemment pour éviter de brûler. Écrasez périodiquement avec le dos de la cuillère ou un presse purée pour briser les morceaux de figue. En 45-60 min, la confiture s'épaissira jusqu'à la consistance désirée. Gardez à l'esprit qu'il s'agit d'une confiture à l'ancienne sans pectine commerciale supplémentaire et que les figues sont faibles en pectine. Les agrumes contiennent de la pectine et vont figer la confiture, mais ils seront un peu plus fins que les confitures additionnées de pectine.

Immédiatement avant de verser la confiture dans les pots, ajoutez 2-3 cuillères à soupe de Grand Marnier (goûtez, si vous en voulez plus, ajoutez une autre cuillère à soupe) et remuez bien. Laisser cuire 2 minutes. (attention, trop d'alcool fluidifiera trop la confiture.)

8. Versez la confiture finie dans des pots d'une demi-pinte stérilisés chauds, essuyez les bords, placez les couvercles et les anneaux, et mélangez dans un bain d'eau chaude pendant 10 minutes. La confiture continuera à s'épaissir dans le pot au cours des prochaines 24 heures.

Recette de beurre de poire et de coing

Hier, j'ai passé la matinée à faire du beurre poire-coing. C'est une variante du beurre de pomme traditionnel parce que j'utilise les ingrédients que j'ai sous la main. J'ai une abondance de cognassiers dans le jardin, et les fruits commencent maintenant à mûrir. J'ai aussi un panier plein de poires en ce moment - certaines de notre poirier Seckel, mais la plupart des filles ont ramassé à Hood River le week-end dernier.

Je fais du membrillo avec du coing chaque année, ainsi que du beurre de poire caramel-épice (désolé, la recette est top-secrète !), mais avec la quantité des deux dans ma cuisine en ce moment, j'ai pensé que j'essaierais de les mélanger ensemble. Je suis assez content du résultat. Voici ma recette :

Beurre de Coing-Poire Épicé

10 poires (j'ai utilisé un mélange de Comice, Seckel, Barlett et Red Anjou)

  1. Lavez les fruits, épluchez-les et épépinez-les. Coupez les coings en 16 et la poire en 8 (les coings sont plus durs et plus longs à cuire, les couper en plus petits morceaux assure qu'ils cuisent au même rythme).
  2. Dans une grande casserole à fond épais ou un faitout, ajoutez les fruits hachés et l'eau. Couvrir et cuire à feu moyen jusqu'à ce que tous les fruits soient tendres (environ 30 minutes).
  3. Une fois les fruits tendres, retirer le couvercle et réduire la tête. Ici, vous avez deux options : pour un beurre super onctueux, transformez les fruits dans un moulin à légumes. Pour un beurre plus rustique, écrasez soigneusement au presse purée. Mesurer la pulpe. Vous devriez avoir 8 tasses.

Dans le sens des aiguilles d'une montre à partir de l'extrême gauche : sel, cannelle, piment de la Jamaïque, clous de girofle, gingembre.

Beurre à moitié cuit

Hors des aiguilles & #8230blues pâle.

Fil économisé et motifs faciles = deux châles finis.

Je pense que ce fil est de l'alpaga. Il s'agit de deux teintes en rayures pour en avoir assez pour faire un châle. Le tricot est facile, insensé, méditatif.

Ce fil est un mélange laine/alpaga. Châle simple de style plume et éventail. J'aurais aimé qu'il y en ait eu plus pour faire un plus grand châle. J'ai presque fini avec un plus grand châle d'automne en marron et violet peigné avec une bordure en plumes et en éventail, et je posterai des photos quand je l'aurai terminé (peut-être la semaine prochaine ?)

Celui-ci est un cadeau d'anniversaire pour ma mère la semaine prochaine (chut ! Ne le dites pas !). Auparavant, je n'aimais pas les motifs de plumes et d'éventails et je préférais les dentelles plus délicates et complexes. Mais avec quatre enfants occupés et ayant besoin de poser mon travail fréquemment, j'ai appris à apprécier un modèle simple et prévisible.

Je serai à Salem demain pour un combat de derby, mais je serai de retour dimanche avec une nouvelle recette.

Bénédictions pour votre week-end !

Recette de tarte aux girolles et au gruyère

J'ai fait cette tarte aux chanterelles et au gruyère plusieurs fois au cours des dernières semaines. C'est rapide et facile, et utilise des ingrédients que j'avais facilement sous la main dans le garde-manger et dans le jardin. Il ne prend que quelques minutes à assembler et regorge de saveurs automnales. Si les chanterelles ne sont pas de saison, vous pouvez les remplacer par n'importe quel champignon frais et charnu, tranché finement.

Tarte aux Chanterelles et Gruyère

1 pâte feuilletée du commerce, décongelée au réfrigérateur

Une tasse comble de girolles, tranchées finement

Quatre morceaux de chou frisé, tiges enlevées et déchirées en morceaux d'un pouce

1 œuf battu avec 1 cuillère à soupe de crème épaisse

1)Préchauffer le four à 375 F. Abaisser la pâte. Tapisser un moule à cake de papier sulfurisé et déposer la pâte dessus. Badigeonner les bords de la pâte avec le mélange de dorure aux œufs et replier sur 1/2 pouce. Presser avec une fourchette pour sceller et sertir les bords. Ajouter plus de dorure sur le bord extérieur frisé. Remettre au réfrigérateur pour refroidir pendant 10-15 minutes si la pâte s'est trop réchauffée pendant ce temps.

2) Étaler délicatement la chèvre sur le fond de la pâte. Saupoudrer de la moitié du gruyère râpé, des champignons et du chou frisé. Top with remaining gruyere. Drizzle with balsamic vinegar and olive oil, then sprinkle lightly with pink salt and liberally with cracked black pepper.

3) Bake at 375 for 15-18 minutes or until crust is browning. Place under the broiler for 2-3 minutes or until cheese is bubbling and turning golden. Remove from oven and immediately place on a wire cooling rack.

Cut into 16 pieces. Servez chaud ou à température ambiante. Prendre plaisir!

End of Summer Salad

A friend from derby is recovering from a broken leg and I’m taking her tomato bisque and homemade bread for dinner and needed a salad for the side dish. The garden is bursting with tomatoes and peppers, the mint has spread everywhere, and the fall curly kale is ready to start harvesting. I have a big block of feta in my fridge and a lot of Israeli couscous in my pantry. And thus, this salad came together.

(Note: The recipe serves four, but some of the quantities look large in the photos because I made a quadruple batch to share with my parents and so our family could have some for dinner, too.)

End of Summer Israeli Couscous Salad

2 cups Israeli couscous (sometimes sold as “pearl couscous”)

2 tsp salt (I prefer pink Himalayan)

1 1/2 Tbsp extra virgin olive oil

2 C chopped tomatoes (I used a mix of cherry and beefsteak tomatoes)

1/2 C finely chopped sweet peppers (I used pimiento and part of a yellow bell pepper)

1/4 sweet onion, very finely chopped

2 large pieces curly Scotch kale, washed, ribs removed, and chopped

2 tsp fresh mint, cut in a fine chiffonade

1/8 tsp cracked black pepper

  1. In a medium saucepan, bring the water and salt to a boil. Add the couscous, cover and cook for 8-10 minutes or until couscous is tender and cooked through. Remove from heat, remove lid, toss gently with the olive oil, and allow to cool to room temperature.

2. In a large bowl, combine all chopped veggies, mint, pepper, vinegar, and feta and gently toss.

3. Gently fold the cooled couscous into the bowl of veggies. Add salt and additional pepper to taste. Garnish with sprigs of mint, and serve at room temperature or chilled – your choice. Prendre plaisir!

Returning

I’ve always been a sporadic blogger. Honestly, the last several months, it’s been easier to Instagram. After a long, unintended blog break full of

the change of the seasons always draws me back here. I have recipes and knitting patterns in the works, and hope to be back to blogging on a semi-regular basis…for a while at least…until derby and work and unschool life with four kids gets overwhelming again.

Blessings on this tail end of summer. Back tomorrow with a recipe to share.

Chai-Spice Oatmeal Muffin Recipe

My youngest child, George, loves muffins. Several mornings a week, he requests muffins for breakfast. And he wants variety. Sometimes I make banana-tahini muffins, sometimes blueberry with streusel topping, sometimes molasses spice muffins. Thanks to G’s desire to be surprised with new types of muffins, I am always working up new recipes.

We have a lot of chai tea mix leftover from the holidays, so I have been working up a recipe for Chai-spice muffins. Our chai mix contains powdered milk, black tea, sugar, cinnamon, clove, cardamon, anise, and ginger. Over the past week I’ve baked several revisions and the kids gave me their honest feedback of every attempt. Here’s the winner:

George’s Chai-Spice Applesauce-Oatmeal Muffins

1 1/2 C old-fashioned oats, uncooked

3/4 C spelt flour (you can substitute whole wheat)

1 C applesauce (unsweetened)

3/4 C firmly-packed dark brown sugar

3 Tbsp oil (I use hazelnut, but you can use vegetable)

3/4 C chopped dark chocolate or chocolate chips

Optional: sprinkle tops of the muffins with brown sugar before baking.

1)Preheat oven to 400 F. In a large bowl sift together dry ingredients

2)In a separate bowl, whisk together applesauce, brown sugar, milk, egg, and oil.

3)Fold wet ingredients into dry until just combined, then fold in chopped chocolate. Be careful not to overmix.

4)Fill lined muffin tins with batter. Tins will be nearly full to the top. Sprinkle with brown sugar if desired.

5)Bake at 400 F for 22-24 min, rotating halfway through. Let muffins rest for 5 min before removing from pan and cooling completely on a rack. Makes 12 muffins.

I am behind on my blogging, but it has been for good reason (and for once, that reason isn’t roller derby!). I’ve joined the blogging/writing team at Azure Standard, and have been busy working on my first two pieces. Keep an eye out for my posts in Azure’s new Healthy Living blog. I’ll be writing about gardening, permaculture, beekeeping, poultry keeping, and sharing LOTS of my original, healthy recipes.

January Garden Slumber

This is what gardening looks like in Western Oregon in January.

I’m trying to finish shoveling a giant pile of mulch off my driveway. I’m down the last couple of yards, and even though it was 38 degrees and raining out, today was the day when I had room in my schedule to work on it. So, I got to work.

Most of the garden is asleep in January, but I still make the rounds of all my perennials every week to check on them. Each one gets a visual inspection for weather/rodent damage, disease, state of dormancy, etc.

The Goumi berry (Eleagnus multiflora) (left) and Sea Buckthorn (Hippophae rhamnoides) (right) plants may lose their leaves in winter, but they still provide visual interest with upright shape and scores of thorns. The Goumi’s thorns are only on younger growth, but their downward hook means it is easy to snag a hole in your pants as you walk by. Sea Buckthorns are notorious for their spines, but I grow Siberian varieties, which are less thorny than their German cousins. Both species are nitrogen fixers and produce their own nutritious tasty fruits, but their spikey nature means I have planted them on the perimeter of the garden – near enough to the pome fruits to provide nitrogen-fixing benefits, and where their own berries can be easily reached but not where kids will fall into them, or clothes become easily snagged on the spines.

Walking around today, I noticed that one of the rhubarbs in a particularly warm and sheltered spot has emerged early from dormancy. The new leaves are always a vibrant blend of fuschia and chartreuse, with salmon and tangerine overtones. Simply beautiful.

The rhubarb divisions potted up for our upcoming spring plant sale are all still dormant, but I can spy one in the upper right trying to wake up.

The backyard isn’t much to behold this time of year. One can hardly tell there is an orchard along the U-shaped perimeter of the yard – it all blends in to the fencing with the leaves and fruit absent. The rain garden in the foreground doesn’t impress much at the moment, either. But soon sleeping herbaceous perennials and spring bulbs will start to stir from their slumber.

For the time being, the ducks have the run of the place -the rain keeps the chickens hiding much of the time, and the ducks follow me around as I take care of morning chores, although here they’re happily preening in the rain garden, in the midst of a downpour. Always in their element in wet weather, the ducks.

Working outside every day in winter weather has taken a toll on my hands. Every time I come in, my knuckles seem to be cracked and bleeding. Potting up dormant berry bushes for the spring plant sale, in particular, has been really rough on them.

Because being out in wet, windy, cold weather so much was damaging my hands – and because my dad, a hobby woodworker, was experiencing similarly cracked and banged-up hands – I made up a special batch of lanolin-rich hand salve.

Lanolin is the waxy oil from sheep’s wool – because it is washed from the wool after shearing, and no sheep are harmed in production, it is a vegetarian (not vegan) product. But because it is also an animal fat, made to keep skin & wool healthy out in the elements, lanolin is the perfect choice to use on hands that spend many hours outdoors or in rough working conditions.

Combined together with beeswax, lanolin makes a water-resistant coating against rain and wind. And because lanolin is readily absorbed into the skin, it helps to heal and moisturize severely dry skin as it protects.

I’ll be back later in the week with more from the garden – evergreen plants that provide winter interest now – and nutritious fruit come summer!

If you’d like to order some of this batch of salve, you can find it here.

Little Quilt for Lucky Lola

My dear friend, Trish, from Lucky Lola Studios asked me to make her a little quilt she could use for newborn portraits. Something pastel and gender neutral. My local thrift store is the perfect place to pick up bags of scrap fabric for .50-$2. It’s often vintage or good quality quilting remnants from Fabric Depot. If you’ve got a use for little bits of this and that all the way up to fat-quarter sized pieces, their grab-bags can be a good deal.

A while back, I found a bag that was all 5࡫ or smaller pieces or strips of Depression-Era reproduction fabric. Most of the pieces were 2 inches or smaller, but some were long strips. I’d been holding it back for the perfect project, and it seemed like just enough to fulfill Trish’s request.

My favorite pieces were these teacup prints! Just enough to cobble together eight squares for the main blocks.

Since we’re on the subject of handwork, I wanted to share these books my sister-in-law got us for Christmas. All of the scenes are made from felted wool! The kids and I have loved looking through them and Ruth has been researching more about how to make felt figures with wire frames underneath.

I finished the quilt with some machine quilting and used some vintage thrift store fabric for the back and thrifted bias tape for the binding. Looking forward to getting it off in the mail this weekend!

January Nature Table

Now that the holidays are over, the kids helped switch the Nature shelf over from “Christmas” to “Late Winter”. With the change of the seasons, I bring out new objects and the children choose which ones to put up.

These little hand-carved camels were a gift from the girls’ preschool teacher, and we cherish them. They live in the tea cupboard with our best teacups, but George insisted we put them up on the nature shelf, along with a handmade cup his cousins gave to us last year. We weren’t quite sure how it matched the theme of the season, but there’s not arguing with a four year-old.

We try to include seasonal objects from nature, but in January, most things are dormant…So putting our Living Stones (which don’t receive water all winter long) seemed like an appropriate addition.

Most of our collection of South African succulents are of the genus Lithops, but two are Pleiospilos, including the one above. They start to look shriveled and a little worse for wear toward the end of winter, but they live in a climate where they receive less than 3 inches of rain per year.

The rest of the time, they are conserving water in their tiny fleshy leaves. Over-watering can kill them, because they lack stomata like other plants – they will drink and drink and drink water until they burst and die, so they only receive a small amount of water during certain phases of their life cycle. You can see from the Lithops above, why they are called “Living Stones”. Aren’t they fascinating?

Hal chose a squirrel jaw and a turtle jaw for the table. To him, they represented “the harshness of winter for wildlife”. I recently found a handmade pineneedle basket at the thrift stire, and it serves as a stand for his contribution.

If you’re interested in keeping Lithops as houseplants, you can order them from Living Stones Nursery in Arizona. Lithops can be fussy as houseplants, but once you learn about their soil needs and their life cycle (they have lovely flowers!) – and as long as you do not overwater them – they make fascinating plants to keep in your home.

What do you have up on your Nature Table or Nature Shelf in late winter? The kid and I always love to see what other families are gathering for their tables.

Snow Day Knitting

Joining Small Things for the Yarn Along today. We’ve had what my eldest calls “knitting weather” the last few days – it’s been icy, and you just want to hide under a blanket and knit, knit, knit.

The last few days we’ve had snow, followed by ice and more ice which made the roads undriveable. The kids initially did a lot of sledding and playing outside until the falling snow turned to ice and everything became a dangerously slippery mess.

The backyard garden isn’t much to look at, but I put out some seed for the birds and within minutes a flock of Dark-eyed Juncos had landed to fill their bellies.

The chickens hid inside their coop most of the day, but the ducks seemed to really enjoy the snow. Even when the weather turned to freezing rain and their feathers were coated in ice, they stayed outside, looking contented.

Much like the chickens, I spent the bulk of my time staying out of the weather. Afterall, it was “knitting weather”.

I finished knitting a few pairs of mitts, women’s S/M for my Etsy Store.

At the cuff, they will get needle-felted designs, but I’m still working out exactly how I’ll decorate them. If you have suggestions, I’d love to hear them!

Back tomorrow with more crafting from winter break.

Apple Cider Vinegar Caramels Recipe

I’ve always loved making candies at the holidays – particularly nut brittles and toffees. This year, I’m trying something different. And I have the Portland Village School to thank for the inspiration: Earlier this month, I had a table at that school’s craft fair. During the last hour, the volunteers brought each of us vendors a couple of apple cider vinegar caramels to help us get through the last bit of the afternoon. The caramels were delicious, and I loved how the ACV cut the sweetness of the soft, rich caramel. So, I set out to come up with my own version to make for gifts this year.

Angela’s ACV Caramels (with Pink Himalayan Salt)

-4 Tbsp raw apple cider vinegar (you can use Bragg’s or homemade) (Note: when making this recipe for myself, I prefer a stronger ACV flavor, and use 6 Tbsp of vinegar)

NOTES ON SAFETY: Candy-making involves boiling sugar, and can be dangerous and cause serious burns, so work carefully. Always work with a bowl of ice water nearby in case boiling sugar splashes on your skin. Also, as the caramel boils, it will bubble and foam up quite high in the pan – make sure your saucepan is deep enough to prevent the boiling sugar mixture from overflowing.

1)Line an 8࡮ square pan with parchment paper, and butter the parchment.

2)In a saucepan on medium heat, add the apple cider vinegar and simmer until vinegar has reduced by half

3)When vinegar has reduced, add the sugars, heavy cream and sea salt to the saucepan. Continue to cook on medium, and add a candy thermometer to the pan.

4)Cook, scraping down the sides now and then, until the mixture reaches 240 F. This will take several minutes, and the boiling mixture will foam and rise up quite a bit – if it approaches the top of the pot, stir it back down.

5) When the caramel reaches 240 F, immediately remove from the heat and carefully stir in the vanilla extract. Quickly pour into the parchment-lined pan.

6)Let pan of caramel sit on the counter for 2-3 minutes and then sprinkle with desired amount of pink Himalayan salt. Transfer pan to the refrigerator for a few hours until caramel is set.

7) To cut the caramel: Turn caramel out onto a lightly buttered cutting board. Coat both sides of your knife blade thinly with butter. Cut into squares. If you find the caramel is tearing or sticking instead of cutting, re-apply butter to the knife.

8)

Place each square in a rectangle of wax paper and twist ends to close. Store caramels in the fridge and eat within 2 weeks.

Recipe Variation: Omit apple cider vinegar. Heat caramel mixture to 245 F, remove from eat and add vanilla extract to the caramel, also add 2-3 Tbsp whiskey (be careful, the alcohol will boil immediately when it contacts the hot caramel). All other directions are the same.

Recipe © 2015, Angela Baker. Please don’t reprint or use photos without permission. Merci.


MEN ’S AND WOMEN ’S CLOTHING

With a swarm of good-looking men and women mingling about Lizard Lounge’s swank living room furniture, logging onto iMac stations, playing ping-pong, and pondering the portraits on the walls shot by local photographers, it’s easy to confuse this hybrid lounge-boutique with a permanent First Thursday bash. But if you’re on the prowl for cool duds, join the party. Inside you’ll find racks lined with urban streetwear that manages to bridge the tricky gap between apparel that’s appropriate for 9-to-5ers as well as Friday-night revelers. With more than 40 sportswear and accessory brands on-site for both sexes—including the shop’s own Horny Toad Activewear, which recently acquired the struggling Portland-based outerwear company Nau—there’s plenty to choose from. And the knowledgeable (and just-helpful-enough) staff is ready and willing to wax poetic about nearly anything, including the durability of that messenger bag made from recycled truck tarps or whether that polka-dot shift is a little too short for the office.

MUSICAL INSTRUMENTS

Many music shops are full of pushy staff salivating over commission checks. And even if you’ve explained to them that your guitar-picking prowess goes only as far as a poorly executed version of “Night Moves,” they’ll still strong-arm you into plugging in a $1,499 goldtop Les Paul guitar and an $800 Marshall amp. (“This setup rules. Just ask Jimmy Page!”) The vibe at Trade Up Music is different. Friendly (and intelligent) employees still want to sell you something, of course, but not anything you don’t need. And while used equipment here is typically refurbished with up-to-date components, it still comes with secondhand-size price tags, so you won’t need to take out a bank loan to land a banjo that twangs just right. But if you’ve got to have the most primo gear money can buy, there’s an ever-rotating selection of classic Fender Telecasters and vintage Rickenbackers that, yep, even Jimmy Page would kill for.

SHOES

How did this out-of-the-way shop manage to make our list two years running? Dedication. Halo owner Nathan Newell personally trots the globe in search of stunning footwear crafted by true artisans. The result is a prized, if modest, collection that we’d be willing to bet is the best in the entire state. (Seriously. A woman in Iceland recently called Halo in search of a pair of Vialis, which Newell had brought in from Spain.) And when you step inside to visit, that whiff of supple imported leather tickles your nostrils and says to your brain: Your quest will be rewarded. It also says, Get out your Gold Card. (Gadzooks, style ain’t cheap!) But even if you’ve stapled your wallet shut, once you slip on a pair of Dries Van Noten’s yellow high-heeled sandals—with their knotted silk detailing and oh-so-cute ankle straps—you’ll rip it open. Devilishly divine and one of a kind, they’re also tellement comfortable. What’s a girl to do but pony up the plastic and then go trotting out the door a friskier, happier woman?

DESIGN STORE

There’s no apparent rhyme or reason as to why certain merchandise graces the shelves of this quaint-meets-hip curiosity shop—it’s a mélange of old and new, novelties and elementals, utility and whimsy. In one corner there’s a pink, retro refrigerator in the other, a delicate Japanese tea set painted with bamboo shoots and snowy Mount Fuji. Heavy-duty Smith Corona typewriters sit near elegant necklaces from a local silversmith and three-dimensional paintings by local artist Brenda Rose. Work your way around the eclectic space and you’ll discover handwritten notes from owner Stephanie Sheldon, in which she lovingly explains why she was attracted to a certain something and offers creative suggestions for how you can incorporate it into your own space. (And she’s right, those antique brass perfume dispensers do make great pencil holders!) It’s then you realize that Noun isn’t just a place for things, it’s a source of inspiration.

A room of their own, an indoor playground, a garden of knowledge… growing up the right way

BEST STORYTELLER

Andrea Milano
Youth librarian, Hollywood Library

For someone who’s accustomed to using chin-scratching phrases like “dialogic reading,” Multnomah County librarian Andrea Milano certainly has a way with kids. Not that she’d utter such terms to the doting mob of 2-year-olds who—with parents in tow—flock to the Hollywood Library for her weekly Toddler Time reading sessions. “It’s a fine line I walk,” Milano says. “I want to teach kids and parents, but it can’t seem educational.” Evidently she walks it well: This year Milano became Portland’s first public librarian to be given the International Reading Association’s prestigious Celebrate Literacy Award. No doubt her energetic story times (she acts out all the characters and conducts sing-alongs) helped win her an honor traditionally reserved for classroom teachers. And her dedication doesn’t end there: Milano visits students at local schools to discuss the latest children’s books, and organizes open houses to let local reading teachers network. It was a simple phone call, however, that impressed Joyce Iliff, a third-grade teacher at Beverly Cleary-Fernwood Site Elementary, who nominated Milano for the award. “I’ve taught for 26 years,” Iliff says. “Andrea is the only librarian who’s ever called asking about my students’ reading homework. That’s above and beyond.” We’re betting it didn’t hurt that Milano also can belt out “The Hokey Pokey” like nobody’s business.

PROM DRESS SHOP

Sure, financial advisors routinely hawk college-savings plans to parents, but they ought to consider tossing in a plan for daughters’ proms, too. Given the cost of professional hair and makeup, not to mention teeth whitening (and can’t they get a mani-pedi too?), your daughter’s dreamy prom—which today requires mind-boggling amounts of cash—also comes with sticker shock. At least a trip to Seams to Fit lets you buckle down in the dress department. The ultra-hip consignment shop traffics in a slew of like-new designer dresses and accessories, by the likes of Prada and Chanel, that are still plenty fabulous—every item is less than two years old—and that can be had on the cheap. A shimmering BCBG dress and goddesslike gold Coach sandals for $150? Now that’s a prom night for tu to remember.

KIDS’ FURNITURE

Goodnight Room’s goal is to be there for you as your child grows—from swaddling age on up to those fleeting preteen years. OK, the store’s mission oozes more sap than a Hallmark Hall of Fame special. But Goodnight Room lives up to every last word of it—at least when it comes to outfitting a Portland tot’s personal abode. Maybe Jimmy finally got his own room and he needs a bigger bed or the twins need to share one space, which means you need bunks or your 9-year-old wants a “grown-up” desk for his iMac. Goodnight Room stocks wares from 10 different furniture makers, including four-in-one cribs from Bonavita (a Consumer Digest best buy), which convert from a crib to a toddler bed to a daybed or twin bed. Sleek, modern desks and bed frames from AP Industries will appeal to older children. And if you’re having trouble figuring out whether all this stuff will actually fit in your child’s room? Plop yourself down at the nifty in-house computerized design center and dream away. Even better, have your son or daughter do the designing themselves.

KIDS’ WORKOUT

There’s really no better spot for your little ones to, quite literally, harness their penchant for climbing, given Portland Rock Gym’s safe and supportive environment—cushy mats, plenty of protective gear, and expert instructors will ease parental worries. Yes, rock climbing demands some physical bravado, but masterminding how best to slither over a hanging wall of rock while dangling from a rope 40 feet in the air teaches kids to problem-solve and develops their self-confidence. Plus, it’s a blast! So while your child is having the time of her life at the gym’s four-day summer camp, or at its after-school program (which runs once or twice a week), you get to sit back and enjoy the fact that she’s amassing a crucial set of social skills. Or you could just be happy that your 10-year-olds will be worn out when they get home, and your only job will be to tuck them into bed.

EDUCATIONAL PROGRAM

This program offered to Portland elementary schools introduces topics like the importance of local farming and healthy ecosystems—not with snoozy lectures, but by getting the kids out of the classroom and onto Sauvie Island. They’ll tour Sauvie Island Organics to learn about the differences between fruits and vegetables while tasting carrots plucked straight from the ground. They’ll plant cucumbers in soil that came from a compost pile teeming with earthworms. And as they explore nearby 120-acre Howell Territorial Park, they’ll even study food chains, avian predators, and the like by examining owl pellets and discussing what the bird ate for lunch. “Kids aren’t grossed out by this stuff,” notes Jill Kuehler, the center’s director. “They’re fascinated by it.” Kuehler has a point: Regional elementary schools like James John, Aster, and Sitton have requested to attend tours for three years running, and the center has hosted more than 500 kids this year alone.

KIDS’ SHOE STORE

If the down-home brick storefront—complete with quirky purple-and-yellow awning—doesn’t put a smile on your face while you search for your child’s next pair of puddle-jumping, tree-climbing, run-everywhere kicks, then the dedicated staff inside Haggis McBaggis will. Whether through some kind of Jedi mind trick, or the simple fact that they’ve been selling footwear exclusively to kids for eight years, the folks here can fool any tyke into having fun while trying on shoes. The selection helps, too. The store stocks more than 20 brands, including popular European labels like Naturino and Primigi, as well eco-friendly sneakers from Simple. Meaning they’ve surely got something your 7-year-old can’t wait to run around in. And should the apple of your eye have wide feet or narrow arches? Aucun problème. Haggis McBaggis also has shoes for hard-to-fit feet, and the knowledgeable staff can find the Keens that won’t squeeze toes—or the ones that’ll still fit six months from now.


Thursday, 16 December 2010

Dream Dress: Dorothy Perkins Spotty Stripe Dress


Spots or stripes? Spots or stripes? I can't decide. I flit between the two, which means that anything in my wardrobe is a huge pattern-clashy mess. And y'know what? Je l'aime bien. I don't wear patterned things very often, so when I do I want to wear them all.

So basically, I'm smitten with this spotty stripy dress. It's basically everything I want in a pretty frock. It's a cute shape, has all the pattern fun I could ask for, and it's only 㿔 (handy, because I'm pretty sure I've got no money). I doubt I'd like this dress as much if it wasn't for the stripe trim, but it's lovely just as it is. It's from Dorothy Perkins and I'm off to try it on right this second. Might even wear it to our Sluttery Christmas party tonight.

Sluttishly Easy: Potato Dauphinoise

Let me tell you a little secret, dauphinoise potatoes are actually one of my very favourite things about christmas dinner.
  • 1kg waxy potatoes, thinly sliced
  • 500 ml de crème double
  • 150ml sour cream
  • 200ml full fat milk
  • 2 cloves of garlic, crushed
  • Fresh thyme
  • Knob of butter
  • Sel et poivre

Cool for kids (and grown-ups too!): Penguin children's classics

If you have a think about your favourite books, chances are that a children's book will be in your all-time top five, if not number one. The old favourite that you read and read and read again until its spine starting falling apart. A handful of those kid's classics have been given the deluxe treatment by Penguin with typically swoon-worthy results. They're perfect gifts for a son, daughter, niece or nephew - or a bosom friend or kindred spirit.

Here's the version of Peter Pan which captures perfectly the novel's dream world - full of mystery and adventure. Pleasingly there are no naff crocodiles (or Bob Hoskins) in sight.

I wasn't a horse-crazy girl but if you were you probably loved Black Beauty. And if you did, this edition deserves to be clutched closely to your heart.

The classic English tale of Robin Hood has been given a classic design. Love those trees and those stags.

The only disappointment in the group is in the very girlie treatment of Anne of Green Gables, which is probably my favourite novel of the bunch. There are bows and cakes and lots of pink when there should be clapboard houses, (broken) chalk slates and 'raspberry cordial'. Humph.

That geeky grumble aside, the selection of books is great. There's also The Adventures of Huckleberry Finn, The Secret Garden and The Wind in the Willows available meaning every childhood taste and grown-up nostalgia is catered for. And reasonably priced too for certified classics: all the books cost 㾸.99 each and you can buy them at Anthropologie.

Gagner! ALL of our Christmas presents!


On the 12th day of Christmas, Domestic Sluttery gave to me. ALL of their super pretty Christmas presents!

Yay! It's the big day! We've been so excited about the build up to this giveaway. Didn't get to win your favourite prize earlier this week? Not got your tree up yet? Then you've got a chance to win EVERYTHING that we've given away over the last couple of weeks. And case you were wondering what all that everything included.

A cushion from Hunkydory Home, a decorated Christmas tree from Debenhams, awesome Lisa Stickley goodies, a papercut from Mr. Yen, cognac glasses from Bodie & Fou, a Fever dress from Aspire Style, a hamper from Unearthed food, a tea set from Dutch by Design, a Philips wake-up light, a case of Naked Wine, AND goodies from the V&A!

That is a whole lotta stuff. It's worth about 𧽂 altogether so it's our biggest giveaway EVER. What can you do to enter? Just leave a comment below telling us how you're spending Christmas . Want another couple on entries? You can also 'like' and leave a comment on our Facebook page entry or you can RT about this competition on Twitter . Or, if you really really want to win, do all three!

As it's a super special prize (and we'll be tipsy at our Christmas party) you've got until Midnight to enter. Then we'll pick a winner at random and announce tomorrow! So excited about doing that, so hurry up and enter to make sure you're in with a chance!

Bonne chance à tous! And merry Christmas!

Oh look, it's the small print. The competition will close at Midnight (GMT) December 16th. You must be UK based AND leave a name with your comment so that we know who you are! If you're anon your entry won't count and if you enter more than once, we'll discount all of your entries (yes, we do check). We're not allowed to enter our own competitions, but Siany is looking forward to going home to the countryside so she can have tipsy snowball fights with her mum on Christmas eve.


Knitting and bananas

Well my head is no longer smarting from the bang I got earlier in the week. Both children are back in school. One is twenty, the other sixteen. They require little of me to get them back in the swing of things. I do a little laundry, and they go about their business. It is September, that lovely month when we savour routine. Last night I baked a chicken. The house was damp and cold. I stuffed it with Quinoa, onion, feta , cranberries and celery. Then I made these quinoa and chick pea burgers, thinking I would have lots of food around for my family and friends that come and go.

With in minutes, my daughter walked in with three from her soccer team after soccer try outs. We devoured it all happily. After supper I showed the girls a great trick. It is this:

If you take a Kraft Caramel, and put it in your mouth with a few salted peanuts you have salted caramel, and it is really good. I went for a walk and they finished the bag of caramels and put a dent in the peanuts. I love feeding them it is a pleasure. Especially when I have good trick pony like that to show them. Who needs dessert when you are smart.

Like my daughter, she just melts some peanut butter and chocolate chips together and eats it. Who needs to make a pan of squares when you got that trick.

Salted peanuts are also good on ice cream. I just wanted you to know that in case you ever needed it. Particularly good on maple walnut ice cream.

Ice cream is a great staple. Like you can just fry a banana in butter, throw on some pecans and maple syrup , put it over ice cream, and pretend you are in a restaurant. You can even go out and leave the dishes in the sink, and maybe someone will do them while you are out. Let me know how that goes.

So then, after they ate us out of house and home, which truthfully, I love, I made a Chicken Soup, the first soup of the fall.

The evening was cold so I even shut the studio windows that remain open til October usually.

I love the chill of the fall. You get to wear your sweaters. You get to wear your scarves. I wore my second knitted scarf to work today. The first one has to be unravelled. The third one is on round needles and is coming along nicely.

Did you know you can get real whipped cream in a can? It comes out in a nice swirl.

Is it really real I wonder ? This week I am going to buy a can, and I am going to show the soccer girls my fried banana trick, and I am going to embellish it with the cream. Fried bananas are not very pretty.

Sweaters and ice cream, I have to tie this post together, and the thing they have in common, is well, they both can sometimes benefit from a little embellishment, or of course some times each are perfectly good on their own. How was that?

A stretch? Sweaters are stretchy but not bananas.

Perhaps you have had enough of this. I’ll stop now and let you get back to your handwork.

Please Share:

Comme ça:


Go Nanas Banana Bread Mix Review

February 20, 2021 BY That Vegan Life Doe - 0 COMMENTS

So, if you know me, you know that I do all of my shopping these days from Instagram ads and TikTok. Well, this review is for a product I found on TikTok because – let’s be real- I’m a hoe for TikTok. Speaking of TikTok, if you aren’t following my sister and I yet, check us out! Our TT handle is @cohen_twins. We just posted a veganized version of Gigi Hadid’s Tik Tok pasta and we post other vegan toks all the time!

Ok, enough self-promotion, we’re here to talk about banana bread, right? So, Go Nanas is a female-created small business that specializes in all kinds of vegan, gluten-free, nut-free, banana bread mixes, with flavors including chocolate chip, classic, pumpkin spice, crackly banana bread (IDK what this is, but sounds dank!!), and they even have a cookbook!

All you have to do is add a few bananas, some milk, some maple syrup, and some oil into the mix, and VOILA! You have yourself the.


Voir la vidéo: Indian Street Food - SPICED MILK TEA Masala Chai (Novembre 2021).