Nouvelles recettes

Snack du jour : Cocaigne au gâteau du diable

Snack du jour : Cocaigne au gâteau du diable

Photos de tout ce qui concerne la nourriture et les boissons de The Daily Meal

Essayez de ne pas tout manger d'un coup.

Les rédacteurs, contributeurs et lecteurs du Daily Meal explorent de très bons restaurants, festivals et repas. Il n'y a pas toujours assez de temps pour donner une critique complète d'un restaurant ou décrire en détail pourquoi un lieu, sa nourriture et les personnes qui le préparent sont remarquables, alors Snackshot of the Day fait ce que les photographies font le mieux, se fier à l'image pour faire la plupart des discussions.

La collation d'aujourd'hui est celle du gâteau du diable Cockaigne de Le plaisir de cuisiner. Ce gâteau est super riche et décadent, et les framboises sur le dessus sont un équilibre parfait. Il est fait avec une garniture de ganache fouettée et un glaçage aigre-doux sur le dessus. Tout le monde a besoin d'un bon gâteau au chocolat dans son répertoire, et celui-ci semble être la recette parfaite. Vous avez un ami avec un anniversaire à venir? Cela leur plaira sûrement.

En savoir plus sur la fonction Snackshot de The Daily Meal. Pour soumettre une photo, envoyez un e-mail à jbruce[at]thedailymeal.com, objet : "Snackshots". Suivez la rédactrice photo du Daily Meal, Jane Bruce, sur Twitter.


Étiquette : nourriture du diable

Bien qu'il ne s'agisse pas d'un blog de cuisine, ni même de pâtisserie, j'aime parfois rêver que je suis une célèbre blogueuse cuisine. .  Néanmoins, je vais m'aventurer dans le territoire de la cuisine avec ce post et vous montrer tout le gâteau que j'ai fait pour le 19e anniversaire de mon deuxième enfant.' Il voulait un gâteau à la fois chocolat et blanc (mais pas de marbre) avec un glaçage à la vanille.

Le secret de tous les bons gâteaux, comme je l'ai confié à Ellie, qui pensait résolument que j'avais perdu la tête, consiste à utiliser une recette où vous séparez les œufs. 

L'ajout de blancs d'œufs battus à la fin d'un mélange de pâte crémeuse produit des gâteaux légers et moelleux. le même livre) et cuit deux couches blanches et une épaisse couche de chocolat.  La crème au chocolat qui est entrée dans la pâte était un plaisir pour la foule, avec une dégustation de cuillère tout autour requise.

Les couches de gâteau se sont parfaitement déroulées.

Il ne restait plus qu'à assembler les couches à l'aide de la garniture à la crème pâtissière que j'avais préparée la veille, puis d'enrober le gâteau de miettes avec ce délicieux glaçage au caramel, qui est passé sous le glaçage blanc bouilli que vous pouvez voir sur la photo ci-dessus après Teddy soufflé les bougies.

Un gâteau comme celui-ci est un travail d'amour d'une journée, mais oh tellement amusant à faire! Je vais voir s'il reste une part pour une collation en milieu d'après-midi.


/image mauvaise blague sexuelle

L'Institut de la pensée avancée Double Dome

@sammydog01 Personne ? Pas même @bullrocky ? Putain je suis vieux.

Eh bien, mon petit ami avait mon dôme préféré jusqu'à ce qu'il boive de la bière trop. Maintenant, il est l'ex-petit ami qui traîne à Houston avec de nouveaux bracelets dans le celldome.

J'aime aussi celui-ci. Je n'ai jamais vu le bâtiment complètement exempt d'échafaudages.

@brhfl
Parce que les Texans sont tous obsédés par la taille, le dôme du Texas State Capital Building est censé être plus grand que celui de Washington DC.

@f00l Nous aimons notre échafaudage à DC…

Hmm, il est minuit sur la côte droite et encore vendredi soir sur la moindre côte, donc je suis presque sûr qu'il y a une réponse évidente à laquelle beaucoup de gens pensent mais trop polie pour la dire.

Après mardi prochain cependant, tous les paris sont ouverts .

@Ignorant Forget Arby's, c'est la vraie montagne de viande.

Suis-je le seul à me souvenir du Kingdome ?

@fastemily A assisté à un match des Seahawks/Redskins au début des années 90. C'était un beau stade.

En lice pour le plus laid :

Stade ATT à Arlington, TX

@ dijit27 il semble que ce ne soit qu'un fraction de certains des autres ici.

@ dijit27 C'était aussi ma première pensée ! Je pense que ça compte.

@ dijit27 Ma réponse aussi. J'ai passé la nuit au sommet il y a 30 ans. Vous ne pouvez plus faire ça. Maintenant, ma femme et moi allons à une conférence vétérinaire à Yosemite et la voyons chaque année.

C'était en 2009 :

Reflété dans le lac Mirror :

@SSteve
Quelle est la difficulté d'une ascension au sommet (il y a 30 ans) ?

@f00l Arriver au sommet n'était pas terrible. Le pire, c'est que j'avais peu d'expérience en randonnée, donc j'avais de très mauvaises chaussures et j'ai eu de sérieuses ampoules. J'ai même aimé remonter les câbles. Beaucoup de gens de la fête étaient un peu terrifiés à ce moment-là.

Ce qui m'a fait redescendre. Il s'avère qu'il y a quelque chose qui ne va pas dans mes genoux. Quand je marche en descente pendant une longue période, ça fait très mal. Alors que nous approchions de la fin, je ne pouvais plus du tout mettre de poids en descente sur mon genou droit et mon genou gauche était très douloureux. Cela m'a un peu ralenti. Je pouvais marcher bien sur un terrain plat, cependant. J'habitais alors un appartement au deuxième étage à San Francisco. Ce n'était pas amusant de descendre les deux volées d'escaliers pendant quelques semaines.

@SSteve
Ouais j'ai le truc du genou. Un vieux, un peu de ligaments ne sont presque pas de cartilage. Si je marchais autre chose qu'un sentier assez plat ou même, je devrais porter des genouillères.

Je parie que cette montée était géniale. J'ai gravi quelques montagnes dans le Colorado ou le Nouveau-Mexique (pas les plus grosses) et jusqu'à Katahdin dans le Maine. Le plus gros problème était toujours mes genoux et les muscles de mes jambes en descendant.

J'adore le minuscule Astrodome (maintenant) minuscule

Je pense que c'est le seul dôme à avoir son propre film Altman.

Voici un extrait de la finale de Brewster McCoud.
SPOILER SPOILER SPOILER

@f00l Techniquement Spaceship Earth est une sphère géodésique à part entière.

Deux hommes entrent, un homme sort.

J'allais faire référence à la base des méchants de TMNT, mais en essayant de vérifier s'il s'agissait d'un mot ou deux, j'ai été choqué d'apprendre qu'il s'agit du Technodrome, avec un R ! J'ai eu tort pendant si longtemps. Je suis vraiment désolé, mon enfant Simon. Toujours le gagnant, cependant.

@simplersimon si vous jouiez aux tortues à temps, vous le sauriez mieux

@Pantheist J'ai joué aux tortues à temps. C'était le premier jeu vidéo que j'aie battu ! La honte me dévore.

@simplersimon comme il se doit. Je suis fier de vous pour avoir battu le jeu, donc c'est un lavage.

/image soufflé au chocolat

Dôme du cinéma d'Hollywood

Le Capitole du Vermont a un joli dôme dessus, avec de la vraie feuille d'or. …mais c'est FAUX ! Il n'y a pas de plafond en dôme à l'intérieur !

"Under The Dome" est un spectacle de si mauvaise qualité. C'est juste ridiculement mauvais. Mauvaise écriture, encore pire jeu d'acteur. Absolument horrible. Nous avons adoré le regarder à travers.

@serpent Je pensais que c'était plutôt bien jusqu'à la dernière saison… et peut-être un peu avant la dernière.

@mehbee Je pensais que c'était horrible depuis peut-être 2-3 épisodes, mais je ne pouvais pas m'arrêter de regarder - c'est comme les élections actuelles, un naufrage total sans résultat positif possible, mais tellement fascinant. Zéro intrigue, zéro acteur, pas de personnages sympathiques, cringefest absolu.

@serpent Je n'ai pas pu traverser le premier épisode et mes standards sont incroyablement bas.

Climatron

Utilisé pour avoir un dôme
/image métrodôme

Maintenant c'est un jawa sandcrawler
/image stade usbank

@ButterQuark
Je me demande qui a obtenu un prix d'architecture pour ça.

Ce n'est pas que c'est terrible, autant que c'est une variation stupide sur un thème sans aucune raison sauf « eh bien, personne d'autre n'a déjà fait cette forme. Woohoo, nous sommes tellement innovants !

Pas exactement conçu principalement pour être un bâtiment merveilleux pour travailler et vivre dans et autour.

@LaVikinga
Oh, c'est un favori. La maison de grand-mère!

@PlacidPenguin, c'est de ta faute si je pense maintenant au gâteau.

@PlacidPenguin
Autour du gâteau, je me transforme en un enfant de quatre ans.

Gâteau si différent avec des tonnes de couches et du glaçage au fudge.

Je ne parle pas de glaçage au fudge. Je veux dire que vous glacez votre makr à partir de zéro avec du chocolat Baker's non sucré et faites-le cuire jusqu'à ce qu'il soit bouilli et refroidi, puis vous devez monter rapidement sur le gâteau avant qu'il ne durcisse trop.

Aussi gâteau forêt noire. Aussi gâteau à la crème glacée.

Voici des recettes similaires à celles de ma grand-mère qui n'ont pas insisté pour être utilisées « toujours à droite ».

Je crois qu'ils peuvent être trouvés dans des copies vintage de The Joy Of Cooking des années 1950-1980. Peut-être sont-ils encore dans les dernières éditions.

Cocaigne au gâteau du diable
avec glaçage au fudge au chocolat

Ceci est une recette de The Joy of Cookingone-bit. Je l'ai aimé parce qu'il a fallu faire un gâteau au chocolat aussi loin que l'on pouvait aller dans le sens d'inclure du chocolat. Pour des célébrations convenables, une coupe de champagne va bien avec. Pour les occasions moins extrêmes, une tasse de café de grains fraîchement moulus suffira. C'est une qualité de gâteau adaptée pour nourrir bouchée par bouchée un ami proche.
Cocaïne de gâteau de nourriture du diable

Préchauffez le four à 350 degrés
Préparez la crème anglaise suivante :

Cuire et mélanger au bain-marie sur — pas dans — de l'eau bouillante :

Retirer du feu une fois épaissi. Avoir les autres ingrédients à environ 70°F (21°C). Tamiser avant de mesurer :

Battre jusqu'à tendreté : ½ tasse de beurre
Ajouter et crémer jusqu'à consistance légère : 1 tasse de sucre tamisé.
Battre un à la fois : 2 jaunes d'œufs

Ajouter la farine au mélange de beurre en 3 parties, en alternant avec le mélange suivant :

Remuer la pâte jusqu'à ce qu'elle soit lisse après chaque ajout. Incorporer la crème au chocolat.

Fouettez jusqu'à ce qu'ils soient fermes, mais pas secs : 2 blancs d'œufs.

Incorporez-les légèrement à la pâte à gâteau. Cuire dans un moule graissé environ 25 minutes. Étendre à froid avec le glaçage au chocolat et au fudge.

Cette recette est le glaçage du Devil's Food Cake Cockaigne.

Préparez : Fudge Cockaigne. Utiliser dans tout 1 tasse de lait. Battre jusqu'à ce que le glaçage ait la bonne consistance à étaler.
Cocagne au fudge

Porter à ébullition dans une grande casserole à fond épais 1 tasse moins 1 cuillère à soupe de lait.

Retirer du feu et mélanger jusqu'à dissolution :

Porter à ébullition et cuire à couvert 2 à 3 minutes jusqu'à ce que la vapeur évacue des parois de la casserole les cristaux qui se sont formés. Découvrir, réduire le feu et cuire sans remuer jusqu'à 234 °F (112 °C). À près de 234°F, il y a un fin bouillonnement global avec, simultanément, un motif plus grossier, comme si les zones à fines bulles étaient tirées vers le bas pour quilter dans les plus grossières. Refroidir les bonbons à 110 °F (43 °C). Vous pouvez accélérer le processus en plaçant la casserole chaude dans une plus grande casserole d'eau froide jusqu'à ce que le fond de la casserole ait refroidi.

Ajouter : 2 à 4 cuillères à soupe de beurre et battre partiellement le fudge.

Ajouter : 1 cuillère à café de vanille Puis battre jusqu'à ce qu'il commence à perdre son éclat.

À ce stade, la goutte de la cuillère, lorsque vous la retournez, garde sa forme contre le fond de la cuillère.

Ajoutez rapidement ½ à 1 tasse de noix cassées. Verser le fudge dans un moule beurré. Couper en carrés avant qu'il ne durcisse. Pour utiliser le fudge pour les centres, battre jusqu'à consistance épaisse, pétrir et façonner.

Voici une autre recette de glaçage très similaire à celle de ma grand-mère

Recette familiale : glaçage au chocolat bouilli
Par Nealy Dozier

Glaçage au chocolat bouilli
Recette adaptée de Grand-mère Mimmy et Joie de cuisiner

Donne assez de glaçage pour un gâteau à 2 couches

1/2 tasse (1 bâton) de beurre non salé
3 tasses de sucre granulé
1 1/2 tasse de lait entier ou 2%
1 cuillère à café d'extrait de vanille pur
3 carrés de chocolat à pâtisserie non sucré
1/4 tasse de crème épaisse (facultatif)

Dans une grande casserole à fond épais, faire fondre le beurre, le sucre, le lait et la vanille à feu doux jusqu'à ce que le sucre soit dissous, environ 5 minutes. Porter à ébullition et cuire, sans remuer, pendant 1 minute. Badigeonner les parois du moule avec un pinceau à pâtisserie trempé dans de l'eau tiède pour enlever les cristaux de sucre, puis éteindre le feu. Incorporer le chocolat jusqu'à ce qu'il soit fondu et lisse.

Remettre le feu à moyen. Badigeonner à nouveau les parois de la casserole avec de l'eau. Cuire le mélange au chocolat, SANS REMUER, jusqu'à ce qu'il atteigne 238°F, le stade de la boule molle, environ 20 minutes.

Pendant ce temps, préparez un bain d'eau glacée dans un grand bol. Lorsque le glaçage atteint la température de la boule molle, placez la casserole dans l'eau pour arrêter la cuisson. NE PAS REMUER. Laissez le glaçage refroidir à 120 °F, environ 20 minutes. Retirez la casserole de l'eau. À l'aide d'un batteur électrique, battre le glaçage à haute vitesse pendant environ 3 à 5 minutes. Il doit atteindre une consistance versable. S'il est trop épais pour être versé, incorporer la crème épaisse une cuillère à soupe à la fois jusqu'à ce qu'elle ait la bonne consistance.

En travaillant rapidement, glacez le gâteau. Verser 1/3 du glaçage au centre de la première couche et repousser avec une spatule. Ajouter la deuxième couche de gâteau et verser le reste du glaçage sur le dessus. Faire sortir le glaçage pour qu'il coule sur les côtés du gâteau. Lisser autant que possible. Laisser reposer le gâteau jusqu'à ce que le glaçage prenne et perde son éclat. Bonne chance!
Remarques:

• Pour faire un gâteau à 3 étages : Préparez un très gros lot de la recette, en augmentant tous les ingrédients de moitié (pour faire 1 1/2 lots). Pour glacer le gâteau, versez 1/4 du glaçage sur la première couche, 1/4 du glaçage sur la deuxième couche et le reste du glaçage sur le dessus.

Si vous suivez le lien au début de cette recette, il y a beaucoup plus d'informations sur cette page.

Un peu confus quant à pourquoi vous n'aimez pas le gâteau.

@PlacidPenguin
J'essaie de ne pas trop aimer les choses auxquelles je suis un peu accro.

/image gâteau au fudge

J'aime cette forme parce que, tout simplement, elle a l'air cool. Sac de vacances, suspendu à une épaule, vêtu d'une chemise blanche - ouais, c'est un bon look...

Sous le dôme se trouvait un livre de Steven King ? Bon, maintenant je peux le lire, parce que le spectacle vient d'errer.

@smiliingjack Ce n'est pas l'un de ses meilleurs. Pas horrible mais… eh bien, vous savez comment ça se passe avec King.

@smilingjack C'était comme beaucoup de ses livres - bon début, bon milieu et fin WTF. Je suis presque sûr qu'il n'a pas de fin en tête quand il s'assoit devant son ordinateur.

@sammydog01 cette fin et Dreamcatcher étaient Wtf pour moi. En fait, j'ai beaucoup mieux aimé la fin du film Dreamcatcher… Mais je l'ai vu avant de lire le livre.

Celui-ci est super utile…

Les 3 dômes de Milwaukee sont les MEILLEURS dômes !

C'est un dôme d'aquarium océanique fou à Singapour - avec des tunnels d'eau.

La bibliothèque Bodléienne
Oxford Royaume-Uni

N'importe quoi dans le Dome Mile. Y compris la biosphère.

Le métrodôme Hubert H. Humphrey. La vieille guimauve sur la ligne d'horizon du centre-ville de Minneapolis me manque vraiment. Tant de bons souvenirs de regarder les Twins là-dedans, et le seul match des Vikings auquel je suis allé (le premier match à domicile de Brett Favre en tant que Viking).

Les chambres de combustion hémisphériques d'un moteur Mopar Hemi.

Roche enchantée - un dôme de granit à l'ouest d'Austin. Il peut être grimpé en environ une heure ou un peu plus. Prenez de l'eau, portez un chapeau et des lunettes noires, le granit réfléchit beaucoup de lumière et de chaleur.

Enchanted Rock (16710 Ranch Rd 965, Fredericksburg TX) est un énorme batholite de pluton de granit rose situé dans le soulèvement de Llano à environ 17 miles (27 km) au nord de Fredericksburg, Texas et 24 miles (39 km) au sud de Llano, Texas, États-Unis .

Le bâtiment de la capitale de l'État à Atlanta.

Tu as oublié ce grand dôme

Aussi le dôme de la maison d'État de Radyeland.

1:


Debout face au poêle : l'histoire des femmes qui ont donné à l'Amérique le plaisir de cuisiner

Cette semaine, j'ai fait Devil&aposs Food Cake Cockaigne, un gâteau au chocolat somptueux auquel je n'avais pas pensé depuis plusieurs années. L'occasion était l'anniversaire de ma fille Elin&aposs, et alors que nous célébrerons avec une fête commune dans quelques semaines, il semblait que vendredi était une bonne nuit pour une mini-fête. Jeanne, quatre ans, aimait particulièrement saupoudrer de petites étoiles de bonbons après le glaçage du gâteau, mais à part ça, j'étais un peu déçue.

Je ne sais pas si cela est dû à une capacité changeante de goûter les choses ou t Cette semaine, j'ai fait du Devil's Food Cake Cockaigne, un gâteau au chocolat luxuriant auquel je n'avais pas pensé depuis plusieurs années. L'occasion était l'anniversaire de ma fille Elin, et alors que nous allons célébrer avec une fête commune dans quelques semaines, il semblait que vendredi était une bonne nuit pour une mini-fête. Jeanne, quatre ans, aimait particulièrement saupoudrer de petites étoiles de bonbons après le glaçage du gâteau, mais à part ça, j'étais un peu déçue.

Je ne sais pas si cela est dû à une capacité changeante de goûter les choses ou à un appétit plus développé pour les aliments exotiques. Quelle que soit la cause, cela m'a fait penser à The Joy of Cooking, le premier bon livre de cuisine que j'ai jamais reçu, et à la délicieuse biographie des auteurs du livre, Stand Facing the Stove: The Story of the Women Who Gave America the Joy of Cooking. par Anne Mendelson.

Laissée une veuve avec un petit héritage, Irma Rombauer a décidé de collecter des recettes et de publier un livre de cuisine pour les femmes comme elle qui se sont retrouvées au début de la Grande Dépression avec la nécessité de cuisiner pour leur famille pour la première fois de leur vie. Certains d'entre eux ne savaient littéralement pas comment faire bouillir de l'eau, d'où les instructions étape par étape qui incluaient "se tenir face au poêle". Aidée par sa fille, Marion Rombauer Becker, Mme Rombauer a créé un livre de cuisine qui est devenu l'un des plus réussis de tous les temps. Cela ne lui a pas apporté la fortune qu'il aurait dû avoir, ce qui est l'une des parties les plus fascinantes de cette biographie.

Stand Facing the Stove est paru peu de temps avant que le livre ne soit complètement révisé par le petit-fils de Mme Rombauer avec l'aide d'une multitude de cuisiniers professionnels. Il a supprimé une grande partie des commentaires animés qui rendaient les éditions précédentes si amusantes à lire. Je me souviens d'avoir pensé à bah humbug quand je l'ai vu, et quand je suis allé chercher des livres de cuisine pour mes enfants quand ils ont commencé par eux-mêmes, j'ai cherché des versions antérieures. La version 1964, qui est celle que j'ai, m'a donné de nombreuses soirées de lecture divertissantes alors que je mettais beaucoup d'énergie à apprendre à bien cuisiner car j'avais découvert que bien manger est, après l'amour, le plus grand plaisir de la vie .

Mais je suppose que mon goût pour le chocolat n'est tout simplement pas ce qu'il était. Pour le prochain anniversaire, je chercherai un autre dessert, je pense.

Si vous pensez qu'écrire et publier ce livre de cuisine était un « gâteau », vous trouverez peut-être ce livre un aperçu choquant comme je l'ai fait. Si vous utilisez "Joy of Cooking", la longue et torturée histoire de ses différentes éditions qui vont enfin paraître vous laissera stupéfait qu'il ait jamais été publié. Et si vous pensez à la mère et à la fille du Midwest qui l'ont écrit comme compatibles et aux manières douces, vous allez avoir de grandes surprises.

Mendelson a fait des recherches sur ce livre pendant plus de 10 ans, ce qui le rend dense. Si vous pensez qu'écrire et publier ce livre de cuisine était un « morceau de gâteau », vous trouverez peut-être ce livre un aperçu choquant comme je l'ai fait. Si vous utilisez "Joy of Cooking", la longue et torturée histoire de ses différentes éditions qui vont enfin paraître vous laissera stupéfait qu'il ait jamais été publié. Et si vous pensez à la mère et à la fille du Midwest qui l'ont écrit comme compatibles et aux manières douces, vous allez avoir de grandes surprises.

Mendelson a fait des recherches sur ce livre pendant plus de 10 ans, ce qui le rend dense en faits. Certaines sections semblent non chronologiques, en ce sens qu'elle raconte d'abord l'histoire d'un point de vue, puis revient en arrière et la raconte d'un autre. Même si parfois elle nous donne trop d'informations, la recherche est monumentale. Et qui imaginerait que l'histoire d'un livre de cuisine serait si complexe et dramatique ?

L'histoire commence avec l'histoire de la famille Rombauer au sein de la communauté allemande de Cincinnati à l'époque victorienne. De nombreux thèmes sont explorés : la fierté de la communauté ethnique et son annihilation pendant la Première Guerre mondiale en Amérique, l'évolution de l'économie éliminant les aides de cuisine embauchées dans la plupart des ménages, le suicide en tant que facteur de motivation économique et l'insatisfaction des parents à l'égard des enfants adultes.

Après l'auto-publication de la première édition de "Joy", les thèmes tournent autour des types populaires d'aliments cuisinés à la maison et de leur évolution au fil du temps, et la rédaction de nouvelles éditions qui en résulte avec un éventail diversifié et parfois mesquin et répugnant d'éditeurs, d'éditeurs, membres de la famille, avocats et amis entraînés dans le projet (ou refusant d'être entraînés).

La première édition de "Joy" a été publiée en 1931 et se composait de recettes recueillies par Irma Rombauer, une non-cuisinière. Le livre est développé et plusieurs autres éditions sont publiées par Bobs-Merrill, qui s'est engagé dans des tactiques d'abus et d'intimidation du droit d'auteur. Nombreux sont les conflits – entre Irma et sa fille/collaboratrice/co-auteur Marion, entre l'éditeur, les illustrateurs et les auteurs, entre Irma et les membres de sa famille. Irma et Marion développent toutes deux des problèmes de santé qui les obligent à se battre pour leur vie, et dans le cas de Marion également pour la dernière et la meilleure édition.

Ce livre est une excellente lecture, même si quelques chapitres au milieu semblaient revenir en arrière - j'aurais aimé plus d'intégration ou moins de faits à ce stade. Pourtant, c'est tout à fait étonnant les détails inclus - la préface énonce les enregistrements énormes et contradictoires que Mendelson a passé au peigne fin pour écrire ce volume dense en faits.

Lisez-le par tous les moyens si vous utilisez "Joy of Cooking", vous obtiendrez une nouvelle perspective sur l'organisation des sections, les descriptions et le style unique dans lequel les recettes sont écrites (blocs d'ingrédients en gras séparés par des instructions en texte clair sur ce qu'il faut faire avec chaque bloc). Et si vous vous êtes déjà demandé ce que signifie "Cockiagne" dans vos recettes "Joy", la réponse est délicieusement révélée ici. (CONSEIL : le livre raconte également comment les cuisiniers ne lisent jamais les avant-propos des livres de cuisine !)
. Suite

Je pensais avoir lu tous les pires livres écrits de tous les temps, mais je me trompais. Maintenant, je pense que j'ai. Celui-ci est maintenant juste là-haut, avec d'autres pires lectures. &aposPedantic&apos est le premier mot qui vient à l'esprit, quand on parle de Mendelson, ou de ce livre.

Le premier indice arrive très tôt, lorsque Mendelson commente &aposthe generation&apos the Joy of Cooking a été écrit pour - son public : " . plus occupé à parler haut la main de la cuisine en tant qu'"aposart&apos", l'une des illusions signalétiques de notre temps. "Créé comme un, je pensais avoir lu tous les pires livres écrits de tous les temps, mais j'avais tort. Maintenant, je pense que j'ai. Celui-ci est maintenant juste là-haut, avec d'autres pires lectures. "Pédantique" est le premier mot qui vient à l'esprit, quand on parle de Mendelson, ou de ce livre.

Le premier indice arrive très tôt, lorsque Mendelson commente « la génération » pour laquelle la joie de cuisiner a été écrite pour - son public : « . notre temps." Créditée en tant qu'historienne de l'alimentation, elle trouve la cuisine fastidieuse, fastidieuse et manquant de créativité, et les références à la cuisine en tant qu'art sont délirantes. Pourquoi fait-elle ça pour gagner sa vie.

Il est clair très tôt qu'elle se considère, en tant qu'auteur, comme une véritable artiste, écrivant SUR la cuisine, bien au-dessus des femmes Rombauer chanceuses et chanceuses, qui cuisinaient, pour le meilleur ou pour le pire, parfois. Il est alors assez clair qu'elle considère la cuisine comme un domaine inférieur, très surfait. Ses divagations sur le fait que la plupart des gens avaient des chefs ou des « domestiques » pour cuisiner pour eux étaient au mieux bizarres. Il faut se demander pourquoi elle a écrit ce livre, sinon pour capitaliser sur la popularité et la longévité incroyables du livre de cuisine.

"Food Historian" semble un terme grandiose pour cet auteur, qui a profondément, vraiment besoin d'un éditeur sérieux - un éditeur de professeur d'anglais, de préférence. Prendre un cours de grammaire pourrait améliorer son écriture. La structure de la phrase est profondément alambiquée, car l'auteur essaie vraisemblablement d'impressionner par son autorité, ses compétences et sa grande intelligence. J'ai dû lire une phrase trois fois, puis une fois à haute voix à plusieurs personnes, seulement pour comprendre pourquoi la phrase n'avait absolument aucun sens - elle n'avait pas de sujet, juste des propositions sans rapport et un verbe.

Je n'ai pu trouver aucune trace de la formation de Mendelson, seulement une brève liste trop élogieuse sur Wikipedia des récompenses qu'elle a remportées et des livres qu'elle a écrits. Je n'avais aucun intérêt à regarder au-delà de cette simple biographie, car après avoir lu ce livre, j'en ai à peu près "fini" avec cet auteur. Si vous êtes intéressé à lire sur son sujet, les Rombauers, comme moi ? Lisez « Le plaisir de cuisiner » lui-même. Passer ce livre. Ce n'est PAS une joie. . Suite

De nombreux lecteurs lui donneraient deux étoiles. Il est dense d'inimitié entre deux auteurs et leur éditeur. Et, vraiment, qui aime lire sur les contrats et les actes ignobles ?

Pour moi, c'était une rétrospective nostalgique de mon propre plaisir de cuisiner. Quand je me suis marié en 1978, on m'a donné quatre livres de cuisine, la somme de mes ressources culinaires : La joie de cuisiner, le livre de cuisine Betty Crocker, le livre de cuisine Better Homes & Gardens, et Adele Davis&aposs Laissez-le bien cuire, tous mentionnés dans ce livre. Le seul livre de cuisine de t Beaucoup de lecteurs lui donneraient deux étoiles. Il est dense d'inimitié entre deux auteurs et leur éditeur. Et, vraiment, qui aime lire sur les contrats et les actes ignobles ?

Pour moi, c'était une rétrospective nostalgique de mon propre plaisir de cuisiner. Quand je me suis marié en 1978, on m'a donné quatre livres de cuisine, la somme de mes ressources culinaires : La joie de cuisiner, le livre de cuisine Betty Crocker, le livre de cuisine Better Homes & Gardens, et celle d'Adèle Davis Cuisinons-le bien, tous mentionnés dans ce livre. Le seul livre de cuisine de cette époque sur mon étagère est Le plaisir de cuisiner. La décision d'utiliser des dessins au trait dans Joie au lieu de photographies – qui datent si décidément un livre – était génial.

Mendelson plonge dans l'histoire de la cuisine américaine. Il y a des décennies, j'ai tapé toutes les recettes d'héritage de mon mari (allemand) Granny Jo dans un livre de cuisine. Il y a de l'oléo, du lait concentré, un cocktail de fruits en conserve et une soupe à la crème. Avec cette expérience, j'ai suivi avec plaisir les chapitres de Chronicles of Cookery.

J'ai apprécié de mieux connaître St. Louis et la culture germano-américaine. Les connexions étaient amusantes. Irma von Starkloff (notre Irma, bien sûr) a eu une brève romance tumultueuse avec Stand Tarkington! Lorsque la famille a visité l'Allemagne, ils ont rencontré Mark Twain. A Paris, Irma a déjeuné avec Louisette Bertholle et Julia Child !

Il y avait de petites entrées de reconnaissance. Mon jardin d'herbes aromatiques a-t-il ses racines dans Joie? Je me souviens avoir cherché à plusieurs reprises la signification de Cocagne, un mot désigné qui indiquait un favori Rombauer/Becker. Et un petit rire en se rappelant quand la cuisine «étrangère» signifiait bortsch, chop suey, minestrone, boulettes de viande italiennes et goulasch (tout ce que j'ai fait à l'époque).

Sur une note mélancolique, j'avais associé la combinaison Rombauer/Becker au milieu religieux traditionnel de l'église dans lequel j'avais grandi. Lire que Marion était une athée déclarée était une éclaboussure d'eau, rappelant la lecture que Julia Child était une ardente partisane de l'avortement. .

Dans ces intersections de lecture personnelle qui ne manquent jamais de me ravir, j'ai gloussé que je lisais Debout face au poêle, Varier (un livre sur le fait d'être un généraliste) et La dernière bataille en parallèle. (Le chapitre 11 de SFtS est "La dernière bataille".)


Livre de recettes de gâteaux vintage – Leçon d'histoire

Cette période d'inscription au concours est maintenant terminée, mais n'hésitez pas à commenter quand même! Assurez-vous également de participer aux autres cadeaux ouverts!

Poursuivant le thème de la rentrée scolaire pour notre cadeau de livre de cuisine, nous offrons aujourd'hui une petite leçon d'histoire avec Vintage Cakes, un livre de recettes de gâteaux d'un passé récent et parfois lointain.

Comment participer à ce concours de livres de cuisine

  1. Laissez un commentaire avec votre type de gâteau préféré! Gâteau d'anniversaire au chocolat de base ? Gâteau aérien des anges ? Gâteau renversé à l'ananas. Ne vous inquiétez pas si vous ne mangez pas de gâteau (comme moi), inventez simplement quelque chose. Peu importe ce que vous dites, car il s'agit d'un dessin au hasard, mais il est important que vous commentiez avec quelque chose.
  2. Assurez-vous d'entrer votre adresse e-mail dans la case prévue afin que nous puissions vous contacter
  3. Partagez cette publication avec vos amis sur facebook et twitter ! (pas obligatoire, mais nous adorons l'aide !)

Vous avez jusqu'à Jeudi 13 septembre 2012 à 17h PST pour commenter. Tout le monde est invité à commenter pour participer, mais nous ne pouvons expédier ce produit qu'aux États-Unis (Donc, si vous êtes en dehors des États-Unis et que vous gagnez, il vous suffit de nous fournir une adresse postale aux États-Unis à envoyer !)

(Et au fait, au cas où quelqu'un se demanderait, même si « je ne mange pas toujours de gâteau », quand je le fais, c'est toujours un gâteau au chocolat riche avec une garniture de ganache au chocolat et un glaçage au chocolat super épais !)

Plus de photos de gâteaux vintage :

Gâteau mousseline au chocolat Lovelight avec crème fouettée au chocolat

Cupcakes Reine Citron

Gâteau Bundt Bourbon du Kentucky (. )

Informations sur l'auteur (de l'éditeur) :

“Chaque recette de Vintage Cakes est une promenade de confiserie dans le passé. Après avoir passé au crible son trésor de livres de cuisine et de fiches de recettes, la maître pâtissière et auteur Julie Richardson a sélectionné les gâteaux les plus inventifs, surprenants et tout simplement délicieux qu'elle puisse trouver. Le résultat est une capsule temporelle délicieuse et délicieuse de la pâtisserie américaine, avec des recettes couvrant un siècle.

Chaque gâteau a été testé par des experts et réorganisé en utilisant les meilleurs ingrédients et les techniques les plus modernes. Avec des conseils précis et attentifs, Richardson guide les boulangers amateurs - qu'ils soient débutants ou cuisiniers chevronnés - vers des meringues parfaites, des glaçages extra-crémeux et des chiffons plus légers que l'air.

Quelques-uns des gâteaux de rêve qui vous attendent : un Texas Sheet Cake au chocolat aussi grand et abondant que son état homonyme, le boozy Not for Children Gingerbread Bundt cake et le sublime Lovelight Chocolate Chiffon Cake with Chocolate Whip Cream. Avec des recettes dont Betty Crocker est fière, ces douceurs nostalgiques et infaillibles ravivent notre histoire d'amour avec les gâteaux.”

J'adore un bon gâteau d'anniversaire blanc à l'ancienne avec une crème au beurre ultra-moelleuse. Je veux aller le faire maintenant. En enfilant un tablier à froufrous.

Quand j'étais enfant, j'adorais ces gâteaux à la crème glacée à la vanille avec une garniture à la fraise et un glaçage à la vanille. Ils doivent être réfrigérés, donc quand nous les avons mangés, ils sont si froids que vous pouvez à peine savoir quelle partie est un gâteau et quelle partie est un glaçage. Y penser me rappelle encore des souvenirs d'enfance. Miam!

en tant que fille du sud, j'adore un gâteau HummingBird Cake fabriqué à partir de zéro - ce n'est pas très sympathique mais c'est incroyablement bon et doux et c'est la meilleure chose quand vous êtes en famille

J'adore le gâteau au chocolat allemand !

Moi ? Je suis énorme sur un gâteau en mousseline de soie aux fraises, rempli de fraises fraîches et simplement glacé dans de la crème fouettée. Céleste.

un simple gâteau jaune ou à la vanille avec un glaçage au chocolat classique fera l'affaire.

Mon gâteau vintage préféré est le Butternut Pound Cake. Il est difficile d'obtenir l'arôme vanille butternut, mais cela en vaut vraiment la peine !

Mon gâteau préféré est le gâteau au chocolat allemand. La première fois que j'ai mangé une part de ce merveilleux gâteau, j'avais environ 8 ans. Je me souviens encore du jour. Je suis maintenant *

?^&*# et j'ai trois petits-enfants. Tous les trois adorent le gâteau au chocolat allemand. Maintenant, j'ai une raison d'en faire plus souvent.

gâteau au chocolat avec glaçage à la ganache.

Je suis une ventouse pour un bon gâteau aux carottes. Je ne sais pas si c'est le glaçage au fromage à la crème ou la douceur épicée du gâteau, je sais juste que j'aime cette combinaison.

C'est un mélange pour moi entre le gâteau aux carottes et les gâteaux Bundt arrosés - le rhum, le whisky, l'amaretto, tout ce qui fonctionne!

Gâteau au chocolat avec crème au beurre blanc!

N'importe quel type de gâteau au citron!

Mon gâteau préféré pour mon anniversaire a toujours été un gâteau au chocolat avec un glaçage au chocolat ! Délicieux!

Gâteau jaune moelleux avec glaçage au chocolat et BEAUCOUP de fleurs de glaçage roses !

Je ne peux pas avoir assez de gâteau des anges avec des fraises et de la crème fouettée

Gâteau à la crème de noix de coco. <33

Gâteau Milky Way. Dès que j'ai découvert que ceux-ci existaient, j'en ai fait un et je l'ai mangé.


Snack du jour : Cocaigne au gâteau du diable - Recettes

Ce soir, nous fêtons l'anniversaire d'Anne avec un gâteau.


Fraises Chocolat Framboises

Rather than spelling out the details of a two day baking process – I’ll give you the essentials and trust that you will be able to sort out the more mundane elements.

This cake had seven layers, (eight if you count the plate).
Crème fouettée
Berry MousseCake
Berry Mousse
Meringue
Crème fouettée
Gâteau
Plate

To make two layers of the richest, most dense chocolate cake flavored with expresso, rum, and Callebaut chocolate, I adapted Susan G. Purdy’s recipe for Marvelous Mud Cake from my chocolate spotted edition of her book, A Piece of Cake.

The meringue was made with four egg whites, a quarter of a cup of sugar, a pinch of salt, half a teaspoon of lemon juice, a teaspoon of vanilla and cup of sugar mixed with two tablespoons of cornstarch.

It’s a simple process, the egg whites are beaten with the salt and lemon juice until foamy, the quarter of a cup of sugar is beaten in gradually until the egg whites have formed stiff shiny peaks, then the vanilla and sugar/cornstarch is folded in. Using a cake pan I drew a circle on a piece of parchment paper, spread the meringue onto the paper and piped small meringue kisses with the rest.

The meringues baked for two hours at two hundred degrees, and spent the night in the turned off the oven, protected from humid air and any mice passing through the kitchen.

The berry mousse I made was a mixture of raspberries, strawberries, cassis, gelatin and whipped cream. Your favorite recipe will work – it can be as simple as sweetened fruit folded into whipped cream or complicated enough to make Julia Child proud.

In Vermont whipped cream begins with cold, heavy cream, in a glass bottle from a local dairy and is not ultra-pasteurized. The cream is beaten until stiff and that’s it. No sugar, no vanilla, no additions necessary. I used three cups of cream.

The party was a delicious event, the cake remained intact for the drive up the beautiful but rutted dirt road and after an amazing dinner, we tried to dance off calories with songs like Rock Around the Clock.

Happy Birthday Anne!
notes – The cake I made took a lot of time, but there are a number of options that will shorten the time considerably. Make a simple chocolate cake, substitute room temperature coffee or espresso for some or all of the liquid in the recipe, use rum or bourbon to replace a quarter of the liquid required, ask a baker if you can buy a cake without frosting, use softened ice cream flavored with berries or strawberry ice cream instead of mousse and you will have an ice cream cake, no one will know if you decide to leave out the meringue layer. You can use real cream in an aerosol can BUT—-if you use whipped topping the cows, the farmers and I will be very disappointed.

To receive an email notification of my next post, click ici and subscribe to the newsletter from Carol’s Kitchen. >> Print This Post | More Sharing Options

• 5 Responses to “Anne’s Birthday Cake”

Most dense chocolate cake flavored with expresso, rum, and Callebaut chocolate. But there are a number of options that will shorten the time considerably. Make a simple chocolate cake, substitute room temperature coffee or espresso for some or all of the liquid in the recipe.

This is so my kind of sinful, rich dessert. most dense chocolate cake flavored with expresso, rum, and Callebaut chocolate. Thank you for the tips that you share on us.

I made the Marvelous Mud Cake from the cookbook A Piece of Cake but I also like the Devil's Food Cake Cockaigne cake in the Joy of Cooking.

A bit of rum sprinkled on the cake during assembly adds to the richness.

I am amazed! This is so my kind of sinful, rich dessert. Lucky Anne! I can't wait for the recipe for the cake! Love your blog, too.

ANd I received my watercolor painting of yours- I love it! Beautiful work.


Chocolate Butter Cake Recipe & Video

This Chocolate Butter Cake is moist and tender and the two layers are sandwiched together and frosted with a satiny smooth chocolate frosting. This is the cake I make for birthdays, anniversaries and other festive occasions. It doesn't really need any garnish, but you could decorate with some colorful sprinkles, or it looks great with a medley of fresh berries piled in the center.

Once the cake layers have been baked and completely cooled, the layers are sandwiched together and frosted with a delicious chocolate butter frosting. You can use either a semi sweet or a bittersweet chocolate in this frosting. Just be sure to use a good quality chocolate that you enjoy eating out of hand.

Chocolate Cake: Preheat your oven to 350 degrees F (180 degrees C) and place the oven rack in the center of the oven. Butter, or spray with a nonstick vegetable spray, two - 9 x 2 inch deep (23 x 5 cm) round baking pans. Then line the bottoms of the pans with parchment paper.

First, in a heatproof bowl, place the finely chopped unsweetened chocolate and cocoa powder. Add the hot coffee (or boiling water) and stir until the mixture is melted and smooth. Set aside to cool to room temperature.

Meanwhile, in a separate bowl, whisk to combine (or sift), the flour, baking powder, baking soda, and salt.

In the bowl of your electric mixer, or with a hand mixer, beat the butter until smooth. Add the sugars and beat, on medium high speed, until the mixture is soft and fluffy (this will take about 3-4 minutes). Add the eggs, one at a time, mixing well after each addition. Racler les parois du bol au besoin. Add the vanilla extract and melted chocolate mixture and beat to combine.

Add the flour mixture (in three additions) alternately with the milk (in two additions), beginning and ending with the flour mixture. Beat only until the ingredients are incorporated.

Divide the batter evenly between the two prepared pans and smooth the tops with an offset spatula or the back of a spoon. Bake for about 30 - 35 minutes or until a toothpick inserted in the center comes out clean and the tops spring back when lightly pressed. Remove from oven and place on a wire rack to cool for about 10 minutes. Then, one cake at a time, place a wire rack on top of the cake pan and invert, lifting off the pan. Remove the parchment paper and then, to prevent cracks, reinvert the cake onto a greased wire rack so that tops are right side up. Cool completely before frosting.

Frosting: Melt the chocolate in a stainless steel bowl placed over a saucepan of simmering water. Remove from heat and let cool to room temperature.

In the bowl of your electric mixer, or with a hand mixer, beat the butter until smooth. Add the sugar and vanilla extract and beat until it is light and fluffy (about 2-3 minutes). Add the melted chocolate and beat on low speed until incorporated. Increase the speed to medium-high and beat until frosting is smooth and glossy (about 2-3 minutes).

To Assemble: Place one layer of cake on your serving plate and cover with a layer of frosting. Then place the second layer of cake onto the first cake layer and then frost the top and sides of the cake with the remaining frosting. Can garnish with sprinkles, fresh fruit or shaved chocolate.This cake is at its best the day it's made. But it can be covered and stored at room temperature (or in the refrigerator) for about three days.

4 ounces (120 grams) unsweetened chocolate , finely chopped

3 tablespoons (25 grams) unsweetened cocoa powder (regular unsweetened or Dutch processed)


Best Cookbooks 2012

Here are my absolute favorite cookbooks of 2012…

1. Smitten Kitchen Cookbook, Deb Perlman
Everything…just everything in this cookbook from blogger Deb Perlman screams “Cook Me!” The combination of creative recipes, lush photography and chatty “you can do this” writing make it a must-have for the holidays.

2. Jerusalem by Yotam Ottolenghi and Sami Tamimi
As much a social commentary on life in this melting pot of a metropolis as cookbook, Jerusalem dives into the homey, rich heritage of Jewish and Palestinian cooking. Even if you didn’t think you like Middle Eastern food, you’re likely to change your mind perusing the pictures and reading the stories of this insightful cookbook.

3. Canal House Cooks Everyday by Christopher Hirsheimer and Melissa Hamilton
Seasonal cooking is great, but Canal House cookbooks take it to an extreme — creating recipes for each day of the year. Beautifully illustrated with photos from the pair’s New Jersey kitchen and workshop.

4. Pioneer Woman Cooks, Ree Drummond
Every food writer has a food blogger they love to hate. Ree is mine. Mostly because I’m so jealous. She’s a great mom, has her own show, makes delicious food and creates recipes that just work out perfectly. I frequently consult her website for weeknight meal ideas, and I haven’t been let down yet.

5. Art of Fermentation, Sandor Katz
Fermenting is brilliant. Especially for your gut. Learn how to get fizzy, bubbly and fermented with the king of fermentation.

A few others I loved earlier in the year…

Japanese Farm Food, Nancy Singleton Hachisu, Andrews McMeel Publishing, $35
The most beautiful book released this fall is this love letter to the simple, pure foods of the Japanese countryside. American-born, Nancy is married to a Japanese egg farmer, over the years adopting the community, culture and cuisine of an ancient, rural Japan as her own. Written as both memoir and cookbook, Hachisu describes the book as, “…just our Hachisu family food. It is a compilation of traditional dishes that my husband grew up with and new ones that he or I created. I had never seen a cookbook that approached Japanese food in the way my husband did–main ingredient and field or fish market driven so I never felt compelled to cook the recipes I saw in other books.” And while many of the pickled, preserved flavors and ingredients may seem foreign to American palates, but Hachisu bridges the gap with simple, homey preparations.

Bouchon Bakery, Thomas Keller, Artisan, $50
It’s so cute that any of us think we could actually make croissants like the famed Yountville bakery run by culinary rockstar Thomas Keller. Oh, we can certainly try, and this new book written in a breezy, sweet style does actually lull you into thinking this recipe blueberry muffins with almond streusel might turn you into a morning hero. But it takes years to become as deft with butter and flour as Keller and co-author/executive pastry chef Sebastein Rouxel . So buy the book, set it in your kitchen and dunk your Oreos in milk while dreaming of buttercream and the perfect French macaron.

101 Classic Cookbooks: 501 Classic Recipes, edited by Fales Library, Rizzoli, $50
Like a mix-tape of just the good songs, this cookbook assembles the best of the best recipes as chosen by the likes of Jonathan Gold, Michael Pollan and Ruth Reichl from the 55,000 cookbooks of the Fales Library at New York University. That means tried-and-true classics such as Julia Child’s Boeuf Bourguignon, Elizabeth David’s Bouillabaisse, Marcella Hazan’s Bolognese Ragu, Jacques Pepin’s Brioche, James Beard’s Pig Hamburgers, and Irma Rombauer’s Devil’s Food Cake Cockaigne. As if that wasn’t enough star power, Judith Jones, Florence Fabricant and Alice Waters are contributors and Marion Nestle has written the forward. Required reading.

“The Great Meat Cookbook”, Bruce Aidells, Houghton Mifflin Harcourt, $40
There aren’t many chefs who could get away with an entire chapter on veal. Even fewer who would devote nearly a hundred pages to lamb and goat. But Bruce Aidells is the undisputed heavy-weight champion of animal protein, and his new book is his ring. In exhaustive detail, he discusses everything from how to perfectly sear a cut of bison to the differences between grass-fed, grain-finished and organically-raised meats. A meaty-read for sure.

“Modernist Cuisine at Home”, by Nathan Myhrvold and Maxime Bilet, The Cooking Lab, $140
So you couldn’t justify the $625 for Modernist Cuisine, the five-volume Bible of modern cooking and drool-worthy photos. Using the same cross-sectioned photo techniques and detailed explanations, the home version does for pot roast what Modernist Cuisine did for restaurant menus.


Question Of The Day, Sunday, January 21, 2018

I'm not a cake person. Desserts really are not my thing but if I were to have dessert, it would be a chocolate mousse made with high quality imported dark chocolate. DD and I were talking about cake the other day and we agreed that we'd rather skip the cake altogether and just eat a bowl of cream cheese frosting with a spoon. I love cream cheese frosting.

Icing and frosting are not the same thing.

Frosting is usually used to coat the outside of cake. It has a buttercream-like texture and a more buttery taste. glaçage is generally used to glaze pastries or cakes, and tastes more sugary than frosting. The Williams-Sonoma cookbook Gâteau states that “icing is generally thinner and glossier,” while its counterpart frosting is “a thick, fluffy mixture, used to coat the outside of a cake.”

Max's Human

Betsygee

Just what part of meow don't you understand.

Just the opposite here. Coconut is my second favorite, carrot is first. But of course, with the caveat of no raisins.

Bodester413

TCS Member

I think the universe is telling me I need to bake a cake. This morning a friend tortured me by emailing me a photo of an orange cherry thunder cake that he made. ( Half eaten in the picture) and now this is the question of the day. MDR

Chocolate cherry cake has always been one of my favorites. A slice of cake cut in half with a layer of vanilla ice cream in between. maybe topped with a bit of extra cherry pie filling. yummy!

Boris Diamond

Cat Valet

Raysmyheart

TCS Member

It's funny that I do LOVE chocolate cake with not-so-sweet frosting like you get in the store bakery, but I do not care for cake otherwise. That is kind of strange to me. I even can perplex myself.

@Winchester , I think Cook's Country is awesome!

Cassiopea

TCS Member

Does cheesecake count? as I am a cheesecake lover!


Otherwise, I also really like angel food cake, and fairly flexible in terms of butter cakes, like chocolate. I also like cake with cinnamon or coffee cake.

MoochNNoodles

TCS Member

Debbila

TCS Member

I'm not a cake person. Desserts really are not my thing but if I were to have dessert, it would be a chocolate mousse made with high quality imported dark chocolate. DD and I were talking about cake the other day and we agreed that we'd rather skip the cake altogether and just eat a bowl of cream cheese frosting with a spoon. I love cream cheese frosting.

Icing and frosting are not the same thing.

Frosting is usually used to coat the outside of cake. It has a buttercream-like texture and a more buttery taste. glaçage is generally used to glaze pastries or cakes, and tastes more sugary than frosting. The Williams-Sonoma cookbook Gâteau states that “icing is generally thinner and glossier,” while its counterpart frosting is “a thick, fluffy mixture, used to coat the outside of a cake.”

Micknsnicks2mom

TCS Member
Thread starter

By now, you all know that my favorite cake is a two-layer white coconut cake with a seven-minute frosting and extra coconut in the filling between the layers. Miam! It's my Christmas dessert and (sometimes) at Easter, too.

The best homemade coconut cake, IMO, is from a recipe from Cook's Country. The cake is made with cream of coconut as is the frosting. When I make it, sometimes I toast some of the coconut, so there's a good mixture of toasted and white all over the cake. Other times, I won't toast it, so the cake is a white snowball of coconut. Either way, it's just delicious (if you like coconut, that is). This recipe also makes wonderful cupcakes.

The best bakery coconut cake is from a local restaurant. You can order the cake with a raspberry filling or a lemon curd filling if you don't want the frosting between the layers. We've done both of them and they're both really good, although the lemon is better. I always request extra coconut either way.

Rick's favorite cake is probably the Hershey's Perfectly Chocolate Chocolate cake with whipped peanut butter frosting. I think he could overdose on that cake.

I've made snickerdoodle cakes and they're excellent. I could probably go with half the frosting, too, but Rick's sweet tooth would not allow it.

your favorite is a two-layer white coconut cake with a seven-minute frosting and extra coconut in the filling between the layers. definitely a most delicious cake!!

and your Rick's favorite is the Hershey's Perfectly Chocolate Chocolate cake with whipped peanut butter frosting!! i love that cake, and the whipped peanut butter frosting.

honestly, i don't know why i prefer less frosting now i'm older. i used to be fine with a regular amount of frosting on cakes. and i do enjoy desserts, and always have something for dessert, every day. the nanaimo bars i have often are very, very sweet -- and i enjoy them.


Christina’s playful desserts, including the compost cookie, a chunky chocolate-chip cookie studded with crunchy salty pretzels and coffee grounds the crack pie, a sugary-buttery confection as craveable as the name implies the cereal milk ice cream, made from everyone’s favorite part of a nutritious breakfast—the milk at the bottom of a bowl of cereal and the easy layer cakes that forgo fancy frosting in favor of unfinished edges that hint at the yumminess inside helped the restaurants earn praise from the New York Times et le Michelin Guide and led to the opening of Milk Bar, which now draws fans from around the country and the world.

“Cooking shouldn’t just be about making a delicious dish—owning the process and enjoying the experience ought to be just as important as the meal itself. The new Joie de cuisiner is a reminder that nothing can compare to gathering around the table for a home cooked meal with the people who matter most.” —Joanna Gaines, author of Magnolia Table

In the nearly ninety years since Irma S. Rombauer self-published the first three thousand copies of Joie de cuisiner in 1931, it has become the kitchen bible, with more than 20 million copies in print. This new edition of Joie has been thoroughly revised and expanded by Irma’s great-grandson John Becker and his wife, Megan Scott.

John and Megan developed more than six hundred new recipes for this edition, tested and tweaked thousands of classic recipes, and updated every section of every chapter to reflect the latest ingredients and techniques available to today’s home cooks. Their strategy for revising this edition was the same one Irma and Marion employed: Vet, research, and improve Joie’s coverage of legacy recipes while introducing new dishes, modern cooking techniques, and comprehensive information on ingredients now available at farmers’ markets and grocery stores.

You will find tried-and-true favorites like Banana Bread Cockaigne, Chocolate Chip Cookies, and Southern Corn Bread—all retested and faithfully improved—as well as new favorites like Chana Masala, Beef Rendang, Megan’s Seeded Olive Oil Granola, and Smoked Pork Shoulder. In addition to a thoroughly modernized vegetable chapter, there are many more vegan and vegetarian recipes, including Caramelized Tamarind Tempeh, Crispy Pan-Fried Tofu, Spicy Chickpea Soup, and Roasted Mushroom Burgers. Joie’s baking chapters now include gram weights for accuracy, along with a refreshed lineup of baked goods like Cannelés de Bordeaux, Rustic No-Knead Sourdough, Ciabatta, Chocolate-Walnut Babka, and Chicago-Style Deep-Dish Pizza, as well as gluten-free recipes for pizza dough and yeast breads.

A new chapter on streamlined cooking explains how to economize time, money, and ingredients and avoid waste. You will learn how to use a diverse array of ingredients, from amaranth to za’atar. New techniques include low-temperature and sous vide cooking, fermentation, and cooking with both traditional and electric pressure cookers. Barbecuing, smoking, and other outdoor cooking methods are covered in even greater detail.