Nouvelles recettes

À quoi ressemble (et goûts) le barbecue dans 20 pays (diaporama)

À quoi ressemble (et goûts) le barbecue dans 20 pays (diaporama)

Il y a tellement plus à faire au barbecue que des hamburgers et des hot-dogs ; voici comment 20 nations à travers le monde le font de manière totalement différente

Argentine — Asado

Asado, Comme barbecue, fait référence à la technique de cuisson, au type d'aliment produit et à l'événement social qui lui est associé. Le chef (un « asador » ou « parrillero ») ne fait pas mariner la viande — généralement du bœuf, embutidos (saucisses séchées et séchées), et abats (organes et entrailles) — avant de griller, mais n'utilise que du sel, qui est appliqué avant ou pendant le processus. Les viandes sont ensuite cuites sur du charbon de bois, souvent fabriqué à partir d'arbres indigènes sans résines odorantes. Il peut être cuit al asador (étalé sur un feu comme une carcasse entière) ou à la parrilla (cuit en morceaux sur un gril). Souvent, la viande n'est pas chauffée directement sur les charbons pour éviter une saveur trop fumée, et prend donc généralement quelques heures pour cuire complètement. En plus de Argentine, ce style de cuisine est particulièrement populaire dans Chili, Paraguay, Uruguay, et des parties de Brésil.

Cliquez ici pour découvrir nos meilleures recettes d'asado à essayer vous-même.

Australie — Saucisse Sizzle

Tenez les blagues « crevettes sur la barbie » pendant une minute, car nous allons discuter d'un autre type de barbecue australien : le saucisse grésiller. Les grésillements ont souvent lieu lors de collectes de fonds caritatives ou d'autres événements communautaires à Australie et Nouvelle-Zélande, et le plat principal, évidemment, est la saucisse — également appelés « accrocs ». Les garnitures les plus courantes sont les oignons grillés et les condiments comme le ketchup ou sauce barbecue, tandis que la viande est servie sur une tranche de pain blanc (on reste classe, Australie). Bunnings Warehouse (la plus grande chaîne de quincaillerie d'Australie) et The Warehouse (une chaîne de grands magasins de détail) sont célèbres pour leurs fréquents événements de grésillement de saucisses.

Cliquez ici pour découvrir 5 faits « uniquement en Australie » qui pourraient vous surprendre.

Brésil — Churrasco

brésilien Le churrasco utilise une variété de viandes comme le bœuf, le porc, le poulet et les saucisses qui sont cuites sur un grand barbecue au charbon de bois «churrasqueira». Ce terme peut également désigner le chef, et un terme similaire, « churrascaria », fait également référence à un steakhouse ou autre restaurant barbecue. Les barbecues eux-mêmes ont généralement des supports pour broches ou brochettes, et n'ont souvent rien qui sépare la viande et les braises. Le bœuf est la viande la plus couramment préparée, et il est généralement mariné dans du citron vert, du citron ou d'autres jus mélangé avec de l'ail pendant plusieurs heures avant d'être assaisonné de sel.

Chine — Chuanr

Dans Chine, « chuan » ou « chuanr » fait référence à de petits morceaux de viande rôtis sur des brochettes sur du charbon de bois, originaires de la province du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, où se trouve une grande population de musulmans chinois. En raison de restrictions religieuses, le chuan était traditionnellement fait avec de l'agneau, mais maintenant le poulet, le bœuf, les fruits de mer et même le porc sont couramment utilisés et sont brossés ou saupoudrés de graines de cumin, flocons de piment rouge séché, sel, poivre noir et graines de sésame ou huile de sésame. Le chuan est souvent épicé, mais une version plus sucrée à base de pâte de haricots rouges est également généralement une option. Ce type de barbecue est souvent utilisé comme aliment de rue, en particulier dans les zones touristiques populaires.

Cliquez ici pour découvrir 27 plats de rue emblématiques que tous les voyageurs du monde devraient essayer.

Allemagne — Grillen

Quand l'été arrive, Allemands sortent leurs barbecues à charbon et à gaz pour cuisiner bratwurst, saucisses, steaks (surtout marinés steak d'épaule de porc), boulettes de viande hachée appelées frikadellenet poulet — avec des spécialités régionales allant du canard à la truite en passant par anguille. De plus, bien que le hamburger porte le nom d'une ville d'Allemagne, ne vous attendez pas à en trouver dans les barbecues allemands. D'autre part, vous pouvez attendez-vous à trouver des barbecues allemands en Scandinavie, car leur version locale est presque identique à la cuisine de leurs voisins du sud, et porte même le même nom. Une différence notable, cependant, est l'ajout de baies de genièvre aux viandes servies en Scandinavie.

Grèce — Souvlaki

Souvlaki est Grèce's version de restauration rapide qui existe depuis des milliers d'années. En fait, des fouilles à Santorin ont mis au jour des ensembles en pierre de brochettes de barbecue utilisées vers le XVIIe siècle avant notre ère. Pour préparer le plat, la viande (généralement du porc, mais aussi du poulet et de l'agneau) est coupée en cubes d'un pouce, marinée pendant la nuit dans du jus de citron et de l'huile d'olive avec des herbes et des épices, et embrochée sur des bâtons de bois avant d'être grillée sur du charbon de bois et assaisonnée. généreusement de sel et de poivre. Il est ensuite servi directement sur la brochette ou à l'intérieur d'un sandwich pita — souvent avec l'ajout d'une sauce tzatziki à base de yaourt.

Cliquez ici pour une recette facile de sauce tzatziki DIY.

Hong Kong — Char Siu

Bien que situé juste à côté du continent, Hong KongLe barbecue de 's diffère un peu de celui de Chine lui-même. Le char siu, la version cantonaise du barbecue, est plus sucré et plus salé que le chuan, en raison de l'ajout de poudre de cinq épices, de miel, de sauce hoisin, de sauce soja et parfois de colorant alimentaire rouge. La viande (généralement de fines lanières de longe de porc désossée, ventre, fesses, graisse ou cou) est embroché sur de longues fourchettes en métal au lieu de bâtons, et est placé dans un four couvert ou sur une flamme nue souvent par la personne qui a l'intention de le manger, ce qui rend l'expérience plus proche de pot chaud ou fondue.

Hongrie — Szalonnasütés

Le bœuf reçoit beaucoup d'amour sur cette liste, mais dans Hongrie il y a un tout autre nom pour le bacon au barbecue, et il s'appelle szalonnasütés. Ne vous inquiétez pas non plus des équipements sophistiqués, car la seule chose requise (autre qu'un gros morceau de bacon) est un oignon, du pain, un bâton et un feu. Pensez-y comme faire griller des guimauves, sauf avec un demi-oignon et un morceau de bacon à la fin. Lorsque le bâton est tenu au-dessus du feu et tourné, les égouttements sont souvent collectés dans le pain comme collation pendant le processus de cuisson. Le pain peut ensuite être utilisé pour abriter l'oignon et le bacon une fois cuits, ce qui en fait une forme de barbecue rapide, simple et délicieuse.

Inde — Tandoor

En Inde (et aussi dans Pakistan et Bangladesh), le mot tandoori fait référence au four cylindrique en argile ou en métal utilisé pour cuire les viandes, les pains, les légumes et les pommes de terre à des températures extrêmement élevées - parfois jusqu'à 900 degrés Fahrenheit ! Le tandoor utilise le feu réel, la cuisson à chaleur rayonnante, l'air chaud, la convection et le fumage (via les jus qui s'égouttent sur le charbon de bois à l'intérieur), et reste souvent allumé et maintenu pendant de longues périodes. L'un des plats les plus célèbres préparés de cette manière est poulet tandoori, qui est mariné dans du yogourt assaisonné d'ail, de gingembre, de cumin, de poivre de Cayenne et d'autres épices. Le poulet prend une couleur rouge, ou jaune-orange si le curcuma est utilisé.

Cliquez ici pour une recette de poulet tandoori utilisant seulement 3 ingrédients.

Indonésie — Satay

Satay est originaire de Indonésie, mais il est aussi très populaire dans Thaïlande, Malaisie, Singapour, et le Philippines. Le plat se compose de viande assaisonnée, en brochette et grillée ou d'autres protéines servies avec des sauces, avec un certain nombre de variations dans chaque partie. Les assaisonnements varient considérablement selon le pays d'origine, les brochettes peuvent être faites à partir de feuilles de cocotier ou de bambou ; les viandes comprennent du poulet, de la chèvre, du mouton, du bœuf, du porc, du poisson ou du tofu en tranches ou en dés ; et la sauce la plus populaire est une trempette à base de cacahuètes à base de gingembre, d'ail, de sucre, de sel, de piments et de cacahuètes, bien sûr.

Cliquez ici pour une collection de nos meilleures recettes de poulet satay.

Jamaïque — Jerk

Poulet Jerk est l'aliment le plus célèbre de Jamaïque, et se compose de poulet ou de porc frotté à sec ou mariné à l'eau avec un mélange chaud et épicé connu sous le nom d'épice jerk jamaïcaine (principalement du piment de la Jamaïque et Poivrons Scotch Bonnet avec des clous de girofle, de la cannelle, des oignons verts, de la muscade, du thym, de l'ail, de la cassonade, du gingembre et du sel comme ajouts possibles). En plus du type de cuisine et des épices, "jerk" fait également référence au nom du style de cuisson dans lequel de petits trous sont percés dans la viande (qui, contrairement à beaucoup de barbecues dans le monde, est cuite et servie en gros morceaux) pour une absorption maximale des saveurs. Traditionnellement, la meilleure façon de cuisiner le jerk est dans un baril ou un fût d'huile rempli de charbon de bois qui a été divisé en deux et auquel des charnières sont attachées afin de permettre l'ouverture et la fermeture de l'appareil. Des trous sont percés pour permettre une certaine ventilation des fumées.

Japon — Yakiniku

Signifiant « viande grillée » yakiniku a été utilisé à l'origine dans Japon faire référence à un barbecue occidental ou étranger, mais en est finalement venu à classer un Japonais style de cuisine (avec des influences coréennes) où de la viande de la taille d'une bouchée (généralement du bœuf, du porc ou des abats) et des morceaux de légumes sont préparés sur des grils et des plaques chauffantes et trempés dans des sauces (appelées «tare») avant d'être mangés. La tare la plus courante est faite avec du japonais sauce soja, saké, mirin, sucre, ail, jus de fruits et sésame. Le 29 août est le jour du Yakiniku au Japon, car la date en japonais ressemble beaucoup au yakiniku.

Corée — Bulgogi

Bulgogi est probablement plus chaud que tout autre type de barbecue actuellement, et nous ne parlons pas de sa température ou de son piquant. Il est récemment devenu à la mode pour les gens du monde entier de rechercher l'un de leurs locaux (et en constante expansion) coréen barbecues pour faire rôtir de la viande « gogi gui » et préparer et cuire eux-mêmes une sélection de viandes en fines tranches, directement à leur table, sur un gril à gaz ou à charbon intégré au centre. Le type de viande le plus populaire est le surlonge ou le filet de bœuf, qui est souvent mariné au préalable dans de la sauce soja, du sucre, de l'huile de sésame, de l'ail, du poivre, du gingembre, des oignons et d'autres ingrédients. La viande est ensuite enveloppée dans de la laitue ou un autre légume à feuilles, tamponnée avec une pâte épicée appelée ssamjang et appréciée.

Cliquez ici pour une recette de bulgogi au poulet, ainsi que 14 autres recettes faciles de dîner au poulet.

Mexique — Carne Asada

Carne asada est du bœuf (généralement une jupe, un flanc ou un bavette) grillé et servi en tranches. La viande est généralement saisie sur le gril pour ajouter une saveur carbonisée, et d'autres saveurs sont utilisées via des épices à frotter avec du sel, du citron, du citron vert, du poivre, de l'ail ou même de la bière. La viande est ensuite consommée comme plat principal ou dans le cadre d'un burrito, d'un taco, d'une gordita, d'une quesadilla ou d'une assiette de nachos. Comme c'est le cas dans de nombreux autres pays, le terme pour la viande et le rassemblement social associé à sa cuisson ne font qu'un.

Moyen-Orient — Kebab

Nous ne sommes peut-être pas des experts en géographie ou des cartographes, mais nous sommes conscients que le "Moyen-Orient" n'est pas un pays - mais comment pouvez-vous identifier l'origine contestée de kebab, qui est désormais omniprésent dans la région et répandu dans toute l'Europe et le reste du monde également ? Les aliments et les épices impliqués peuvent varier considérablement d'un pays à l'autre, mais un kebab comportera des morceaux de viande, de poisson et de légumes qui sont soit rôtis soit grillés avant d'être servis sur une brochette (comme chiche kebab), sur du riz, dans un pita, ou dans un sandwich ou un wrap. Les derniers exemples sont généralement appelés « döner kebab », au moins dans Turquie.

Mongolie — Khorkhog

Photo modifiée : Wikimedia Commons / Brucke-Osteuropa / Domaine public

Bien que le terme «mongol barbecue » est quelque peu familière à la plupart des gens, de nombreux restaurants qui servent cette cuisine préparent en fait un plat taïwanais de viandes tranchées finement cuites rapidement sur une surface métallique circulaire plate. L'authentique barbecue mongol (préparé à la campagne et non dans un restaurant) comprendrait en réalité du khorkhog, un plat de viande cuit dans un récipient de pierres chaudes et d'eau chauffée de l'extérieur. Les morceaux de viande de taille moyenne sont presque toujours de l'agneau (mais la chèvre peut être substituée) et sont combinés avec des carottes, du chou ou des pommes de terre dans un ragoût avec du sel et d'autres épices. Avant de recouvrir le mélange, une bulle de vapeur est créée à l'intérieur du bol pour faciliter la cuisson. Soixante à 90 minutes plus tard, le khorkhog est prêt à manger. Fait intéressant, en plus de distribuer la viande, le cuisinier fait généralement passer les pierres chaudes pour porter chance.

Philippines — Lechon

Dans le Philippines, le lechon est si commun qu'il serait inhabituel ne pas pour le voir à n'importe quelle sorte d'occasion spéciale. Préparé de la même manière qu'un repas dans les pays des Caraïbes (avec le même mot et la même prononciation), le lechon est un porc entier rôti lentement ou grillé sur un feu de charbon de bois après avoir retiré les organes et placé l'animal sur un bâton ou une tige. Avant la cuisson, le porc est également frotté avec de la sauce soja, du sel et du poivre à l'extérieur, et du sel et du poivre à l'intérieur, qui est souvent farci de Citronnelle, poireaux, ail, pommes, oignons ou autres assaisonnements et accompagnements. Le repas de style rôtisserie est le plat national des Philippines et Porto Rico.

Russie — Chachlik

Les russe mot chachlik signifie « brochette de viande » et le plat est composé d'agneau, de porc, de poulet ou de bœuf (selon les préférences et les limitations religieuses) mariné dans du vinaigre ou du jus de citron, qui est parfois combiné sur les bâtonnets avec de la graisse ou des légumes comme poivron, oignon, champignon et tomate. Bien que figurant sur certains menus de restaurants, le shashlik est plus souvent considéré comme une variété de viande de rue cuite au bois, au charbon de bois ou au charbon. Shashlik est également un plat très populaire lors de rassemblements sociaux et d'événements de tous types.

Afrique du Sud — Braai

Bien que la commodité ait rendu les barbecues au charbon de bois, aux briquettes et au gaz plus populaires ces dernières années, les Sud africain Le braai (barbecue) est uniquement cuit sur des braises de bois. Cependant, à partir de là, le braai peut varier considérablement. Les viandes cuites vont du steak, du poulet, du porc, des côtelettes d'agneau et des saucisses à viande de mouton brochettes, côtes levées et fruits de mer. Bien que les brochettes puissent être placées sur le gril, les bâtons ne sont pas nécessaires, car les barbecues ont déjà du métal ou des mailles sur le dessus pour que la viande puisse être placée directement dessus. Le braai est si populaire en Afrique du Sud que la nation célèbre le plat chaque année le 24 septembre, qui est également sa journée du patrimoine.

États-Unis — Kalua

Vous ne pensiez pas que nous laisserions complètement les bons vieux États-Unis d'Amérique de la liste, n'est-ce pas ? Bien sûr que non, surtout lorsque le 50e État américain a obtenu ses repères de barbecue des peuples indigènes de Polynésie. Appelée kalua, la méthode de cuisson traditionnelle hawaïenne utilise un imu (un type de four souterrain qui mesure environ six pieds de long et quatre pieds de haut) pour cuire le porc ou la dinde pour leur célèbres fêtes luau. (Bien que, au cas où vous vous poseriez la question, un « luau » est en fait le nom d'un feuille de taro qui est cuit et mangé comme des épinards.) L'imu utilise des pierres chauffées qui retiennent la chaleur de cuisson longtemps après que les flammes se soient éteintes, et la viande à cuire est salée et enveloppée dans des feuilles avant d'être recouverte de toile de jute humide et de sable ou de terre, et laissé cuire à la fumée et à la vapeur pendant six ou sept heures.

Cliquez ici pour les 35 meilleures côtes levées en Amérique pour 2015.


Trois brasseries qui prennent leur barbecue au sérieux

Les viandes fumées artisanales et les bières artisanales se marient à merveille dans ces joints de San Antonio, Garland et Corpus Christi.

Les mouvements de la bière artisanale et du barbecue au Texas se sont développés de pair au cours de la dernière décennie. Malgré le même dévouement de leurs fans et le dévouement de leurs praticiens, ils n'ont pas eu exactement une relation symbiotique, à l'exception du camion barbecue occasionnel garé à l'extérieur d'une brasserie. San Antonio&rsquos Granary &rsquoCue & Brew, qui a ouvert ses portes en 2012, a été acclamé à l'échelle nationale pour ses bières artisanales et son barbecue avant de fermer en 2019. Au fil des ans, d'autres opérations notables servant les deux articles sont apparues sur la scène texane, notamment Cowtown Brewing Co., à Fort Worth et Brick Vault Brewery and Barbecue, à Marathon. La progression naturelle s'est depuis poursuivie, avec de plus en plus de brasseurs associant leurs pintes à des viandes fumées, stimulées en partie par la pandémie. (Le barbecue s'est avéré particulièrement résistant pendant les restrictions de restauration, tandis que la production de bière artisanale a chuté pour la première fois de l'histoire récente.) Voici trois joints qui font bien les deux.

La poitrine de bœuf BBQ du Sud servie chez Weathered Souls.

Photographie de Mackenzie Smith Kelley

Marcus Baskerville verse une pinte de lager Ladder Werk à Weathered Souls Brewing Company, à San Antonio.

Photographie de Mackenzie Smith Kelley

À gauche : la poitrine de bœuf BBQ du sud servie chez Weathered Souls.

Photographie de Mackenzie Smith Kelley

En haut : Marcus Baskerville verse une pinte de lager Ladder Werk à la Weathered Souls Brewing Company, à San Antonio.

Photographie de Mackenzie Smith Kelley

Société de brassage des âmes altérées

San Antonio

Mike Holt est soulagé d'avoir de nouveau des clients dans son bar, près de l'aéroport de San Antonio. &ldquoC'était censé être un véritable environnement de conversation, dit-il à propos de Weathered Souls, donc la fermeture pendant la pandémie était plus qu'un simple frein financier. Début 2020, Holt et son copropriétaire Marcus Baskerville avaient accueilli l'un des meilleurs joints de barbecue de la ville, South BBQ, pour reprendre la cuisine. Le nouveau menu a été réduit à seulement des hamburgers et des apéritifs à emporter jusqu'à ce que les portes rouvrent pour les convives plus tard dans l'année.

L'O.G. Burger n'est pas en reste. Andrew Samia, propriétaire de South BBQ, utilise une garniture de poitrine de première qualité pour le hamburger écrasé (obtenez le double), qui vient sur un petit pain moelleux avec toutes les fixations. Le côté plus léger est l'avocat farci à la poitrine. D'accord, ce n'est pas si léger que ça, mais le fruit parfaitement mûr vient niché dans une salade de roquette délicatement habillée. Sur le dessus se trouvent de la poitrine hachée, de la salsa verde aux jalape & ntildeo, de la coriandre et du queso fresco.

Baskerville, qui sert également de maître brasseur, note que leurs choix de robinets couvrent tout le spectre, de la pilsner Hardwood Classic croustillante à la stout impériale Black Is Beautiful. Baskerville a créé un mouvement international avec son initiative Black Is Beautiful pour promouvoir l'équité raciale dans le monde entier. La bière fait désormais partie de l'identité de Weathered Souls et a attiré une foule plus diversifiée. Baskerville apprécie le plus un verre tout seul. &ldquoJ'associerais cela avec un barbecue, car il est plus que probable que vous n'allez pas finir votre repas", plaisante-t-il. Il recommande un accord de viande avec la West Coast IPA ou la Castling schwarzbier, une bière blonde que j'ai tellement aimée que j'ai ramené à la maison quelques crowlers&mdashlarges canettes en aluminium remplies de bière des robinets.

Le jacquier fumé (à gauche) et les sandwichs MacRib et une bière brune chez Intrinsic Smokehouse and Brewery, à Garland. Photographie de Daniel Vaughn

Fumoir et brasserie intrinsèques

Guirlande

Cary Hodson et sa femme, Molly Malone, ont ouvert leur joint le 5 décembre 2015, à l'occasion de son trentième anniversaire ainsi que de l'anniversaire de la ratification du vingt et unième amendement, qui a abrogé la Prohibition en 1933. On pourrait dire que Hodson est né pour brasser de la bière. Il aime aussi le barbecue, alors au moment de décider quelle route prendre pour sa nouvelle entreprise, il a choisi les deux.

Intrinsic avait des opposants au début. Hodson se souvient que les aficionados de la viande se plaignaient, « Ils » une brasserie, alors ils ne prennent pas le barbecue au sérieux », et vice versa des nerds de la bière. Mais le temps a validé ses premiers instincts. Le maître brasseur Travis Ehlers a augmenté les offres de bières Intrinsic de 6 à 21, et le maître de fosse Joshua Browning a réorganisé un menu barbecue autrefois simple pour inclure une gamme de sandwichs spécialisés, y compris des options végétariennes telles que le jacquier fumé, dont la saveur est remarquablement similaire à celle du porc effiloché. Il y a aussi un brunch le dimanche.


Trois brasseries qui prennent leur barbecue au sérieux

Les viandes fumées artisanales et les bières artisanales se marient à merveille dans ces joints de San Antonio, Garland et Corpus Christi.

Les mouvements de la bière artisanale et du barbecue au Texas se sont développés de pair au cours de la dernière décennie. Malgré la dévotion similaire de leurs fans et le dévouement de leurs pratiquants, ils n'ont pas eu exactement une relation symbiotique, à l'exception du camion barbecue occasionnel garé à l'extérieur d'une brasserie. San Antonio&rsquos Granary &rsquoCue & Brew, qui a ouvert ses portes en 2012, a été acclamé à l'échelle nationale pour ses bières artisanales et son barbecue avant de fermer en 2019. Au fil des ans, d'autres opérations notables servant les deux articles sont apparues sur la scène texane, notamment Cowtown Brewing Co., à Fort Worth et Brick Vault Brewery and Barbecue, à Marathon. La progression naturelle s'est depuis poursuivie, avec de plus en plus de brasseurs associant leurs pintes à des viandes fumées, stimulées en partie par la pandémie. (Le barbecue s'est avéré particulièrement résistant pendant les restrictions de restauration, tandis que la production de bière artisanale a chuté pour la première fois de l'histoire récente.) Voici trois joints qui font bien les deux.

La poitrine de bœuf BBQ du Sud servie chez Weathered Souls.

Photographie de Mackenzie Smith Kelley

Marcus Baskerville verse une pinte de lager Ladder Werk à Weathered Souls Brewing Company, à San Antonio.

Photographie de Mackenzie Smith Kelley

À gauche : la poitrine de bœuf BBQ du sud servie chez Weathered Souls.

Photographie de Mackenzie Smith Kelley

En haut : Marcus Baskerville verse une pinte de lager Ladder Werk à la Weathered Souls Brewing Company, à San Antonio.

Photographie de Mackenzie Smith Kelley

Société de brassage des âmes altérées

San Antonio

Mike Holt est soulagé d'avoir de nouveau des clients dans son bar, près de l'aéroport de San Antonio. &ldquoC'était censé être un véritable environnement de conversation, dit-il à propos de Weathered Souls, donc la fermeture pendant la pandémie était plus qu'un simple frein financier. Début 2020, Holt et son copropriétaire Marcus Baskerville avaient accueilli l'un des meilleurs joints de barbecue de la ville, South BBQ, pour reprendre la cuisine. Le nouveau menu a été réduit à seulement des hamburgers et des apéritifs à emporter jusqu'à ce que les portes rouvrent pour les convives plus tard dans l'année.

L'O.G. Burger n'est pas en reste. Andrew Samia, propriétaire de South BBQ, utilise des garnitures de poitrine de première qualité pour le hamburger écrasé (obtenez le double), qui vient sur un petit pain moelleux avec toutes les fixations. Le côté plus léger est l'avocat farci à la poitrine. D'accord, ce n'est pas si léger que ça, mais le fruit parfaitement mûr vient niché dans une salade de roquette délicatement habillée. Sur le dessus se trouvent de la poitrine hachée, de la salsa verde aux jalape & ntildeo, de la coriandre et du queso fresco.

Baskerville, qui sert également de maître brasseur, note que leurs choix de robinets couvrent tout le spectre, de la pilsner Hardwood Classic croustillante à la stout impériale Black Is Beautiful. Baskerville a créé un mouvement international avec son initiative Black Is Beautiful pour promouvoir l'équité raciale dans le monde entier. La bière fait désormais partie de l'identité de Weathered Souls et a attiré une foule plus diversifiée. Baskerville apprécie le plus un verre tout seul. &ldquoJ'associerais cela avec un barbecue, car il est plus que probable que vous n'allez pas finir votre repas", plaisante-t-il. Il recommande un accord de viande avec la West Coast IPA ou la Castling schwarzbier, une bière blonde que j'ai tellement aimée que j'ai ramené à la maison quelques crowlers&mdashlarges canettes en aluminium remplies de bière des robinets.

Le jacquier fumé (à gauche) et les sandwichs MacRib et une bière brune chez Intrinsic Smokehouse and Brewery, à Garland. Photographie de Daniel Vaughn

Fumoir et brasserie intrinsèques

Guirlande

Cary Hodson et sa femme, Molly Malone, ont ouvert leur joint le 5 décembre 2015, à l'occasion de son trentième anniversaire ainsi que de l'anniversaire de la ratification du vingt et unième amendement, qui a abrogé la Prohibition en 1933. On pourrait dire que Hodson est né pour brasser de la bière. Il aime aussi le barbecue, alors au moment de décider quelle route prendre pour sa nouvelle entreprise, il a choisi les deux.

Intrinsic avait des opposants au début. Hodson se souvient que les aficionados de la viande se plaignaient, « Ils » une brasserie, alors ils ne prennent pas le barbecue au sérieux », et vice versa des nerds de la bière. Mais le temps a validé ses premiers instincts. Le maître brasseur Travis Ehlers a augmenté les offres de bières Intrinsic de 6 à 21, et le maître de fosse Joshua Browning a réorganisé un menu barbecue autrefois simple pour inclure une gamme de sandwichs de spécialité, y compris des options végétariennes telles que le jacquier fumé, dont la saveur est remarquablement similaire à celle du porc effiloché. Il y a aussi un brunch le dimanche.


Trois brasseries qui prennent leur barbecue au sérieux

Les viandes fumées artisanales et les bières artisanales se marient à merveille dans ces joints de San Antonio, Garland et Corpus Christi.

Les mouvements de la bière artisanale et du barbecue au Texas se sont développés de pair au cours de la dernière décennie. Malgré le même dévouement de leurs fans et le dévouement de leurs praticiens, ils n'ont pas eu exactement une relation symbiotique, à l'exception du camion barbecue occasionnel garé à l'extérieur d'une brasserie. San Antonio&rsquos Granary &rsquoCue & Brew, qui a ouvert ses portes en 2012, a été acclamé à l'échelle nationale pour ses bières artisanales et son barbecue avant de fermer en 2019. Au fil des ans, d'autres opérations notables servant les deux articles sont apparues sur la scène texane, notamment Cowtown Brewing Co., à Fort Worth et Brick Vault Brewery and Barbecue, à Marathon. La progression naturelle s'est depuis poursuivie, avec de plus en plus de brasseurs associant leurs pintes à des viandes fumées, stimulées en partie par la pandémie. (Le barbecue s'est avéré particulièrement résistant pendant les restrictions de restauration, tandis que la production de bière artisanale a chuté pour la première fois de l'histoire récente.) Voici trois joints qui font bien les deux.

La poitrine de bœuf BBQ du Sud servie chez Weathered Souls.

Photographie de Mackenzie Smith Kelley

Marcus Baskerville verse une pinte de lager Ladder Werk à Weathered Souls Brewing Company, à San Antonio.

Photographie de Mackenzie Smith Kelley

À gauche : la poitrine de bœuf BBQ du sud servie chez Weathered Souls.

Photographie de Mackenzie Smith Kelley

En haut : Marcus Baskerville verse une pinte de lager Ladder Werk à la Weathered Souls Brewing Company, à San Antonio.

Photographie de Mackenzie Smith Kelley

Société de brassage des âmes altérées

San Antonio

Mike Holt est soulagé d'avoir de nouveau des clients dans son bar, près de l'aéroport de San Antonio. &ldquoC'était censé être un véritable environnement de conversation, dit-il à propos de Weathered Souls, donc la fermeture pendant la pandémie était plus qu'un simple frein financier. Début 2020, Holt et son copropriétaire Marcus Baskerville avaient accueilli l'un des meilleurs joints de barbecue de la ville, South BBQ, pour reprendre la cuisine. Le nouveau menu a été réduit à seulement des hamburgers et des apéritifs à emporter jusqu'à ce que les portes rouvrent pour les convives plus tard dans l'année.

L'O.G. Burger n'est pas en reste. Andrew Samia, propriétaire de South BBQ, utilise des garnitures de poitrine de première qualité pour le hamburger écrasé (obtenez le double), qui vient sur un petit pain moelleux avec toutes les fixations. Le côté plus léger est l'avocat farci à la poitrine. D'accord, ce n'est pas si léger que ça, mais le fruit parfaitement mûr vient niché dans une salade de roquette délicatement habillée. Sur le dessus se trouvent de la poitrine hachée, de la salsa verde aux jalape & ntildeo, de la coriandre et du queso fresco.

Baskerville, qui sert également de maître brasseur, note que leurs choix de robinets couvrent tout le spectre, de la pilsner Hardwood Classic croustillante à la stout impériale Black Is Beautiful. Baskerville a créé un mouvement international avec son initiative Black Is Beautiful pour promouvoir l'équité raciale dans le monde entier. La bière est devenue une partie de l'identité de Weathered Souls et a attiré une foule plus diversifiée. Baskerville apprécie le plus un verre tout seul. &ldquoJ'associerais cela avec un barbecue, car il est plus que probable que vous n'allez pas finir votre repas", plaisante-t-il. Il recommande un accord de viande avec la West Coast IPA ou la Castling schwarzbier, une bière blonde que j'ai tellement aimée que j'ai ramené à la maison quelques crowlers&mdashlarges canettes en aluminium remplies de bière des robinets.

Le jacquier fumé (à gauche) et les sandwichs MacRib et une bière brune chez Intrinsic Smokehouse and Brewery, à Garland. Photographie de Daniel Vaughn

Fumoir et brasserie intrinsèques

Guirlande

Cary Hodson et sa femme, Molly Malone, ont ouvert leur joint le 5 décembre 2015, à l'occasion de son trentième anniversaire ainsi que de l'anniversaire de la ratification du vingt et unième amendement, qui a abrogé la Prohibition en 1933. On pourrait dire que Hodson est né pour brasser de la bière. Il aime aussi le barbecue, alors au moment de décider quelle route prendre pour sa nouvelle entreprise, il a choisi les deux.

Intrinsic avait des opposants au début. Hodson se souvient que les aficionados de la viande se plaignaient, « Ils » une brasserie, alors ils ne prennent pas le barbecue au sérieux », et vice versa des nerds de la bière. Mais le temps a validé ses premiers instincts. Le maître brasseur Travis Ehlers a augmenté les offres de bières Intrinsic de 6 à 21, et le maître de fosse Joshua Browning a réorganisé un menu barbecue autrefois simple pour inclure une gamme de sandwichs de spécialité, y compris des options végétariennes telles que le jacquier fumé, dont la saveur est remarquablement similaire à celle du porc effiloché. Il y a aussi un brunch le dimanche.


Trois brasseries qui prennent leur barbecue au sérieux

Les viandes fumées artisanales et les bières artisanales se marient à merveille dans ces joints de San Antonio, Garland et Corpus Christi.

Les mouvements de la bière artisanale et du barbecue au Texas se sont développés de pair au cours de la dernière décennie. Malgré le même dévouement de leurs fans et le dévouement de leurs praticiens, ils n'ont pas eu exactement une relation symbiotique, à l'exception du camion barbecue occasionnel garé à l'extérieur d'une brasserie. San Antonio&rsquos Granary &rsquoCue & Brew, qui a ouvert ses portes en 2012, a été acclamé à l'échelle nationale pour ses bières artisanales et son barbecue avant de fermer en 2019. Au fil des ans, d'autres opérations notables servant les deux articles sont apparues sur la scène texane, notamment Cowtown Brewing Co., à Fort Worth, et Brick Vault Brewery and Barbecue, à Marathon. La progression naturelle s'est depuis poursuivie, avec de plus en plus de brasseurs associant leurs pintes à des viandes fumées, stimulées en partie par la pandémie. (Le barbecue s'est avéré particulièrement résistant pendant les restrictions de restauration, tandis que la production de bière artisanale a chuté pour la première fois de l'histoire récente.) Voici trois joints qui font bien les deux.

La poitrine de bœuf BBQ du Sud servie chez Weathered Souls.

Photographie de Mackenzie Smith Kelley

Marcus Baskerville verse une pinte de lager Ladder Werk à Weathered Souls Brewing Company, à San Antonio.

Photographie de Mackenzie Smith Kelley

À gauche : la poitrine de bœuf BBQ du sud servie chez Weathered Souls.

Photographie de Mackenzie Smith Kelley

En haut : Marcus Baskerville verse une pinte de lager Ladder Werk à la Weathered Souls Brewing Company, à San Antonio.

Photographie de Mackenzie Smith Kelley

Société de brassage des âmes altérées

San Antonio

Mike Holt est soulagé d'avoir de nouveau des clients dans son bar, près de l'aéroport de San Antonio. &ldquoC'était censé être un véritable environnement de conversation, dit-il à propos de Weathered Souls, donc la fermeture pendant la pandémie était plus qu'un simple frein financier. Début 2020, Holt et son copropriétaire Marcus Baskerville avaient accueilli l'un des meilleurs joints de barbecue de la ville, South BBQ, pour reprendre la cuisine. Le nouveau menu a été réduit à seulement des hamburgers et des apéritifs à emporter jusqu'à ce que les portes rouvrent pour les convives plus tard dans l'année.

L'O.G. Burger n'est pas en reste. Andrew Samia, propriétaire de South BBQ, utilise des garnitures de poitrine de première qualité pour le hamburger écrasé (obtenez le double), qui vient sur un petit pain moelleux avec toutes les fixations. Le côté plus léger est l'avocat farci à la poitrine. D'accord, ce n'est pas si léger que ça, mais le fruit parfaitement mûr vient niché dans une salade de roquette délicatement habillée. Sur le dessus se trouvent de la poitrine hachée, de la salsa verde aux jalape & ntildeo, de la coriandre et du queso fresco.

Baskerville, who also serves as brewmaster, notes that their tap choices cover the spectrum, from the crisp Hardwood Classic pilsner to the Black Is Beautiful imperial stout. Baskerville created an international movement with his Black Is Beautiful initiative to promote racial equity breweries around the world followed his stout recipe and donated all the proceeds from their iterations to social-justice nonprofits. The beer has become part of the Weathered Souls identity and brought in a more diverse crowd. Baskerville most enjoys a glass of it all on its own. &ldquoI wouldn&rsquot pair that with barbecue, because more than likely you&rsquore not going to finish your meal,&rdquo he jokes. He recommends a meat pairing with the West Coast IPA or the Castling schwarzbier, a dark lager I liked so much that I brought home a couple of crowlers&mdashlarge aluminum cans filled with beer from the taps.

The smoked jackfruit (left) and MacRib sandwiches and a brown ale at Intrinsic Smokehouse and Brewery, in Garland. Photograph by Daniel Vaughn

Intrinsic Smokehouse and Brewery

Garland

Cary Hodson and his wife, Molly Malone, opened their joint on December 5, 2015&mdashhis thirtieth birthday as well as the anniversary of the Twenty-first Amendment&rsquos ratification, which repealed Prohibition in 1933. You could say Hodson was born to brew beer. He loves barbecue too, so when deciding which route to take for his new venture, he chose both.

Intrinsic had naysayers in the beginning. Hodson remembers meat aficionados complaining, &ldquoThey&rsquore a brewery, so they don&rsquot take the barbecue seriously,&rdquo and vice versa from the beer nerds. But time has validated his initial instincts. Brewmaster Travis Ehlers increased Intrinsic&rsquos beer offerings from 6 to 21, and pitmaster Joshua Browning revamped a once simple barbecue menu to include an array of specialty sandwiches, including vegetarian options such as the smoked jackfruit, whose flavor is remarkably similar to that of pulled pork. There&rsquos also a Sunday brunch.


Trois brasseries qui prennent leur barbecue au sérieux

Craft smoked meats and craft beers come together beautifully at these San Antonio, Garland, and Corpus Christi joints.

The craft beer and barbecue movements in Texas have grown hand in hand over the past decade. Despite the similar devotion of their fans and dedication of their practitioners, however, they haven&rsquot exactly had a symbiotic relationship but for the occasional barbecue truck parked outside of a brewery. San Antonio&rsquos Granary &rsquoCue & Brew, which opened in 2012, received national acclaim for its handcrafted beers and barbecue before closing in 2019. Over the years, other notable operations serving both items appeared on the Texas scene, including Cowtown Brewing Co., in Fort Worth, and Brick Vault Brewery and Barbecue, in Marathon. The natural progression has since continued, with more brewers pairing their pints with smoked meats, spurred in part by the pandemic. (Barbecue proved particularly resilient during the dining restrictions, while craft beer production fell for the first time in recent history.) Here are three joints that do both well.

The South BBQ brisket served at Weathered Souls.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Marcus Baskerville pours a pint of the Ladder Werk lager at Weathered Souls Brewing Company, in San Antonio.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Left: The South BBQ brisket served at Weathered Souls.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Top: Marcus Baskerville pours a pint of the Ladder Werk lager at Weathered Souls Brewing Company, in San Antonio.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Weathered Souls Brewing Company

San Antonio

Mike Holt is relieved to have customers back in his taproom, near San Antonio&rsquos airport. &ldquoIt&rsquos meant to be a real communal, conversational environment,&rdquo he says of Weathered Souls, so shutting down during the pandemic was more than just a monetary drag. At the beginning of 2020, Holt and co-owner Marcus Baskerville had welcomed one of the city&rsquos best barbecue joints, South BBQ, to take over the kitchen. The new menu was slashed back to just take-out burgers and appetizers until the doors reopened for diners later in the year.

The O.G. Burger is no slouch. Andrew Samia, owner of South BBQ, uses Prime-grade brisket trim for the smashed burger (get the double), which comes on a soft bun with all the fixings. On the lighter side is the brisket-stuffed avocado. Okay, it&rsquos not that light, but the perfectly ripe fruit comes nestled in a delicately dressed arugula salad. On top are chopped brisket, jalapeño salsa verde, cilantro, and queso fresco.

Baskerville, who also serves as brewmaster, notes that their tap choices cover the spectrum, from the crisp Hardwood Classic pilsner to the Black Is Beautiful imperial stout. Baskerville created an international movement with his Black Is Beautiful initiative to promote racial equity breweries around the world followed his stout recipe and donated all the proceeds from their iterations to social-justice nonprofits. The beer has become part of the Weathered Souls identity and brought in a more diverse crowd. Baskerville most enjoys a glass of it all on its own. &ldquoI wouldn&rsquot pair that with barbecue, because more than likely you&rsquore not going to finish your meal,&rdquo he jokes. He recommends a meat pairing with the West Coast IPA or the Castling schwarzbier, a dark lager I liked so much that I brought home a couple of crowlers&mdashlarge aluminum cans filled with beer from the taps.

The smoked jackfruit (left) and MacRib sandwiches and a brown ale at Intrinsic Smokehouse and Brewery, in Garland. Photograph by Daniel Vaughn

Intrinsic Smokehouse and Brewery

Garland

Cary Hodson and his wife, Molly Malone, opened their joint on December 5, 2015&mdashhis thirtieth birthday as well as the anniversary of the Twenty-first Amendment&rsquos ratification, which repealed Prohibition in 1933. You could say Hodson was born to brew beer. He loves barbecue too, so when deciding which route to take for his new venture, he chose both.

Intrinsic had naysayers in the beginning. Hodson remembers meat aficionados complaining, &ldquoThey&rsquore a brewery, so they don&rsquot take the barbecue seriously,&rdquo and vice versa from the beer nerds. But time has validated his initial instincts. Brewmaster Travis Ehlers increased Intrinsic&rsquos beer offerings from 6 to 21, and pitmaster Joshua Browning revamped a once simple barbecue menu to include an array of specialty sandwiches, including vegetarian options such as the smoked jackfruit, whose flavor is remarkably similar to that of pulled pork. There&rsquos also a Sunday brunch.


Trois brasseries qui prennent leur barbecue au sérieux

Craft smoked meats and craft beers come together beautifully at these San Antonio, Garland, and Corpus Christi joints.

The craft beer and barbecue movements in Texas have grown hand in hand over the past decade. Despite the similar devotion of their fans and dedication of their practitioners, however, they haven&rsquot exactly had a symbiotic relationship but for the occasional barbecue truck parked outside of a brewery. San Antonio&rsquos Granary &rsquoCue & Brew, which opened in 2012, received national acclaim for its handcrafted beers and barbecue before closing in 2019. Over the years, other notable operations serving both items appeared on the Texas scene, including Cowtown Brewing Co., in Fort Worth, and Brick Vault Brewery and Barbecue, in Marathon. The natural progression has since continued, with more brewers pairing their pints with smoked meats, spurred in part by the pandemic. (Barbecue proved particularly resilient during the dining restrictions, while craft beer production fell for the first time in recent history.) Here are three joints that do both well.

The South BBQ brisket served at Weathered Souls.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Marcus Baskerville pours a pint of the Ladder Werk lager at Weathered Souls Brewing Company, in San Antonio.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Left: The South BBQ brisket served at Weathered Souls.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Top: Marcus Baskerville pours a pint of the Ladder Werk lager at Weathered Souls Brewing Company, in San Antonio.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Weathered Souls Brewing Company

San Antonio

Mike Holt is relieved to have customers back in his taproom, near San Antonio&rsquos airport. &ldquoIt&rsquos meant to be a real communal, conversational environment,&rdquo he says of Weathered Souls, so shutting down during the pandemic was more than just a monetary drag. At the beginning of 2020, Holt and co-owner Marcus Baskerville had welcomed one of the city&rsquos best barbecue joints, South BBQ, to take over the kitchen. The new menu was slashed back to just take-out burgers and appetizers until the doors reopened for diners later in the year.

The O.G. Burger is no slouch. Andrew Samia, owner of South BBQ, uses Prime-grade brisket trim for the smashed burger (get the double), which comes on a soft bun with all the fixings. On the lighter side is the brisket-stuffed avocado. Okay, it&rsquos not that light, but the perfectly ripe fruit comes nestled in a delicately dressed arugula salad. On top are chopped brisket, jalapeño salsa verde, cilantro, and queso fresco.

Baskerville, who also serves as brewmaster, notes that their tap choices cover the spectrum, from the crisp Hardwood Classic pilsner to the Black Is Beautiful imperial stout. Baskerville created an international movement with his Black Is Beautiful initiative to promote racial equity breweries around the world followed his stout recipe and donated all the proceeds from their iterations to social-justice nonprofits. The beer has become part of the Weathered Souls identity and brought in a more diverse crowd. Baskerville most enjoys a glass of it all on its own. &ldquoI wouldn&rsquot pair that with barbecue, because more than likely you&rsquore not going to finish your meal,&rdquo he jokes. He recommends a meat pairing with the West Coast IPA or the Castling schwarzbier, a dark lager I liked so much that I brought home a couple of crowlers&mdashlarge aluminum cans filled with beer from the taps.

The smoked jackfruit (left) and MacRib sandwiches and a brown ale at Intrinsic Smokehouse and Brewery, in Garland. Photograph by Daniel Vaughn

Intrinsic Smokehouse and Brewery

Garland

Cary Hodson and his wife, Molly Malone, opened their joint on December 5, 2015&mdashhis thirtieth birthday as well as the anniversary of the Twenty-first Amendment&rsquos ratification, which repealed Prohibition in 1933. You could say Hodson was born to brew beer. He loves barbecue too, so when deciding which route to take for his new venture, he chose both.

Intrinsic had naysayers in the beginning. Hodson remembers meat aficionados complaining, &ldquoThey&rsquore a brewery, so they don&rsquot take the barbecue seriously,&rdquo and vice versa from the beer nerds. But time has validated his initial instincts. Brewmaster Travis Ehlers increased Intrinsic&rsquos beer offerings from 6 to 21, and pitmaster Joshua Browning revamped a once simple barbecue menu to include an array of specialty sandwiches, including vegetarian options such as the smoked jackfruit, whose flavor is remarkably similar to that of pulled pork. There&rsquos also a Sunday brunch.


Trois brasseries qui prennent leur barbecue au sérieux

Craft smoked meats and craft beers come together beautifully at these San Antonio, Garland, and Corpus Christi joints.

The craft beer and barbecue movements in Texas have grown hand in hand over the past decade. Despite the similar devotion of their fans and dedication of their practitioners, however, they haven&rsquot exactly had a symbiotic relationship but for the occasional barbecue truck parked outside of a brewery. San Antonio&rsquos Granary &rsquoCue & Brew, which opened in 2012, received national acclaim for its handcrafted beers and barbecue before closing in 2019. Over the years, other notable operations serving both items appeared on the Texas scene, including Cowtown Brewing Co., in Fort Worth, and Brick Vault Brewery and Barbecue, in Marathon. The natural progression has since continued, with more brewers pairing their pints with smoked meats, spurred in part by the pandemic. (Barbecue proved particularly resilient during the dining restrictions, while craft beer production fell for the first time in recent history.) Here are three joints that do both well.

The South BBQ brisket served at Weathered Souls.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Marcus Baskerville pours a pint of the Ladder Werk lager at Weathered Souls Brewing Company, in San Antonio.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Left: The South BBQ brisket served at Weathered Souls.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Top: Marcus Baskerville pours a pint of the Ladder Werk lager at Weathered Souls Brewing Company, in San Antonio.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Weathered Souls Brewing Company

San Antonio

Mike Holt is relieved to have customers back in his taproom, near San Antonio&rsquos airport. &ldquoIt&rsquos meant to be a real communal, conversational environment,&rdquo he says of Weathered Souls, so shutting down during the pandemic was more than just a monetary drag. At the beginning of 2020, Holt and co-owner Marcus Baskerville had welcomed one of the city&rsquos best barbecue joints, South BBQ, to take over the kitchen. The new menu was slashed back to just take-out burgers and appetizers until the doors reopened for diners later in the year.

The O.G. Burger is no slouch. Andrew Samia, owner of South BBQ, uses Prime-grade brisket trim for the smashed burger (get the double), which comes on a soft bun with all the fixings. On the lighter side is the brisket-stuffed avocado. Okay, it&rsquos not that light, but the perfectly ripe fruit comes nestled in a delicately dressed arugula salad. On top are chopped brisket, jalapeño salsa verde, cilantro, and queso fresco.

Baskerville, who also serves as brewmaster, notes that their tap choices cover the spectrum, from the crisp Hardwood Classic pilsner to the Black Is Beautiful imperial stout. Baskerville created an international movement with his Black Is Beautiful initiative to promote racial equity breweries around the world followed his stout recipe and donated all the proceeds from their iterations to social-justice nonprofits. The beer has become part of the Weathered Souls identity and brought in a more diverse crowd. Baskerville most enjoys a glass of it all on its own. &ldquoI wouldn&rsquot pair that with barbecue, because more than likely you&rsquore not going to finish your meal,&rdquo he jokes. He recommends a meat pairing with the West Coast IPA or the Castling schwarzbier, a dark lager I liked so much that I brought home a couple of crowlers&mdashlarge aluminum cans filled with beer from the taps.

The smoked jackfruit (left) and MacRib sandwiches and a brown ale at Intrinsic Smokehouse and Brewery, in Garland. Photograph by Daniel Vaughn

Intrinsic Smokehouse and Brewery

Garland

Cary Hodson and his wife, Molly Malone, opened their joint on December 5, 2015&mdashhis thirtieth birthday as well as the anniversary of the Twenty-first Amendment&rsquos ratification, which repealed Prohibition in 1933. You could say Hodson was born to brew beer. He loves barbecue too, so when deciding which route to take for his new venture, he chose both.

Intrinsic had naysayers in the beginning. Hodson remembers meat aficionados complaining, &ldquoThey&rsquore a brewery, so they don&rsquot take the barbecue seriously,&rdquo and vice versa from the beer nerds. But time has validated his initial instincts. Brewmaster Travis Ehlers increased Intrinsic&rsquos beer offerings from 6 to 21, and pitmaster Joshua Browning revamped a once simple barbecue menu to include an array of specialty sandwiches, including vegetarian options such as the smoked jackfruit, whose flavor is remarkably similar to that of pulled pork. There&rsquos also a Sunday brunch.


Trois brasseries qui prennent leur barbecue au sérieux

Craft smoked meats and craft beers come together beautifully at these San Antonio, Garland, and Corpus Christi joints.

The craft beer and barbecue movements in Texas have grown hand in hand over the past decade. Despite the similar devotion of their fans and dedication of their practitioners, however, they haven&rsquot exactly had a symbiotic relationship but for the occasional barbecue truck parked outside of a brewery. San Antonio&rsquos Granary &rsquoCue & Brew, which opened in 2012, received national acclaim for its handcrafted beers and barbecue before closing in 2019. Over the years, other notable operations serving both items appeared on the Texas scene, including Cowtown Brewing Co., in Fort Worth, and Brick Vault Brewery and Barbecue, in Marathon. The natural progression has since continued, with more brewers pairing their pints with smoked meats, spurred in part by the pandemic. (Barbecue proved particularly resilient during the dining restrictions, while craft beer production fell for the first time in recent history.) Here are three joints that do both well.

The South BBQ brisket served at Weathered Souls.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Marcus Baskerville pours a pint of the Ladder Werk lager at Weathered Souls Brewing Company, in San Antonio.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Left: The South BBQ brisket served at Weathered Souls.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Top: Marcus Baskerville pours a pint of the Ladder Werk lager at Weathered Souls Brewing Company, in San Antonio.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Weathered Souls Brewing Company

San Antonio

Mike Holt is relieved to have customers back in his taproom, near San Antonio&rsquos airport. &ldquoIt&rsquos meant to be a real communal, conversational environment,&rdquo he says of Weathered Souls, so shutting down during the pandemic was more than just a monetary drag. At the beginning of 2020, Holt and co-owner Marcus Baskerville had welcomed one of the city&rsquos best barbecue joints, South BBQ, to take over the kitchen. The new menu was slashed back to just take-out burgers and appetizers until the doors reopened for diners later in the year.

The O.G. Burger is no slouch. Andrew Samia, owner of South BBQ, uses Prime-grade brisket trim for the smashed burger (get the double), which comes on a soft bun with all the fixings. On the lighter side is the brisket-stuffed avocado. Okay, it&rsquos not that light, but the perfectly ripe fruit comes nestled in a delicately dressed arugula salad. On top are chopped brisket, jalapeño salsa verde, cilantro, and queso fresco.

Baskerville, who also serves as brewmaster, notes that their tap choices cover the spectrum, from the crisp Hardwood Classic pilsner to the Black Is Beautiful imperial stout. Baskerville created an international movement with his Black Is Beautiful initiative to promote racial equity breweries around the world followed his stout recipe and donated all the proceeds from their iterations to social-justice nonprofits. The beer has become part of the Weathered Souls identity and brought in a more diverse crowd. Baskerville most enjoys a glass of it all on its own. &ldquoI wouldn&rsquot pair that with barbecue, because more than likely you&rsquore not going to finish your meal,&rdquo he jokes. He recommends a meat pairing with the West Coast IPA or the Castling schwarzbier, a dark lager I liked so much that I brought home a couple of crowlers&mdashlarge aluminum cans filled with beer from the taps.

The smoked jackfruit (left) and MacRib sandwiches and a brown ale at Intrinsic Smokehouse and Brewery, in Garland. Photograph by Daniel Vaughn

Intrinsic Smokehouse and Brewery

Garland

Cary Hodson and his wife, Molly Malone, opened their joint on December 5, 2015&mdashhis thirtieth birthday as well as the anniversary of the Twenty-first Amendment&rsquos ratification, which repealed Prohibition in 1933. You could say Hodson was born to brew beer. He loves barbecue too, so when deciding which route to take for his new venture, he chose both.

Intrinsic had naysayers in the beginning. Hodson remembers meat aficionados complaining, &ldquoThey&rsquore a brewery, so they don&rsquot take the barbecue seriously,&rdquo and vice versa from the beer nerds. But time has validated his initial instincts. Brewmaster Travis Ehlers increased Intrinsic&rsquos beer offerings from 6 to 21, and pitmaster Joshua Browning revamped a once simple barbecue menu to include an array of specialty sandwiches, including vegetarian options such as the smoked jackfruit, whose flavor is remarkably similar to that of pulled pork. There&rsquos also a Sunday brunch.


Trois brasseries qui prennent leur barbecue au sérieux

Craft smoked meats and craft beers come together beautifully at these San Antonio, Garland, and Corpus Christi joints.

The craft beer and barbecue movements in Texas have grown hand in hand over the past decade. Despite the similar devotion of their fans and dedication of their practitioners, however, they haven&rsquot exactly had a symbiotic relationship but for the occasional barbecue truck parked outside of a brewery. San Antonio&rsquos Granary &rsquoCue & Brew, which opened in 2012, received national acclaim for its handcrafted beers and barbecue before closing in 2019. Over the years, other notable operations serving both items appeared on the Texas scene, including Cowtown Brewing Co., in Fort Worth, and Brick Vault Brewery and Barbecue, in Marathon. The natural progression has since continued, with more brewers pairing their pints with smoked meats, spurred in part by the pandemic. (Barbecue proved particularly resilient during the dining restrictions, while craft beer production fell for the first time in recent history.) Here are three joints that do both well.

The South BBQ brisket served at Weathered Souls.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Marcus Baskerville pours a pint of the Ladder Werk lager at Weathered Souls Brewing Company, in San Antonio.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Left: The South BBQ brisket served at Weathered Souls.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Top: Marcus Baskerville pours a pint of the Ladder Werk lager at Weathered Souls Brewing Company, in San Antonio.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Weathered Souls Brewing Company

San Antonio

Mike Holt is relieved to have customers back in his taproom, near San Antonio&rsquos airport. &ldquoIt&rsquos meant to be a real communal, conversational environment,&rdquo he says of Weathered Souls, so shutting down during the pandemic was more than just a monetary drag. At the beginning of 2020, Holt and co-owner Marcus Baskerville had welcomed one of the city&rsquos best barbecue joints, South BBQ, to take over the kitchen. The new menu was slashed back to just take-out burgers and appetizers until the doors reopened for diners later in the year.

The O.G. Burger is no slouch. Andrew Samia, owner of South BBQ, uses Prime-grade brisket trim for the smashed burger (get the double), which comes on a soft bun with all the fixings. On the lighter side is the brisket-stuffed avocado. Okay, it&rsquos not that light, but the perfectly ripe fruit comes nestled in a delicately dressed arugula salad. On top are chopped brisket, jalapeño salsa verde, cilantro, and queso fresco.

Baskerville, who also serves as brewmaster, notes that their tap choices cover the spectrum, from the crisp Hardwood Classic pilsner to the Black Is Beautiful imperial stout. Baskerville created an international movement with his Black Is Beautiful initiative to promote racial equity breweries around the world followed his stout recipe and donated all the proceeds from their iterations to social-justice nonprofits. The beer has become part of the Weathered Souls identity and brought in a more diverse crowd. Baskerville most enjoys a glass of it all on its own. &ldquoI wouldn&rsquot pair that with barbecue, because more than likely you&rsquore not going to finish your meal,&rdquo he jokes. He recommends a meat pairing with the West Coast IPA or the Castling schwarzbier, a dark lager I liked so much that I brought home a couple of crowlers&mdashlarge aluminum cans filled with beer from the taps.

The smoked jackfruit (left) and MacRib sandwiches and a brown ale at Intrinsic Smokehouse and Brewery, in Garland. Photograph by Daniel Vaughn

Intrinsic Smokehouse and Brewery

Garland

Cary Hodson and his wife, Molly Malone, opened their joint on December 5, 2015&mdashhis thirtieth birthday as well as the anniversary of the Twenty-first Amendment&rsquos ratification, which repealed Prohibition in 1933. You could say Hodson was born to brew beer. He loves barbecue too, so when deciding which route to take for his new venture, he chose both.

Intrinsic had naysayers in the beginning. Hodson remembers meat aficionados complaining, &ldquoThey&rsquore a brewery, so they don&rsquot take the barbecue seriously,&rdquo and vice versa from the beer nerds. But time has validated his initial instincts. Brewmaster Travis Ehlers increased Intrinsic&rsquos beer offerings from 6 to 21, and pitmaster Joshua Browning revamped a once simple barbecue menu to include an array of specialty sandwiches, including vegetarian options such as the smoked jackfruit, whose flavor is remarkably similar to that of pulled pork. There&rsquos also a Sunday brunch.


Trois brasseries qui prennent leur barbecue au sérieux

Craft smoked meats and craft beers come together beautifully at these San Antonio, Garland, and Corpus Christi joints.

The craft beer and barbecue movements in Texas have grown hand in hand over the past decade. Despite the similar devotion of their fans and dedication of their practitioners, however, they haven&rsquot exactly had a symbiotic relationship but for the occasional barbecue truck parked outside of a brewery. San Antonio&rsquos Granary &rsquoCue & Brew, which opened in 2012, received national acclaim for its handcrafted beers and barbecue before closing in 2019. Over the years, other notable operations serving both items appeared on the Texas scene, including Cowtown Brewing Co., in Fort Worth, and Brick Vault Brewery and Barbecue, in Marathon. The natural progression has since continued, with more brewers pairing their pints with smoked meats, spurred in part by the pandemic. (Barbecue proved particularly resilient during the dining restrictions, while craft beer production fell for the first time in recent history.) Here are three joints that do both well.

The South BBQ brisket served at Weathered Souls.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Marcus Baskerville pours a pint of the Ladder Werk lager at Weathered Souls Brewing Company, in San Antonio.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Left: The South BBQ brisket served at Weathered Souls.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Top: Marcus Baskerville pours a pint of the Ladder Werk lager at Weathered Souls Brewing Company, in San Antonio.

Photograph by Mackenzie Smith Kelley

Weathered Souls Brewing Company

San Antonio

Mike Holt is relieved to have customers back in his taproom, near San Antonio&rsquos airport. &ldquoIt&rsquos meant to be a real communal, conversational environment,&rdquo he says of Weathered Souls, so shutting down during the pandemic was more than just a monetary drag. At the beginning of 2020, Holt and co-owner Marcus Baskerville had welcomed one of the city&rsquos best barbecue joints, South BBQ, to take over the kitchen. The new menu was slashed back to just take-out burgers and appetizers until the doors reopened for diners later in the year.

The O.G. Burger is no slouch. Andrew Samia, owner of South BBQ, uses Prime-grade brisket trim for the smashed burger (get the double), which comes on a soft bun with all the fixings. On the lighter side is the brisket-stuffed avocado. Okay, it&rsquos not that light, but the perfectly ripe fruit comes nestled in a delicately dressed arugula salad. On top are chopped brisket, jalapeño salsa verde, cilantro, and queso fresco.

Baskerville, who also serves as brewmaster, notes that their tap choices cover the spectrum, from the crisp Hardwood Classic pilsner to the Black Is Beautiful imperial stout. Baskerville created an international movement with his Black Is Beautiful initiative to promote racial equity breweries around the world followed his stout recipe and donated all the proceeds from their iterations to social-justice nonprofits. The beer has become part of the Weathered Souls identity and brought in a more diverse crowd. Baskerville most enjoys a glass of it all on its own. &ldquoI wouldn&rsquot pair that with barbecue, because more than likely you&rsquore not going to finish your meal,&rdquo he jokes. He recommends a meat pairing with the West Coast IPA or the Castling schwarzbier, a dark lager I liked so much that I brought home a couple of crowlers&mdashlarge aluminum cans filled with beer from the taps.

The smoked jackfruit (left) and MacRib sandwiches and a brown ale at Intrinsic Smokehouse and Brewery, in Garland. Photograph by Daniel Vaughn

Intrinsic Smokehouse and Brewery

Garland

Cary Hodson and his wife, Molly Malone, opened their joint on December 5, 2015&mdashhis thirtieth birthday as well as the anniversary of the Twenty-first Amendment&rsquos ratification, which repealed Prohibition in 1933. You could say Hodson was born to brew beer. He loves barbecue too, so when deciding which route to take for his new venture, he chose both.

Intrinsic had naysayers in the beginning. Hodson remembers meat aficionados complaining, &ldquoThey&rsquore a brewery, so they don&rsquot take the barbecue seriously,&rdquo and vice versa from the beer nerds. But time has validated his initial instincts. Brewmaster Travis Ehlers increased Intrinsic&rsquos beer offerings from 6 to 21, and pitmaster Joshua Browning revamped a once simple barbecue menu to include an array of specialty sandwiches, including vegetarian options such as the smoked jackfruit, whose flavor is remarkably similar to that of pulled pork. There&rsquos also a Sunday brunch.