Nouvelles recettes

Rentrée scolaire : une nouvelle approche du cadeau traditionnel « enseignant »

Rentrée scolaire : une nouvelle approche du cadeau traditionnel « enseignant »

En un clin d'œil, l'été touche à sa fin et l'automne approche à grands pas. Les étudiants de tous âges se préparent pour une nouvelle année; ils imaginent leurs nouveaux professeurs, leurs nouveaux amis et les expériences dont ils feront partie au cours de cette nouvelle année scolaire.

Lorsque retour à l'école le temps passe, briser la glace avec les nouveaux enseignants peut être une expérience difficile non seulement pour les élèves mais aussi pour les parents. Après tout, vous voulez être en bons termes avec la personne qui fournit à votre enfant une année entière d'éducation. C'est pourquoi nous avons créé un geste simple et agréable à donner à l'enseignant nouveau ou existant de votre enfant pour montrer son appréciation pour son travail acharné, sa passion et son dévouement.

L'arrangement « Helping You Grow » est une nouvelle version de la traditionnelle « pomme de l'enseignant ». Présentés dans un pot en terre cuite ou un récipient de style similaire, nous vous donnons tous les outils nécessaires pour que vous et votre enfant puissiez créer un beau geste qui aide non seulement son professeur à se sentir apprécié, mais joue également un rôle important pour exciter votre enfant pour la nouvelle année. Dans chaque pot se trouvent plusieurs sacs - un contenant la quantité parfaite de terre pour remplir votre pot, un autre avec une variation de plantes succulentes et un avec des roches décoratives. De plus, un petit cadre de tableau avec les mots « Merci de m'avoir aidé à grandir » sera inclus avec le raphia et une pioche à enrouler autour de votre pot ou à coller directement dans votre petit jardin succulent. Chaque jardin est différent et vous pouvez toujours acheter des sacs succulents supplémentaires, des pierres (disponibles en blanc, marron et noir) ainsi que des fleurs fraîches et plus encore.

Diffusez l'importance de l'éducation et montrez à vos enfants à quel point un bon professeur est précieux avec ce simple geste.

Kristin Slavick, adjointe exécutive et coordonnatrice d'événements de Flora Couture de Floral 2000 à Las Vegas, NV et Fleuriste sur BloomNation.com

Flora Couture de Floral 2000 Bio

Depuis plus de 16 ans, Flora Couture by Floral 2000 est incontestablement le studio de création florale le plus prestigieux de la vallée de Las Vegas. En tant qu'entreprise familiale, ils sont très fiers de s'assurer que chaque arrangement est conçu frais et adapté aux désirs individuels du client. Partout dans la ville, ils ont été présentés dans de nombreux casinos incroyables du Strip de Las Vegas et ont été le fleuriste de choix du "Who's Who of the Valley". Ils n'utilisent que les meilleurs produits disponibles, garantissant ainsi une qualité supérieure, permettant à leurs conceptions uniques et artistiques de ne ressembler à aucune autre.

BloomNation Bio

Le "Etsy pour les fleurs", BloomNation présente plus de 2 500 meilleurs fleuristes artisanaux locaux qui livrent en main propre dans plus de 3 000 villes du pays. Les clients peuvent désormais faire leurs achats directement auprès des meilleurs fleuristes sans avoir à passer par les sites intermédiaires, tels que 1-800-Flowers, tout en recevant des arrangements uniques et uniques. Chaque client reçoit également un "BloomSnap", qui est une photo de l'arrangement terminé avant sa livraison afin que le client soit assuré que ce qui a été commandé est ce qui sera reçu.


Les listes de courses ultimes pour la rentrée scolaire (de la maternelle au collège)

Nous avons préparé ces listes de fournitures scolaires pour faciliter votre retour à l'école (peu importe à quoi cela ressemble cette année).

Avant que vos enfants retournent à l'école (ou entrent à l'université !), faites une liste de fournitures scolaires et vérifiez-la deux fois. Même s'ils font l'enseignement à domicile ou l'apprentissage virtuel cet automne, il est toujours important que chaque élève soit correctement équipé pour réussir son année scolaire. Que vous commenciez à partir de zéro ou que vous triiez les fournitures de l'année passée, utilisez ces listes de contrôle, qui sont ventilées par année, de l'élémentaire au collège et comme guide. Si vous voulez vraiment passer un été sans stress, imprimez la liste qui correspond à vos besoins et apportez-la avec vous au magasin, afin que vous puissiez entrer et sortir rapidement. Ou faites vos achats scolaires en ligne avec des stylos, des sacs à dos, des mini-réfrigérateurs et bien plus encore pour que vous puissiez profiter des derniers jours de la saison.


Interactions avec les lecteurs

Commentaires

cette liste est vraiment géniale pour l'apprentissage à domicile pour les enfants & #8230
vous pouvez trouver plus de pages à colorier sur les pages à colorier du dernier jour d'école sur Internet

Superbes cartes, mes enfants les adorent !

Super! Voici ma boutique d'imprimés ! Peut-être que ça vous plaira !
https://www.etsy.com/shop/ArtValeria

Salut! Voici de belles pages à colorier pour le sujet scolaire http://coloring-4kids.com/en/misc/

Je ne veux pas imprimer les étiquettes des collations du sac à dos, mais je ne peux pas car elles ne sont pas liées. j'espère que vous pourrez m'aider merci

Ces imprimables gratuits sont merveilleux! Très mignon et bien exécuté…merci un million !

Diane Castro Hudspeth dit

J'aimerais m'ajouter à la liste. Chaque matin d'école, je publie des notes de déjeuner imprimables gratuites sur mon site http://littlelunchnotes.com/. Blagues illustrées, faits amusants, etc. – s'il vous plaît jeter un oeil.

Merci beaucoup pour les excellents imprimables gratuits. Tellement généreux de votre part de partager. Mes enfants vont adorer les tags Star Wars et les tags School is Sweet.

incroyable tour d'horizon d'imprimés ! tout ce à quoi vous pouvez penser est ici !

merci d'avoir inclus le mien.
kellie

Quelques incroyables imprimables gratuits pour les enfants – J'adore les cartes de routine du matin et les cartes de conversation après l'école !… http://t.co/S2GsBEg

Idéal pour la rentrée scolaire, en particulier les cartes de routine du matin. RT @livinglocurto: Retour à l'école Résumé imprimable gratuit http://t.co/UHdKNnT

http://ow.ly/67mUA Beaucoup d'imprimables qui semblent être davantage destinés aux parents, mais je peux voir combien d'entre eux pourraient également être utilisés…

LE MEILLEUR résumé d'imprimés scolaires GRATUITS sur Living Locurto!… http://fb.me/Nr3At1Bv

Tant de superbes imprimables pour nos professeurs du tapis rouge et nos mamans ! Bonne rentrée scolaire ! (Difficile à imaginer avec… http://fb.me/IGMlHJBy

Découvrez ces imprimables adorables et GRATUITS pour la rentrée sur Living Locurto ! http://fb.me/wAJpgS4m

LE MEILLEUR résumé d'imprimés scolaires GRATUITS sur Living Locurto!… http://fb.me/Nr3At1Bv

Amy, c'est super ! Merci! Vos cartes de routine du matin ont tellement aidé notre famille. Je donne leurs cartes à mes enfants et ils partent. Incroyable.

Des imprimables gratuits pour la rentrée scolaire, des idées vraiment sympas aussi ! http://fb.me/GCmcHIL2

Living Locurto propose une belle liste d'imprimés GRATUITS pour la rentrée. Tant de choses mignonnes !! http://fb.me/1cvHZgjwH

Ce sont tous si amusants! RT @livinglocurto Appréciez votre professeur avec de bonnes idées de ce résumé imprimable gratuit http://bit.ly/fSk5Ro

Le MEILLEUR résumé des imprimables scolaires gratuits de Living Locurto - plus de 30 imprimables ! Juste à temps pour l'enseignant… http://fb.me/WSQSQMHM

Retour à l'école imprimables gratuits | Living Locurto – GRATUIT Imprimables, recettes, idées de fête et artisanat. http://t.co/whYaby3 via @AddThis

Ceux-ci sont adorables ! Cela me fait souhaiter que mes enfants soient à nouveau petits pour qu'ils les apprécient. Je les ai partagés sur FB à la place !

Quelle belle synthèse, merci !

#Imprimables gratuits #backtoschool de @livinglocurto http://bit.ly/bICIos

Super rafle ! Voici un autre pour votre considération. Mes filles et moi avons fabriqué des décorations de cupcakes à imprimé de pommes, puis avons préparé un lot de cupcakes de rentrée pour leurs cousins.
Vous pouvez télécharger un PDF de nos tirages de pommes ici :
http://pennycarnival.typepad.com/penny_carnival/2010/08/a-is-for-apple.html

Wow! Merci d'avoir préparé cela et un grand merci à tous les créatifs qui ont contribué à la rafle ! J'ai été occupé toute la matinée à en conserver beaucoup pour une utilisation future et à planifier la manière dont je veux les utiliser !

Amy ! Ce sont tellement merveilleux & tous, alors merci beaucoup pour le partage (et pour ne pas me faire faire le travail). Un certain nombre d'entre eux sont VRAIMENT utiles pour moi.

Ceux-ci sont trop mignons ! Prévoyant de préparer des cupcakes pour la remise des diplômes préscolaires ce soir, ils commencent la maternelle la semaine PROCHAINE ! http://bit.ly/dfK7I3 #fb

RT @lwinphotography J'adore tous ces imprimables de rentrée d'Amy chez Living Locurto! http://fb.me/Avphq3Wq

J'adore tous ces imprimables de retour à l'école d'Amy chez Living Locurto! Elle a toujours le meilleur tour d'horizon… http://fb.me/Avphq3Wq

Impression de choses mignonnes de ce résumé imprimable gratuit de la rentrée http://su.pr/1hez2I via @livinglocurto

Je voulais juste vous faire savoir que j'ai inclus cette ressource fantastique dans le résumé de lecture hebdomadaire de mon blog. Merci pour le partage!


40 messages, citations et images positifs pour la rentrée

Le retour à l'école après une longue pause estivale ou même de courtes vacances peut être une période d'excitation, d'anxiété et même un peu de tristesse pour les étudiants de tous âges. La nouvelle année scolaire est pleine de nombreuses inconnues et cela peut faire un peu peur au début. De plus, dire au revoir à des vacances de détente et de plaisir n'est pas exactement quelque chose que la plupart des enfants, même de nombreux collégiens, attendent avec impatience. Vous pouvez soutenir votre élève préféré en lui envoyant une note positive pour lui faire savoir que vous l'aimez. Que vous l'envoyiez sous forme de carte ou en ligne, un message peut permettre aux étudiants de se sentir soutenus et dissiper une partie de la peur ou de la mélancolie à l'idée de passer des vacances à un nouveau semestre scolaire. Voici 40 messages et citations de retour à l'école parmi lesquels choisir. Chacun est positif, sincère et honnête et permet à votre élève préféré, qu'il soit votre enfant ou un ami, de savoir que vous comprenez l'importance de cette période.


La réouverture lente et prudente de LAUSD montre l'influence du syndicat des enseignants, mais elle a des critiques

Le district scolaire de Los Angeles devrait déployer mardi un plan de réouverture progressive et partielle, qui a été fortement influencé par les demandes des syndicats d'enseignants qui ont entraîné une date de début retardée et un temps d'enseignement en direct limité – ainsi que par des impératifs de sécurité stricts partagés par les deux quartier et syndicat.

Les écoles de L.A. Austin Beutner a salué la réouverture comme un modèle national de sécurité scolaire qui est sensible aux familles des communautés à faible revenu les plus durement touchées par la maladie et la mort pendant la pandémie. Mais l'approche a également suscité des critiques de la part de ceux qui disent que la quantité et la qualité de l'enseignement pour 465 000 élèves ont été sacrifiées cette année en raison des préoccupations des syndicats.

Les principales dispositions de sécurité – y compris les tests de coronavirus obligatoires pour les étudiants et le personnel ainsi qu'une distance de six pieds entre les bureaux – vont au-delà de ce que les autorités sanitaires exigent. La politique de distanciation a entraîné un horaire de cours à mi-temps sur le campus. Le calendrier de réouverture – environ deux mois après que les campus élémentaires ont été éligibles à la réouverture – a été fixé pour permettre aux enseignants et aux autres membres du personnel du district d'obtenir une immunité vaccinale maximale.

Ces décisions ont des défenseurs, notamment de nombreux parents qui vivent dans des quartiers dévastés par COVID-19 et qui ne savent toujours pas s'il est suffisamment sûr de renvoyer leurs enfants à l'école. Mais les choix de Beutner et du conseil scolaire ont été assortis de compromis.

"Les plans de réouverture de LAUSD continuent de limiter l'accès à l'apprentissage en personne d'une manière qui est bien en deçà de ce que de nombreux autres districts scolaires de l'État, y compris Long Beach, offrent", a déclaré Pedro Noguera, doyen de l'USC Rossier School of Education.

Le format lancé mardi offre deux options aux parents : un programme d'apprentissage à mi-temps sur le campus qui comprend toujours l'enseignement à distance ou une option à distance uniquement. D'après les résultats de l'enquête, environ 39 % des élèves du primaire reviendront, 25 % pour les collèges et 17 % pour les lycées.

L'accord est une bonne nouvelle pour les parents actifs d'enfants du primaire, qui peuvent rester sur le campus toute la journée. Les syndiqués voteront la semaine prochaine.

Il pourrait s'avérer que l'accent mis sur la sécurité sera payant pour renforcer la confiance des parents et des familles méfiants qui ont subi des poussées mortelles de coronavirus – certains sont favorables à un retour progressif tandis que d'autres ne sont pas encore prêts à renvoyer leurs enfants en aucune circonstance. De plus, les accords syndicaux ont évité l'acrimonie syndicale qui s'est parfois manifestée dans d'autres villes, dont New York et Chicago.

Cependant, d'autres parents sont devenus impatients, blâmant le quartier ou le syndicat ou les deux, pour les déficits d'éducation et les méfaits de l'isolement subis par leurs enfants. Ce mécontentement a fait surface dans trois poursuites contre le district – deux d'entre elles nomment également le syndicat comme défendeur. Tous ciblent divers aspects du plan d'apprentissage en cas de pandémie du district et affirment que les accords avec les syndicats d'enseignants sont à l'origine du problème. Dans les documents judiciaires, le syndicat et le district ont défendu leurs actions.

Les documents judiciaires – liés à un procès en septembre sur l'enseignement à distance – offrent un aperçu de la façon dont les négociateurs syndicaux, par le biais d'un accord d'août avec le district, ont façonné l'instruction pour l'année scolaire en cours. Environ 70% des étudiants resteront probablement en ligne lors de la réouverture de leurs campus.

Les documents montrent que les négociateurs du district souhaitaient un programme d'enseignement à distance qui ressemble davantage à un programme traditionnel de jour d'école. Le syndicat a fait marche arrière : trop de temps d'écran serait préjudiciable aux étudiants. Les étudiants et les enseignants bénéficieraient davantage d'un horaire flexible, ce qui, pour le syndicat, signifiait une journée d'école plus courte et moins d'instructions en ligne en direct.

Un groupe de parents demande une ordonnance du tribunal pour faire pression sur le district scolaire de L.A. pour qu'il rouvre à temps plein, cinq jours par semaine pour tous les élèves.

Le pacte final a permis à LA Unified d'exiger le moins de minutes d'enseignement en direct parmi les cinq plus grands systèmes scolaires de Californie, selon une étude publiée le mois dernier par le groupe de défense Great Public Schools Now – bien qu'il ne fasse aucun doute que de nombreux enseignants de district aient largement dépassé le minimums fixés dans l'accord.

En vertu de l'accord, le temps minimum d'enseignement en ligne en direct pour les élèves du primaire de L.A. Unified a été fixé à 114 minutes. Pour Long Beach Unified voisin, le quatrième système scolaire de l'État, le chiffre est de 255. Pour les collèges et lycées, c'est 138 minutes à L.A. Unified et 300 à Long Beach.

Les allers-retours des négociations sont consignés dans des procès-verbaux de réunion, des courriels et des propositions déposées auprès du tribunal.

Les lycéens se souviennent de leur année à la maison alors qu'ils se préparent à retourner sur le campus pour la première fois depuis le début de la pandémie.

En entrant dans les négociations, L.A. Unified avait été critiqué, au printemps 2020, pour ne pas avoir demandé aux enseignants de fournir un enseignement en ligne en direct dans le cadre de la réponse d'urgence à la fermeture des campus.

"Je ne veux pas perdre nos parents", a déclaré la directrice des études Alison Yoshimoto-Towery, selon le procès-verbal de la réunion du 16 juillet 2020, qui ne sont pas des transcriptions mot à mot. « Ils veulent savoir que nous nous engageons pour une journée complète. Que leurs $ vont vraiment soutenir les enfants.

« Nous avons été assez bien battus par les parents », a déclaré le directeur des relations de travail du district, Tony DiGrazia, le 23 juillet. de la même manière, cela va être un problème.

"Nous avons eu tellement de chaleur au printemps et nous continuons à avoir de la chaleur maintenant environ 4 heures", a ajouté Yoshimoto-Towery, faisant référence à la durée requise de la journée de travail des enseignants au printemps 2020.

Une journée de travail traditionnelle d'un enseignant comprendrait six heures sur le campus avec les étudiants et environ deux heures supplémentaires pour du travail supplémentaire sur ou hors campus.

Les négociateurs du syndicat ont rétorqué que le district ne devrait pas céder à la pression publique malavisée – que ce soit de la part des médias ou de parents plus privilégiés qui, selon eux, ne représentaient pas les points de vue de la plupart des familles, selon des documents judiciaires.

Les parents de Los Angeles ont déposé un recours collectif contre Los Angeles Unified, affirmant que le district ne fournit pas aux étudiants leur droit constitutionnel à une éducation pendant l'apprentissage à distance.

L'équipe syndicale a souligné que ses membres avaient parlé à des parents hispanophones - qui ne "gagnent pas plus de 100 000", a déclaré Grace Regullano, directrice de la recherche stratégique et de l'analyse du syndicat dans le procès-verbal. « Cela doit être pris en compte lorsqu'on parle d'équité, qui est entendu, nous entendons des tuteurs en espagnol, [qui] ont un revenu inférieur se disent satisfaits » de ce que les enseignants ont fourni.

Les responsables du district ont affirmé l'importance de maintenir des horaires familiers et de fournir un temps d'enseignement adéquat.

"Nous voyons un besoin de vidéo en direct, avons besoin d'une journée d'école définie et aimerions voir la journée de travail en miroir ou en parallèle avec une journée de travail normale", a déclaré DiGrazia le 16 juillet. "Je ne peux pas tromper les étudiants."

L'équipe syndicale a répliqué que le district avait une vision trop étroite de l'enseignement, affirmant qu'un temps d'écran excessif serait préjudiciable. "Il est difficile pour les adultes d'être sur Zoom 3 heures par jour", a déclaré Julie Van Winkle, vice-présidente du syndicat pour les écoles secondaires. L'équipe syndicale s'est également opposée à toute insinuation selon laquelle les enseignants ne travailleraient pas au-delà du minimum requis.

"Nos enseignants se sont rendus disponibles 18 à 20 heures par jour", a déclaré Gloria Martinez, vice-présidente de l'élémentaire du syndicat, le 31 juillet. "C'est un peu insultant de supposer que nous ne ferons pas ce qu'il y a de mieux."

Le syndicat a cédé du terrain, mais bien en deçà de ce que l'équipe de district a déclaré vouloir. Le syndicat a également prévalu sur la réduction de la journée scolaire : l'horaire révisé s'étalait de 9 h à 14 h 15. plutôt que de 8h à 15h environ. Les négociateurs syndicaux ont insisté sur le fait que les élèves et les familles avaient besoin de flexibilité ainsi que les enseignants.

"Certains lycéens travaillent pour subvenir aux besoins de leur famille et ne pourront pas gagner (du temps en classe)", a déclaré Van Winkle.

« Les inquiétudes de mes parents sont devenues les miennes. » Les étudiants de L.A. ont entrepris un travail épuisant pour soutenir leurs familles pendant la pandémie.

Dans une déclaration la semaine dernière, le syndicat a déclaré que les parents plaignants dans la poursuite de l'enseignement à distance n'avaient pas reconnu qu'une journée en ligne ne devait pas être comparée directement à une journée d'école traditionnelle.

"La journée virtuelle est nécessairement différente de celle passée sur le campus, où il y a des pauses plus longues pour le déjeuner, les récréations, les changements de classe et le temps de répondre aux questions individuelles pendant que les étudiants terminent leurs devoirs en classe", indique le communiqué. «La journée d'école en personne n'a jamais été huit ou même six heures de cours non-stop (et les étudiants ne passent généralement pas huit heures par jour sur le campus), mais comprend divers modes d'apprentissage et cette variété a été adaptée aux modèles à distance. "

En ce qui concerne les problèmes de sécurité – tels que la distanciation, l'amélioration de la filtration de l'air et les tests de coronavirus – les dossiers judiciaires montrent un accord substantiel dès le départ même s'il y avait des détails importants à régler, y compris le fonctionnement des comités de sécurité scolaire.

Alors que l'accord d'enseignement à distance prenait racine, les négociations se sont poursuivies – bien que les détails de ces pourparlers n'aient pas été rendus publics. Cependant, les termes de divers accords annexes syndicaux qui ont progressivement émergé ont joué un rôle dans L.A. Unified, à la traîne par rapport à de nombreux autres systèmes scolaires dans la fourniture de services en personne aux élèves ayant des besoins spéciaux, tels que les personnes handicapées et les élèves apprenant l'anglais. Les cours particuliers et autres aides pour les étudiants ont atteint moins de 1% des inscriptions dans le district avant que les autorités ne mettent fin à tous les contacts en personne pendant la flambée meurtrière de coronavirus en automne et en hiver.

Le district a refusé de répondre pour cet article. Dans une lettre publique au rédacteur en chef du Times, en réponse au dernier procès, un responsable du district a noté que les élèves du primaire auront cinq jours sur le campus avec en plus des services de garde pour couvrir la période de 8 h à 16 h. - plus que certains autres districts n'offrent.

Le syndicat, dans sa déclaration, a affirmé que les pactes de travail sont conformes à la loi de l'État et que cela bénéficie d'un soutien.

Le bureau de l'éducation du comté a confirmé que l'État n'exigeait aucune quantité particulière d'enseignement en ligne en direct pour cette année scolaire. La seule exigence « en direct » est un enregistrement quotidien.

"Les éducateurs d'UTLA ont accordé sans vergogne la priorité à la sécurité de la communauté, des étudiants et du personnel pendant l'incertitude et l'environnement dynamique de la pire pandémie de notre vie", a déclaré la présidente du syndicat Cecily Myart-Cruz dans le communiqué. "Les éducateurs de L.A. ont travaillé plus dur et plus longtemps qu'à tout autre moment de notre carrière."

Les dangers de la parentalité pendant une pandémie

Que se passe-t-il avec l'école? De quoi les enfants ont-ils besoin ? Recevez 8 à 3, une newsletter dédiée aux questions qui empêchent les familles californiennes de dormir la nuit.

Vous pouvez occasionnellement recevoir du contenu promotionnel du Los Angeles Times.


Pour l'habitant d'un appartement urbain

Stylo Bille Laque Rouge

Un cadeau parfait pour le jeune cadre montant, cet élégant stylo à bille Parker Sonnet combine les couleurs rouge et or chinoises pour la chance et la prospérité. Assemblé à la main et emballé dans une boîte cadeau premium.

» Lire les avis et acheter sur Amazon.com

Aimants de cuisine chinoise

Égayez le réfrigérateur dans n'importe quel appartement du centre-ville avec ces adorables aimants proposant un festin de plats chinois classiques comme des boulettes de viande Lion's Head, une soupe de nouilles, une soupe de haricots rouges, des boulettes de sésame noir et du riz cuit à la vapeur.

» Lire les avis et acheter sur Amazon.com

Pulls à double bonheur

Ajoutez un peu de joie à votre espace de vie avec ces poignées de porte d'armoire en laiton en forme de caractères chinois pour un "double bonheur". La collection Chinese Brass Hardware comprend également de nombreux autres fermoirs, serrures et charnières en chinois traditionnel et contemporain. dessins.

» Lire les avis et acheter sur Amazon.com

Baijiu : Le guide essentiel des spiritueux chinois

Baijiu est à la fois l'alcool le plus consommé au monde en volume et encore relativement inconnu en dehors de la Chine. Parcourez la dernière frontière des grands alcools du monde avec ce guide complet et pratique de l'auteur Derek Sandhaus.

» Lire les avis et acheter sur Amazon.com


Retour à l'école : le bon, le mauvais et le truand

Le retour à l'école pendant la pandémie de coronavirus a suscité un fouillis d'émotions pour les enseignants, les élèves et les parents, qui ont tous deux souhaité revoir les enfants dans les bâtiments scolaires mais ont également craint le risque de contracter le covid-19.

Cet article rend compte des expériences des personnes qui ont repris le chemin de l'école pour l'année scolaire 2020-2021 dans divers districts scolaires. Il a été écrit par Carol Burris, une ancienne directrice primée et maintenant directrice exécutive du Network for Public Education, une organisation de défense des droits à but non lucratif qui soutient les districts scolaires publics traditionnels.

L'organisation a suivi 37 districts scolaires du Connecticut, de New York et de Pennsylvanie, représentant plus de 195 000 élèves et des milliers d'employés dans des zones où les taux de covid-19 du comté varient de 0 à 5,9 %. Tous les districts scolaires exigent le port de masques et les écoles de Pennsylvanie ont des programmes sportifs actifs. Les districts étudiés se trouvaient dans des comtés à faible taux de coronavirus et nécessitant le port de masques.

Burris était la directrice de longue date de la South Side High School dans le Rockville Center School District de New York, le lycée est mentionné dans son rapport ci-dessous. En 2010, elle a été reconnue par l'Association des administrateurs scolaires de l'État de New York comme son éducatrice exceptionnelle de l'année, et en 2013, elle a été reconnue comme directrice de lycée de l'État de New York de l'année.

Par Carol Burris

Personne n'aurait pu être plus heureux que Cooper Knorr lorsqu'il est retourné à l'école en septembre. Cooper, qui lutte courageusement contre l'ostéogenèse imparfaite, communément appelée maladie des os fragiles, venait de se remettre de sa 10e intervention chirurgicale majeure après sa 90e fracture osseuse lors de la fermeture de son école au printemps dernier. "Mes yeux me feraient mal en regardant l'écran d'ordinateur", a-t-il déclaré. « À l’école, c’est tellement plus facile à apprendre. »

« L'école, c'est sa vie », m'a dit sa mère. "Il est tellement excité d'être de retour."

En même temps qu'elle était ravie pour lui, Christine Brown luttait contre l'anxiété de retourner au lycée où elle enseigne l'anglais. "J'étais inquiet. J'aurais aimé pouvoir rester à la maison", a-t-elle déclaré. … Je ne suis pas un travailleur de première ligne. Mais en voyant l'excitation de mes propres enfants revenir et à quel point ils sont reconnaissants, mon opinion a changé.

Brown et Cooper Knorr faisaient partie des 15 enseignants, administrateurs, parents et élèves que j'ai interrogés sur le retour à l'école en personne. Leurs districts scolaires se trouvaient à New York ou en Pennsylvanie dans des zones où le covid-19 est faible, et comme me l'a dit un surintendant, "Nous avons une chance de nous battre".

Sans surprise, les sentiments concernant le retour à l'enseignement en personne sont compliqués. Tamara Sommers enseigne en troisième année à Long Beach, New York. Elle et son co-enseignant en éducation spécialisée sont de retour cinq jours par semaine.

« Je suis normalement un germaphobe. Le reste du monde me rattrape maintenant », a-t-elle déclaré en riant, admettant qu'elle avait d'abord été effrayée à l'idée de revenir. «Nous avons commencé la semaine avec un sentiment de nervosité, mais chaque jour s'améliorait de plus en plus. Nous résolvons les problèmes qui se posent.

Dans la campagne de New York, un directeur de collège qui a requis l'anonymat a ouvert son école dans le comté de Columbia, où il y a eu peu de cas. Néanmoins, quelques-uns de ses professeurs étaient terrifiés à l'idée de revenir. Cela a changé, m'a-t-il dit, lorsque les étudiants sont arrivés.

« Tout le monde était soulagé. Les enfants sont doués pour les masques, même si je dois parfois rappeler aux adultes après la fin de l'école de les garder », a-t-il déclaré. « Nous devons juste travailler sur notre distanciation sociale. »

Thom Hessel, professeur de physique à la South Side High School de Rockville Centre, est marié à un médecin de soins intensifs qui a traversé les jours les plus sombres de Covid-19 à New York le printemps dernier. « J'ai vu d'incroyables médecins de soins intensifs [unité de soins intensifs] presque cassés au printemps dernier », a-t-il déclaré.

Pourtant, a déclaré Hessel, il se sentait prudemment optimiste quant au renvoi de ses propres enfants et au retour dans sa classe de lycée. «Je ne fais pas confiance au gouvernement fédéral pour le moment, mais je fais confiance à l'État et au comté. L'autre alternative est de se cacher sous son lit.

Les éducateurs de New York et de Pennsylvanie avec lesquels j'ai parlé ont rapporté que les étudiants étaient coopératifs concernant le port de masques et le respect d'autres règles de sécurité. « Les enfants se comportent très bien et sont ravis d'être à l'école », m'a dit Sommers. Tous l'ont attribué à l'appréciation que les étudiants ressentent pour la chance d'apprendre en personne une fois de plus.

L'un de ces étudiants reconnaissants est Kirill Kilfoyle, un élève du lycée Wellington C. Mepham à Bellmore, N.Y. Bien qu'il aurait pu rester en apprentissage à distance, a-t-il déclaré, il voulait retourner à l'école et ses parents ont accepté.

La mère de Kirill, Marla, a d'abord été effrayée à l'idée de renvoyer son fils, mais a décidé que le district, dont les dirigeants et les enseignants en qui elle avait confiance, veillerait à ce que les mesures de sécurité soient respectées.

« Mon fils a repris le travail depuis juillet et porte un masque facial et comprend et suit les protocoles de sécurité que j'ai mis en place », a-t-elle déclaré. «Au fur et à mesure que le temps passait et que le district commençait à partager les protocoles qu'ils prévoyaient de suivre, je suis devenu plus à l'aise de le renvoyer. Je fais confiance aux enseignants et au district.

Être avec des amis était important pour Kirill, cependant, il a principalement basé sa décision sur son expérience d'apprentissage à distance au printemps dernier. "Je n'aime pas l'apprentissage en ligne", a-t-il déclaré. « Quand j'en ai besoin, je peux obtenir de l'aide en classe. Quand je suis à la maison, il est trop facile de se laisser distraire. Bien qu'il ait commencé avec un horaire hybride, il a sauté sur l'occasion lorsqu'il a été autorisé à y retourner à temps plein. « J'essaie d'avoir une journée normale.

Cristi Tursi, directrice scientifique du district scolaire de Long Beach, a déclaré qu'elle avait choisi de renvoyer ses deux filles à l'école paroissiale locale à temps plein. Elle m'a dit qu'elle l'avait fait malgré «des pointes de peur et d'inquiétude». "Long Beach a des directives pour les administrateurs du district, mais je serai toujours dans chaque école, donc cela n'avait pas de sens de garder mes propres enfants à la maison", a-t-elle déclaré. « Nous sommes une famille en bonne santé. Nous sommes convaincus que si nous attrapions le virus, à la fin, tout irait bien. »

Tous les parents ne se sentent pas aussi en sécurité.

Il existe des différences entre les niveaux de confiance des parents entre les districts, comme en témoignent les pourcentages d'élèves qui reviennent. Dans le Bellmore-Merrick Central High School District, un quartier riche et majoritairement blanc de Long Island, 93 % des élèves ont pris la même décision que Kirill. À Long Beach, où 36% des étudiants sont noirs ou Latinx, et 37% de tous les étudiants reçoivent un déjeuner gratuit ou à prix réduit, 83% ont décidé de revenir.

Le Network for Public Education suit 37 districts de New York, de Pennsylvanie et du Connecticut qui ont rouvert – soit hybrides, soit à temps plein. Sur les 23 districts qui ont répondu à notre enquête concernant les apprenants à distance, le taux moyen d'étudiants qui ont choisi de ne pas assister en personne était de 21 %. Les pourcentages allaient de 6 pour cent de la population scolaire à 50 pour cent. Des pourcentages plus élevés d'étudiants de couleur sont associés à des taux d'éloignement plus élevés.

Le surintendant Joe Roy a déclaré qu'il avait soigneusement examiné les tendances parmi les 25% d'élèves dont les familles ont choisi l'apprentissage à distance dans son district de Bethléem, en Pennsylvanie.

Pour la plupart, il s'agit d'étudiants issus de familles aisées qui ont des soutiens scolaires pour apprendre à la maison, ou à l'inverse, sont issus des foyers les moins aisés. Les familles des élèves de couleur de son quartier, dont beaucoup travaillent dans les entrepôts locaux, ont été plus durement touchées par la pandémie et, par conséquent, sont plus réticentes à renvoyer leurs enfants à l'école.

Le district voisin de Roy, Allentown, où 86% des élèves sont noirs ou latins, a décidé de passer au virtuel après qu'un sondage auprès des parents a montré qu'une majorité n'était pas prête pour l'apprentissage en personne. Un enseignant de collège avec qui j'ai parlé, qui a requis l'anonymat, a dit qu'il espère que les écoles ouvriront bientôt. La technologie pour l'apprentissage à distance a été un problème, m'a-t-il dit, du matériel aux mauvaises connexions.

« Nous perdons des enfants », a-t-il déclaré. « Nos inscriptions à la maternelle sont bien inférieures à ce qu'elles étaient les années précédentes. Sur une classe de 19, peut-être 17 de mes élèves se connectent à mon cours tôt le matin. Lorsque je les rencontre plus tard dans la journée, 12 ou moins se présentent. Une journée de 6h30 sur Zoom est brutale. Certains gardent leurs caméras éteintes et d'autres ne répondent pas. Beaucoup de mes étudiants ne peuvent pas travailler de manière indépendante.

Les défis de l'apprentissage en personne

Plus de la moitié des 37 districts que nous suivons ramènent maintenant certains ou tous les étudiants à temps plein. Les écoles qui utilisent l'hybride divisent généralement les élèves en deux petites cohortes qui partagent le même enseignant. Certains ramènent ces cohortes trois jours une semaine et deux jours la semaine suivante. D'autres ne ramènent les cohortes que deux jours par semaine – des jours consécutifs ou des jours échelonnés avec un cinquième jour où tous restent à la maison.

Bien que ceux à qui j'ai parlé soient heureux d'être de retour, l'école n'est certainement pas la même qu'avant la pandémie.

Kirill a déclaré qu'il avait du mal à voir à travers la barrière en plexiglas entourant son bureau, et Cooper a déclaré qu'il lui manquait de s'asseoir et de parler avec ses amis. Sommers m'a raconté comment ses blagues du premier jour d'école sont tombées à plat parce que son masque cachait ses expressions faciales. D'autres professeurs m'ont dit à quel point c'était fatiguant de parler en portant un masque.

Enseigner aux élèves pendant leurs journées à la maison est également un défi. Some schools are live-streaming classes to students at home, while others provide instruction asynchronously via worksheets, videos and assignments.

Jenn Wolfe, the 2021 New York state teacher of the year, teaches social studies in Oceanside High School. She teaches students in class while streaming instruction to those at home — and it can be difficult, she said.

For one thing, she said, it takes time to get all students logged in, and Internet connections sometimes drop. And it is difficult to pay enough attention to students in the class while dealing with distracting noises or behaviors arising from students at home.

“For me, the time I have with kids in the class is golden and I want to maximize that time,” she said. Because her district permits teachers to alternate between streaming and asynchronous instruction, she said she plans to experiment with having students log in for a few moments and then move to asynchronous, posted instruction to see which is more effective.

Educator Christine Brown in neighboring Rockville Centre also described the difficulties of teaching in-person and remote students simultaneously. “The work would be easier if I were staying home and only teaching remotely,” she admitted. She described the experience of teaching in-person and remote as “plates spinning in the air.”

“Reaching the kids at home is especially hard,” she said. “Some are school-ready, sitting up and ready to work. Others have hoodies up, or they are in their bedrooms.”

Brown’s colleague, math teacher Mary Coleman, agreed. “It’s a lot. I use my iPad to take attendance, my desktop computer to project the lesson and my laptop to keep an eye on the kids at home,” she said. Nevertheless, Coleman said she likes the idea of streaming. “I am learning how to use breakout rooms for real and virtual learners to help them socialize and be a part of the class.”

Even with her best streaming efforts, however, her students find it more challenging when at home. Coleman asked her students for feedback on how it was going. “Two-thirds reported that on the days they are home learning virtually, it is harder to learn. It is harder to focus and more difficult to process new material,” she said. Coleman concluded that there is “something about that body-to-body connection that somehow helps learning.”

And then there is the question of the teacher’s willingness to make the remote student a part of the class. One Port Washington, N.Y., parent, who spoke with me on the condition of anonymity, chose full-time remote instruction for her elementary school son. He is streamed into a class in a district where teachers had strongly objected to cameras in the class. “I am not sure I made the right decision,” she said. “He is like a fly on the wall in his class.”

Streamed instruction raises additional complications. Teachers acknowledged the inhibiting effect of teaching when others in the household might listen in. As a social studies teacher, Wolfe would naturally include discussions of the presidential election as part of her classes. She said she now worries that the robust discussions and debates she usually includes might lead to parent complaints.

“Sensitive topics like the election require preestablishing class norms and relationships with students in order to build the skills necessary for living in a democracy,” Wolfe said. “As parents walk through rooms, however, they might hear something they do not agree with and mistake healthy debate for electioneering.”

Brown said that this past spring, a parent in the district where she lives recorded and posted a class on social media.

As a high school English teacher, she said she knows literature can bring up sensitive issues in class discussions. “I teach Romeo and Juliet. In many ways, it is a play about bad parenting. … It ends with teenage suicide. We grapple with young people who hate because they are taught by adults to hate. For adolescents, school is a safe place where they can freely express their ideas. That dynamic changes when parents are listening in.”

Still, the other option, asynchronous learning on at-home days, has its drawbacks as well.

Lori Rusack, a fifth-grade teacher in Pennsylvania, told me that she is thrilled to be back in the classroom.

“I felt I lost so many kids in the spring,” she said. “I am much happier to be with children. I like our workflow of every other day in person-instruction. We call those days onstage days. The difficulty occurs on the offstage days, when students must independently do the work. It is hard to get all of the assignments in.”

Rusack said there were haves and have-nots in terms of parental supervision and support, depending upon family resources and work. She has resorted to giving out certificates for hybrid heroes, even giving one boy a quarter every time he hands in his work.

Discussing the pros and cons of all of the hybrid models, Superintendent Roy commented, “none of this is our preferred model.” However, he believes that hybrid learning with small groups of students has helped the contact tracing needed in order to keep everyone safe.

What we know so far about safety

The Bethlehem Area School District, which opened in August, serves 13,600 students educated in 22 schools. Over half are Black or Latinx, and 60 percent receive free or reduced-price lunch. The district has a website that keeps the public up to date on coronavirus data. There have been 19 students or staff members who have tested positive, but no outbreaks in the schools.

The city of Bethlehem, which has its own health department, advises the superintendent how to proceed. Some cases require no action — such as second-shift workers who had no contact with others. In other cases, there has been contact tracing and small group quarantine.

So far, infections have resulted from activities outside the school, including carpools, flag football and a Bible study class. “Because we know that the cases are not coming from in-school spread, we can quarantine small groups but not shut down,” Roy said.

To date, we have not seen reports of in-school spread in any of the districts we are following. While some have experienced cases of covid-19 that resulted in short closures for contact tracing and cleaning, most cases have resulted in small group quarantine. All of the schools we are following require students and staff to wear masks.

That, however, is not always the case. A southern Illinois teacher, who asked to remain anonymous, told me of the absolute terror she feels each day because some of her colleagues are casual about wearing their masks and even allow students to take them off, despite a state mandate that masks must be worn except when students are eating or playing an instrument. “I teach in Trump country,” she said. “Some teachers don’t think masks are needed.”

Red states can be especially problematic. In Florida, there is no state mandate for masks. Other Republican-led states, however, are more responsible when it comes to safety measures. Despite pushback from the state’s attorney general, masks in schools were mandated in the state of Louisiana by the Democratic governor, John Bel Edwards.

That mandate makes all the difference to teacher Mercedes Schneider. “I teach in a red state with a blue governor, and let me tell you, the presence of that blue governor has given me confidence that I would not be sacrificed to a politically rushed return to a packed classroom of non-masked high school students,” she said. “Three weeks in, both mask-wearing and hybrid-schedule-enabled social distancing have been critical factors in stabilizing our in-person learning at my school.”

Despite all of the challenges of teaching in the time of covid-19, teachers found some silver linings. Tamara Sommers said she believes that many families are now more involved. Fifth-grade teacher Lori Rusack told me she enjoys working with some of the new technology options she now has.

Thom Hessel hopes there will be long-term benefits for children. “Maybe it’s building a level of resilience in kids. Perhaps they will have a greater appreciation of everything they have when this is over.”

And Jenn Wolfe said she saw long-term benefits for teachers as well. “Everyone has to rethink their teaching,” she said. “Old lesson plans are out the window. There is much more talk about instruction, and teacher-to-teacher collaboration has become the norm in the faculty room. We are constantly reevaluating what we do and how we do it and then enhancing what we do.”

Forty-year veteran teacher Mary Coleman could have applied for a medical exemption but declined. For her, coming back was itself the silver lining.

“With masks, social distancing, staggered class dismissal and hand sanitizer in class, I feel very safe, safer than in some other places I have been,” she said. “Frankly, I needed to be back for my own psyche. I need the kids as much as they need me.”


First-Day-of-School Surveys: Get to Know Students

Faced with a sea of fresh faces each fall, teachers need to be able to get to know their new students quickly. Break the ice with the following back-to-school questionnaires created or recommended by EducationWorld.

With these tools, educators can start building a positive classroom climate on day one. Student surveys get teachers up to speed quickly regarding young people’s learning preferences, strengths and needs. Questionnaires also can provide a sense of students as individuals.

Use or adapt the survey questions below to suit your grade-level and classroom needs:

Lower Grades

  • Elementary-level students can complete a Student Profile Form Template with help from their parents or guardians.
  • Perfect for the primary grades, the My Favorite Things worksheet can be filled out by younger learners.

Upper Grades

  • EducationWorld’s 10-question Back-to-School Survey is great for students in grades 3-8.
  • The two surveys below, from I Want to Teach Forever’s Tom DeRosa, were created for an algebra class but can be adapted for other high-school classes:
  • From California State University Science Education Professor Norman Herr, this student questionnaire could be adapted for all grades.
  • See pages 30-38 of Macomb (MI) Intermediate School District’s New Teacher Academy Handbook [archived version] for elementary-, middle- and high-school surveys.
  • Prefer a conversation/class discussion to a survey? See Suite 101’s First Day of School Introduction Activities [archived version]. These conversation-starters can be adapted for various grades.

Article by Celine Provini, EducationWorld Editor
Education World®
Copyright © 2013, 2017 Education World


Best Baked Goods: Milk Bar

You don't have to live by Christina Tosi's Milk Bar to delight in one of her outrageous treats—you can just ship them across the country! Known for their "birthday cake" flavored treats as well as their highly addictive Milk Bar Pie, these sweet treats and baking mixes are sure to brighten anyone's day. All of the sweets arrive in a cute gift box, too.


Contenu

La définition de traditional education varies greatly with geography and by historical period.

The primary purpose of traditional education is to transmit to a next generation those skills, facts, and standards of moral and social conduct that adults consider to be necessary for the next generation's material and social success. [2] As beneficiaries of this plan, which educational progressivist John Dewey described as being "imposed from above and from outside", the students are expected to docilely and obediently receive and believe these fixed answers. Teachers are the instruments by which this knowledge is communicated and these standards of behaviour are enforced. [2]

Historically, the primary educational technique of traditional education was simple oral recitation: [1] In a typical approach, students sat quietly at their places and listened to one student after another recite his or her lesson, until each had been called upon. The teacher's primary activity was assigning and listening to these recitations students studied and memorized the assignments at home. A test or oral examination might be given at the end of a unit, and the process, which was called "assignment–study–recitation–test", was repeated. In addition to its overemphasis on verbal answers, reliance on rote memorisation (memorization with no effort at understanding the meaning), and disconnected, unrelated assignments, it was also an extremely inefficient use of students' and teachers' time. [ selon qui ? ] This traditional approach also insisted that all students be taught the same materials at the same point students that did not learn quickly enough failed, rather than being allowed to succeed at their natural speeds. This approach, which had been imported from Europe, dominated American education until the end of the 19th century, when the education reform movement imported progressive education techniques from Europe. [1]

Traditional education is associated with much stronger elements of coercion than seems acceptable now in most cultures. [ citation requise ] It has sometimes included: the use of corporal punishment to maintain classroom discipline or punish errors inculcating the dominant religion and language separating students according to gender, race, and social class, [ citation requise ] as well as teaching different subjects to girls and boys. In terms of curriculum there was and still is a high level of attention paid to time-honoured academic knowledge.

In the present [ lorsque? ] it varies enormously from culture to culture, but still tends to be characterised by a much higher level of coercion than alternative education. Traditional schooling in Britain and its possessions and former colonies tends to follow the English Public School style of strictly enforced uniforms and a militaristic style of discipline. This can be contrasted with South African, US and Australian schools, which can have a much higher tolerance for spontaneous student-to-teacher communication. [ citation requise ]

    and lectures
  • Students learn through listening and observation [4]
  • Hands-on activities
  • Student-led discovery
  • Group activities

Little connection between topics [3]

Focus on independent learning. Socialising largely discouraged except for extracurricular activities and teamwork-based projects.

  • A single, unified curriculum for all students, regardless of ability or interest.
  • Diverse class offerings without tracking, so that students receive a custom-tailored education.
  • Regarding the school-to-work transition, academically weak students must take some advanced classes, while the college-bound may have to spend half-days job shadowing at local businesses.

Students choose (or are encouraged to choose) different kinds of classes according to their perceived abilities or career plans.

Decisions made early in education may preclude changes later, as a student on a vo-tech track may not have completed necessary prerequisite classes to switch to a university-preparation program.

  • Presentation and testing methods favour students who have prior exposure to the material or exposure in multiple contexts.
  • Requirements to study or memorise outside school inadvertently tests homes, not students.
  • Students from homes where tested subjects are used in common conversation, or homes where students are routinely given individual help to gain context beyond memorisation, score on tests at significantly higher levels.
  • Context learning integrates personal knowledge within the school environment.
  • Individualised expectations simplifies individual supports and keeps focus student-based.
  • Community study settings include multiple cultures and expose all students to diversity.
Sujet Traditional approach Alternative approaches
Communicating with parents A few numbers, letters, or words are used to summarise overall achievement in each class. Marks may be assigned according to objective individual performance (usually the number of correct answers) or compared to other students (best students get the best grades, worst students get poor grades).

A passing grade may or may not signify mastery: a failing student may know the material but not complete homework assignments, and a passing student may turn in all homework but still not understand the material.


Voir la vidéo: Vlog - Cadeaux danniversaire de ses 3 ans (Décembre 2021).