Nouvelles recettes

Fait intéressant sur l'Action de grâce canadienne

Fait intéressant sur l'Action de grâce canadienne

Saviez-vous que les Canadiens regardent le football à Thanksgiving?

Thanksgiving a été déclarée fête nationale en 1879.

Aux États-Unis, nous célébrons Thanksgiving le quatrième jeudi de novembre de chaque année. Dirigez-vous vers le nord de la frontière et vous constaterez que les célébrations de Thanksgiving ont également lieu lorsque vous traversez les frontières du pays, mais avec quelques différences majeures.

L'Action de grâce canadienne est en octobre.


Flickr/marianna armata

Les Canadiens célèbrent Thanksgiving le premier mardi d'octobre. Thanksgiving a été déclaré fête nationale en 1879. Il était à l'origine célébré en novembre, puis le troisième mercredi d'octobre, mais en 1957, le Parlement l'a officiellement fait le deuxième mardi d'octobre.

La ligue canadienne de football organise chaque année une Classique de l'Action de grâce.

Les Canadiens aiment aussi leurs sports! Le football à la télévision est un pilier de l'Action de grâce au Canada, tout comme aux États-Unis.

La nourriture


Facebook/Bar Boulud

Les Canadiens célèbrent Thanksgiving de la même manière que nous le faisons en Amérique : avec de grandes quantités de nourriture. Vous trouverez une tartinade de dinde, de farce, de pommes de terre, de tarte et de légumes - essentiellement le paradis sur une table.

Les célébrations se poursuivent jusqu'au week-end

Bien qu'il y ait des dîners le jour de Thanksgiving, c'est pendant le long week-end de vacances que la plupart des familles ont le grand repas de Thanksgiving - généralement le dimanche.


L'Action de grâce canadienne et l'Action de grâce américaine peuvent sembler similaires à première vue, mais il y a quelques éléments qui distinguent ces deux festivités d'automne.

1. L'Action de grâce canadienne a lieu en octobre et un lundi

C'est exact! L'Action de grâce canadienne a lieu un mois et demi avant l'Action de grâce américaine, le deuxième lundi d'octobre (Lundi 12 octobre en 2020).

Depuis le début de la fête de Thanksgiving, sa date a été déplacée à plusieurs reprises - du milieu de la semaine d'avril à un jeudi de novembre - jusqu'en 1957, lorsque le gouvernement canadien a officiellement déclaré que Thanksgiving aurait lieu le deuxième lundi d'octobre. Ainsi, Thanksgiving et un autre jour férié canadien, le jour du Souvenir (11 novembre), ne se chevaucheraient plus.

Aujourd'hui, l'Action de grâce canadienne s'aligne sur le Columbus Day et le Indigenous Peoples' Day aux États-Unis, qui ont également lieu le deuxième lundi d'octobre.


Un matin d'automne serein à Vancouver.

2. Thanksgiving américain et canadien ont des origines différentes (mais similaires)

Tout le monde semble connaître l'histoire du premier Thanksgiving américain en 1621, mais savez-vous comment le Thanksgiving canadien est né ? En fait, le premier Thanksgiving canadien a peut-être même précédé le grand repas des pèlerins.

La tradition de Thanksgiving est née de la fête des récoltes, une célébration automnale destinée à montrer l'appréciation de la récolte abondante de la saison. Cependant, l'Action de grâce canadienne visait à l'origine moins à célébrer la récolte qu'à remercier Dieu d'avoir assuré la sécurité des premiers explorateurs alors qu'ils s'aventuraient dans le Nouveau Monde.

Dans ce sens de « remerciements », le premier rapport d'un tel dîner remonte à 1578, lorsque l'explorateur anglais Martin Frobisher et son équipage ont organisé un repas spécial pour remercier Dieu de leur avoir accordé un passage sûr à travers le nord de l'Amérique du Nord, dans ce qui est aujourd'hui le territoire canadien du Nunavut.

Le premier Thanksgiving après la Confédération canadienne n'a eu lieu qu'en avril 1872, lorsque la fête a été célébrée pour célébrer le rétablissement du prince de Galles d'une grave maladie.

Aujourd'hui, la tradition de Thanksgiving a bouclé la boucle et est principalement considérée comme un moment pour rassembler la famille, marquer le début de l'automne et célébrer la bonne nourriture de la saison.


Photo par Muskoka Stock Photos/Shutterstock.

3. Thanksgiving est un peu plus discret au Canada

Thanksgiving est l'une des plus grandes fêtes de l'année aux États-Unis - avec d'énormes défilés, des fêtes massives et du football - mais c'est décidément moins important au Canada. Bien que la fête soit encore largement célébrée au Canada et soit un jour férié dans la plupart des pays*, l'approche canadienne de Thanksgiving est un peu plus décontractée.

(*Les exceptions sont les provinces de l'Atlantique, où le jour férié est un jour de congé facultatif, et au Québec, où le jour férié n'est pas aussi populaire dans l'ensemble.)

Thanksgiving au Canada implique que les familles se réunissent pour manger de la dinde et célébrer la récolte, mais les parents n'ont pas tendance à voyager aussi loin à travers le pays qu'aux États-Unis. Et parce que les vacances ont lieu au début d'octobre, le temps est généralement encore propice à une randonnée ou à des vacances le jour de Thanksgiving, une tradition à laquelle de nombreux Canadiens participent volontiers avant le long hiver. De plus, comme le jour férié tombe un lundi, la fête de Thanksgiving peut plutôt avoir lieu le samedi ou le dimanche.

Bien que vous puissiez vous attendre à ce que le hockey remplace le football traditionnel de Thanksgiving, le football fait également partie de la tradition de Thanksgiving au Canada. Chaque année, le double en-tête annuel Thanksgiving Day Classic est diffusé à l'échelle nationale, dans lequel quatre équipes de la LCF (Ligue canadienne de football) jouent pour la gloire de Thanksgiving! (Malheureusement, en raison de COVID -19, les jeux sont annulés cette année.)

4. Il n'y a pas d'engouement pour les achats après Thanksgiving

Qu'on les aime ou qu'on les déteste, le Black Friday et le Cyber ​​Monday sont devenus une grande partie de la saison de Thanksgiving aux États-Unis. Au Canada, cependant, il n'y a pas de véritable engouement pour le shopping après Thanksgiving, puisque Noël est encore si loin. Cela donne aux Canadiens la chance de se concentrer uniquement sur la célébration de la beauté du début d'octobre et de la récolte!

Cela étant dit, personne ne peut résister longtemps à une bonne vente : ces dernières années, les magasins canadiens ont également commencé à participer au Black Friday et au Cyber ​​Monday de novembre. Surtout en 2020, avec l'essor des achats en ligne, les détaillants peuvent saisir toute opportunité de promouvoir l'activité des consommateurs pendant les vacances.

En fin de compte, peu importe comment, quand ou où vous le célébrez : Joyeux Action de Graces!

Apprendre encore plus

Consultez notre page sur l'Action de grâce américaine, ainsi qu'une liste de nos recettes de Thanksgiving préférées (et aussi des recettes de Thanksgiving à préparer à l'avance) !


L'Action de grâce canadienne et l'Action de grâce américaine peuvent sembler similaires à première vue, mais il y a quelques éléments qui distinguent ces deux festivités d'automne.

1. L'Action de grâce canadienne a lieu en octobre et un lundi

C'est exact! L'Action de grâce canadienne a lieu un mois et demi avant l'Action de grâce américaine, le deuxième lundi d'octobre (Lundi 12 octobre en 2020).

Depuis le début de la fête de Thanksgiving, sa date a changé plusieurs fois - du milieu de la semaine d'avril à un jeudi de novembre - jusqu'en 1957, lorsque le gouvernement canadien a officiellement déclaré que Thanksgiving aurait lieu le deuxième lundi d'octobre. Ainsi, Thanksgiving et un autre jour férié canadien, le jour du Souvenir (11 novembre), ne se chevaucheraient plus.

Aujourd'hui, l'Action de grâce canadienne s'aligne sur le Columbus Day et le Indigenous Peoples' Day aux États-Unis, qui ont également lieu le deuxième lundi d'octobre.


Un matin d'automne serein à Vancouver.

2. Thanksgiving américain et canadien ont des origines différentes (mais similaires)

Tout le monde semble connaître l'histoire du premier Thanksgiving américain en 1621, mais savez-vous comment le Thanksgiving canadien est né ? En fait, le premier Thanksgiving canadien a peut-être même précédé le grand repas des pèlerins.

La tradition de Thanksgiving est née de la fête des récoltes, une célébration automnale destinée à montrer l'appréciation de la récolte abondante de la saison. Cependant, l'Action de grâce canadienne visait à l'origine moins à célébrer la récolte qu'à remercier Dieu d'avoir assuré la sécurité des premiers explorateurs alors qu'ils s'aventuraient dans le Nouveau Monde.

Dans ce sens de « remerciements », le premier rapport d'un tel dîner remonte à 1578, lorsque l'explorateur anglais Martin Frobisher et son équipage ont organisé un repas spécial pour remercier Dieu de leur avoir accordé un passage sûr à travers le nord de l'Amérique du Nord, dans ce qui est aujourd'hui le territoire canadien du Nunavut.

Le premier Thanksgiving après la Confédération canadienne n'a eu lieu qu'en avril 1872, lorsque la fête a été célébrée pour célébrer le rétablissement du prince de Galles d'une grave maladie.

Aujourd'hui, la tradition de Thanksgiving a bouclé la boucle et est principalement considérée comme un moment pour rassembler la famille, marquer le début de l'automne et célébrer la bonne nourriture de la saison.


Photo par Muskoka Stock Photos/Shutterstock.

3. Thanksgiving est un peu plus discret au Canada

Thanksgiving est l'une des plus grandes fêtes de l'année aux États-Unis - avec d'énormes défilés, des fêtes massives et du football - mais c'est décidément moins important au Canada. Bien que la fête soit encore largement célébrée au Canada et soit un jour férié dans la plupart des pays*, l'approche canadienne de Thanksgiving est un peu plus décontractée.

(*Les exceptions sont les provinces de l'Atlantique, où le jour férié est un jour de congé facultatif, et au Québec, où le jour férié n'est pas aussi populaire dans l'ensemble.)

Thanksgiving au Canada implique que les familles se réunissent pour manger de la dinde et célébrer la récolte, mais les parents n'ont pas tendance à voyager aussi loin à travers le pays qu'aux États-Unis. Et parce que les vacances ont lieu au début d'octobre, le temps est généralement encore propice à une randonnée ou à des vacances le jour de l'Action de grâces, une tradition à laquelle de nombreux Canadiens participent volontiers avant le long hiver. De plus, comme le jour férié tombe un lundi, la fête de Thanksgiving peut plutôt avoir lieu le samedi ou le dimanche.

Bien que vous puissiez vous attendre à ce que le hockey remplace le football traditionnel de Thanksgiving, le football fait également partie de la tradition de Thanksgiving au Canada. Chaque année, le double en-tête annuel Thanksgiving Day Classic est diffusé à l'échelle nationale, dans lequel quatre équipes de la LCF (Ligue canadienne de football) jouent pour la gloire de Thanksgiving! (Malheureusement, en raison de COVID -19, les jeux sont annulés cette année.)

4. Il n'y a pas d'engouement pour les achats après Thanksgiving

Qu'on les aime ou qu'on les déteste, le Black Friday et le Cyber ​​Monday sont devenus une grande partie de la saison de Thanksgiving aux États-Unis. Au Canada, cependant, il n'y a pas de véritable engouement pour le shopping après Thanksgiving, puisque Noël est encore si loin. Cela donne aux Canadiens la chance de se concentrer uniquement sur la célébration de la beauté du début d'octobre et de la récolte!

Cela étant dit, personne ne peut résister longtemps à une bonne vente : ces dernières années, les magasins canadiens ont également commencé à participer au Black Friday et au Cyber ​​Monday de novembre. Surtout en 2020, avec l'essor des achats en ligne, les détaillants peuvent saisir toute opportunité de promouvoir l'activité des consommateurs pendant les vacances.

En fin de compte, peu importe comment, quand et où vous le célébrez : Joyeux Action de Graces!

Apprendre encore plus

Consultez notre page sur l'Action de grâce américaine, ainsi qu'une liste de nos recettes préférées de Thanksgiving (et des recettes de Thanksgiving à préparer à l'avance) !


L'Action de grâce canadienne et l'Action de grâce américaine peuvent sembler similaires à première vue, mais il y a quelques éléments qui distinguent ces deux festivités d'automne.

1. L'Action de grâce canadienne a lieu en octobre et un lundi

C'est exact! L'Action de grâce canadienne a lieu un mois et demi avant l'Action de grâce américaine, le deuxième lundi d'octobre (Lundi 12 octobre en 2020).

Depuis le début de la fête de Thanksgiving, sa date a été déplacée à plusieurs reprises - du milieu de la semaine d'avril à un jeudi de novembre - jusqu'en 1957, lorsque le gouvernement canadien a officiellement déclaré que Thanksgiving aurait lieu le deuxième lundi d'octobre. Ainsi, Thanksgiving et un autre jour férié canadien, le jour du Souvenir (11 novembre), ne se chevaucheraient plus.

Aujourd'hui, l'Action de grâce canadienne s'aligne sur le Columbus Day et le Indigenous Peoples' Day aux États-Unis, qui ont également lieu le deuxième lundi d'octobre.


Un matin d'automne serein à Vancouver.

2. Thanksgiving américain et canadien ont des origines différentes (mais similaires)

Tout le monde semble connaître l'histoire du premier Thanksgiving américain en 1621, mais savez-vous comment le Thanksgiving canadien est né ? En fait, le premier Thanksgiving canadien a peut-être même précédé le grand repas des pèlerins.

La tradition de Thanksgiving est née de la fête des récoltes, une célébration automnale destinée à montrer l'appréciation de la récolte abondante de la saison. Cependant, l'Action de grâce canadienne visait à l'origine moins à célébrer la récolte qu'à remercier Dieu d'avoir assuré la sécurité des premiers explorateurs alors qu'ils s'aventuraient dans le Nouveau Monde.

Dans ce sens de « remerciements », le premier rapport d'un tel dîner remonte à 1578, lorsque l'explorateur anglais Martin Frobisher et son équipage ont organisé un repas spécial pour remercier Dieu de leur avoir accordé un passage sûr à travers le nord de l'Amérique du Nord, dans ce qui est aujourd'hui le territoire canadien du Nunavut.

Le premier Thanksgiving après la Confédération canadienne n'a eu lieu qu'en avril 1872, lorsque la fête a été célébrée pour célébrer le rétablissement du prince de Galles d'une grave maladie.

Aujourd'hui, la tradition de Thanksgiving a bouclé la boucle et est principalement considérée comme un moment pour rassembler la famille, marquer le début de l'automne et célébrer la bonne nourriture de la saison.


Photo par Muskoka Stock Photos/Shutterstock.

3. Thanksgiving est un peu plus discret au Canada

Thanksgiving est l'une des plus grandes fêtes de l'année aux États-Unis - avec d'énormes défilés, des fêtes massives et du football - mais c'est décidément moins important au Canada. Bien que la fête soit encore largement célébrée au Canada et soit un jour férié dans la plupart des pays*, l'approche canadienne de Thanksgiving est un peu plus décontractée.

(*Les exceptions sont les provinces de l'Atlantique, où le jour férié est un jour de congé facultatif, et au Québec, où le jour férié n'est pas aussi populaire dans l'ensemble.)

Thanksgiving au Canada implique que les familles se réunissent pour manger de la dinde et célébrer la récolte, mais les parents n'ont pas tendance à voyager aussi loin à travers le pays qu'aux États-Unis. Et parce que les vacances ont lieu au début d'octobre, le temps est généralement encore propice à une randonnée ou à des vacances le jour de l'Action de grâces, une tradition à laquelle de nombreux Canadiens participent volontiers avant le long hiver. De plus, comme le jour férié tombe un lundi, la fête de Thanksgiving peut plutôt avoir lieu le samedi ou le dimanche.

Bien que vous puissiez vous attendre à ce que le hockey remplace le football traditionnel de Thanksgiving, le football fait également partie de la tradition de Thanksgiving au Canada. Chaque année, le double en-tête annuel Thanksgiving Day Classic est diffusé à l'échelle nationale, dans lequel quatre équipes de la LCF (Ligue canadienne de football) jouent pour la gloire de Thanksgiving! (Malheureusement, en raison de COVID -19, les jeux sont annulés cette année.)

4. Il n'y a pas d'engouement pour les achats après Thanksgiving

Qu'on les aime ou qu'on les déteste, le Black Friday et le Cyber ​​Monday sont devenus une grande partie de la saison de Thanksgiving aux États-Unis. Au Canada, cependant, il n'y a pas de véritable engouement pour le shopping après Thanksgiving, puisque Noël est encore si loin. Cela donne aux Canadiens la chance de se concentrer uniquement sur la célébration de la beauté du début d'octobre et de la récolte!

Cela étant dit, personne ne peut résister longtemps à une bonne vente : ces dernières années, les magasins canadiens ont également commencé à participer au Black Friday et au Cyber ​​Monday de novembre. Surtout en 2020, avec l'essor des achats en ligne, les détaillants peuvent saisir toute opportunité de promouvoir l'activité des consommateurs pendant les vacances.

En fin de compte, peu importe comment, quand ou où vous le célébrez : Joyeux Action de Graces!

Apprendre encore plus

Consultez notre page sur l'Action de grâce américaine, ainsi qu'une liste de nos recettes préférées de Thanksgiving (et des recettes de Thanksgiving à préparer à l'avance) !


L'Action de grâce canadienne et l'Action de grâce américaine peuvent sembler similaires à première vue, mais il y a quelques éléments qui distinguent ces deux festivités d'automne.

1. L'Action de grâce canadienne a lieu en octobre et un lundi

C'est exact! L'Action de grâce canadienne a lieu un mois et demi avant l'Action de grâce américaine, le deuxième lundi d'octobre (Lundi 12 octobre en 2020).

Depuis le début de la fête de Thanksgiving, sa date a changé plusieurs fois - du milieu de la semaine d'avril à un jeudi de novembre - jusqu'en 1957, lorsque le gouvernement canadien a officiellement déclaré que Thanksgiving aurait lieu le deuxième lundi d'octobre. Ainsi, Thanksgiving et un autre jour férié canadien, le jour du Souvenir (11 novembre), ne se chevaucheraient plus.

Aujourd'hui, l'Action de grâce canadienne s'aligne sur Columbus Day et la Journée des peuples autochtones aux États-Unis, qui ont également lieu le deuxième lundi d'octobre.


Un matin d'automne serein à Vancouver.

2. Thanksgiving américain et canadien ont des origines différentes (mais similaires)

Tout le monde semble connaître l'histoire du premier Thanksgiving américain en 1621, mais savez-vous comment le Thanksgiving canadien est né ? En fait, le premier Thanksgiving canadien a peut-être même précédé le grand repas des pèlerins.

La tradition de Thanksgiving est née de la fête des récoltes, une célébration automnale destinée à montrer l'appréciation de la récolte abondante de la saison. Cependant, l'Action de grâce canadienne visait à l'origine moins à célébrer la récolte qu'à remercier Dieu d'avoir assuré la sécurité des premiers explorateurs alors qu'ils s'aventuraient dans le Nouveau Monde.

Dans ce sens de « remerciements », le premier rapport d'un tel dîner remonte à 1578, lorsque l'explorateur anglais Martin Frobisher et son équipage ont organisé un repas spécial pour remercier Dieu de leur avoir accordé un passage sûr à travers le nord de l'Amérique du Nord, dans ce qui est aujourd'hui le territoire canadien du Nunavut.

Le premier Thanksgiving après la Confédération canadienne n'a eu lieu qu'en avril 1872, lorsque la fête a été célébrée pour célébrer le rétablissement du prince de Galles d'une grave maladie.

Aujourd'hui, la tradition de Thanksgiving a bouclé la boucle et est principalement considérée comme un moment pour rassembler la famille, marquer le début de l'automne et célébrer la bonne nourriture de la saison.


Photo par Muskoka Stock Photos/Shutterstock.

3. Thanksgiving est un peu plus discret au Canada

Thanksgiving est l'une des plus grandes fêtes de l'année aux États-Unis - avec d'énormes défilés, des fêtes massives et du football - mais c'est décidément moins important au Canada. Bien que la fête soit encore largement célébrée au Canada et soit un jour férié dans la plupart des pays*, l'approche canadienne de Thanksgiving est un peu plus décontractée.

(*Les exceptions sont les provinces de l'Atlantique, où le jour férié est un jour de congé facultatif, et au Québec, où le jour férié n'est pas aussi populaire dans l'ensemble.)

Thanksgiving au Canada implique que les familles se réunissent pour manger de la dinde et célébrer la récolte, mais les parents n'ont pas tendance à voyager aussi loin à travers le pays qu'aux États-Unis. Et parce que les vacances ont lieu au début d'octobre, le temps est généralement encore propice à une randonnée ou à des vacances le jour de Thanksgiving, une tradition à laquelle de nombreux Canadiens participent volontiers avant le long hiver. De plus, comme le jour férié tombe un lundi, la fête de Thanksgiving peut plutôt avoir lieu le samedi ou le dimanche.

Bien que vous puissiez vous attendre à ce que le hockey remplace le football traditionnel de Thanksgiving, le football fait également partie de la tradition de Thanksgiving au Canada. Chaque année, le double en-tête annuel Thanksgiving Day Classic est diffusé à l'échelle nationale, dans lequel quatre équipes de la LCF (Ligue canadienne de football) jouent pour la gloire de Thanksgiving! (Malheureusement, en raison de COVID -19, les jeux sont annulés cette année.)

4. Il n'y a pas d'engouement pour les achats après Thanksgiving

Qu'on les aime ou qu'on les déteste, le Black Friday et le Cyber ​​Monday sont devenus une grande partie de la saison de Thanksgiving aux États-Unis. Au Canada, cependant, il n'y a pas de véritable engouement pour le shopping après Thanksgiving, puisque Noël est encore si loin. Cela donne aux Canadiens la chance de se concentrer uniquement sur la célébration de la beauté du début d'octobre et de la récolte!

Cela étant dit, personne ne peut résister longtemps à une bonne vente : ces dernières années, les magasins canadiens ont également commencé à participer au Black Friday et au Cyber ​​Monday de novembre. Surtout en 2020, avec l'essor des achats en ligne, les détaillants peuvent saisir toute opportunité de promouvoir l'activité des consommateurs pendant les vacances.

En fin de compte, peu importe comment, quand ou où vous le célébrez : Joyeux Action de Graces!

Apprendre encore plus

Consultez notre page sur l'Action de grâce américaine, ainsi qu'une liste de nos recettes préférées de Thanksgiving (et des recettes de Thanksgiving à préparer à l'avance) !


L'Action de grâce canadienne et l'Action de grâce américaine peuvent sembler similaires à première vue, mais il y a quelques éléments qui distinguent ces deux festivités d'automne.

1. L'Action de grâce canadienne a lieu en octobre et un lundi

C'est exact! L'Action de grâce canadienne a lieu un mois et demi avant l'Action de grâce américaine, le deuxième lundi d'octobre (Lundi 12 octobre en 2020).

Depuis le début de la fête de Thanksgiving, sa date a changé plusieurs fois - du milieu de la semaine d'avril à un jeudi de novembre - jusqu'en 1957, lorsque le gouvernement canadien a officiellement déclaré que Thanksgiving aurait lieu le deuxième lundi d'octobre. Ainsi, Thanksgiving et un autre jour férié canadien, le jour du Souvenir (11 novembre), ne se chevaucheraient plus.

Aujourd'hui, l'Action de grâce canadienne s'aligne sur le Columbus Day et le Indigenous Peoples' Day aux États-Unis, qui ont également lieu le deuxième lundi d'octobre.


Un matin d'automne serein à Vancouver.

2. Thanksgiving américain et canadien ont des origines différentes (mais similaires)

Tout le monde semble connaître l'histoire du premier Thanksgiving américain en 1621, mais savez-vous comment le Thanksgiving canadien est né ? En fait, le premier Thanksgiving canadien a peut-être même précédé le grand repas des pèlerins.

La tradition de Thanksgiving est née de la fête des récoltes, une célébration automnale destinée à montrer l'appréciation de la récolte abondante de la saison. Cependant, l'Action de grâce canadienne visait à l'origine moins à célébrer la récolte qu'à remercier Dieu d'avoir assuré la sécurité des premiers explorateurs alors qu'ils s'aventuraient dans le Nouveau Monde.

Dans ce sens de « remerciements », le premier rapport d'un tel dîner remonte à 1578, lorsque l'explorateur anglais Martin Frobisher et son équipage ont organisé un repas spécial pour remercier Dieu de leur avoir accordé un passage sûr à travers le nord de l'Amérique du Nord, dans ce qui est aujourd'hui le territoire canadien du Nunavut.

Le premier Thanksgiving après la Confédération canadienne n'a eu lieu qu'en avril 1872, lorsque la fête a été célébrée pour célébrer le rétablissement du prince de Galles d'une grave maladie.

Aujourd'hui, la tradition de Thanksgiving a bouclé la boucle et est principalement considérée comme un moment pour rassembler la famille, marquer le début de l'automne et célébrer la bonne nourriture de la saison.


Photo par Muskoka Stock Photos/Shutterstock.

3. Thanksgiving est un peu plus discret au Canada

Thanksgiving est l'une des plus grandes fêtes de l'année aux États-Unis - avec d'énormes défilés, des fêtes massives et du football - mais c'est décidément moins important au Canada. Bien que la fête soit encore largement célébrée au Canada et soit un jour férié dans la plupart des pays*, l'approche canadienne de Thanksgiving est un peu plus décontractée.

(*Les exceptions sont les provinces de l'Atlantique, où le jour férié est un jour de congé facultatif, et au Québec, où le jour férié n'est pas aussi populaire dans l'ensemble.)

Thanksgiving au Canada implique que les familles se réunissent pour manger de la dinde et célébrer la récolte, mais les parents n'ont pas tendance à voyager aussi loin à travers le pays qu'aux États-Unis. Et parce que les vacances ont lieu au début d'octobre, le temps est généralement encore propice à une randonnée ou à des vacances le jour de Thanksgiving, une tradition à laquelle de nombreux Canadiens participent volontiers avant le long hiver. De plus, comme le jour férié tombe un lundi, la fête de Thanksgiving peut plutôt avoir lieu le samedi ou le dimanche.

Bien que vous puissiez vous attendre à ce que le hockey remplace le football traditionnel de Thanksgiving, le football fait également partie de la tradition de Thanksgiving au Canada. Chaque année, le double en-tête annuel Thanksgiving Day Classic est diffusé à l'échelle nationale, dans lequel quatre équipes de la LCF (Ligue canadienne de football) jouent pour la gloire de Thanksgiving! (Malheureusement, en raison de COVID -19, les jeux sont annulés cette année.)

4. Il n'y a pas d'engouement pour les achats après Thanksgiving

Qu'on les aime ou qu'on les déteste, le Black Friday et le Cyber ​​Monday sont devenus une grande partie de la saison de Thanksgiving aux États-Unis. Au Canada, cependant, il n'y a pas de véritable engouement pour le shopping après Thanksgiving, puisque Noël est encore si loin. Cela donne aux Canadiens la chance de se concentrer uniquement sur la célébration de la beauté du début d'octobre et de la récolte!

Cela étant dit, personne ne peut résister longtemps à une bonne vente : ces dernières années, les magasins canadiens ont également commencé à participer au Black Friday et au Cyber ​​Monday de novembre. Surtout en 2020, avec l'essor des achats en ligne, les détaillants peuvent saisir toute opportunité de promouvoir l'activité des consommateurs pendant les vacances.

En fin de compte, peu importe comment, quand et où vous le célébrez : Joyeux Action de Graces!

Apprendre encore plus

Consultez notre page sur l'Action de grâce américaine, ainsi qu'une liste de nos recettes de Thanksgiving préférées (et aussi des recettes de Thanksgiving à préparer à l'avance) !


L'Action de grâce canadienne et l'Action de grâce américaine peuvent sembler similaires à première vue, mais il y a quelques éléments qui distinguent ces deux festivités d'automne.

1. L'Action de grâce canadienne a lieu en octobre et un lundi

C'est exact! L'Action de grâce canadienne a lieu un mois et demi avant l'Action de grâce américaine, le deuxième lundi d'octobre (Lundi 12 octobre en 2020).

Depuis le début de la fête de Thanksgiving, sa date a changé plusieurs fois - du milieu de la semaine d'avril à un jeudi de novembre - jusqu'en 1957, lorsque le gouvernement canadien a officiellement déclaré que Thanksgiving aurait lieu le deuxième lundi d'octobre. Ainsi, Thanksgiving et un autre jour férié canadien, le jour du Souvenir (11 novembre), ne se chevaucheraient plus.

Aujourd'hui, l'Action de grâce canadienne s'aligne sur Columbus Day et la Journée des peuples autochtones aux États-Unis, qui ont également lieu le deuxième lundi d'octobre.


Un matin d'automne serein à Vancouver.

2. Thanksgiving américain et canadien ont des origines différentes (mais similaires)

Tout le monde semble connaître l'histoire du premier Thanksgiving américain en 1621, mais savez-vous comment le Thanksgiving canadien est né ? En fait, le premier Thanksgiving canadien a peut-être même précédé le grand repas des pèlerins.

La tradition de Thanksgiving est née de la fête des récoltes, une célébration automnale destinée à montrer l'appréciation de la récolte abondante de la saison. Cependant, l'Action de grâce canadienne visait à l'origine moins à célébrer la récolte qu'à remercier Dieu d'avoir assuré la sécurité des premiers explorateurs alors qu'ils s'aventuraient dans le Nouveau Monde.

Dans ce sens de « remerciements », le premier rapport d'un tel dîner remonte à 1578, lorsque l'explorateur anglais Martin Frobisher et son équipage ont organisé un repas spécial pour remercier Dieu de leur avoir accordé un passage sûr à travers le nord de l'Amérique du Nord, dans ce qui est aujourd'hui le territoire canadien du Nunavut.

Le premier Thanksgiving après la Confédération canadienne n'a eu lieu qu'en avril 1872, lorsque la fête a été célébrée pour célébrer le rétablissement du prince de Galles d'une grave maladie.

Aujourd'hui, la tradition de Thanksgiving a bouclé la boucle et est principalement considérée comme un moment pour rassembler la famille, marquer le début de l'automne et célébrer la bonne nourriture de la saison.


Photo par Muskoka Stock Photos/Shutterstock.

3. Thanksgiving est un peu plus discret au Canada

Thanksgiving est l'une des plus grandes fêtes de l'année aux États-Unis - avec d'énormes défilés, des fêtes massives et du football - mais c'est décidément moins important au Canada. Bien que la fête soit encore largement célébrée au Canada et soit un jour férié dans la plupart des pays*, l'approche canadienne de Thanksgiving est un peu plus décontractée.

(*Les exceptions sont les provinces de l'Atlantique, où le jour férié est un jour de congé facultatif, et au Québec, où le jour férié n'est pas aussi populaire dans l'ensemble.)

Thanksgiving au Canada implique que les familles se réunissent pour manger de la dinde et célébrer la récolte, mais les parents n'ont pas tendance à voyager aussi loin à travers le pays qu'aux États-Unis. Et parce que les vacances ont lieu au début d'octobre, le temps est généralement encore propice à une randonnée ou à des vacances le jour de Thanksgiving, une tradition à laquelle de nombreux Canadiens participent volontiers avant le long hiver. De plus, comme le jour férié tombe un lundi, la fête de Thanksgiving peut plutôt avoir lieu le samedi ou le dimanche.

Bien que vous puissiez vous attendre à ce que le hockey remplace le football traditionnel de Thanksgiving, le football fait également partie de la tradition de Thanksgiving au Canada. Chaque année, le double en-tête annuel Thanksgiving Day Classic est diffusé à l'échelle nationale, dans lequel quatre équipes de la LCF (Ligue canadienne de football) jouent pour la gloire de Thanksgiving! (Malheureusement, en raison de COVID -19, les jeux sont annulés cette année.)

4. Il n'y a pas d'engouement pour les achats après Thanksgiving

Qu'on les aime ou qu'on les déteste, le Black Friday et le Cyber ​​Monday sont devenus une grande partie de la saison de Thanksgiving aux États-Unis. Au Canada, cependant, il n'y a pas de véritable engouement pour le shopping après Thanksgiving, puisque Noël est encore si loin. Cela donne aux Canadiens la chance de se concentrer uniquement sur la célébration de la beauté du début d'octobre et de la récolte!

Cela étant dit, personne ne peut résister longtemps à une bonne vente : ces dernières années, les magasins canadiens ont également commencé à participer au Black Friday et au Cyber ​​Monday de novembre. Surtout en 2020, avec l'essor des achats en ligne, les détaillants peuvent saisir toute opportunité de promouvoir l'activité des consommateurs pendant les vacances.

En fin de compte, peu importe comment, quand et où vous le célébrez : Joyeux Action de Graces!

Apprendre encore plus

Consultez notre page sur le Thanksgiving américain, ainsi qu'une liste de nos recettes de Thanksgiving préférées (et aussi des recettes de Thanksgiving à préparer à l'avance) !


L'Action de grâce canadienne et l'Action de grâce américaine peuvent sembler similaires à première vue, mais il y a quelques éléments qui distinguent ces deux festivités d'automne.

1. L'Action de grâce canadienne a lieu en octobre et un lundi

C'est exact! L'Action de grâce canadienne a lieu un mois et demi avant l'Action de grâce américaine, le deuxième lundi d'octobre (Lundi 12 octobre en 2020).

Depuis le début de la fête de Thanksgiving, sa date a été déplacée à plusieurs reprises - du milieu de la semaine d'avril à un jeudi de novembre - jusqu'en 1957, lorsque le gouvernement canadien a officiellement déclaré que Thanksgiving aurait lieu le deuxième lundi d'octobre. Ainsi, Thanksgiving et un autre jour férié canadien, le jour du Souvenir (11 novembre), ne se chevaucheraient plus.

Aujourd'hui, l'Action de grâce canadienne s'aligne sur Columbus Day et la Journée des peuples autochtones aux États-Unis, qui ont également lieu le deuxième lundi d'octobre.


Un matin d'automne serein à Vancouver.

2. Thanksgiving américain et canadien ont des origines différentes (mais similaires)

Everyone seems to know the story of the first American Thanksgiving in 1621, but do you know how Canadian Thanksgiving came about? In fact, the first Canadian Thanksgiving may have even pre-dated the Pilgrims’ big meal.

The tradition of Thanksgiving originated with the harvest festival—an autumnal celebration meant to show appreciation for the bountiful harvest of the season. However, Canadian Thanksgiving was originally less about celebrating the harvest and more about thanking God for keeping early explorers safe as they ventured into the New World.

In that sense of “thanks-giving,” the earliest report of such a dinner dates back to 1578, when English explorer Martin Frobisher and his crew held a special meal to thank God for granting them safe passage through northern North America, into what is today the Canadian Territory of Nunavut.

The first Thanksgiving after Canadian Confederation didn’t happen until April 1872, when the holiday was observed to celebrate the recovery of the Prince of Wales from a serious illness.

Today, the tradition of Thanksgiving has come full circle, and it’s primarily seen as a time to gather the family, mark the start of autumn, and celebrate the good food of the season.


Photo by Muskoka Stock Photos/Shutterstock.

3. Thanksgiving Is a Little More Low Key in Canada

Thanksgiving is one of the biggest holidays of the year in the United States—with huge parades, massive feasts, and football—but it’s decidedly lower key in Canada. Although the holiday is still widely celebrated in Canada and is a statutory holiday in most of the country*, Canadians’ approach to Thanksgiving is a bit more laid back.

(*The exceptions are the Atlantic provinces, where the holiday is an optional day off, and in Quebec, where the holiday isn’t as popular overall.)

Thanksgiving in Canada involves families coming together to eat turkey and celebrate the harvest, but relatives don’t tend to travel as far across the country like they might in the United States. And because the holiday takes place in early October, the weather is usually still suitable for a Thanksgiving Day hike or vacation—a tradition that many Canadians readily take part in ahead of the long winter. Plus, because the holiday falls on a Monday, the Thanksgiving feast may instead take place on Saturday or Sunday.

Although you might expect hockey to take the place of traditional Thanksgiving Day football, football is part of Thanksgiving tradition in Canada, too. Each year, the annual Thanksgiving Day Classic double header is broadcast nationwide, wherein four teams from the CFL (Canadian Football League) play for Thanksgiving glory! (Unfortunately, due to COVID -19, the games are cancelled this year.)

4. There’s No Post-Thanksgiving Shopping Craze

Love them or hate them, Black Friday and Cyber Monday have become a big part of the Thanksgiving season in the United States. In Canada, however, there’s no real post-Thanksgiving shopping craze, since Christmas is still so far off. This gives Canadians the chance to focus purely on celebrating the beauty of early October and the harvest!

That being said, no one can resist a good sale for long: in recent years, Canadian stores have started to participate in November’s Black Friday and Cyber Monday, too. Especially in 2020, with the surge in online shopping, retailers may seize any opportunity to promote consumer activity around the holidays.

In the end, no matter how, when, or where you celebrate it: Joyeux Action de Graces!

Apprendre encore plus

Check out our page on American Thanksgiving, as well as a list of our favorite Thanksgiving Recipes (and Make-Ahead Thanksgiving Recipes, too)!


Canadian Thanksgiving and American Thanksgiving may look similar at first glance, but there are a few things that set these two fall festivities apart.

1. Canadian Thanksgiving is in October—and on a Monday

That’s right! Canadian Thanksgiving happens a full month and a half before American Thanksgiving, on the second Monday in October (Monday, October 12, in 2020).

Since the beginning of the Thanksgiving holiday, its date has moved several times—from mid-week in April to a Thursday in November—until 1957, when the Canadian government officially declared that Thanksgiving would occur on the second Monday in October. This ensured that Thanksgiving and another Canadian holiday, Remembrance Day (November 11), would no longer overlap.

Today, Canadian Thanksgiving lines up with Columbus Day and Indigenous Peoples’ Day in the United States, which are also held on the second Monday in October.


A serene autumn morning in Vancouver.

2. American and Canadian Thanksgiving Have Different (But Similar) Origins

Everyone seems to know the story of the first American Thanksgiving in 1621, but do you know how Canadian Thanksgiving came about? In fact, the first Canadian Thanksgiving may have even pre-dated the Pilgrims’ big meal.

The tradition of Thanksgiving originated with the harvest festival—an autumnal celebration meant to show appreciation for the bountiful harvest of the season. However, Canadian Thanksgiving was originally less about celebrating the harvest and more about thanking God for keeping early explorers safe as they ventured into the New World.

In that sense of “thanks-giving,” the earliest report of such a dinner dates back to 1578, when English explorer Martin Frobisher and his crew held a special meal to thank God for granting them safe passage through northern North America, into what is today the Canadian Territory of Nunavut.

The first Thanksgiving after Canadian Confederation didn’t happen until April 1872, when the holiday was observed to celebrate the recovery of the Prince of Wales from a serious illness.

Today, the tradition of Thanksgiving has come full circle, and it’s primarily seen as a time to gather the family, mark the start of autumn, and celebrate the good food of the season.


Photo by Muskoka Stock Photos/Shutterstock.

3. Thanksgiving Is a Little More Low Key in Canada

Thanksgiving is one of the biggest holidays of the year in the United States—with huge parades, massive feasts, and football—but it’s decidedly lower key in Canada. Although the holiday is still widely celebrated in Canada and is a statutory holiday in most of the country*, Canadians’ approach to Thanksgiving is a bit more laid back.

(*The exceptions are the Atlantic provinces, where the holiday is an optional day off, and in Quebec, where the holiday isn’t as popular overall.)

Thanksgiving in Canada involves families coming together to eat turkey and celebrate the harvest, but relatives don’t tend to travel as far across the country like they might in the United States. And because the holiday takes place in early October, the weather is usually still suitable for a Thanksgiving Day hike or vacation—a tradition that many Canadians readily take part in ahead of the long winter. Plus, because the holiday falls on a Monday, the Thanksgiving feast may instead take place on Saturday or Sunday.

Although you might expect hockey to take the place of traditional Thanksgiving Day football, football is part of Thanksgiving tradition in Canada, too. Each year, the annual Thanksgiving Day Classic double header is broadcast nationwide, wherein four teams from the CFL (Canadian Football League) play for Thanksgiving glory! (Unfortunately, due to COVID -19, the games are cancelled this year.)

4. There’s No Post-Thanksgiving Shopping Craze

Love them or hate them, Black Friday and Cyber Monday have become a big part of the Thanksgiving season in the United States. In Canada, however, there’s no real post-Thanksgiving shopping craze, since Christmas is still so far off. This gives Canadians the chance to focus purely on celebrating the beauty of early October and the harvest!

That being said, no one can resist a good sale for long: in recent years, Canadian stores have started to participate in November’s Black Friday and Cyber Monday, too. Especially in 2020, with the surge in online shopping, retailers may seize any opportunity to promote consumer activity around the holidays.

In the end, no matter how, when, or where you celebrate it: Joyeux Action de Graces!

Apprendre encore plus

Check out our page on American Thanksgiving, as well as a list of our favorite Thanksgiving Recipes (and Make-Ahead Thanksgiving Recipes, too)!


Canadian Thanksgiving and American Thanksgiving may look similar at first glance, but there are a few things that set these two fall festivities apart.

1. Canadian Thanksgiving is in October—and on a Monday

That’s right! Canadian Thanksgiving happens a full month and a half before American Thanksgiving, on the second Monday in October (Monday, October 12, in 2020).

Since the beginning of the Thanksgiving holiday, its date has moved several times—from mid-week in April to a Thursday in November—until 1957, when the Canadian government officially declared that Thanksgiving would occur on the second Monday in October. This ensured that Thanksgiving and another Canadian holiday, Remembrance Day (November 11), would no longer overlap.

Today, Canadian Thanksgiving lines up with Columbus Day and Indigenous Peoples’ Day in the United States, which are also held on the second Monday in October.


A serene autumn morning in Vancouver.

2. American and Canadian Thanksgiving Have Different (But Similar) Origins

Everyone seems to know the story of the first American Thanksgiving in 1621, but do you know how Canadian Thanksgiving came about? In fact, the first Canadian Thanksgiving may have even pre-dated the Pilgrims’ big meal.

The tradition of Thanksgiving originated with the harvest festival—an autumnal celebration meant to show appreciation for the bountiful harvest of the season. However, Canadian Thanksgiving was originally less about celebrating the harvest and more about thanking God for keeping early explorers safe as they ventured into the New World.

In that sense of “thanks-giving,” the earliest report of such a dinner dates back to 1578, when English explorer Martin Frobisher and his crew held a special meal to thank God for granting them safe passage through northern North America, into what is today the Canadian Territory of Nunavut.

The first Thanksgiving after Canadian Confederation didn’t happen until April 1872, when the holiday was observed to celebrate the recovery of the Prince of Wales from a serious illness.

Today, the tradition of Thanksgiving has come full circle, and it’s primarily seen as a time to gather the family, mark the start of autumn, and celebrate the good food of the season.


Photo by Muskoka Stock Photos/Shutterstock.

3. Thanksgiving Is a Little More Low Key in Canada

Thanksgiving is one of the biggest holidays of the year in the United States—with huge parades, massive feasts, and football—but it’s decidedly lower key in Canada. Although the holiday is still widely celebrated in Canada and is a statutory holiday in most of the country*, Canadians’ approach to Thanksgiving is a bit more laid back.

(*The exceptions are the Atlantic provinces, where the holiday is an optional day off, and in Quebec, where the holiday isn’t as popular overall.)

Thanksgiving in Canada involves families coming together to eat turkey and celebrate the harvest, but relatives don’t tend to travel as far across the country like they might in the United States. And because the holiday takes place in early October, the weather is usually still suitable for a Thanksgiving Day hike or vacation—a tradition that many Canadians readily take part in ahead of the long winter. Plus, because the holiday falls on a Monday, the Thanksgiving feast may instead take place on Saturday or Sunday.

Although you might expect hockey to take the place of traditional Thanksgiving Day football, football is part of Thanksgiving tradition in Canada, too. Each year, the annual Thanksgiving Day Classic double header is broadcast nationwide, wherein four teams from the CFL (Canadian Football League) play for Thanksgiving glory! (Unfortunately, due to COVID -19, the games are cancelled this year.)

4. There’s No Post-Thanksgiving Shopping Craze

Love them or hate them, Black Friday and Cyber Monday have become a big part of the Thanksgiving season in the United States. In Canada, however, there’s no real post-Thanksgiving shopping craze, since Christmas is still so far off. This gives Canadians the chance to focus purely on celebrating the beauty of early October and the harvest!

That being said, no one can resist a good sale for long: in recent years, Canadian stores have started to participate in November’s Black Friday and Cyber Monday, too. Especially in 2020, with the surge in online shopping, retailers may seize any opportunity to promote consumer activity around the holidays.

In the end, no matter how, when, or where you celebrate it: Joyeux Action de Graces!

Apprendre encore plus

Check out our page on American Thanksgiving, as well as a list of our favorite Thanksgiving Recipes (and Make-Ahead Thanksgiving Recipes, too)!


Canadian Thanksgiving and American Thanksgiving may look similar at first glance, but there are a few things that set these two fall festivities apart.

1. Canadian Thanksgiving is in October—and on a Monday

That’s right! Canadian Thanksgiving happens a full month and a half before American Thanksgiving, on the second Monday in October (Monday, October 12, in 2020).

Since the beginning of the Thanksgiving holiday, its date has moved several times—from mid-week in April to a Thursday in November—until 1957, when the Canadian government officially declared that Thanksgiving would occur on the second Monday in October. This ensured that Thanksgiving and another Canadian holiday, Remembrance Day (November 11), would no longer overlap.

Today, Canadian Thanksgiving lines up with Columbus Day and Indigenous Peoples’ Day in the United States, which are also held on the second Monday in October.


A serene autumn morning in Vancouver.

2. American and Canadian Thanksgiving Have Different (But Similar) Origins

Everyone seems to know the story of the first American Thanksgiving in 1621, but do you know how Canadian Thanksgiving came about? In fact, the first Canadian Thanksgiving may have even pre-dated the Pilgrims’ big meal.

The tradition of Thanksgiving originated with the harvest festival—an autumnal celebration meant to show appreciation for the bountiful harvest of the season. However, Canadian Thanksgiving was originally less about celebrating the harvest and more about thanking God for keeping early explorers safe as they ventured into the New World.

In that sense of “thanks-giving,” the earliest report of such a dinner dates back to 1578, when English explorer Martin Frobisher and his crew held a special meal to thank God for granting them safe passage through northern North America, into what is today the Canadian Territory of Nunavut.

The first Thanksgiving after Canadian Confederation didn’t happen until April 1872, when the holiday was observed to celebrate the recovery of the Prince of Wales from a serious illness.

Today, the tradition of Thanksgiving has come full circle, and it’s primarily seen as a time to gather the family, mark the start of autumn, and celebrate the good food of the season.


Photo by Muskoka Stock Photos/Shutterstock.

3. Thanksgiving Is a Little More Low Key in Canada

Thanksgiving is one of the biggest holidays of the year in the United States—with huge parades, massive feasts, and football—but it’s decidedly lower key in Canada. Although the holiday is still widely celebrated in Canada and is a statutory holiday in most of the country*, Canadians’ approach to Thanksgiving is a bit more laid back.

(*The exceptions are the Atlantic provinces, where the holiday is an optional day off, and in Quebec, where the holiday isn’t as popular overall.)

Thanksgiving in Canada involves families coming together to eat turkey and celebrate the harvest, but relatives don’t tend to travel as far across the country like they might in the United States. And because the holiday takes place in early October, the weather is usually still suitable for a Thanksgiving Day hike or vacation—a tradition that many Canadians readily take part in ahead of the long winter. Plus, because the holiday falls on a Monday, the Thanksgiving feast may instead take place on Saturday or Sunday.

Although you might expect hockey to take the place of traditional Thanksgiving Day football, football is part of Thanksgiving tradition in Canada, too. Each year, the annual Thanksgiving Day Classic double header is broadcast nationwide, wherein four teams from the CFL (Canadian Football League) play for Thanksgiving glory! (Unfortunately, due to COVID -19, the games are cancelled this year.)

4. There’s No Post-Thanksgiving Shopping Craze

Love them or hate them, Black Friday and Cyber Monday have become a big part of the Thanksgiving season in the United States. In Canada, however, there’s no real post-Thanksgiving shopping craze, since Christmas is still so far off. This gives Canadians the chance to focus purely on celebrating the beauty of early October and the harvest!

That being said, no one can resist a good sale for long: in recent years, Canadian stores have started to participate in November’s Black Friday and Cyber Monday, too. Especially in 2020, with the surge in online shopping, retailers may seize any opportunity to promote consumer activity around the holidays.

In the end, no matter how, when, or where you celebrate it: Joyeux Action de Graces!

Apprendre encore plus

Check out our page on American Thanksgiving, as well as a list of our favorite Thanksgiving Recipes (and Make-Ahead Thanksgiving Recipes, too)!