Nouvelles recettes

Les travailleurs de la restauration rapide protestent contre le choix du secrétaire au Travail de Trump

Les travailleurs de la restauration rapide protestent contre le choix du secrétaire au Travail de Trump

Des centaines de travailleurs de la restauration rapide se rassemblent pour protester contre la nomination du nouveau secrétaire au Travail Andy Puzder

Andy Puzder n'a pas vraiment été un choix populaire parmi les travailleurs.

La nomination des PDG de Hardee’s et Carl’s Jr. Andy Puzder en tant que secrétaire au Travail a été controversée. Les démocrates ont qualifié Puzder d'"anti-travail" et il devra vraisemblablement faire face à une longue série de questions et de débats lors de son audition de confirmation au Sénat jeudi.

Dans les jours qui ont précédé l'audience, les travailleurs de la restauration rapide à travers le pays ont protesté contre sa nomination potentielle par le président Trump. Les travailleurs et les démocrates du Congrès se sont déclarés préoccupés par les problèmes de vol de salaire, de discrimination et de harcèlement sexuel dans les chaînes de restaurants CKE de Pudzer, selon les données extrapolées par la Fondation Century.

Les travailleurs, dirigés par le groupe « Fight for $15 », se sont réunis cette semaine devant les sièges sociaux de Carl's Jr et Hardee à Anaheim, en Californie, ainsi que dans des magasins à St. Louis, Austin, St. Paul et d'autres villes du pays, selon Democracy Now. La sénatrice Elizabeth Warren (D-Mass) s'est ralliée aux manifestants et a envoyé une "lettre boursouflée" à Puzder. La note de 28 pages l'accusait d'avoir "un mépris narquois pour les travailleurs de vos magasins et une opposition véhémente aux lois que vous serez chargé d'appliquer".

L'audience de confirmation des charges de Puzder a été retardée quatre fois en raison de problèmes d'éthique. Puzder a déclaré qu'il démissionnerait de son poste de PDG des restaurants CKE et vendrait ses participations dans d'autres sociétés et investissements dans les 90 jours suivant sa nomination au poste de secrétaire au Travail, selon le Los Angeles Times.


Le syndicat SEIU tente de bloquer le choix de Trump pour le ministère du Travail

Le Service Employees International Union lance une campagne désespérée contre le candidat de Donald Trump au poste de secrétaire au travail, Andrew Puzder, qui est le directeur général de CKE Restaurants, la société mère de Hardee’s et Carl’s Jr.

Les attaques proviennent de la campagne « Fight For 15 » du SEIU, qui a protesté contre les entreprises de restauration rapide tout en essayant de syndiquer les travailleurs à bas salaires et non qualifiés de l'industrie.

En plus des manifestations, le syndicat dépose 33 plaintes légales contre les franchisés de Carl's Jr. et Hardee's.

Le ministère du Travail, comme l'a écrit Breitbart News, rédige les règles et règlements du lieu de travail pour la plupart des Américains.

Sous l'administration du président Barack Obama, le ministère du Travail est effectivement devenu le ministère du Travail organisé. Le département du travail d'Obama était ouvertement hostile aux partisans d'un petit gouvernement. En 2011, la secrétaire américaine au Travail, Hilda Solis, a insulté les membres du Tea Party, qualifiant les militants de « teabaggers », comme le rapporte Breitbart News.

Le site Web The Fight for 15 du SIEU a critiqué Andy Puzder et le président Trump en affirmant :

Trump veut charger Puzder de faire appliquer ces lois qu'il a enfreintes en tant que PDG. Il s'oppose au salaire minimum. Il pense que les travailleurs sont surprotégés. Il est contre les syndicats. Il a même dit qu'il voulait licencier les travailleurs et les remplacer par des machines qui ne peuvent pas prendre de vacances ou poursuivre leurs employeurs lorsqu'ils enfreignent la loi. En fait, en tant que PDG de fast-food, il enfreint régulièrement les lois qu'il serait chargé de faire respecter s'il obtient le poste.

Puzder n'est pas le bon choix pour le secrétaire au Travail. Il est tout simplement inapte à être chargé de protéger les travailleurs de notre pays et nous appelons les membres du Sénat à rejeter la nomination d'Andy Puzder à la tête du ministère du Travail.

Les porte-parole de Puzder ont riposté, rapporte Nation's Restaurant News :

"Il s'agit davantage d'une fausse indignation de la part des syndicats et des intérêts particuliers qui ne reculeront devant rien pour faire avancer leur propre programme égoïste", a déclaré un porte-parole de Puzder dans un e-mail. « En fait, Andy est un créateur d'emplois et a offert des possibilités d'avancement à des milliers d'employés. Son bilan en matière de création d'emplois est exactement ce dont ce pays a besoin.”

Un porte-parole de CKE a envoyé une réponse par courrier électronique jeudi au nom de la société. "Bien que nous ne commentions pas les litiges en cours, nous aimerions rappeler que CKE Restaurants est franchisé à près de 95%", a déclaré la société. « Chacun de ces 2 769 magasins franchisés est géré de manière indépendante et est uniquement responsable de ses employés, de sa gestion et du respect des réglementations et des pratiques de travail. »

Joe Kefauver, associé directeur de la société d'affaires publiques Align Public Strategies, a déclaré à Nation's Restaurant News que les actions du syndicat "ne feraient probablement que peu de différence dans le résultat", et a ajouté:

"Je doute qu'ils s'attendent à saborder la confirmation de Puzder, ils utilisent simplement le processus pour continuer à faire passer leur message", a déclaré Kefauver dans un e-mail à Nation's Restaurant News. «La direction républicaine au Sénat est entièrement engagée à confirmer les candidats du président, et je pense que cette nomination n'est pas différente. Sauf imprévu, il sera probablement confirmé. »

Le SIEU réduira son budget de 30 % cette année parce qu'il devra « repenser radicalement » sa stratégie à la suite de la victoire écrasante de Donald Trump.

Le site d'information de gauche Raw Story a rapporté que les travailleurs qui travaillaient pour la campagne SEIU's Fight for 15 ne gagnaient pas 15 $ de l'heure et n'étaient pas syndiqués.

L'audience sur la nomination de Puzzler est maintenant prévue pour le mardi 7 février.

Suivez le journaliste d'investigation de Breitbart News et Journalisme citoyen Le fondateur de l'école Lee Stranahan sur Twitter à @Stranahan.


Le syndicat SEIU tente de bloquer le choix de Trump pour le ministère du Travail

Le Service Employees International Union lance une campagne désespérée contre le candidat de Donald Trump au poste de secrétaire au travail, Andrew Puzder, qui est le directeur général de CKE Restaurants, la société mère de Hardee’s et Carl’s Jr.

Les attaques proviennent de la campagne « Fight For 15 » du SEIU, qui a protesté contre les entreprises de restauration rapide tout en essayant de syndiquer les travailleurs à bas salaires et non qualifiés de l'industrie.

En plus des manifestations, le syndicat dépose 33 plaintes légales contre les franchisés de Carl's Jr. et Hardee's.

Le ministère du Travail, comme l'a écrit Breitbart News, rédige les règles et règlements du lieu de travail pour la plupart des Américains.

Sous l'administration du président Barack Obama, le ministère du Travail est effectivement devenu le ministère du Travail organisé. Le département du travail d'Obama était ouvertement hostile aux partisans d'un petit gouvernement. En 2011, la secrétaire américaine au Travail, Hilda Solis, a insulté les membres du Tea Party, qualifiant les militants de « teabaggers », comme l'a rapporté Breitbart News.

Le site Web The Fight for 15 du SIEU a critiqué Andy Puzder et le président Trump en affirmant :

Trump veut charger Puzder de faire appliquer ces lois qu'il a enfreintes en tant que PDG. Il s'oppose au salaire minimum. Il pense que les travailleurs sont surprotégés. Il est contre les syndicats. Il a même dit qu'il voulait licencier les travailleurs et les remplacer par des machines qui ne peuvent pas prendre de vacances ou poursuivre leurs employeurs lorsqu'ils enfreignent la loi. En fait, en tant que PDG de fast-food, il enfreint régulièrement les lois qu'il serait chargé de faire respecter s'il obtient le poste.

Puzder n'est pas le bon choix pour le secrétaire au Travail. Il est tout simplement inapte à être chargé de protéger les travailleurs de notre pays et nous appelons les membres du Sénat à rejeter la nomination d'Andy Puzder à la tête du ministère du Travail.

Les porte-parole de Puzder ont riposté, rapporte Nation's Restaurant News :

"Il s'agit davantage d'une fausse indignation de la part des syndicats et des intérêts particuliers qui ne reculeront devant rien pour faire avancer leur propre programme égoïste", a déclaré un porte-parole de Puzder dans un e-mail. « En fait, Andy est un créateur d'emplois et a offert des possibilités d'avancement à des milliers d'employés. Son bilan en matière de création d'emplois est exactement ce dont ce pays a besoin.”

Un porte-parole de CKE a envoyé une réponse par courrier électronique jeudi au nom de la société. "Bien que nous ne commentions pas les litiges en cours, nous aimerions rappeler que CKE Restaurants est franchisé à près de 95%", a déclaré la société. « Chacun de ces 2 769 magasins franchisés est géré de manière indépendante et est uniquement responsable de ses employés, de sa gestion et du respect des réglementations et des pratiques de travail. »

Joe Kefauver, associé directeur de la société d'affaires publiques Align Public Strategies, a déclaré à Nation's Restaurant News que les actions du syndicat "ne feraient probablement que peu de différence dans le résultat", et a ajouté:

"Je doute qu'ils s'attendent à saborder la confirmation de Puzder, ils utilisent simplement le processus pour continuer à faire passer leur message", a déclaré Kefauver dans un e-mail à Nation's Restaurant News. «La direction républicaine au Sénat est entièrement engagée à confirmer les candidats du président, et je pense que cette nomination n'est pas différente. Sauf imprévu, il sera probablement confirmé. »

Le SIEU réduira son budget de 30 % cette année parce qu'il devra « repenser radicalement » sa stratégie à la suite de la victoire écrasante de Donald Trump.

Le site d'information de gauche Raw Story a rapporté que les travailleurs qui travaillaient pour la campagne SEIU's Fight for 15 ne gagnaient pas 15 $ de l'heure et n'étaient pas syndiqués.

L'audience sur la nomination de Puzzler est maintenant prévue pour le mardi 7 février.

Suivez le journaliste d'investigation de Breitbart News et Journalisme citoyen Le fondateur de l'école Lee Stranahan sur Twitter à @Stranahan.


Le syndicat SEIU tente de bloquer le choix de Trump pour le ministère du Travail

Le Service Employees International Union lance une campagne désespérée contre le candidat de Donald Trump au poste de secrétaire au travail, Andrew Puzder, qui est le directeur général de CKE Restaurants, la société mère de Hardee’s et Carl’s Jr.

Les attaques proviennent de la campagne « Fight For 15 » du SEIU, qui a protesté contre les entreprises de restauration rapide tout en essayant de syndiquer les travailleurs à bas salaires et non qualifiés de l'industrie.

En plus des manifestations, le syndicat dépose 33 plaintes légales contre les franchisés de Carl's Jr. et Hardee's.

Le ministère du Travail, comme l'a écrit Breitbart News, rédige les règles et règlements du lieu de travail pour la plupart des Américains.

Sous l'administration du président Barack Obama, le ministère du Travail est effectivement devenu le ministère du Travail organisé. Le département du travail d'Obama était ouvertement hostile aux partisans d'un petit gouvernement. En 2011, la secrétaire américaine au Travail, Hilda Solis, a insulté les membres du Tea Party, qualifiant les militants de « teabaggers », comme le rapporte Breitbart News.

Le site Web The Fight for 15 du SIEU a critiqué Andy Puzder et le président Trump en affirmant :

Trump veut charger Puzder de faire appliquer ces lois qu'il a enfreintes en tant que PDG. Il s'oppose au salaire minimum. Il pense que les travailleurs sont surprotégés. Il est contre les syndicats. Il a même dit qu'il voulait licencier les travailleurs et les remplacer par des machines qui ne peuvent pas prendre de vacances ou poursuivre leurs employeurs lorsqu'ils enfreignent la loi. En fait, en tant que PDG de fast-food, il enfreint régulièrement les lois qu'il serait chargé de faire respecter s'il obtient le poste.

Puzder n'est pas le bon choix pour le secrétaire au Travail. Il est tout simplement inapte à être chargé de protéger les travailleurs de notre pays et nous appelons les membres du Sénat à rejeter la nomination d'Andy Puzder à la tête du ministère du Travail.

Les porte-parole de Puzder ont riposté, rapporte Nation's Restaurant News :

"Il s'agit davantage d'une fausse indignation de la part des syndicats et des intérêts particuliers qui ne reculeront devant rien pour faire avancer leur propre programme égoïste", a déclaré un porte-parole de Puzder dans un e-mail. « En fait, Andy est un créateur d'emplois et a offert des possibilités d'avancement à des milliers d'employés. Son bilan en matière de création d'emplois est exactement ce dont ce pays a besoin.”

Un porte-parole de CKE a envoyé une réponse par courrier électronique jeudi au nom de la société. "Bien que nous ne commentions pas les litiges en cours, nous aimerions rappeler que CKE Restaurants est franchisé à près de 95%", a déclaré la société. « Chacun de ces 2 769 magasins franchisés est géré de manière indépendante et est seul responsable de ses employés, de sa gestion et du respect des réglementations et des pratiques de travail. »

Joe Kefauver, associé directeur de la société d'affaires publiques Align Public Strategies, a déclaré à Nation's Restaurant News que les actions du syndicat "ne feraient probablement que peu de différence dans le résultat", et a ajouté:

"Je doute qu'ils s'attendent à saborder la confirmation de Puzder, ils utilisent simplement le processus pour continuer à faire passer leur message", a déclaré Kefauver dans un e-mail à Nation's Restaurant News. «La direction républicaine au Sénat est entièrement engagée à confirmer les candidats du président, et je pense que cette nomination n'est pas différente. Sauf imprévu, il sera probablement confirmé. »

Le SIEU réduira son budget de 30 % cette année parce qu'il devra « repenser radicalement » sa stratégie à la suite de la victoire écrasante de Donald Trump.

Le site d'information de gauche Raw Story a rapporté que les travailleurs qui travaillaient pour la campagne SEIU's Fight for 15 ne gagnaient pas 15 $ de l'heure et n'étaient pas syndiqués.

L'audience sur la nomination de Puzzler est maintenant prévue pour le mardi 7 février.

Suivez le journaliste d'investigation de Breitbart News et Journalisme citoyen Le fondateur de l'école Lee Stranahan sur Twitter à @Stranahan.


Le syndicat SEIU tente de bloquer le choix de Trump pour le ministère du Travail

Le Service Employees International Union lance une campagne désespérée contre le candidat de Donald Trump au poste de secrétaire au travail, Andrew Puzder, qui est le directeur général de CKE Restaurants, la société mère de Hardee’s et Carl’s Jr.

Les attaques proviennent de la campagne « Fight For 15 » du SEIU, qui a protesté contre les entreprises de restauration rapide tout en essayant de syndiquer les travailleurs à bas salaires et non qualifiés de l'industrie.

En plus des manifestations, le syndicat dépose 33 plaintes légales contre les franchisés de Carl's Jr. et Hardee's.

Le ministère du Travail, comme l'a écrit Breitbart News, rédige les règles et règlements du lieu de travail pour la plupart des Américains.

Sous l'administration du président Barack Obama, le ministère du Travail est effectivement devenu le ministère du Travail organisé. Le département du travail d'Obama était ouvertement hostile aux partisans d'un petit gouvernement. En 2011, la secrétaire américaine au Travail, Hilda Solis, a insulté les membres du Tea Party, qualifiant les militants de « teabaggers », comme l'a rapporté Breitbart News.

Le site Web The Fight for 15 du SIEU a critiqué Andy Puzder et le président Trump en affirmant :

Trump veut charger Puzder de faire appliquer ces lois qu'il a enfreintes en tant que PDG. Il s'oppose au salaire minimum. Il pense que les travailleurs sont surprotégés. Il est contre les syndicats. Il a même dit qu'il voulait licencier les travailleurs et les remplacer par des machines qui ne peuvent pas prendre de vacances ou poursuivre leurs employeurs lorsqu'ils enfreignent la loi. En fait, en tant que PDG de fast-food, il enfreint régulièrement les lois qu'il serait chargé de faire respecter s'il obtient le poste.

Puzder n'est pas le bon choix pour le secrétaire au Travail. Il est tout simplement inapte à être chargé de protéger les travailleurs de notre pays et nous appelons les membres du Sénat à rejeter la nomination d'Andy Puzder à la tête du ministère du Travail.

Les porte-parole de Puzder ont riposté, rapporte Nation's Restaurant News :

"Il s'agit davantage d'une fausse indignation de la part des syndicats et des intérêts particuliers qui ne reculeront devant rien pour faire avancer leur propre programme égoïste", a déclaré un porte-parole de Puzder dans un e-mail. « En fait, Andy est un créateur d'emplois et a offert des possibilités d'avancement à des milliers d'employés. Son bilan en matière de création d'emplois est exactement ce dont ce pays a besoin.”

Un porte-parole de CKE a envoyé une réponse par courrier électronique jeudi au nom de la société. "Bien que nous ne commentions pas les litiges en cours, nous aimerions rappeler que CKE Restaurants est franchisé à près de 95%", a déclaré la société. « Chacun de ces 2 769 magasins franchisés est géré de manière indépendante et est seul responsable de ses employés, de sa gestion et du respect des réglementations et des pratiques de travail. »

Joe Kefauver, associé directeur de la société d'affaires publiques Align Public Strategies, a déclaré à Nation's Restaurant News que les actions du syndicat "ne feraient probablement que peu de différence dans le résultat", et a ajouté:

"Je doute qu'ils s'attendent à saborder la confirmation de Puzder, ils utilisent simplement le processus pour continuer à faire passer leur message", a déclaré Kefauver dans un e-mail à Nation's Restaurant News. «La direction républicaine au Sénat est entièrement engagée à confirmer les candidats du président, et je pense que cette nomination n'est pas différente. Sauf imprévu, il sera probablement confirmé. »

Le SIEU réduira son budget de 30 % cette année parce qu'il devra « repenser radicalement » sa stratégie à la suite de la victoire écrasante de Donald Trump.

Le site d'information de gauche Raw Story a rapporté que les travailleurs qui travaillaient pour la campagne SEIU's Fight for 15 ne gagnaient pas 15 $ de l'heure et n'étaient pas syndiqués.

L'audience sur la nomination de Puzzler est maintenant prévue pour le mardi 7 février.

Suivez le journaliste d'investigation de Breitbart News et Journalisme citoyen Le fondateur de l'école Lee Stranahan sur Twitter à @Stranahan.


Le syndicat SEIU tente de bloquer le choix de Trump pour le ministère du Travail

Le Service Employees International Union lance une campagne désespérée contre le candidat de Donald Trump au poste de secrétaire au travail, Andrew Puzder, qui est le directeur général de CKE Restaurants, la société mère de Hardee’s et Carl’s Jr.

Les attaques proviennent de la campagne « Fight For 15 » du SEIU, qui a protesté contre les entreprises de restauration rapide tout en essayant de syndiquer les travailleurs à bas salaires et non qualifiés de l'industrie.

En plus des manifestations, le syndicat dépose 33 plaintes légales contre les franchisés de Carl's Jr. et Hardee's.

Le ministère du Travail, comme l'a écrit Breitbart News, rédige les règles et règlements du lieu de travail pour la plupart des Américains.

Sous l'administration du président Barack Obama, le ministère du Travail est effectivement devenu le ministère du Travail organisé. Le département du travail d'Obama était ouvertement hostile aux partisans d'un petit gouvernement. En 2011, la secrétaire américaine au Travail, Hilda Solis, a insulté les membres du Tea Party, qualifiant les militants de « teabaggers », comme l'a rapporté Breitbart News.

Le site Web The Fight for 15 du SIEU a critiqué Andy Puzder et le président Trump en affirmant :

Trump veut charger Puzder de faire appliquer ces lois qu'il a enfreintes en tant que PDG. Il s'oppose au salaire minimum. Il pense que les travailleurs sont surprotégés. Il est contre les syndicats. Il a même dit qu'il voulait licencier les travailleurs et les remplacer par des machines qui ne peuvent pas prendre de vacances ou poursuivre leurs employeurs lorsqu'ils enfreignent la loi. En fait, en tant que PDG de fast-food, il enfreint régulièrement les lois qu'il serait chargé de faire respecter s'il obtient le poste.

Puzder n'est pas le bon choix pour le secrétaire au Travail. Il est tout simplement inapte à être chargé de protéger les travailleurs de notre pays et nous appelons les membres du Sénat à rejeter la nomination d'Andy Puzder à la tête du ministère du Travail.

Les porte-parole de Puzder ont riposté, rapporte Nation's Restaurant News :

"Il s'agit davantage d'une fausse indignation de la part des syndicats et des intérêts particuliers qui ne reculeront devant rien pour faire avancer leur propre programme égoïste", a déclaré un porte-parole de Puzder dans un e-mail. « En fait, Andy est un créateur d'emplois et a offert des possibilités d'avancement à des milliers d'employés. Son bilan en matière de création d'emplois est exactement ce dont ce pays a besoin.”

Un porte-parole de CKE a envoyé une réponse par courrier électronique jeudi au nom de la société. "Bien que nous ne commentions pas les litiges en cours, nous tenons à rappeler que CKE Restaurants est franchisé à près de 95%", a déclaré la société. « Chacun de ces 2 769 magasins franchisés est géré de manière indépendante et est uniquement responsable de ses employés, de sa gestion et du respect des réglementations et des pratiques de travail. »

Joe Kefauver, associé directeur de la société d'affaires publiques Align Public Strategies, a déclaré à Nation's Restaurant News que les actions du syndicat "ne feraient probablement que peu de différence dans le résultat", et a ajouté:

"Je doute qu'ils s'attendent à saborder la confirmation de Puzder, ils utilisent simplement le processus pour continuer à faire passer leur message", a déclaré Kefauver dans un e-mail à Nation's Restaurant News. «La direction républicaine au Sénat est entièrement engagée à confirmer les candidats du président, et je pense que cette nomination n'est pas différente. Sauf imprévu, il sera probablement confirmé. »

Le SIEU réduira son budget de 30 % cette année parce qu'il devra « repenser radicalement » sa stratégie à la suite de la victoire écrasante de Donald Trump.

Le site d'information de gauche Raw Story a rapporté que les travailleurs qui travaillaient pour la campagne SEIU's Fight for 15 ne gagnaient pas 15 $ de l'heure et n'étaient pas syndiqués.

L'audience sur la nomination de Puzzler est maintenant prévue pour le mardi 7 février.

Suivez le journaliste d'investigation de Breitbart News et Journalisme citoyen Le fondateur de l'école Lee Stranahan sur Twitter à @Stranahan.


Le syndicat SEIU tente de bloquer le choix de Trump pour le ministère du Travail

Le Service Employees International Union lance une campagne désespérée contre le candidat de Donald Trump au poste de secrétaire au travail, Andrew Puzder, qui est le directeur général de CKE Restaurants, la société mère de Hardee’s et Carl’s Jr.

Les attaques proviennent de la campagne « Fight For 15 » du SEIU, qui a protesté contre les entreprises de restauration rapide tout en essayant de syndiquer les travailleurs à bas salaires et non qualifiés de l'industrie.

En plus des manifestations, le syndicat dépose 33 plaintes légales contre les franchisés de Carl's Jr. et Hardee's.

Le ministère du Travail, comme l'a écrit Breitbart News, rédige les règles et règlements du lieu de travail pour la plupart des Américains.

Sous l'administration du président Barack Obama, le ministère du Travail est effectivement devenu le ministère du Travail organisé. Le département du travail d'Obama était ouvertement hostile aux partisans d'un petit gouvernement. En 2011, la secrétaire américaine au Travail, Hilda Solis, a insulté les membres du Tea Party, qualifiant les militants de « teabaggers », comme l'a rapporté Breitbart News.

Le site Web The Fight for 15 du SIEU a critiqué Andy Puzder et le président Trump en affirmant :

Trump veut charger Puzder de faire appliquer ces lois qu'il a enfreintes en tant que PDG. Il s'oppose au salaire minimum. Il pense que les travailleurs sont surprotégés. Il est contre les syndicats. Il a même dit qu'il voulait licencier les travailleurs et les remplacer par des machines qui ne peuvent pas prendre de vacances ou poursuivre leurs employeurs lorsqu'ils enfreignent la loi. En fait, en tant que PDG de fast-food, il enfreint régulièrement les lois qu'il serait chargé de faire respecter s'il obtient le poste.

Puzder n'est pas le bon choix pour le secrétaire au Travail. Il est tout simplement inapte à être chargé de protéger les travailleurs de notre pays et nous appelons les membres du Sénat à rejeter la nomination d'Andy Puzder à la tête du ministère du Travail.

Les porte-parole de Puzder ont riposté, rapporte Nation's Restaurant News :

"Il s'agit davantage d'une fausse indignation de la part des syndicats et des intérêts particuliers qui ne reculeront devant rien pour faire avancer leur propre programme égoïste", a déclaré un porte-parole de Puzder dans un e-mail. « En fait, Andy est un créateur d'emplois et a offert des possibilités d'avancement à des milliers d'employés. Son bilan en matière de création d'emplois est exactement ce dont ce pays a besoin.”

Un porte-parole de CKE a envoyé une réponse par courrier électronique jeudi au nom de la société. "Bien que nous ne commentions pas les litiges en cours, nous aimerions rappeler que CKE Restaurants est franchisé à près de 95%", a déclaré la société. « Chacun de ces 2 769 magasins franchisés est géré de manière indépendante et est uniquement responsable de ses employés, de sa gestion et du respect des réglementations et des pratiques de travail. »

Joe Kefauver, associé directeur de la société d'affaires publiques Align Public Strategies, a déclaré à Nation's Restaurant News que les actions du syndicat "ne feraient probablement que peu de différence dans le résultat", et a ajouté:

"Je doute qu'ils s'attendent à saborder la confirmation de Puzder, ils utilisent simplement le processus pour continuer à faire passer leur message", a déclaré Kefauver dans un e-mail à Nation's Restaurant News. «La direction républicaine au Sénat est entièrement engagée à confirmer les candidats du président, et je pense que cette nomination n'est pas différente. Sauf imprévu, il sera probablement confirmé. »

Le SIEU réduira son budget de 30 % cette année parce qu'il devra « repenser radicalement » sa stratégie à la suite de la victoire écrasante de Donald Trump.

Le site d'information de gauche Raw Story a rapporté que les travailleurs qui travaillaient pour la campagne SEIU's Fight for 15 ne gagnaient pas 15 $ de l'heure et n'étaient pas syndiqués.

L'audience sur la nomination de Puzzler est maintenant prévue pour le mardi 7 février.

Suivez le journaliste d'investigation de Breitbart News et Journalisme citoyen Le fondateur de l'école Lee Stranahan sur Twitter à @Stranahan.


Le syndicat SEIU tente de bloquer le choix de Trump pour le ministère du Travail

Le Service Employees International Union lance une campagne désespérée contre le candidat de Donald Trump au poste de secrétaire au travail, Andrew Puzder, qui est le directeur général de CKE Restaurants, la société mère de Hardee’s et Carl’s Jr.

Les attaques proviennent de la campagne « Fight For 15 » du SEIU, qui a protesté contre les entreprises de restauration rapide tout en essayant de syndiquer les travailleurs à bas salaires et non qualifiés de l'industrie.

En plus des manifestations, le syndicat dépose 33 plaintes légales contre les franchisés de Carl's Jr. et Hardee's.

Le ministère du Travail, comme l'a écrit Breitbart News, rédige les règles et règlements du lieu de travail pour la plupart des Américains.

Sous l'administration du président Barack Obama, le ministère du Travail est effectivement devenu le ministère du Travail organisé. Le département du travail d'Obama était ouvertement hostile aux partisans d'un petit gouvernement. En 2011, la secrétaire américaine au Travail, Hilda Solis, a insulté les membres du Tea Party, qualifiant les militants de « teabaggers », comme l'a rapporté Breitbart News.

Le site Web The Fight for 15 du SIEU a critiqué Andy Puzder et le président Trump en affirmant :

Trump veut charger Puzder de faire appliquer ces lois qu'il a enfreintes en tant que PDG. Il s'oppose au salaire minimum. Il pense que les travailleurs sont surprotégés. Il est contre les syndicats. Il a même dit qu'il voulait licencier les travailleurs et les remplacer par des machines qui ne peuvent pas prendre de vacances ou poursuivre leurs employeurs lorsqu'ils enfreignent la loi. En fait, en tant que PDG de fast-food, il enfreint régulièrement les lois qu'il serait chargé de faire respecter s'il obtient le poste.

Puzder n'est pas le bon choix pour le secrétaire au Travail. Il est tout simplement inapte à être chargé de protéger les travailleurs de notre pays et nous appelons les membres du Sénat à rejeter la nomination d'Andy Puzder à la tête du ministère du Travail.

Les porte-parole de Puzder ont riposté, rapporte Nation's Restaurant News :

"Il s'agit davantage d'une fausse indignation de la part des syndicats et des intérêts particuliers qui ne reculeront devant rien pour faire avancer leur propre programme égoïste", a déclaré un porte-parole de Puzder dans un e-mail. « En fait, Andy est un créateur d'emplois et a offert des possibilités d'avancement à des milliers d'employés. Son bilan en matière de création d'emplois est exactement ce dont ce pays a besoin.”

Un porte-parole de CKE a envoyé une réponse par courrier électronique jeudi au nom de la société. "Bien que nous ne commentions pas les litiges en cours, nous aimerions rappeler que CKE Restaurants est franchisé à près de 95%", a déclaré la société. « Chacun de ces 2 769 magasins franchisés est géré de manière indépendante et est seul responsable de ses employés, de sa gestion et du respect des réglementations et des pratiques de travail. »

Joe Kefauver, associé directeur de la société d'affaires publiques Align Public Strategies, a déclaré à Nation's Restaurant News que les actions du syndicat "ne feraient probablement que peu de différence dans le résultat", et a ajouté:

"Je doute qu'ils s'attendent à saborder la confirmation de Puzder, ils utilisent simplement le processus pour continuer à faire passer leur message", a déclaré Kefauver dans un e-mail à Nation's Restaurant News. «La direction républicaine au Sénat est entièrement engagée à confirmer les candidats du président, et je pense que cette nomination n'est pas différente. Sauf imprévu, il sera probablement confirmé. »

Le SIEU réduira son budget de 30 % cette année parce qu'il devra « repenser radicalement » sa stratégie à la suite de la victoire écrasante de Donald Trump.

Le site d'information de gauche Raw Story a rapporté que les travailleurs qui travaillaient pour la campagne SEIU's Fight for 15 ne gagnaient pas 15 $ de l'heure et n'étaient pas syndiqués.

L'audience sur la nomination de Puzzler est maintenant prévue pour le mardi 7 février.

Suivez le journaliste d'investigation de Breitbart News et Journalisme citoyen Le fondateur de l'école Lee Stranahan sur Twitter à @Stranahan.


Le syndicat SEIU tente de bloquer le choix de Trump pour le ministère du Travail

Le Service Employees International Union lance une campagne désespérée contre le candidat de Donald Trump au poste de secrétaire au travail, Andrew Puzder, qui est le directeur général de CKE Restaurants, la société mère de Hardee’s et Carl’s Jr.

Les attaques proviennent de la campagne « Fight For 15 » du SEIU, qui a protesté contre les entreprises de restauration rapide tout en essayant de syndiquer les travailleurs à bas salaires et non qualifiés de l'industrie.

En plus des manifestations, le syndicat dépose 33 plaintes légales contre les franchisés de Carl's Jr. et Hardee's.

Le ministère du Travail, comme l'a écrit Breitbart News, rédige les règles et règlements du lieu de travail pour la plupart des Américains.

Sous l'administration du président Barack Obama, le ministère du Travail est effectivement devenu le ministère du Travail organisé. Le département du travail d'Obama était ouvertement hostile aux partisans d'un petit gouvernement. En 2011, la secrétaire américaine au Travail, Hilda Solis, a insulté les membres du Tea Party, qualifiant les militants de « teabaggers », comme le rapporte Breitbart News.

Le site Web The Fight for 15 du SIEU a critiqué Andy Puzder et le président Trump en affirmant :

Trump veut mettre Puzder en charge de l'application de ces lois qu'il a enfreintes en tant que PDG. Il s'oppose au salaire minimum. Il pense que les travailleurs sont surprotégés. Il est contre les syndicats. Il a même dit qu'il voulait licencier les travailleurs et les remplacer par des machines qui ne peuvent pas prendre de vacances ou poursuivre leurs employeurs lorsqu'ils enfreignent la loi. En fait, en tant que PDG de fast-food, il enfreint régulièrement les lois qu'il serait chargé de faire respecter s'il obtient le poste.

Puzder is the wrong choice for labor secretary. He is simply unfit to be put in charge protecting our nation’s workers and we’re calling on Members of the Senate to reject the nomination of Andy Puzder to lead the Department of Labor.

Puzder’s spokespeople have hit back, reports Nation’s Restaurant News:

“This is more fake outrage from the unions and special interests which will stop at nothing in order to push their own self-serving agenda,” a Puzder spokesman said in an email. “Fact is, Andy is a job creator and has provided opportunity for advancement for thousands of employees. His record of creating jobs is exactly what this country needs.”

A CKE spokesperson emailed a response Thursday on behalf of the company. “While we do not comment on pending litigation, we’d like to offer a reminder that CKE Restaurants is nearly 95 percent franchised,” the company said. “Each of these 2,769 franchise stores are run independently and solely responsible for their employees, management and adherence to regulations and labor practices.”

Joe Kefauver, managing partner of the Align Public Strategies public-affairs firm, told Nation’s Restaurant News that the union’s actions would “likely make little difference in the outcome,” and added:

“I doubt they expect to scuttle Puzder’s confirmation, they are simply using the process to continue driving their message,” Kefauver said in an email to Nation’s Restaurant News. “Republican leadership in the Senate is wholly committed to confirming the president’s nominees, and I think this nomination is no different. Barring something unforeseen, he will likely be confirmed.”

The SIEU will be slashing its budget by 30 percent this year as a result of having to “dramatically re-think” its strategy in the wake of Donald Trump’s landslide victory.

Left-wing news site Raw Story has reported that the workers who were working for the SEIU’s Fight for 15 campaign weren’t making $15 per hour and weren’t unionized.

The hearing on Puzzler’s nomination is now scheduled for Tuesday, Feb. 7.

Follow Breitbart News investigative reporter and Citizen Journalism School founder Lee Stranahan on Twitter at @Stranahan.


SEIU Union Tries to Block Trump’s Pick For the Labor Department

The Service Employees International Union is launching a desperate campaign against Donald Trump’s nominee for labor secretary, Andrew Puzder, who is the chief executive of CKE Restaurants, the parent company of Hardee’s and Carl’s Jr.

The attacks come from the SEIU’s “Fight For 15” campaign, which has protested fast-food companies while trying to unionize the industry’s low-wage and unskilled workers.

In the addition to the protests, the union is filing 33 legal complaints against Carl’s Jr. and Hardee’s franchisees.

The Labor Department, as Breitbart News has written, writes the workplace rules and regulations for most Americans.

Under President Barack Obama’s administration, the Department of Labor effectively became the Department of Organized Labor. The Obama labor department was openly hostile to advocates of small government. In 2011 , U.S. Secretary of Labor Hilda Solis insulted members of the Tea Party, referring to the activists as “teabaggers,” as Breitbart News reported.

The SIEU’s The Fight for 15 website has slammed Andy Puzder and President Trump by claiming:

Trump wants to put Puzder in charge of enforcing these very laws that he broke as CEO. He opposes the minimum wage. He thinks workers are overprotected. He is against unions. He even said he wants to fire workers and replace them with machines that can’t take vacations or sue their employers when they break the law. In fact, as a fast-food CEO, he regularly broke the laws he’d be responsible for enforcing if he gets the job.

Puzder is the wrong choice for labor secretary. He is simply unfit to be put in charge protecting our nation’s workers and we’re calling on Members of the Senate to reject the nomination of Andy Puzder to lead the Department of Labor.

Puzder’s spokespeople have hit back, reports Nation’s Restaurant News:

“This is more fake outrage from the unions and special interests which will stop at nothing in order to push their own self-serving agenda,” a Puzder spokesman said in an email. “Fact is, Andy is a job creator and has provided opportunity for advancement for thousands of employees. His record of creating jobs is exactly what this country needs.”

A CKE spokesperson emailed a response Thursday on behalf of the company. “While we do not comment on pending litigation, we’d like to offer a reminder that CKE Restaurants is nearly 95 percent franchised,” the company said. “Each of these 2,769 franchise stores are run independently and solely responsible for their employees, management and adherence to regulations and labor practices.”

Joe Kefauver, managing partner of the Align Public Strategies public-affairs firm, told Nation’s Restaurant News that the union’s actions would “likely make little difference in the outcome,” and added:

“I doubt they expect to scuttle Puzder’s confirmation, they are simply using the process to continue driving their message,” Kefauver said in an email to Nation’s Restaurant News. “Republican leadership in the Senate is wholly committed to confirming the president’s nominees, and I think this nomination is no different. Barring something unforeseen, he will likely be confirmed.”

The SIEU will be slashing its budget by 30 percent this year as a result of having to “dramatically re-think” its strategy in the wake of Donald Trump’s landslide victory.

Left-wing news site Raw Story has reported that the workers who were working for the SEIU’s Fight for 15 campaign weren’t making $15 per hour and weren’t unionized.

The hearing on Puzzler’s nomination is now scheduled for Tuesday, Feb. 7.

Follow Breitbart News investigative reporter and Citizen Journalism School founder Lee Stranahan on Twitter at @Stranahan.


SEIU Union Tries to Block Trump’s Pick For the Labor Department

The Service Employees International Union is launching a desperate campaign against Donald Trump’s nominee for labor secretary, Andrew Puzder, who is the chief executive of CKE Restaurants, the parent company of Hardee’s and Carl’s Jr.

The attacks come from the SEIU’s “Fight For 15” campaign, which has protested fast-food companies while trying to unionize the industry’s low-wage and unskilled workers.

In the addition to the protests, the union is filing 33 legal complaints against Carl’s Jr. and Hardee’s franchisees.

The Labor Department, as Breitbart News has written, writes the workplace rules and regulations for most Americans.

Under President Barack Obama’s administration, the Department of Labor effectively became the Department of Organized Labor. The Obama labor department was openly hostile to advocates of small government. In 2011 , U.S. Secretary of Labor Hilda Solis insulted members of the Tea Party, referring to the activists as “teabaggers,” as Breitbart News reported.

The SIEU’s The Fight for 15 website has slammed Andy Puzder and President Trump by claiming:

Trump wants to put Puzder in charge of enforcing these very laws that he broke as CEO. He opposes the minimum wage. He thinks workers are overprotected. He is against unions. He even said he wants to fire workers and replace them with machines that can’t take vacations or sue their employers when they break the law. In fact, as a fast-food CEO, he regularly broke the laws he’d be responsible for enforcing if he gets the job.

Puzder is the wrong choice for labor secretary. He is simply unfit to be put in charge protecting our nation’s workers and we’re calling on Members of the Senate to reject the nomination of Andy Puzder to lead the Department of Labor.

Puzder’s spokespeople have hit back, reports Nation’s Restaurant News:

“This is more fake outrage from the unions and special interests which will stop at nothing in order to push their own self-serving agenda,” a Puzder spokesman said in an email. “Fact is, Andy is a job creator and has provided opportunity for advancement for thousands of employees. His record of creating jobs is exactly what this country needs.”

A CKE spokesperson emailed a response Thursday on behalf of the company. “While we do not comment on pending litigation, we’d like to offer a reminder that CKE Restaurants is nearly 95 percent franchised,” the company said. “Each of these 2,769 franchise stores are run independently and solely responsible for their employees, management and adherence to regulations and labor practices.”

Joe Kefauver, managing partner of the Align Public Strategies public-affairs firm, told Nation’s Restaurant News that the union’s actions would “likely make little difference in the outcome,” and added:

“I doubt they expect to scuttle Puzder’s confirmation, they are simply using the process to continue driving their message,” Kefauver said in an email to Nation’s Restaurant News. “Republican leadership in the Senate is wholly committed to confirming the president’s nominees, and I think this nomination is no different. Barring something unforeseen, he will likely be confirmed.”

The SIEU will be slashing its budget by 30 percent this year as a result of having to “dramatically re-think” its strategy in the wake of Donald Trump’s landslide victory.

Left-wing news site Raw Story has reported that the workers who were working for the SEIU’s Fight for 15 campaign weren’t making $15 per hour and weren’t unionized.

The hearing on Puzzler’s nomination is now scheduled for Tuesday, Feb. 7.

Follow Breitbart News investigative reporter and Citizen Journalism School founder Lee Stranahan on Twitter at @Stranahan.


Voir la vidéo: Qanon Trumpı dəstəkləyən bir hərəkatdır. Q - ingilis əlifbasının 17ci rəqəmidir. seventeen #trump (Octobre 2021).