Nouvelles recettes

La radio de Londres présente des cocktails avec des fleurs comestibles

La radio de Londres présente des cocktails avec des fleurs comestibles

Depuis que les Beatles sont sortis avec « She Loves You », une institution londonienne n’a suscité autant d’enthousiasme parmi les jeunes coolios branchés du West End de Londres.

Oui, je parle de Radio, le bar sur le toit, perché au sommet de ME London. Chaque week-end, de longues files d'attente serpentent autour de l'exquis hôtel cinq étoiles qui a remporté presque toutes les récompenses hôtelières possibles depuis son ouverture près de Covent Garden l'année dernière. Chaque beauté portant des talons aiguilles, chaque hipster portant Crombie attend son tour pour prendre l'ascenseur dédié jusqu'au dixième étage et la vue panoramique de Radio sur la Tamise, Big Ben, le London Eye, le quartier des théâtres et d'autres icônes de oh-so -cool Londres.

Alors, comment commence un zeitgeist ? Dans le cas de Radio et ME London, c'était déjà indiqué dans la bonne direction comme la dernière offre de Melia, le groupe hôtelier espagnol astucieux et cosmopolite. Mais il a également été doté de l'effet de levier de l'emplacement, coincé entre Westminster et Trafalgar Square et butant contre le West End Theatre District.

Guglielmo Marconi, l'inventeur italien qui a été le pionnier de la transmission radio, avait une station télégraphique ici dans les années 1920 et certaines des premières émissions de la BBC ont été diffusées à partir de cet endroit près de la cathédrale Saint-Paul.

Mais peut-être que le plus grand coup de ME London était le timing et la chance stupide. Il a ouvert juste à temps pour la Fashion Week de Londres 2013, par hasard en face de Somerset House où le podium est installé et où plus de 150 créateurs ont des expositions.

Le fait que Donatella Versace, Victoria Beckham et Diane von Furstenburg se soient présentées au ME London pour juger le prix international Woolmark n'a certainement pas découragé l'intérêt pour ce magnifique hôtel qui fait sa propre déclaration de mode.

Les architectes Foster + Partners, dans leur premier projet hôtelier, ont enveloppé les 157 chambres, deux bars et trois restaurants autour d'un atrium en marbre blanc de neuf étages qui s'élève jusqu'à un triangle lointain de lumière naturelle. Les chambres, dont 16 suites, sont dotées de panneaux en cuir blanc, de baies vitrées et d'une télévision interactive et d'un système d'éclairage nécessitant des instructions de concierge. Des couloirs sombres de l'hôtel au spectacle de lumière nocturne de huit minutes de l'atrium, le design est frais, original et digne de tous les honneurs qu'il a récoltés.

Mais qu'en est-il de toutes ces belles personnes qui attendent dans ces files ? La radio valait-elle vraiment ce genre d'engagement, surtout lorsqu'un grand nombre de bars du West End se trouvaient à une distance vacillante du stylet ?

Ayant la chance de rester au ME London (j'écrivais un article sur la prochaine exposition Banksy qui se tiendra ici du 24 au 27 avril) et pour avoir un aperçu du bar dans lequel des centaines de personnes de la moitié de mon âge voulaient entrer, je suis monté dans l'ascenseur qui a conduit à ses hauteurs tant vantées.

Mon premier indice que j'allais me régaler était la taille du menu des boissons - 12 pages remplies de cocktails tels que Thames River Iced ME (Grey Goose, Bombay Sapphire, Bacardi, El Himador, liqueur de pêche, citron et ting), le AM/FM (Bacardi, Chambord, menthe, citron et fruit de la passion) et Flower in the Rain (Grey Goose, rhubarbe, citron, canneberge et fraise).

Le menu de vodka comportait 15 offres de Finlande, de Pologne et, bien sûr, de Russie. Plus de 16 whiskies importés du Japon à l'ambiance de fête des États-Unis.

La caractéristique la plus fascinante des cocktails colorés de Radio est peut-être les garnitures de fleurs comestibles, un spectacle bienvenu pour un habitant du Midwest américain qui a eu un hiver d'enfer. Fleurs vivantes ? C'est une boisson qui vaut la peine d'être grillée.

Non seulement les mixologues radio profitent d'élixirs parfumés tels que l'eau de rose, la lavande et la fleur de sureau, mais ils complètent bon nombre de leurs magnifiques cocktails avec un rappel alléchant du printemps et de tout ce que cela implique. Merci Radio, j'en avais besoin.


7 recettes secrètes de cocktails des meilleurs bars de Londres

Une chose que nous savons à propos de Londres, c'est que la scène des cocktails est aussi compétitive qu'un sport-spectacle (et nous ne parlons pas seulement de football - ou de soccer, pour nous les types nord-américains). Les barmans sautent, sautent et sautent de tendance en tendance aussi agilement que Beckham la plie, et apportent une approche innovante historique à la rencontre du nouveau millénaire pour mélanger une boisson.

Les recettes, certaines transmises de barman à barman au fil des générations, sont convoitées et gardées secrètes, tandis que les ingrédients peuvent couvrir toute la gamme, des plantes médicinales fraîches du jardin aux amers infusés aux fruits macérés aux ingrédients lointains comme le yuzu et de la fumée de caryer.

Et une autre chose que nous savons : les Britanniques aiment vraiment le Gin.

Le gin tonic est la boisson de prédilection, avec un gin martini en deuxième position. Les palais du gin abondent, tandis que de nombreux hôtels et bars proposent des menus spéciaux de dégustation de gin - nous en avons pris quelques-uns et rapporté une recette ou deux rien que pour vous, cher lecteur - tandis que des agences de voyage telles que Gin Journey (l'un des leurs charmants barmans, ci-dessus) proposent des visites dans les quartiers branchés de Shoreditch et Bermondsey à Londres (ils proposent également des voyages de gin dans les villes anglaises de Liverpool, Manchester et Édimbourg en Écosse. Pendant la tournée, vous êtes conduit dans cinq des plus bars innovants dans la région - notre visite comprenait un arrêt dans une distillerie de gin ainsi que le White Lyan parmi les 50 meilleurs bars du monde, où même le mélange est préparé frais tous les jours, sans réfrigération et sans glaçons ! www .ginjourney.com

Le Ginstitute de Notting Hill est exactement cela. Un établissement d'enseignement dédié à l'enseignement de tout ce qui concerne le gin, des simples expériences de dégustation aux master classes, en passant par l'accompagnement des invités dans la création de leur propre recette de gin unique. Mais ce n'est pas tout. Il fait partie de la distillerie, situé dans un bâtiment historique sur Portobello Road. L'endroit, où de petits lots de Portobello Road Gin sont distillés, propose également un bar à cocktails avec des spiritueux vieillis en fût et des plats britanniques classiques au menu, un bar/resto G&T d'inspiration espagnole et des chambres, oui, nous avons dit des chambres. Vous pouvez désormais passer une soirée pyjama dans une distillerie dédiée à tout ce qui concerne le gin. À votre santé! www.the-distillery.london www.theinstitut.com

Envie de plus ? Faites défiler les secrets et les recettes secrètes de certains des meilleurs bars d'hôtel de Londres.

L'expérience Chesterfield Mayfair Gin and Tonic

J'ai un faible pour l'hôtel Chesterfield à Mayfair. Ce membre du portefeuille Red Carnation Hotels a été le premier véritable hôtel quatre étoiles dans lequel j'ai séjourné en tant qu'adulte seul, lorsque j'ai pu me lancer seul et découvrir la ville incroyable qu'est Londres. Depuis lors, je me suis toujours efforcé, à tout le moins, de réserver ma première nuit à Londres là-bas, car il n'y a nulle part ailleurs de semblable pour guérir le décalage horaire. Les œufs brouillés cuits à la perfection de la cuisine, un cappuccino suivi d'un verre de bulles au Terrace Bar sont le bon mélange de protéines et de poils anti-décalage du chien, quelle que soit l'heure de la journée.

Mais je m'égare. Cette histoire est tout au sujet de Gin. Les mixologues du bar The Chesterfield ont fait passer le G&T typique au niveau supérieur. Tout d'abord, ils commencent par le verre. La Copa de Balón, un grand gobelet en forme de ballon, vient tout droit de la région basque d'Espagne, l'artisanat du gin se mêlant à des eaux toniques créatives et uniques a atteint de nouveaux sommets. Les barres G&T ont poussé dans toute l'Espagne et l'effet de ruissellement s'est fait sentir dans le verre. Il semble que sa forme en ballon renforce les plantes et les qualités du gin, en amplifiant les saveurs et en laissant beaucoup de place à la garniture pour chatouiller les papilles et les olfactifs.

Dites bonjour à Eddie (vu ci-dessus, mélangeant l'un de ses cocktails moléculaires - une expérience complètement différente, et vaut aussi la peine d'être vécue), le meilleur barman de l'hôtel, et dites-lui que je vous envoie. Lui et son équipe de bar apporteront à tous un plateau qui semble tout droit sorti des étagères des apothicaires, avec de petits pots en verre de baies de genièvre, de grains de poivre, de fleurs comestibles, de cardamome et de goûts plus sensationnels, et des bouteilles de gin à bouchon de liège, pour que vous peut mélanger et assortir votre propre mélange unique.

L'équipe de mixologie du Chesterfield Mayfair a divisé la longue liste de combinaisons de gin et tonic en sept catégories : Sec, Agrumes, Savoureux, Sucré, Floral, Doux et Épicé. Ici, mes trois choix de combinaisons Gin & Tonic d'Eddie à essayer à la maison - et n'oubliez pas le verre ballon :

Sec : Bombay Dry Gin et tonique Fever Tree au genièvre

Agrumes : Beefeater Gin and Fentiman’s tonic avec un zeste de citron

Floral : Bombay Sapphire et Fever Tree tonique aux framboises

Mon préféré : Floral – Martin Miller’s Gin and Fever Tree tonique méditerranéen avec des fraises fraîches tranchées et du poivre concassé (fait partie du menu dégustation premium)

Mais nous avons besoin de quelques amuse-gueules pour l'accompagner, alors je n'ai pas pu m'empêcher de demander si Mme Bea Tollman, fondatrice et présidente de Red Carnation Hotels, accepterait de partager une recette ou deux de sa collection, Une vie dans la nourriture. Étant l'hôte aimable qu'elle est, la réponse était oui. www.chesterfieldmayfair.com

Cliquez à travers à la page suivante pour des recettes de noix épicées et de pailles au fromage.

Recettes avec l'aimable autorisation de Mme Bea Tollman, fondatrice et présidente de Red Carnation Hotels, de sa collection, Une vie dans la nourriture.

Noix épicées

2 cuillères à café de cannelle moulue

Trois quarts de cuillère à café de gingembre moulu

1 cuillère à café de coriandre moulue

Battre le blanc d'œuf avec une cuillère à soupe d'eau jusqu'à ce qu'il soit mousseux, puis enrober les noix avec le mélange d'œufs. Mélanger le sucre et les épices dans un sac, puis incorporer aux noix enrobées. Cuire au four à 125°C pendant 15 minutes, puis baisser la température à 100°C et cuire jusqu'à ce qu'il soit croustillant.

Pailles au fromage

1 feuille de pâte feuilletée achetée en magasin

100 g de cheddar fort, finement râpé

25 g de parmesan finement râpé

Pincée de paprika ou piment de Cayenne

Dérouler légèrement et lisser la pâte feuilletée sur une planche farinée, puis saupoudrer de tous les ingrédients. Rouler à nouveau légèrement la pâte feuilletée pour comprimer l'enrobage, puis presser et replier le rouleau sur lui-même sur toute sa longueur (comme pour fermer un livre). Couper la pâte dans le sens de la longueur à l'aide d'un couteau bien aiguisé en bandes de 1 cm, donner une torsion à chaque bande, puis les placer le tout sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.

Placer le plateau au congélateur pendant 20 minutes, puis cuire les pailles dans un four chauffé à 180°C pendant 15 minutes jusqu'à ce qu'elles soient dorées pâle. Refroidir sur une grille avant de servir.

SUIVANT: Cocktails à l'American Bar, The Savoy, Covent Garden

Le Savoy : Bar américain

OK, petit faible n°2 : Le Savoy. La raison? Eh bien, c'est une propriété gérée par Fairmont et ma fierté canadienne pour l'influence de True North sur l'hospitalité est à la vitesse supérieure chaque fois que je visite cette propriété spectaculaire. J'ai l'impression d'être chez moi ici, et cela fait partie de l'attrait de ce spectacle classique sur le Strand, le long des rives de la Tamise. Le célèbre théâtre Savoy est son jumeau, situé juste à côté de la grande allée de l'hôtel. Et pas trop loin de l'allée, juste de l'autre côté de la rue, se trouve Covent Garden, le célèbre quartier qui connaît un renouveau. Mais c'est le bar américain classique, lauréat du meilleur bar d'Europe 2016 dans la liste annuelle des 50 meilleurs bars du monde, ce qui me donne envie d'y retourner encore et encore.

Pourtant, même une icône a besoin d'un petit relooking de temps en temps, et l'American Bar ne fait pas exception. Le studio de design dirigé par Robert Angell a pris en charge le projet, respectant de près l'histoire de l'un des bars à cocktails les plus anciens de Londres, avec des boissons sirotées ici il y a plus de 100 ans. « La refonte de l'American Bar rend hommage à l'incroyable dévouement à vie des barmans formidables et talentueux du bar, qui, au cours des 126 dernières années, ont chacun apporté une présence et une personnalité uniques à l'endroit », #8221 dit Angell, qui répertorie Hilton, Belmond et Dorchester parmi sa liste de clients hôteliers. « La popularité du bar est célèbre et, avec The Savoy, nous avons agrandi l'espace avec une pièce supplémentaire pour permettre à encore plus de clients de profiter des délices légendaires du bar américain et d'ajouter à son histoire vraiment unique. » 8221

Des fauteuils club profonds, un plafond à la feuille d'argent et des détails glamour en cuir, en nickel et en ébène rappellent la personnalité distincte de l'âge d'or du bar, tandis que des barmans en costume blanc jouent derrière le Royal Circle Bar, tremblant et remuant. C'est intime, mais pas intimidant, sophistiqué mais toujours léger.

Pour accompagner les nouvelles fouilles, les barmans ont également créé une nouvelle carte de cocktails, inspirée de Londres et de ses quartiers tony, tels que Camden, et des rues cool comme Abbey Road. À la barre se trouve le chef barman primé, Erik Lorincz, mais Martin (ci-dessus, montrant ses talents de cool-as-ice), mon maître de mixage préféré là-bas, est un génie, avec des cocktails et de la conversation. Et, bien sûr, étant mon préféré, il m'a donné sa recette, quoi d'autre ? Punk rock. Et étant le mauvais garçon qu'il est, il a sauté le gin et m'a donné du rhum à la place. Cela dit, nous avons également réussi à obtenir deux recettes de cocktails au gin. Nous sommes à Londres, après tout, alors ne vous occupez pas des conneries. www.fairmont.com/savoy-london/dining/americanbar/

PUNK ROCK (par MARTIN)

30ml JUS DE PAMPLEMOUSSE ROSE

1/2 CUILLÈRE À BARRE DE SAUCE HICKORY

Secouer. Dans un verre à whisky, verser sur de la glace à whisky.

COIFFURE ISO SUCRE MALT

PARC VERDOYANT (par ERIK)

ROUTE DE L'ABBAYE (par DOMINIQUE)

15 ml de SIROP DE CHAMPAGNE (recette ci-dessous)

Secouer. Verser dans un coupé. Garnir de Citrus Dust (recette ci-dessous), sur la moitié du verre

SIROP DE CHAMPAGNE

Remuer jusqu'à ce qu'il soit complètement clair.

Couper en mélangeant 1 partie de sirop de Champagne et 1 partie de sirop de sucre.

POUSSIÈRE D'AGRUMES

10 PEAUX D'ORANGES PELÉES COMME

Mélanger jusqu'à obtention d'un mélange fin, sceller dans un sac hermétique pour conserver.

SUIVANT : Champagne et martinis, The Connaught, Mayfair

Le Connaught

Eh bien, je n'ai pas encore de faible pour The Connaught, mais ça grandit en moi. Surtout la salle de champagne secrète (ci-dessus), cachée derrière une paire de portes spectaculairement ornées et à travers une paire de rideaux spectaculairement riches d'un couloir. C'est comme déballer un cadeau et découvrir tout ce qui brille à l'intérieur. La pièce étroite est sexy, intime et pourtant lumineuse. La lumière, sous la forme d'un toit ouvrant ovale – un oculus vitré qui révèle un mur végétal vivant, une sculpture dorée en forme d'Adonis et un aperçu de la cour au-dessus de la pièce. Des champagnes de prestige sont versés dans la plus haute des flûtes en cristal de Baccarat, faisant danser et monter les bulles, ravissant nos yeux.

Mais c'est le Connaught Bar qui m'a amené ici, et une envie de martini. Le lauréat 2016 du meilleur cocktail au monde et du meilleur bar d'hôtel international a été annoncé lors de la 10e édition des Spirited Awards et choisi par plus de 100 initiés de l'industrie du monde entier. Sans aucun doute, ce sont les cocktails innovants combinés au sens théâtral d'Agostino Perrone. Perrone, le directeur de la mixologie de l'hôtel (ci-dessus) a présenté le Martini Trolley, signature du bar, brassé - jamais secoué - à table, avec un choix d'amers présenté au client. Chaque arôme amer est inhalé et savouré. Ensuite, en fonction de ce que le client trouve le plus attrayant, un martini est né - unique, sur mesure, à chaque fois. Perrone a eu la gentillesse de partager avec nous quelques-unes de ses recettes de cocktails primées, une pour son fabuleux martini et une pour le champagne. Maintenant, je suis aussi agité.

Connaught Martini

15 ml de mélange de vermouth sec

5 gouttes d'amer au choix (Cardamome, Lavande, Réglisse, Pamplemousse, Vanille, Gingembre, Graines de Coriandre)

Dans un verre à mélange, mélanger le vermouth et l'alcool sur de la glace et filtrer dans un verre à martini réfrigéré recouvert de l'amer de votre choix. Garnir de zeste de citron ou d'olive.

Cocktail Champagne Fleurissimo

1 morceau de sucre infusé aux amers Peychaud’s

15 ml (¾fl oz) Cognac Rémy Martin VSOP

5 ml (1 cuillère à café) liqueur de violette

120 ml (4 fl oz) champagne NV

Garnir: 2 pétales de rose, 2 diamants en sucre

Placer le morceau de sucre dans une coupe à champagne bien fraîche, ajouter le Cognac et la liqueur de violette, puis compléter avec le champagne. Décorez avec les pétales de rose et quelques diamants en sucre.

Infuser le morceau de sucre avec des amers est simple : il suffit d'ajouter quelques traits sur chaque cube et de les laisser tremper.

SUIVANT : cocktail de luxe innovant chez Artesian, The Langham, Londres

Cocktail de luxe innovant chez Artesian, The Langham, Londres

Enregistrez-vous au Langham Londres. C'est l'un de ces hôtels historiques qui ne cessent de s'améliorer avec l'âge. En fait, pour son 150 e anniversaire, la propriété a récemment subi un lifting stratégique et, mec, cette grande dame a-t-elle de bons os. Tellement bon, cet âge n'est qu'un chiffre ici.

Commencez par des cocktails à Artesian, le bar primé de l'hôtel. Nommé meilleur bar au monde en 2015 par The World’s Best Bars Academy (www.worlds50bestbars.com) et ses 412 experts en bars dans le monde, et The World’s Best Bar par Drinks International Magazine quatre années de suite, c'est un peu d'un endroit capiteux, en ce sens que vous ne savez jamais comment votre cocktail va apparaître. La nouvelle équipe avant-gardiste vient de présenter son nouveau cocktail extravagant - Perception - où le menu se concentre sur l'incorporation des sens dans chaque boisson. Éclats comestibles, fumée et miroirs, boîtes de Pandore, alambics miniatures en cuivre et barils vieillissants, aloès et agave, tout se mélange magistralement. Expérimental, oui. Et qui n'aime pas expérimenter ? Nous aimons commencer par le haut. www.langhamhotels.com

Faites attention à vos pas (photo ci-dessus)

Ron Zacapa 23 – Heron Pisco – Sour Sop – Éclats de fleur d'oranger

“Dans quel type de verre tu ne boirais jamais ? Nous avons posé la question, avons eu beaucoup de réponses différentes mais au final nous sommes tous d'accord : un verre brisé. La boisson est un cocktail tropical bien équilibré à la fois terreux et rafraîchissant. Même les éclats de verre brisés réservent une surprise.”

SUIVANT : cocktails au gin, St Martins Lane Hotel, Covent Garden

The Den, St Martins Lane Hotel, Covent Garden

Si vous pensez que vous êtes accidentellement tombé dans un salon pour hommes, vous ne vous trompez pas trop. La chambre - plutôt, "The Den", comme ils l'appellent ici à l'hôtel St. Martins Lane - est une boîte en bois sombre et en cuir somptueuse juste à côté du hall de l'hôtel. Connu pour sa maîtrise des cocktails Gin, le bar et les chefs de l'hôtel expérimentent maintenant le thé de l'après-midi et, mon garçon, s'amusent-ils.

Il n'y a rien de girly dans ce thé. Les sandwichs salés sont des délices artisanaux substantiels, les éclairs et les tartes sont assez gros pour être partagés. Nous avons eu la chance d'avoir une discussion rapide avec Ludovic Mesplé, le chef pâtissier qui, eh bien, a l'habitude des pâtisseries (ne laissez pas passer l'éclair !), et de faire d'un sandwich délicat une affaire plus, enfin, substantielle. Un thé pour messieurs, en effet. Notre bec sucré vous remercie, M. Mesplé. Mais dans cet esprit, nous voulons toujours notre thé avec un cocktail au gin ! www.morganshotelgroup.com/originals/originals-st-martins-lane-london

Cocktail : Pudding et Pye

Quantité d'ingrédients

Saphir de Bombay 50 ml
Tonique à l'Arbre-Fièvre 200 ml
fraise 1
Tranche de citron vert 2
Brin de menthe 1

Un verre: Verre à gin avec glaçons

Méthode: Construisez la boisson sur la glace en cubes. Versez 50 ml de Bombay Sapphire dans le verre suivi de 200 ml de tonique Fever-Tree. Remuer avec un mixeur. Pour décorer, ajoutez la fraise, la tranche de citron vert et la menthe.

SUIVANT : Cocktails pour deux au Polo Bar, The Westbury Hotel, Mayfair

Cocktails pour deux au Polo Bar, The Westbury Hotel, Mayfair

Les mixologues du Polo Bar de l'hôtel Westbury ont certainement raison sur beaucoup de choses, mais celui-ci est en tête de ma liste : il est facile d'avoir envie de cocktail une fois que vous voyez les concoctions magiques qui arrivent à table. Mais aucune raison de douter de votre choix de boisson. Si vous ne savez pas quelle libation prendre, ils vous fourniront une mini version de la boisson de votre compagnon à essayer. Brillant. Et agréable à regarder aussi, servi dans des mini-coupés et des verres à martini, vous ne verrez pas double, juste une version mini-moi.

Le Westbury est également un grand fan de théâtre et propose un menu unique avant le théâtre à Tsukiji, son restaurant japonais de la taille d'une boîte à bijoux - nous aimons l'intérieur en bois rouge compensé par de grandes fenêtres mettant en valeur le quartier branché de Mayfair - oui , nous avons dit menu japonais de pré-théâtre. Et pourquoi pas? La cuisine y est légère et fraîche, et le menu change selon la saison.

Mis à part l'optique, si vous avez le temps de prendre un verre avant le théâtre ou un dernier verre après le théâtre, des cocktails classiques avec une touche historique complètent le menu du Polo Bar et une renaissance des recettes pré-prohibition aiguisent l'appétit des les barmen et les patrons, pareillement. Et vous ne pouvez pas vous empêcher de vouloir vous attarder et simplement siroter. Du cristal Swarovski scintillant et des détails luxueux de Fendi à l'éclat des habitués du bar, la salle fait autant partie de l'expérience de ce hotspot primé. www.westburymayfair.com

Ici, deux recettes historiques que nous pensons que vous aimerez essayer :

Prince de Galles

Composé par Albert Edward, prince de Galles, qui sera plus tard le roi Édouard VII. Utilisez une flûte à champagne pour ce cocktail.

Whisky Bulleit Rye, secoué avec du marasquin, du jus d'ananas, de l'angostura et du sirop de sucre. Couronne de Champagne.

Cocktail de smoking

Adapté du manuel du barman de Harry Johnson, 1882. Utilisez un verre à martini.

Le gin Old Tom de Hayman mélangé avec du vermouth sec, du marasquin, des amers d'orange et de l'absinthe, servi directement.

SUIVANT : Dukes Bar, Ian Fleming, James Bond et un martini tueur

Dukes Bar, Ian Fleming, James Bond et un tueur martini

Lorsqu'Alessandro Palazzi a rejoint l'équipe du Dukes Bar du Dukes Hotel London (membre de Small Luxury Hotels of the World) en tant que chef barman il y a 10 ans, il connaissait déjà bien l'histoire de ce point d'eau haut de gamme. « L'écriture d'Ian Fleming m'a inspiré pour créer le menu », me dit-il, alors qu'il prépare, à table du légendaire chariot Dukes, l'un de ses martinis désormais célèbres dans le monde entier. C'est ici que Fleming s'est également inspiré pour écrire la ligne "shaken, not remued" pour le martini Vesper. Palazzi, bien sûr, mélange le Classic Vesper (avec Gin et Vodka), et ses twists sur les martinis Vodka classiques, dont Odd Job (avec Galliano) et Le Chiffre (un soupçon de liqueur d'orange), et des cocktails tels que Miss MoneyPenny (Ivan the Terrible Vodka, triple sec, citron vert frais et, naturellement, jus de fruit de la passion), parmi tant d'autres, inspirés des livres 007. Un ami et collègue buveur m'avait prévenu, les Martinis sont spectaculaires chez Dukes, mais ils sont puissants. Même une deuxième portion peut me faire tourner, juste un peu.

Cependant, je n'ai pas pu résister à autre chose de son menu, Strangways, après le personnage infortuné James Strangways, un agent du MI6 stationné en Jamaïque et collègue espion de James Bond. Pour les Strangways, Palazzi combine :

Palazzi le sert dans un coupé vintage réfrigéré. Superbe et délicieux.

Comme vous pouvez le voir dans ses recettes minimalistes, Palazzi aime le freestyler avec ses mensurations, rien d'exact. "Il y a déjà trop de règles à retenir dans la vie", dit-il, "donc votre Martini ne devrait pas être accompagné d'un ensemble d'instructions." Il suggère de mélanger un peu et de personnaliser votre Martini. Vous voulez le remuer plutôt que le secouer ? « Allez-y ! » dit-il, « si vous aimez un Martini d'une certaine manière, c'est ce qui en fait la boisson la plus mémorable et la plus parfaite de toutes.

Ici, une autre de ses recettes que vous pouvez essayer à la maison, inspirée par le Chelsea Flower Show du printemps dernier. « Un martini par jour », dit Palazzi, « éloigne le médecin. » Nous boirons à ça. www.dukeshotel.com/dukes-bar/ www.slh.com

Martini aux fleurs sauvages

(Arômes méditerranéens pour un Martini britannique)

Astuce : Avec un gin sec artisanal londonien distillé avec des plantes toscanes cultivées sur place, ce Martini est évocateur de la région. Les éléments végétaux de feuilles d'olivier, de thym et de verveine citronnée viennent cependant, tandis que le fenouil sauvage est discret mais délicieusement placé pour plus de profondeur.


Spiritueux : le Flower Power réveille les cocktails

1 sur 3 Jacqueline Patterson, gérante du bar chez Orson, avec deux de ses boissons, Lady of Shanghai (à gauche) et Sunrise Salutation (à droite), à ​​San Francisco, Californie, le 16 mai 2008.Photo de Craig Lee / The San Francisco Chronicle Photo de Craig Lee/SFC Afficher plus Afficher moins

2 sur 3 Sunrise Salutation, une boisson préparée par Jacqueline Patterson, gérante du bar chez Orson, à San Francisco, Californie, le 16 mai 2008.Photo de Craig Lee / The San Francisco Chronicle Photo de Craig Lee/SFC Voir plus Voir moins

Il serait facile de rattacher la fixation de Jacqueline Patterson sur les fleurs à son sexe. Après tout, le gérant du bar d'Orson à San Francisco fait partie de la minorité de la scène mixologie masculine de la Bay Area. Le problème avec cet argument est qu'elle tire beaucoup de ses fleurs du chef de cuisine et du chef pâtissier d'Orson. Les deux sont des hommes.

Pourtant, il y a quelque chose d'indéniablement féminin dans les fleurs comestibles fraîches, les essences florales et les liqueurs qui peuplent le monde de Patterson - fleurs de ciboulette épicées, pétales de capucine Technicolor, fleurs d'osmanthus exotiques infusées dans la mousse - qui donnent tous un ton parfumé et fantaisiste à ses cocktails.

En tout cas, Patterson n'est pas le seul à utiliser des fleurs et des alcools à base de fleurs dans des cocktails. Après avoir fait ses débuts l'année dernière, la liqueur de fleur de sureau St. Germain a fait son chemin sur pratiquement toutes les listes de cocktails de la région de la baie, au point d'exagérer. Mais le succès de la liqueur française à base de fleurs de sureau cueillies dans les Alpes a conduit à de nombreux autres cocktails inspirés des fleurs qui font un usage créatif d'ingrédients classiques comme l'eau de rose et la crème de violette.

Patterson et plusieurs autres barmans vont encore plus loin en se concentrant sur les ingrédients locaux et de saison comme les fleurs de légumes et les fleurs sauvages fourragères, et en expérimentant avec des ingrédients ésotériques comme les fleurs mauves séchées. Avec tout ce qui est en fleurs au printemps, les idées de fleurs ne manquent pas provenant de la ferme, du jardin ou même du trottoir.

Chez Orson, le chef de cuisine Ryan Farr pourrait cueillir une fleur de roquette poivrée pour que Patterson l'essaye. Plus tard, la fleur se présente comme garniture sur une vrille de concombre. "Vous obtenez vraiment la saveur de la roquette elle-même. Lorsque vous la mordez, c'est une sorte de surprise", explique Patterson.

Accords dessert-cocktail

Elle et le chef pâtissier Luis Villavelasquez collaborent sur les accords cocktails et spiritueux qui accompagnent chacun des desserts d'Orson, dont beaucoup ont également des éléments floraux. Un dessert qui n'est plus au menu appelé Fleur de Blue - ravioles de pommes de terre bleues fourrées à la crème de violette au chocolat blanc et servies avec une glace à la lavande - associée à la Purple Rain, une boisson alliant absinthe, champagne et crème de violette.

Indisponible jusqu'à il y a environ neuf mois, la crème de violette fait un retour en force à la fois dans les cocktails créatifs au champagne comme le Patterson's ainsi que dans les boissons classiques. Les barmans ont dû s'en passer pendant des années pour préparer des boissons comme l'Aviation, le cocktail de gin au jus de citron et à la liqueur de marasquin. Maintenant qu'il est à nouveau importé de la société autrichienne Rothman & Winter, il y a beaucoup d'aviations aux teintes lavande dans la ville.

L'eau de rose est un autre ingrédient classique du barman. Il ajoute du parfum au Moonwalk, que Joe Gilmore a créé à l'hôtel Savoy de Londres en 1969 pour célébrer le premier alunissage. Il est généralement composé à parts égales de jus de pamplemousse et de Grand Marnier et de quelques gouttes d'eau de rose servis avec un peu de champagne.

Au bar Alembic à San Francisco, l'eau de rose et la cardamome ajoutent ce que le menu appelle « une petite touche turque sur le 75 français », dans une création maison appelée le Blues Homesick méditerranéen, également à base de gin Distillery No. 209, de jus de citron et Prosecco.

Au cours de sa récente course initiale, quelques barmans locaux - tels que Brian Lewis à Nick's Cove à Marshall - ont tâté de Crispin's Rose Liqueur, un produit artisanal fabriqué par Greenway Distillers à Redwood Valley (comté de Mendocino), près d'Ukiah. Crispin Cain fabrique la liqueur en production limitée avec 17 variétés de roses cultivées par sa femme, Tamar.

Erik Ellestad, un amateur de cocktails local qui parcourt chaque recette du "Savoy Cocktail Book" de 1930 (que l'on peut voir sur son blog Underhill Lounge à underhill-lounge.flannestad.com), souligne d'autres utilisations historiques des fleurs derrière le bar. Les fleurs d'absinthe entrent dans la fabrication de l'absinthe et de nombreuses fleurs différentes sont utilisées pour faire des amers, comme la mauve.

Certains barmans pensent que l'omniprésente liqueur de fleur de sureau St. Germain et le sirop de fleur de sureau D'Arbo d'Autriche ont peut-être fait leur temps. Bien que vous voyiez également St. Germain dans d'autres villes, " San Francisco a définitivement une emprise mortelle ", déclare Neyah White, gérante du bar du restaurant Nopa à San Francisco.

Eaux parfumées

"Ce qui suit sur ses talons, ce sont des cocktails à base de Veloce, ou Dimmi", ajoute-t-il, faisant référence à un nouveau produit appelé Dimmi - le nom vient de changer de Veloce en raison d'un procès - à base de vodka aux herbes et de fleurs de pêche et d'abricot infusées dans de la grappa. .

En plus d'utiliser ces produits, White fabrique de l'eau de rose distillée maison, de l'eau de fleur de cerisier et de l'eau de jasmin, qu'il vaporisera sur une boisson en plus d'une garniture de fleurs fraîches pour créer un arôme plus intense.


Martini aux fruits de la passion

Nous ne pourrions pas faire une liste de cocktails avec Passoa sans inclure ces beautés Les Martinis aux fruits de la passion ne sont qu'un classique, n'est-ce pas ? Mais croyez-moi, il peut être assez difficile de trouver la recette à la maison et cela peut souvent devenir trop sucré. Conseil : assurez-vous de tenir le haut du shaker lorsque vous commencez à le jeter et à prétendre que vous êtes un serveur de cocktails dans un bar chic. La dernière fois que nous les avons fabriqués à la maison, ils contenaient des paillettes comestibles, et devinez quel petit ami chéri a envoyé ces trucs oranges, scintillants et collants voler partout sur notre parquet ? J'attrapais encore des morceaux de paillettes quand le soleil a brillé quelques semaines plus tard.

Fait un Martini :
25 ml de vodka à la vanille
25 ml de Passoa
15 ml de sirop de vanille
15 ml de jus de citron vert
1 fruit de la passion par cocktail

Coupez le fruit de la passion en deux, retirez toutes les graines et mettez-le dans le shaker. Mélanger les graines avec la vodka à la vanille. Ajouter le Passoa, le sirop de vanille, le jus de citron vert et les glaçons. Secouez-le bien et passez-le dans un verre à martini, en vous assurant qu'il n'y a pas de graines de fruit de la passion égarées.

Servir avec un shot de prosecco sur le côté.


Les 29 meilleurs cocktails au champagne qui valent la peine d'être organisés

Le champagne n'est pas seulement pour célébrer (même s'il est également idéal pour cela).

Bien que le champagne soit formidable pour célébrer avec, c'est aussi bien plus que cela. L'aliment de base du Nouvel An est une base idéale pour un spritz, une margarita, un punch pour adultes, ou n'importe quel nombre de cocktails et sans oublier le mimosa classique (un favori personnel). Il est temps de voir le champagne sous un tout nouveau jour, des recettes à deux ingrédients aux options plus complexes. Allow me to present 29 champagne cocktail recipes from some of the world's best bartenders and champagne brands. Whip these out the next time you want to impress guests&mdashor just treat yourself. (Hot tip: Sub in prosecco instead of champagne if you're on a tight budget.)

Ingrédients:

8 onces Smirnoff No. 21 Vodka

Orange slices, mint for garnish

Stir together pomegranate juice and Smirnoff No. 21 Vodka in a large punch bowl. Stir in champagne. Add orange slices and Arils. Serve garnished with mint and fruit. Serves 11.

Ingrédients:

45 ml Tullamore D.E.W. Original

2 Dash Angostura Orange Bitters

2 Barspoons White Granulated Sugar

30 ml Green Tea (Strongly Brewed)

In a shaker, add sugar, bitters, and green tea. Remuer pour dissoudre le sucre.
Add apple liqueur, Tullamore D.E.W., and ice. Hard shake and strain into a coupe glass. Top with chilled champagne and garnish with a fan of apples.

Courtesy of Tullamore D.E.W.

Ingrédients:

1 ¼ Cups chilled pomegranate juice

1 Bottle Mezza di Mezzacorona

1 Fresh pomegranate, seeded

Combine 1 ¼ cups of chilled pomegranate juice, 1 ½ oz of Cointreau Liqueur, 1 bottle of Mezza di Mezzacorona, ice, fresh pomegranate seeds and cranberries in a punch bowl. Serve in wine glasses.

Ingrédients:

1/2 once Rosemary Honey Syrup

1,25 once Ardbeg 10-Year-Old Scotch Whisky

Combine Ardbeg, lemon, and rosemary honey syrup in a shaker and add ice. Shake and strain into a coupe. Top with 3 oz. Chandon Brut. Garnish with rosemary & lemon peel.

*Rosemary Honey Syrup Recipe:

1/2 cup Fresh Rosemary Leaves, roughly chopped

2 cups Honey, clover or other mildly flavored

Pour honey and water into a saucepan and place over very low heat. Add rosemary leaves and simmer, stirring occasionally for about 10 minutes, until mixture is fragrant. Remove pan from heat and let cool for 5 minutes. Using a fine mesh strainer, carefully pour the honey through a sieve. Discard the rosemary leaves. Let mixture cool to room temperature, about 30 minutes. Transfer rosemary honey to an airtight container. Add a sprig of fresh rosemary to the honey. Store at room temperature for 24 hours, then place in the refrigerator.

Ingrédients:

2 oz. Mount Gay Rum Black Barrel

3/4 onces. Honey Water (1:1 Honey to Water)

Add Mount Gay Rum Black Barrel, Fresh Lime Juice, Honey Water and Mint Sprigs to cocktail shaker. Ajouter de la glace et secouer. Fine strain into chilled coupe. Finish with float of Champagne and garnish with Mint Leaf.

Courtesy of Mount Gay Rum

Ingrédients:

3 dashes Peychaud's Bitters

Shake Cointreau, tequila, and lime juice with ice, and strain into a chilled flute. Top with Champagne and bitters. Garnish with a red rose petal.

Ingrédients:

1 1/2 oz. Oban 14 Year Old Single Malt Scotch Whisky

Fresh Mint Sprig for garnish

Combine Oban 14 Year Old, peach puree, fresh lemon juice and simple syrup into a cocktail shaker with ice. Bien agiter. Strain contents into a Coupe glass. Fill to top with champagne and garnish with fresh mint sprig.

Ingrédients:

1 once The Botanist Gin &ndash approx. 2 tablespoons

¼ oz. Fresh Lemon Juice &ndash approx. 1.5 teaspoons

½ oz. Lavender Syrup* - approx. 3 teaspoons

3 ¼ oz. Champagne &ndash approx. 6.5 tablespoons or 100ml

Combine all ingredients in a champagne fluteTop up with Champagne Garnish with sun-dried meyer lemon and edible flowers as garnish such as lavender blossom, violas or elderflower

*Lavender Syrup Recipe:

3 tablespoons fresh lavender flowers

Combine water and sugar in a pot and stir well so the sugar doesn&rsquot stick to the bottom. Bring to a low to medium simmer for 10 minutes ensuring all of the sugar crystals are dissolved. Remove from heat and stir in lavender flowers. Let flowers steep for 1 hourStrain syrup and discard flowers. After use store in the fridge to maintain freshness

Courtesy of The Botanist Greenhouse Pop-Up at Rosewood Sand Hill

Ingrédients:

3 dashes of grapefruit bitters

Chill 15 mL Aperol and three dashes of bitters and pour over ice in a large white wine or cabernet-style glass. Top with Ice Impérial and garnish with a grapefruit twist.

Ingrédients:

2 oz. Aviation American Gin

1/2 once Freshly pressed lemon juice

In a pint glass, muddle raspberries and mint. Next, add the spirits & mixers (through simple syrup). Then, fill with ice & shake vigorously. Finally, ffinely strain into an ice filled glass. Top with Brut Champagne. Garnish with a large mint sprig stuffed lemon wheel

Ingrédients:

1 1/2 oz. Talisker 10 Year Old Single Malt Scotch Whisky

Combine Talisker 10 Year Old, fresh lemon juice, and simple syrup into a cocktail shaker with ice. Bien agiter. Strain contents into a Flute glass. Fill to top with champagne and garnish with a twist.

Ingrédients:

1 c. St. George Pear Brandy

6 oz, chilled demi-sec Champagne

Coat the inside of a Champagne flute with pear brandy, then fill with bubbly. Garnish with thin slices of fresh pear. Festive, elegant, easy!

Courtesy of St. George&rsquos Spirits

Ingrédients:
1 once Nolet&rsquos Gin

1 once Giffard Pamplemousse

Combine the Nolet&rsquos Gin, Giffard Pamplemousse, Lillet Rosé, and Aperol, and pour into an AP wine glass. Next, add the Chandon sparkling wine. Top with regular ice and gently stir. Garnish with a grapefruit peel.

Courtesy of CATCH Hospitality Group

Ingrédients:

2 oz. of Seagram&rsquos Pineapple

Garnish with strawberry and citrus peel

Add everything to a shaker except the champagneShake then strain into champagne glassTop with champagne and garnish with strawberry and citrus peel.

Courtesy of Beautiful Booze

Ingrédients:

1 ½ parts St-Germain Elderflower Liqueur

Fill a tall Collins glass with ice. Add Champagne first, then St-Germain, then Club Soda. Stir completely and then garnish with a lemon twist.

Ingrédients:

1 bottle Health-Ade Pomegranate Kombucha, chilled

2 oz. Pomegranate Juice, chilled

2 oz. St. Germaine LiqueurPomegranate seeds/pariels, optional for garnish

In a pitcher, combine the Health-Ade Pomegranate Kombucha, champagne, St. Germaine, and pomegranate juice.Gently stir the drink and adjust the flavors as necessary to suit your taste.Add in pomegranate seeds to the mixture and allow to float on top.Fill four glasses with ice, and pour the cocktail over the top.Garnish with additional pomegranate seeds and edible flowers for fun.

Courtesy of Health-Ade Kombucha

Ingrédients:

1 1/4 oz. freshly squeezed pomegranate juice or POM Wonderful 100% Pomegranate Juice

1 c. Elderflower Liqueur

Prepare fresh pomegranate juice, if necessary.* Stir all the ingredients over ice to chilled, and strain into a pre-chilled cocktail glass. Garnish with a food-grade rose petal or other edible flower if roses are not available. Servez et dégustez !

Courtesy of POM Wonderful

Ingrédients:

3 wheels English cucumber

In a mixing glass, muddle Hendrick's Gin, lemon, simple syrup and cucumbers. Ice, shake well and fine strain into a flute. Top with Champagne.

Courtesy of Hendrick&rsquos Gin

Ingrédients:

1/2 oz Luxardo Maraschino Liqueur

1 cuillère à soupe. Luxardo Amaro Abano

Stir the cherry juice, Maraschino, bitters and Amaro in a mixing glass with ice. Strain into a cocktail coupe and top with Champagne. Garnish with a sprig of thyme.

Ingrédients:

Pour Chambord into a flute glass. Garnir de champagne. Finish with the raspberry.

Ingrédients:

2 0z. Red Brussel Sprout Extract

Build lemon juice, ginger syrup and vodka into shaker. Shake and strain into coupe glass. Garnir de champagne. Float Jägermeister and red Brussel sprout extract on the top of the drink. When combined with the citrus, the extract changes from blue to ultra violet.

Ingrédients:

1/2 once Patrón Citrónge Orange

4 dashes Peychaud's Bitters

3 dashes Angostura Bitters

3 onces Champagne+ Orange peel for garnish

Stir together tequila, Citrónge, and bitters in a chilled champagne glass. Top with cold champagne or sparkling wine. Garnish with a long twist of orange peel.

Courtesy of Patron Extra Anejo

Ingrédients:

Muddle 6 raspberries or .5oz Raspberry LiquorShake and strain over ice and top with sparkling wine. Garnish with lemon peel and raspberries.

Ingrédients:

2 oz. freshly squeezed grapefruit juice

Combine grapefruit juice, lime juice, and tequila in a glass. Stir and add ice. Pour in champagne and gently stir again. Add fresh Grapefruit and orange slices and rosemary spring for garnish.

Courtesy of Tres Agaves Organic Blanco Tequila

Ingrédients:

Peels of 3 lemons and 1 orange

Juice of the peeled lemons and orange

1 liter of strong, unsweetened tea (preferably green tea)

Muddle sugar and citrus peels in the bottom of a large punch bowl.Let sit for about 2 hours (Optional but will add flavor.) Stir in the juice of the peeled fruit, tea and Maker's Mark Bourbon leaving the citrus peels in the bowl. Top the punch bowl with champagne just before serving. Remuer doucement. Ladle into serving glasses over ice and garnish with freshly grated nutmeg.

Courtesy of Maker's Mark Bourbon.

Ingrédients:

1/2 oz Moet & Chandon Champagne

Pour NOLET&rsquoS Silver, lemon juice, and Grand Marnier into a mixing glass with ice. Bien agiter. Strain into a Champagne flute. Top with Champagne. Garnir avec un zeste de citron.

Courtesy of NOLET's Silver Gin

Ingrédients:

20 ml Hysterie Liqueur-Passion Fruit, Curry Leaf, Turmeric Powder

30 ml Perrier-Jouet Grand Brut

Combine all ingredients together-Let rest overnight, coffee filter strain-Serve over ice block into a martini glass-Top up with Perrier-Jouet Champagne

Courtesy of Scarfes Bar at Rosewood London

Ingrédients:

1 once Finlandia Grapefruit vodka

1/2 once St Germain Elderflower liqueur

2 oz chilled Q Grapefruit Mixer (Tony uses Q specifically for its VERY high carbonation levels and its drier, less sweet flavor profile &ndash it&rsquos sweetened with organic agave nectar rather than sugar or high fructose corn syrup)

In an ice-filled large wine glass add Finlandia Grapefruit and St Germain, stir to chill. Spritz with chilled Q Grapefruit and champagne, stir once. Garnish with white edible flowers and slices of Ruby Red grapefruit.

Courtesy of Tony Abou Ganim, Libertine Social House in Las Vegas, NV.

Ingrédients:

3 parts Jägermeister spritz batch

1½ parts Champagne/sparkling wine

Build in wine glass, add 5 or 6 ice cubes. Garnish with thyme, star anise, and orange zest.

Created by Brian Prugalidad at Campfire Restaurant in Carlsbad, CA.

Pour plus d'histoires comme celle-ci, y compris des actualités sur les célébrités, des conseils de beauté et de mode, des commentaires politiques avisés et des fonctionnalités fascinantes, inscrivez-vous à la Marie Claire bulletin.


For the red fruit syrup (makes 175ml)
175ml gomme syrup
35g fresh raspberries

Pour la boisson
80ml vodka
1 squeeze fresh lime
100ml cranberry juice
100ml orange juice
15ml crème de pêche de vigne
– we use Giffard’s
30ml red fruit syrup (see above)
100ml ginger ale
Slices of lemon and raspberries, mint sprigs and edible flowers
, to garnish

First make the red fruit syrup. Put the gomme syrup and raspberries in a plastic bag, seal and put in the fridge for 24 hours (or in a 60C pan of warm water for an hour). Strain into a clean bottle or jar and store in the fridge, where it will keep for up to 10 days.

Put a couple of big handfuls of ice into a serving bowl, then pour over all the liquids in order. Float the lemon, raspberries and edible flowers on top, arranging them so it looks pretty, then tuck a few mint sprigs in between. Ladle into tumblers or rocks glasses and serve.

Alessandro Tobaldi, group bar manager, Gloria and Circolo Popolare, London.


The best easy cocktail recipes for outdoor parties

From today, groups of up to 30 can meet outdoors as lockdown eases a further notch, and that means (weather allowing, of course) that al-fresco drinks parties are back on – a cause for celebration.

Time, then, to revive the “batch” cocktail or summer punch, something you can scale up to refresh a crowd. I’m sharing eight recipes, all relatively easy to make and which don’t require buying lots of expensive and obscure ingredients (nor do they call for syrups or cordials to be made in advance). They major on truly summery flavours, be that elderflower, mint, vibrant fruit juices or sparkling wines, and each has a refreshing, mouth-watering style of its own.

Don’t be afraid to adapt them to suit your taste (or those of your guests) – there are no hardline rules here, so if you prefer cava to crémant as your sparkling base, or want to sub in gin for vodka, or cherry juice for cranberry, then go for it. Each recipe makes six drinks, so can be scaled up or down to suit.

After so many months without gatherings like these, indoors or out, you may need to dig out, dust down and polish your glasses, cocktail shakers, pitchers and so on. I will consider this quite a pleasure – and am getting in some fancy cardboard straws and beautiful paper napkins. I even plan to festoon an outdoor table with flowers. Let’s party again.

Top tips for al fresco drinks

  • Always try to keep drinks cool, so start off with chilled wines (even the lighter reds) and chilled cocktail ingredients, then put back in the fridge or plunge into an ice bucket between servings. You don’t have to have a special ice bucket – any large, clean container is fine.
  • Unless a recipe calls for crushed ice, make or buy the largest ice cubes you can find, both for the ice bucket and your drinks, as they are slower to melt.
  • Anything goes when it comes to garnishes, so let your imagination run wild (literally, in the case of foraged berries and leaves) but make sure your picks are edible and unsprayed. Always wash them before using. Ideas include fresh herbs such as tarragon, basil and rosemary (use the tender top sprigs) small berries such as redcurrants and blueberries, which look especially good bouncing about in sparkling cocktails whole strawberries sliced at the base and perched on the rim of a glass tiny pretty flowers or individual petals.
  • To avoid unwanted guests buzzing around, be prepared to close or cover opened bottles including sweet mixers and juices, and put away unused chopped fruit and sticky chopping boards – anything that might attract wasps or flies.
  • The best wines for warm-weather, al-fresco gatherings are, in general, crisper and lighter styles. Youthful wines, generally unoaked, are better than older, heavier styles, and those with bright fruit flavours appeal most. The only exception is for barbecues, when richer wines such as New World chardonnays and shirazes are best for standing up to chargrilled, smoky food and strongly flavoured marinades.
  • Buy wines that are easy to transport in and out, and which reseal easily – corks are out, so to speak, in favour of screw-caps, and do look at other formats such as pouches, bag-in-a-box and magnums (see below).
  • Never forget to provide decent soft drink options, whether making mocktails or buying in non-alcoholic wines, beers or spirits. And make sure there is plenty of chilled water to refresh all.

Shop-bought stars for entertaining

Domaine Jones Rosé 2020

French-based British winemaker Katie Jones has delivered a gorgeous rosé from the last vintage made from red carignan and grenache grapes with a little white muscat. Red cherries and strawberries abound, the finish is succulent and dry. Screw-cap.

Castellore Frappato 2020

This is the kind of red – ripe, soft, low tannin – that benefits from a light chill to bring out its succulent red berry fruit. There’s a raspberry and black cherry core to it perfectly good on its own or matched with charcuterie. Screw cap.

Domaine of the Bee ‘Field of the Bee’ 2020

Cotes Catalanes, France (13%, bibwine.co.uk, £36 for 2.25 litres)

Premium bag-in-a-box, containing the equivalent of three bottles so well suited to large gatherings. Apricots and oranges mix in a ripe but dry blend of grenache gris, grenache blanc and roussanne from south-west France that can take on plenty of buffet stalwarts.

Dog on the Tuckerbox Chardonnay

South-eastern Australia (13%, M&S, £13 for 1.5 litres)

An easily carried pouch containing two bottles’ worth of succulent, ripe Aussie chardonnay, tasting of pineapple and peaches, dry and fresh. It’s meant to be fun, and it is. Match with salmon, chicken or vegetable quiches.

Taste the Difference Conegliano Prosecco

Veneto, Italy (11.5%, Sainsbury’s, £21 for a magnum)

One of the best high-street proseccos, sourced from the high-quality Conegliano area of the Veneto region, here in crowd-pleasing magnum form. It’s super-fresh with masses of lively bubbles and fresh apple and pear fruit.

Everleaf Forest Non-Alcoholic Aperitif

A cleverly concocted, lightly bittersweet blend of 14 botanicals including orange blossom, saffron and cassia bark for a fine booze-free aperitif best topped up with tonic and ice. Add mint, cucumber slices and fruit pieces as you wish.

Easy cocktail recipes

English blossom

Nothing conjures up early summer as well as elderflower. In this refreshing non-alcoholic drink, its floral sweetness is cut through by lime juice and ginger.

Damson Dance

It’s called “dance” because the small bubbles bustle about the drink. You can use bitter sloe gin instead, if you like.

Apricot Passion

Hugely fruity and tangy, this is a shorter drink with a little less alcohol than some…

Gin and mint

A cool, elegant drink. You can add more “bite” to it with a dash of fresh lemon juice for each serve, if you like.

Sangria

There are heaps of variations on Spain’s summer cup sangria, but this my favourite take. Feel free though to play around with it (you can even use rosé or white wine instead if you like…)

Blushing Bellini cocktail

This has a lovely ruby-red hue and sweet cassis depths.

Sorrento Sparkle

Two of Italy’s most popular drinks duet here: the gorgeous lemon liqueur of the Amalfi coast and Veneto’s fizz.

Canada Flag Fizz

The sweetness of maple syrup is lifted by the tart streak of cranberry juice here.


Cocktails you can make at home

1. Black Maple

'I'm a proud Canadian expat, and my house drink is something I call a Black Maple: Johnnie Walker Black on ice with a just a splash of a Canadian whiskey-and-maple-syrup liqueur called Sortilège that I pick up at the duty-free shop when I cross that border. It's very much a winter-warmth, après-ski kind of vibe.' &ndashAdam Feldman, North America Theater & Dance editor

2. Skinny Margarita

'I can&rsquot take credit for the skinny margarita, but I&rsquove got mine down so well that I can whip it up faster than a bartender at a crowded Miami club. I always make a double (because why not?) so it's 4 ounces of Casamigos blanco tequila (my fave!), 3 ounces of fresh-squeezed lime juice, and .5 ounce of agave&mdashand that&rsquos it. If you like an extra kick, which I do, rim the glass with Tajin before serving.' &ndashVirginia Gil, Miami editor


London’s Radio Features Cocktails With Edible Flowers - Recipes

Whilst outside we are all starting to think about Christmas and the frost has finally reduced the last of the edible flowers to pulp, in my head I am planning the flowers that we are going to grow for next year and we already have three times the number of weddings in the 2014 order book than we had this year which is very exciting.

I'm not sure whether it is because the weather has been kinder to us this summer or whether is it because people are growing more adventurous about eating flowers but we've had a lot of flowers going out all over the country for cocktails and other summer drinks this year. We have edible flowers heading to London for the cocktail set to smart catering companies for corporate events and weddings to one of my favourite customers who is producing a cocktail book next year (but more on that later) and also directly to brides for their wedding drinks.

Maddocks Farm Organics edible flowers also appeared in cocktails on the sofa at RHS Chelsea Flower Show where they were enjoyed by Alan Titchmarsh and Joe Swift and in Lavender cocktails on Sunday Brunch where they were tried by the lovely Simon Rimmer, Tim Lovejoy and their guest, Olympic Athlete, Christine Ohuruogu.


My favourite wedding of 2013 was that of the lovely Carla and Nick . Carla's fabulous mum Marion and her partner Cliff have been working at Maddocks Farm Organics for nearly18 months under the WWOOFing scheme so they are very much part of the family and Carla and Nick's wedding was the first opportunity for Maddocks Farm Organics to grow traditional wedding flowers for Carla's bouquet and to decorate the venues instead of just the usual edible flowers - extremely nerve wracking stuff but the bride was extremely happy and Marion did a wonderful job of arranging everything.


5 Atlanta cocktails that are almost too pretty to drink

Nothing quite captures the essence of spring flowers. Their addition spruces up almost anything, including a mixed drink. Cocktails all are about balance — sweet and bitter, sour and savory — but flowers’ aesthetic appeal and blossom flavor can transform a drink.

We scouted spots in Atlanta currently serving cocktails almost too pretty to drink. Here are five drinks you may want to try, plus an easy recipe to impress guests at home.

Credit: Kathryn Fitzgerald Rouse

Credit: Kathryn Fitzgerald Rouse

California Lady at Rising Son

The California Lady is as striking in flavor as its pretty lavender hue. The beautiful gin infusion of spring violets and bright citrus peel mixes perfectly with a fresh lemon and ginger cordial and a poppy liqueur. A calendula blossom floats on top. “I love using flowers and herbs from my gardens, because it makes me feel completely fulfilled, when I know not only am I making concoctions, but I’m growing what is in them, and garnishing it with what I grow,” co-owner Kathryn Fitzgerald Rouse said. The restaurant sources vegetables, herbs and flowers from Rouse’s home garden, as well as a larger farm 21 miles away in Rockdale County. “I feel alive when I grow flowers and herbs it puts me in a peaceful place,” she said.

Rising Son. 124 N. Avondale Road, Avondale Estates. 404-600-5297, risingsonavondale.com.

Star Tropic at Wrecking Bar Brewpub

Bartender Megan Chaffin combines Plantation Pineapple rum and Gran Classico aperitif amaro with lime juice, pineapple syrup, and bitters over a large ice cube. “It’s a little tiki and a lot of yummy,” said managing partner Stevenson Rosslow. Pea flowers from Wrecking Barn Farm in Loganville add more than loveliness. “They are edible, and have a springy, sweet pea flavor, and work both as a visual and tasty garnish to the drink,” Rosslow said. They use a handful of other edible flowers from the restaurant’s farm on plates from the kitchen, as well.

Wrecking Bar Brewpub. 292 Moreland Ave. NE, Atlanta. 404-221-2600, wreckingbarbrewpub.com.

Credit: Courtesy M-Squared Public Relations

Credit: Courtesy M-Squared Public Relations

She Smiled Sweetly at Bar Margot

The She Smiled Sweetly is a new addition to Bar Margot’s menu. It’s the title of a soundtrack song from the movie “The Royal Tenenbaums,” to which the restaurant-bar pays subtle homage. Lead bartender Tokiwa Sears stirs together rhubarb-infused vodka, Cappelletti aperitivo, lemon juice and peach bitters, and tops it off with various edible flowers. “I enjoy garnishing cocktails with edible flowers, because it’s pretty, and adds to the aesthetic,” Sears said. “Flowers make me happy and make me smile, which I think is why people give flowers to those they like or care about.”

Bar Margot. 75 14th St. NE, Atlanta. 404-881-5913, barmargotatl.com.

GI Jane at Paper Crane Lounge

Bartender Brandon Reily garnishes a GI Jane with wood sorrel flowers from Staplehouse’s lush backyard garden. The pale yellow cocktail combines Dimmi, an Italian aperitif made with a floral infusion Pisco (Peruvian brandy) and lemon. “The tiny bright pink flowers imbue a certain freshness, add a striking contrast in color, and lend a bright citrusy pop, which complement the sharp richness of the Dimmi and lemon components,” Reily said. “By extension, there is something calming and serendipitous about picking flowers before service.” That’s exactly the mood in the upstairs Paper Crane Lounge.

Paper Crane Lounge. 541 Edgewood Ave. NE, Atlanta. 404-524-5005, staplehouse.com.

Prince of the Sun at Aix

Bar Manager Michael McDermott’s Prince of the Sun oozes French elegance in peridot green. “The name is in reference to the Belgian Tin Tin comic,” he said. Tin Tin also is the moniker of the adjoining wine bar (which honors chef Nick Leahy’s great aunt, not the comic book character). The drink is a swirl of London dry gin, white vermouth, lemon, violets and gentian root. “The bright, floral sweetness of crème de violette plays well off of the pronounced medicinal and bitter notes of the Suze and the off-dry juiciness of the C. Comoz Blanc vermouth,” he said. It’s reminiscent of the flowers of Provence that inspired Monet, Cezanne and Van Gogh.

Aix. 956 Brady Ave., Atlanta. 770-838-3501, aixatl.com.

½ ounce honey syrup (see note)

Sprig of lavender for garnish

Add the gin, lemon juice, honey syrup and a dash of lavender bitters to a cocktail shaker filled with ice. Shake five to 10 times and strain into a chilled cocktail glass. Garnish with a sprig of lavender.

Note: To make honey syrup, combine ½ cup hot water with ½ cup honey. Stir until completely mixed. Store unused honey syrup in the refrigerator.


Voir la vidéo: UN COCKTAIL PRESQUE PARFAIT. COMPÉTITION DE COCKTAILS (Octobre 2021).