Nouvelles recettes

Préparation des vendanges

Préparation des vendanges

Raisins et vignerons s'affairent tout l'été

Alors que les vignerons attendent avec impatience les vendanges en septembre, ils s'affairent à prendre des mesures pour que leurs raisins aient les meilleures conditions de croissance possibles tout au long de l'été.

L'été peut être rempli de vacances, de farniente au bord de la piscine et de dégustation de rosé pour nous, mais les mois les plus chauds de l'année sont tout sauf relaxants pour les raisins de cuve et leurs gardiens. Alors que les vignerons attendent avec impatience les vendanges en septembre, ils s'affairent à prendre des mesures pour que leurs raisins aient les meilleures conditions de croissance possibles tout au long de l'été. Lisez la suite pour savoir ce qui se passe dans le vignoble pendant la sortie de l'école.

Floraison (Mai et juin) : Au moment où l'école sort au début de juin, les petites fleurs d'une vigne ont commencé à s'auto-polliniser et à préparer le terrain pour la croissance des jeunes raisins.

Ensemble de fruits (Juin) : Après la pollinisation des fleurs de la vigne, les petits raisins commencent à pousser. A partir de ce moment, un vigneron ou un chef de vignoble peut décider de couper des grappes de fruits de la vigne, appelées "amincissement", pour que la vigne puisse mieux concentrer son énergie sur la croissance de quelques grappes de raisin, et ainsi concentrer aussi la saveur du vin.

Véraison (Juillet et août) : La véraison est le nom scientifique de la période pendant laquelle les raisins rouges passent du vert au violet foncé. Les vignerons peuvent encore éclaircir les grappes de raisin en juillet et août, et aussi couper les feuilles de la vigne à des endroits stratégiques pour permettre plus de soleil et de circulation d'air autour des raisins.

À la fin de l'été, les enfants sont de retour à l'école et les raisins sont presque prêts à être récoltés. La récolte a généralement lieu environ 100 jours après la floraison, mais le vigneron ou le vigneron prend la décision finale en fonction des niveaux d'acide et de sucre, de la maturité de tanin, et par l'ancien "est-ce que c'est bon ?" test. Rendez-vous dans quelques mois pour un bilan de la récolte 2013.

Cliquez ici pour en savoir plus sur The Daily Sip.


Le moyen le plus simple de récolter et de conserver les feuilles de vigne fraîches

Si vous avez accès à des vignes - dans un vignoble, sur une tonnelle dans votre jardin ou à l'état sauvage - vous avez un trésor de goût à portée de main. Les feuilles de vigne sont un incontournable de la cuisine grecque. Pensez au plat traditionnel farci de feuilles de vigne, ou "dolmades", servi dans les maisons et les restaurants grecs. Cueillez les feuilles de vigne fraîchement sorties de la vigne à la fin du printemps ou au début de l'été lorsque les feuilles tendres sont abondantes. Ensuite, utilisez-les dans des recettes grecques ou conservez-les et conservez-les pour une utilisation ultérieure.​


Sur la récolte avec …Chris Figgins

Lors de la récolte de chaque année, Spectateur de vin demande à de nombreux vignerons de partager leurs réflexions sur les enjeux de la saison et la qualité des raisins qu'ils récoltent. Comme il y a tellement de facteurs qui peuvent influencer le moment et la qualité de la récolte, allant de la région à la variété jusqu'à l'expérience ou l'opinion du vigneron individuel, il est souvent difficile d'avoir une idée précise de ce qui se passe dans les vignobles. Cette année, Spectateur de vin trouvé des vignerons spécialisés dans certains cépages pour sonder leurs expériences individuelles spécifiques au cépage, en plein milieu de la récolte.

Chris Figgins est vigneron chez Leonetti Cellars, la cave que son père, Gary, a fondée en 1977 dans la vallée de Walla Walla à Washington. Gary a commencé à faire du vin fait maison (une tradition familiale) avec sa femme en 1970. Lui et son collègue vigneron de Washington Rick Small de Woodward Canyon sont finalement devenus plus sérieux et ont commencé à comparer des idées du milieu à la fin des années 70, et les merlots de Leonetti. ont obtenu des notes exceptionnelles et classiques de Spectateur de vinéditeurs de depuis le milieu des années 1980. Chris a repris la responsabilité des vignobles de Leonetti et partage les tâches de vinification avec son père. Chris a pris du temps pendant la récolte de merlot de cette année pour parler avec WineSpectator.com.

La géographie: La vallée de Walla Walla à Washington

Tant de raisins, si peu de temps : "Ce fut une récolte très condensée mais ça se passe très bien. Nous avons eu une année très sèche, probablement 25 pour cent sous nos précipitations normales, [which] a donné de très belles petites baies. Nous étions juste à des rendements moyens, peut-être un cheveu sous . Nous avons eu un mois d'août très frais pour terminer la saison et il en a résulté de très bons acides, et nous avons commencé juste un peu plus tard que la normale cette année. compressé notre saison, nous sommes donc passés de l'extrémité sud de la vallée, qui est plus chaude, à l'extrémité nord plus froide en très peu de temps, en environ deux semaines et demie. En règle générale, cela prend environ un mois ou cinq semaines, donc le réservoir l'espace est devenu un peu confortable à certains endroits, mais nous avons réussi à trouver de l'espace pour tout."

Jusqu'ici tout va bien: "[Les raisins Merlot sont] de très haute qualité en général, en termes de saveur. Cela m'a beaucoup rappelé 2005, lorsque nous avons obtenu une grande maturité de saveur à un Brix légèrement inférieur à la normale, nous avons donc cueilli notre Merlot cette année à une moyenne de 24,5 à 25 Brix, avec des indices d'acidité vraiment solides. Nous avons obtenu une belle couleur de trempage à froid et nous avons déjà du vin pressé et mis en fût et c'est l'un des merlots les plus sombres que j'ai vus depuis un certain temps. Je pense [le plus sec qui pousse saison] et des températures nocturnes de 5 degrés plus froides que la normale pour le mois d'août favorisent vraiment une belle couleur. Voir un merlot vraiment foncé avec les saveurs de fruits qui vont avec est vraiment excitant. Nous obtenons des arômes floraux très purs, aux tons vifs. Des vins assez excitants à ce stade."

Laisser le fruit décider : "Les plus gros soucis étaient juste de pouvoir tout faire entrer - je n'aime jamais que les décisions de cueillette soient retardées à cause de l'espace de la cave. Vous voulez que le fruit décide quand il est cueilli, pas l'espace du réservoir. L'essentiel est juste la saveur pure, quand les saveurs éclatent. Je vais dans le champ tous les jours à l'approche de la récolte, et j'essaie d'y aller à la même heure tous les jours pour que vous ne dégustiez pas de fruits stressés de l'après-midi ou des fruits frais du matin. De plus, la maturité des baies est important - pas de graines vertes, pas de pulpe verte. Je vais aussi regarder des choses comme la décoloration de la couleur - je vais mordre dans une baie et la cracher dans ma main et frotter la peau. J'aime voir la couleur commencer à saigner dans le jus et sur vos doigts. C'est un très bon signe qu'il arrive à maturité. Nous examinons les nombres de sucre et d'acide, mais la saveur est le principal déterminant. Et pas seulement une bonne saveur, mais une clé plus importante est le manque de saveurs végétales ou végétales ou aromatiques, car s'ils sont présents dans le jus, ils apparaîtront inévitablement dans le vin fini. Et bien sûr, garder un œil sur le bon vieux Weather.com et le Doppler pour s'assurer que rien ne vient vers nous."

Chaque jour est un nouveau jour (mais probablement un peu comme hier) : « Le matin, nous effectuons les remontages vers 6 heures du matin et nous nous assurons que l'équipe de récolte travaille sur les blocs que je veux. Ensuite, si nous avons commencé à presser, nous pressons le matin et terminons la récolte à 11 heures ou midi et puis "Je vais superviser le broyage ici à la cave. Le temps que nous ayons tout nettoyé, il est temps pour les remontages de l'après-midi, et puis généralement l'après-midi, je sors dans les vignes qui ne sont pas encore cueillies, dégustation et échantillonnage et prendre des décisions sur ce que nous voulons cueillir au cours des prochains jours. Ensuite, c'est de retour à la maison, dites bonjour à la femme, prenez une bouchée rapide et retournez à la cave pour les remontages nocturnes jusqu'à environ 23 heures ou minuit. Et Ensuite, il y a toujours du nettoyage et du temps pour quelques bières de temps en temps."

Tout comme un père fier : « Je pense que ma partie préférée est, maintenant que nous plantons des vignobles du domaine depuis une douzaine d'années environ, la première fois que vous récoltez des fruits sur un bloc de raisin. Il faut généralement deux à trois ans de planification, de préparation du sol, de GPS le travail et tout ce qui précède - c'est juste un si long processus et la première fois que vous pressez ce vin et le goûtez, c'est vraiment gratifiant parce que vous goûtez six ou sept ans de travail et cela vous donne l'impression que tout en vaut la peine . Maintenant, vous cultivez du vin au lieu de cultiver de la vigne. C'est incroyablement satisfaisant. "


Comment préparer des feuilles de vigne pour les dolmades (Ampelofylla Yia Ntolmades)

C'est le temps des feuilles de vigne ! La fin du printemps où que vous soyez, c'est le moment de récolter les feuilles de vigne pour la cuisine, notamment pour faire des dolmades.

J'oublie généralement de le faire jusqu'à ce que les vignes partent partout et aient besoin d'être taillées. Comme vous pouvez le voir, j'ai apporté une brassée dans la cuisine, mais je n'utiliserai pas toutes ces feuilles. Nous n'utilisons que les feuilles les plus tendres sur les derniers pieds de chaque vigne.

Utilisez des ciseaux pour couper chaque feuille utilisable de la vigne, en coupant la tige au ras de la feuille. Qu'est-ce que j'entends par “utilisable” ? Nous voulons que les feuilles soient jeunes et tendres, mais assez grandes pour s'enrouler autour d'une boule de farce. La paume de votre main est la taille idéale. Jetez un œil aux feuilles ci-dessous.

La colonne de feuilles la plus à gauche est assez petite. Ils feront de jolis dolmadakia de fantaisie, mais ils vous ralentiront parce que vous devrez faire plus et plus difficilement rouler les feuilles autour de la garniture. Les deux colonnes de feuilles du milieu sont parfaites. Les deux grandes feuilles de la colonne la plus à droite sont trop dures pour être farcies, mais je ne les jetterai pas car je peux les utiliser pour tapisser la poêle lorsque je prépare les dolmades.

Rincez les feuilles dans un évier rempli d'eau et égouttez-les, puis recommencez.

Faites un tas d'environ 25 feuilles.

…puis nouez-le avec de la ficelle ou du fil à coudre.

Voici ce que j'ai obtenu pour cette énorme brassée de vignes.

Trempez chaque paquet dans de l'eau bouillante salée et retirez-le immédiatement.

Mettez les paquets dans du plastique et congelez. Vous pouvez en fait les utiliser tout de suite, si vous en avez l'énergie. Je ne fais jamais!

C'est la méthode que j'ai apprise de maman, mais il existe d'autres méthodes pour conserver les feuilles de vigne. Nancy Gaifyllia à About.com donne une variété de techniques pour les feuilles de vigne. Découvrez son article commençant par des feuilles de vigne fraîches.

74 Commentaires »

Lulu, je suis sûr que beaucoup apprécieront cette offre ! Bon travail. J'ai particulièrement aimé votre méthodologie détaillée. Un vrai plaisir à lire, bonne publication.

J'envie les gens qui ont accès aux vignes. Nous ramenons toujours chez nous des bouteilles de coca emballées à sec dans de belles et solides bouteilles de coca, mais à part ça, je dois me contenter de pots du supermarché. La saveur de vos surgelés est tellement meilleure. Tant mieux pour vous que vous preniez le temps de le faire !

Hé, Sam, merci ! J'espère que quelqu'un qui n'a jamais fait cela auparavant puisse suivre ces instructions.

Laurie, je sais ce que tu veux dire, je n'arrêtais pas de faire défiler jusqu'à tes photos de neige pour éviter d'envier ta luxuriante verdure printanière. Chaque climat a ses avantages et ses inconvénients. Cela dit, je comprends tout à fait que si vous voulez faire de la cuisine méditerranéenne, alors un climat méditerranéen est le meilleur, surtout pour nous, les butineuses. D'où mon admiration pour toute la prémisse de votre blog !

Intéressant, vous devriez mentionner les feuilles emballées à sec. C'est la méthode qui m'a le plus intrigué sur le site de Nancy. J'adorerais l'essayer mais je ne comprends pas pourquoi les feuilles ne moisissent pas.

Je suis quelqu'un qui ne l'a jamais fait auparavant ! J'ai des tonnes de feuilles et je veux les conserver. J'ai d'autres personnes à qui je pourrais demander, mais je préfère apprendre par moi-même et surprendre tout le monde une fois que c'est fait. Je vous ferai savoir comment ça se passe. Merci pour le super post opportun!

Nous devrions bientôt pouvoir récolter nos feuilles de vigne ici dans la vallée. Il n'y a qu'une poignée d'endroits... en fait peut-être un... qui les vendent dans leur rayon des produits des caves.

Je ne sais pas pourquoi ils ne moisissent pas, mais ils ne le font pas. Je les ai utilisés jusqu'à un an plus tard et ils vont bien, mais comme le dit Nancy, une fois que vous ouvrez la bouteille, vous devez tous les utiliser immédiatement. C'est un mystère, mais ça marche. Faites confiance aux yiayias.

Super boulot Loulou. C'est comme ça que je les préserve aussi. Je ne les roule que dans du film alimentaire, après les avoir lavés et séchés et je les mets au congélateur sans bouillir. Je les fais bouillir après les avoir décongelés. Je l'ai montré sur mon blog il y a quelques mois.

Cheryl, je suis ravie d'apprendre que tu vas essayer avec ça ! Ils seront géniaux, il n'y a vraiment aucun moyen de les gâcher.

As-tu accès aux vignes, Val ? Dommage que je ne puisse pas t'envoyer maman, elle est vraiment douée pour cueillir les plantes des autres si elle ne pense pas qu'ils vont les utiliser à bon escient ! Faire des promenades avec elle peut parfois devenir un peu embarrassant. ??

Ivy, j'ai remarqué que c'était l'une des méthodes mentionnées par Nancy. En fait, j'ai regardé Kopiaste pour voir si vous aviez un article à lier à ce sujet, mais je n'en ai pas trouvé. J'étais assez fatigué à l'époque, c'est probablement pourquoi je l'ai raté.

Wow, Lulu, c'est tellement impressionnant ! Un de ces jours, je vais devoir essayer d'authentiques dolmades roulés !

Merci beaucoup d'être passé sur mon blog–c'est très apprécié. (Et j'espère que vous apprécierez la version “lazy” que j'ai publiée !)

Je vais certainement les essayer, Ricki ! Bienvenue!

J'ai l'habitude de demander à d'autres de me les préparer. Maintenant que tu m'as montré comment faire, je ne peux plus prétendre que je ne sais plus... MERDE !

Je n'avais jamais réalisé qu'ils étaient si faciles. C'est l'une de ces choses que je continue de pousser à l'arrière de la liste des choses à essayer. Mais mon amie a des feuilles de vigne dans son jardin, alors ça vaut le coup d'essayer. Et j'aime beaucoup les dolmades.

Merci pour le commentaire aussi. Je viens de terminer un blitz de deux semaines de travail. 460 personnes en 2 semaines, donc plus de temps pour bloguer. Je publierai bientôt des photos d'une semaine de cuisine à Cornwall & #8230 ..

Salut James, j'ai pensé que c'était quelque chose comme ça. Heureux d'entendre que tout va bien avec vous et j'attendrai avec impatience les photos de Cornwall.

Il devrait être temps que nous puissions obtenir des feuilles de printemps fraîches localement. Vous avez posé des questions sur l'emballage de la poitrine de poulet dans des feuilles de vigne sur mon site. Je n'ai utilisé que les feuilles saumurées qui contiennent beaucoup d'humidité. Dans ce cas, j'imagine que vous devrez peut-être blanchir des feuilles fraîches pour obtenir autant d'humidité que possible dans le poulet. Je ne fais que deviner..la meilleure chose est l'expérimentation :D

C'était un super poste. J'aime le fait que vous utilisiez toutes les feuilles et que vous ne gâchiez pas les grandes ou les petites. Pour être honnête, quand j'étais aux USA, j'achetais toujours ceux en bocaux ou j'allais juste à des festivals grecs, et maintenant je ne fais plus de dolmadakia parce que mon futur MIL les fait pour moi (je suis le seul à manger eux). Je n'avais jamais réalisé non plus que c'était relativement facile, ou peut-être que vous le faites simplement paraître facile. Je me souviendrai de revenir ici lorsque nous quitterons le pays et que nous reviendrons à fabriquer le mien.

@18 Val, bon point. Je vais certainement expérimenter !

@19 Kat, préparer les feuilles est facile, beaucoup plus facile que d'enrouler deux cents bazillions de dolmadakia ! Les feuilles ont tendance à rester longtemps dans mon congélateur avant que j'aie l'énergie nécessaire pour cela.

ces petits paquets sont magnifiques !

Salut Maria! J'aime juste les admirer et ne pas me mettre au travail de les remplir et de les rouler !

Préparer vos propres feuilles de vigne semble amusant.

Salut Kévin, bienvenue ! Ce est amusant!

Je les fais tellement cet été. Je ne peux pas attendre.

Dis-moi comment ça se passe, Petey.

[…] Vous pouvez utiliser des feuilles de vigne conservées en saumure ou faire pousser une vigne comme moi ! Vous pouvez même congeler les feuilles pour une utilisation ultérieure. Choisissez des feuilles grandes mais tendres. Il vous en faudra un peu plus pour tapisser la marmite. Ici, Lulu vous montre comment préparer vos propres feuilles ! […]

SALUT! Merci pour l'info. J'ai quelques questions? 1) Certaines méthodes suggèrent d'en blanchir une dizaine dans de l'eau bouillie puis de les faire sortir à l'eau froide puis de les sécher et les congeler. D'autres suggèrent de mettre le tout dans une grande casserole puis dans de l'eau froide. Il existe également une autre méthode où vous ne faites que bouillir, puis sécher et congeler. Voici maintenant ma question. Quelles différences ces méthodes font-elles, laquelle est la meilleure à utiliser ?

2) Comment planter mes propres vignes ?

Salut Anonyme, J'apprends moi aussi que les gens utilisent beaucoup de méthodes différentes pour préparer les feuilles de vigne. J'ai seulement essayé la méthode de Mama (celle que j'ai décrite) donc je ne sais pas vraiment comment les différentes méthodes affectent les feuilles. Pour planter une vigne, j'en achèterais simplement une dans une pépinière. Creusez un trou et entrez. Je ne pense pas qu'ils soient très difficiles, à moins que vous n'essayiez de faire pousser de bons raisins de cuve.

Bonjour, je m'appelle Dolores et je suis ravi de lire tous vos commentaires concernant les feuilles de vigne. Je vis dans une maison depuis 10 ans et je suis allé derrière le garage et j'ai trouvé ces gros et doux raisins verts. été traité, au moins pendant 10 ans, donc je cherchais des réponses pour préparer des feuilles de vigne pour la farce c'était le seul site et je cherchais depuis des mois merci

[…] il y a quelque temps et j'avais de grands projets pour utiliser mes propres feuilles de vigne – alors OH me dit qu'il les déteste !! Comment préparer des feuilles de vigne pour les dolmades (Ampelofylla Yia Ntolmades) - Recettes grecques __________________ La vie est trop courte pour le drame et les petites choses ! Alors ris follement, aime vraiment […]

Salut Dolorès, mon plaisir ! Puissiez-vous faire de délicieuses feuilles de vigne farcies !

Je n'ai goûté les domades qu'une seule fois. et c'était un peu aigre.. et c'était d'un pot du supermarché.. ils semblaient gras et amers.. et j'ai vraiment adoré ce fait !! seront-ils comme ça aussi, quand tu les feras comme tu le fais ?

Salut Reggie ! Cela dépend de ce que vous les remplissez et de la façon dont vous les cuisinez. Mais la saveur aigre / amère des feuilles de vigne sera certainement là.

De merveilleux conseils ici. Je me demandais quoi faire de mes vignes. Jamais eu la patience pour le vin. Et toute la famille aime les dolmades.

@33 sarraceniac : Super ! J'espère que vos dolmades plairont à votre famille !

[…] bien sûr…. Comment préparer des feuilles de vigne pour les dolmades (Ampelofylla Yia Ntolmades) – Recettes grecques […]

Juste une idée pour les amateurs de feuilles de vigne qui n'ont pas le temps et l'énergie de rouler des dolmades. Au printemps à Lesbos, mon mari et moi préparons un plat que nous appelons yiaprakopita (tarte aux feuilles de vigne farcie). Nous précuisons le riz jusqu'à ce qu'il soit juste tendre et le mélangeons avec de la laitue hachée, des oignons verts émincés et de la menthe verte fraîche. Nous plaçons une couche de feuilles de vigne fraîchement cueillies dans un plat à tarte profond huilé, ajoutons la garniture et la recouvrons d'une autre couche de feuilles. Ensuite, nous replions les bords et complétons le tout avec un gros filet d'huile d'olive et suffisamment d'eau tiède pour couvrir. Nous plaçons une assiette inversée sur le dessus comme poids, la faisons cuire au four pendant environ une demi-heure et la servons avec une cuillerée d'avgolemono. C'est rapide, facile et délicieux.

c'est la fin du printemps, devrais-je aller dans un magasin de plantes et acheter des vignes, combien de temps leur faudrait-il pour commencer à produire?

Je cueille des feuilles de vigne pour les Dolmades pour le festival grec à l'église et je n'ai pu demander à personne de me dire exactement ce que je devais faire, tout semblait très vague, en particulier la taille des feuilles, alors merci beaucoup. pour vos photos et explications.

Pourriez-vous s'il vous plaît expliquer ce que sont les feuilles emballées à sec dans des bouteilles de coca. Comment sont-ils conservés ?

C'est un tuto fantastique ! Merci!

Nous venons d'acheter notre première maison et avons hérité d'un petit vignoble bien établi. Mon mari est dehors pendant que nous parlons en train de tailler les vignes avec des instructions strictes pour les ramener toutes à l'intérieur pour moi ! J'adore la cuisine grecque et j'ai hâte d'utiliser votre technique !

[…] merci à Lulu de Mama’s Taverna pour son excellente photo ainsi qu'aux dames de la cathédrale orthodoxe grecque Saint-Paul […]

Salut….Je veux essayer la méthode de l'emballage à sec. Ma question est une fois que les feuilles sont dans les pots Mason, faites-vous bouillir les pots comme vous le feriez pour faire de la sauce tomate à sceller ?

Je congèle mes feuilles, mais je ne les blanchis pas, je les lave simplement, je les essuie et je les place à plat dans un tupperware. Séparez les lots avec du papier d'aluminium. En fait, je viens d'utiliser mon dernier lot des mois de l'été dernier et ils étaient fabuleux, mais je trouve que cette méthode prend trop de place au congélateur. J'allais essayer la méthode du rouleau, de l'attache, de l'enveloppement dans du saran, de la méthode de congélation - j'en aurai plus dans le tupperware. Merci beaucoup pour toutes ces informations. meilleur. ag

Fantastique!! Je les ai faites cette semaine avec mes propres feuilles de vigne et des feuilles achetées en magasin & #8230 J'ai laissé les deux mijoter pendant environ 10 minutes supplémentaires & #8230 Quelle surprise !! Les miens sont vraiment délicieux ! Merci pour la recette.

Je suis curieux. Si vous cueillez les feuilles des vignes à la fin du printemps, les raisins n'ont-ils pas besoin des feuilles pour résister à la chaleur et au soleil de l'été jusqu'aux vendanges ? Je ne suis pas viticulteur, mais j'étudie une éventuelle opportunité.

@ 46 Mike: Mes vignes poussent une telle jungle de feuilles qu'elles ont vraiment besoin d'être taillées de toute façon, donc cela ne leur fait pas de mal.

Et si j'attends trop tard et que je récolte les feuilles de vigne à l'automne, peuvent-elles être utilisées?
J'ai des raisins à récolter en ce moment et j'adorerais faire des dolmades.

J'ai également besoin de la réponse à la question de Lucy ci-dessus ! Les miens sont assez beaux en ce moment, et je suppose que cela signifierait les couper avec un couteau à droite en les coupant avec votre fourchette à la fin du printemps. ?? posté le 4 octobre

@Lucy et @Sharon – Zoe dit que les feuilles sont trop grosses et dures maintenant, mais si vous pouvez trouver de petites feuilles tendres, alors allez-y. Je suis avec vous, j'aimerais pouvoir utiliser les feuilles que je récolte maintenant parce que je suis tellement occupé à la fin du printemps. Si j'ai l'occasion d'essayer les feuilles de fin d'été/d'automne, je posterai certainement à ce sujet ici !

C'est novembre en Irlande, et dans mon ignorance, je viens de prendre des feuilles pâles rougeâtres et verdâtres de notre vigne dans notre tunnel, pas vertes du printemps, de toute façon je vais les essayer, je les fais ramollir en vinaigrette, je me demande elles sont juste affreuses, as-tu essayé tes feuilles d'automne ?

@Richard – Non, je n'ai pas eu l'occasion d'essayer les feuilles d'automne. Faites-nous savoir comment le vôtre se révèle!

Pas besoin d'acheter des vignes si vous pouvez trouver un ami ou un voisin avec des vignes. Ramassez leurs vignes taillées, coupez-les en sections de 12 à 18 pouces, retirez toutes les feuilles sauf une sur la petite extrémité et collez chaque section dans le jardin avec seulement un pouce environ de la vigne et de la feuille qui dépasse. Gardez-les désherbés et arrosés et attendez. Certains feront des racines et pousseront et vous pourrez ensuite les déplacer où vous le souhaitez, au début du printemps suivant. Vous pouvez également trouver un morceau de vigne à faible croissance qui doit être taillé, mais attendez, creusez une petite tranchée, posez la vigne avec seulement trois pouces du petit bout qui dépasse. Couvrez la vigne et la tranchée avec de la terre et posez une pierre ou une brique dessus pour la maintenir immobile. La saison suivante, vous pouvez la couper, déplacer la brique et creuser la vigne nouvellement enracinée et la déplacer.
Si vous n'utilisez que les feuilles, offrez les raisins à vos amis et voisins pour manger sur place, tarte, confiture, gelée, fruits secs ou vin. Les raisins laissés sur les vignes seront appréciés par les oiseaux.

Commentaire de elainemcalpine

Bonjour Loulou
merci beaucoup pour vos excellentes instructions, ma vigne devenait folle et quand j'ai lu votre page, j'étais vraiment excité, ma famille adore les dolmades, je vous fais savoir comment ils se révèlent
Bravo Elaine xxx

Vivant dans une région viticole de la péninsule de Mornington, ma plus grande préoccupation est la quantité de pesticides sur les vignes. Malheureusement, je n'ai pas de vigne à moi.

jamais entendu parler de cela mais c'est vraiment génial d'aller faire un repas:lol nous avons de grands arbres de vignes.

Dans mon jardin, les raisins ne reçoivent pas assez de soleil pour mûrir, alors je cultive les vignes pour les feuilles et j'adore regarder la vigne et la possibilité qu'un jour les raisins mûrissent. J'ai donné tellement de boutures, ce qui fait aussi plaisir à mes amis. La vigne a déménagé avec moi à travers 3 maisons différentes en 35 ans. Je fais les boutures comme décrit ci-dessus par 53 tante Jo.

Mon voisin a des vignes folles qui poussent au-dessus de la clôture et bloquent le soleil dans notre potager. L'année dernière, nous avons maudit en les coupant. Cette année, nous étions “Hé ! On adore les dolmas ! Voyons cela ! Et nous avons trouvé votre merveilleux article. Nous venons de finir de blanchir 15 petits paquets. Merci beaucoup! Et vous avez raison….trop fatigué pour faire les dolmas !

Je viens du Royaume-Uni où le climat est un peu plus frais que celui de la Grèce, c'est le moins qu'on puisse dire. Vous dites de récolter à la fin du printemps, pourquoi est-ce et à quel stade est le fruit ? Nous sommes en août maintenant et j'espère qu'en raison de notre climat plus frais/plus humide, j'aurai encore le temps de récolter. J'ai repéré des vignes au-dessus de la clôture de mon jardin voisin que je prévois de couper! Merci en avance. Laura.

Chère Lulu, Cam tu utilises des feuilles de vigne de Mustang pour les dolmades ?

Bonjour, je co-anime un défi de recettes de recherche de nourriture appelé Wild Things, et l'ingrédient vedette du mois d'août est le raisin. Votre article est si merveilleusement détaillé et instructif que j'adore l'inclure dans le tour d'horizon des recettes. Si vous souhaitez participer, pourriez-vous envoyer votre lien par e-mail à [email protected] ? Merci!

Un type de raisin en particulier a-t-il les meilleures feuilles ? Ma vigne semble avoir des feuilles très déchiquetées et en forme de V. Pas aussi bien rempli que le tien.

Bonjour du Royaume-Uni – merci beaucoup pour le conseil sur la congélation des feuilles de vigne. Je viens de finir de laver et de préparer 90 feuilles que j'ai cueillies dans mon jardin, et ça m'a pris du temps ! Puis-je simplement demander : après avoir congelé les feuilles et que vous souhaitez les utiliser ?

Avec mes remerciements et mes meilleurs voeux
Annie

Bonjour du Royaume-Uni, j'ai posté un message hier, mais je ne peux pas le voir dans votre liste de commentaires, alors je vais le poster à nouveau. Merci pour votre conseil sur la congélation des feuilles de vigne – J'en ai fait 90 hier ! Je voulais juste vous demander : lorsque vous les sortez du congélateur pour les utiliser, faut-il les plonger dans de l'eau froide pour les rafraîchir ou est-ce que cela les rendra détrempés ? Après avoir passé des heures à les préparer, je ne veux pas me tromper à la fin !

Il tombe maintenant. Puis-je encore récolter des feuilles de vigne ?
Chaque année, je reçois plus de 50 livres de raisins rouges/violets (avec pépins), et l'année dernière, j'ai fait de nombreuses caisses de confiture de raisin.
D'autres suggestions de raisins ?

Merci pour la fabuleuse instruction visuelle !!

Faut-il utiliser des feuilles de vignes comestibles ou peuvent-elles provenir de vignes ornementales ? Merci pour l'information

Placez une annonce gratuite, dans votre journal local ou sur Craigslist, proposant de couper les vignes en échange des feuilles dont vous avez besoin.

Merveilleuses instructions qui étaient très faciles à suivre, merci! J'ai fait cuire mes dolmas dans un wok-vapeur en bambou, tapissé de feuilles de vigne et recouvert d'une couche de feuilles de vigne. Cela a bien fonctionné

[…] Mama's Taverna : belles représentations picturales de la façon de conserver les feuilles de vigne. […]

Je suis rentré à la maison aujourd'hui et j'ai trouvé trois femmes en train de cueillir les feuilles de mes vignes dans mon jardin !

Je les ai envoyés faire leurs valises, car ce n'était vraiment pas la bonne chose à faire, sans d'abord me le demander. S'ils reviennent, je pourrais conclure un marché avec eux. S'ils me préparent un plateau de tout ce qu'ils préparent, et promettent de ne venir que sur accord préalable, je les laisserai récolter une partie des feuilles.

Il me faut maintenant savoir combien de feuilles on peut récolter sans impacter la vigne. J'aime les raisins qui poussent sur les vignes, et ils mûrissent généralement tard en été ou au début de l'automne. Nous les mangeons frais, et en transformons certains en confiture ou en gelée. Ils ont des graines et une peau légèrement plus dure que les variétés typiques du magasin, mais ils sont très savoureux. Nous avons trois vignes, et celle qu'ils cueillaient reçoit le moins de soleil et une bonne provision de feuilles.

Combien de feuilles peut-on couper avant que cela ne compromette la santé de la plante ou sa capacité à produire de bons raisins ?

Commentaire de Rebecca Iannone

Eh bien LuLu, votre souhait se réalise. Après avoir visité un festival grec dans notre région et goûté les feuilles de vigne, je suis accro.
Nos vignes regorgent de belles feuilles et de raisins pour le futur vin.
Vous fera savoir comment tout se passe. Vos directions étaient les meilleures que j'ai trouvées sur Line.

Combien de sel mettez-vous dans l'eau ??

Salut à tous, j'ai plein de vignes et étant un amoureux absolu de Dolmades aujourd'hui, j'ai cherché comment préparer les feuilles et c'était la première et la dernière chose que je lis ! Excellent!

J'ai quelques questions pour tous ceux qui savent, s'il vous plaît.

a) Décongelez-vous simplement les feuilles lorsque vous êtes prêt à les utiliser ou devez-vous les réhydrater ?

b) Quelqu'un a-t-il des recettes végétariennes pour d'autres recettes de feuilles de vigne autres que les dolmades ? J'adore les connaître, en particulier les recettes végétaliennes.

Laissez un commentaire

Si vous souhaitez laisser un commentaire sur ce message ou sur un autre commentaire de user´s, remplissez simplement le formulaire ci-dessous.


Que sont les cardons ?

Vous vous demandez peut-être, que diable est un cardon, quand même ? Plante ressemblant au chardon, le cardon (aussi appelé cardone) pousse abondamment en Méditerranée et est généralement de saison de novembre à mars. Un proche parent de l'artichaut, le cardon ressemble un peu à du céleri sous stéroïdes, atteignant une hauteur de six pieds. Il a des feuilles épineuses gris argenté et des fleurs violettes en forme de pompons. Ce n'est pas exactement un légume d'apparence amicale et il ne vous fera probablement pas saliver à première vue.

À moins, bien sûr, que vous sachiez quel trésor pour le palais se cache sous ce vêtement protecteur…


Poulet Braisé Au Vin Blanc Aux Artichauts Et Orzo

2 cuillères à soupe d'huile d'olive extra vierge

1 1/2 livres de poitrines ou de cuisses de poulet désossées et sans peau

Sel casher et poivre fraîchement moulu

2 cuillères à soupe de beurre salé

4 gousses d'ail, hachées ou râpées

1 tasse de vin blanc sec, comme le pinot grigio ou le sauvignon blanc

1 1/4 tasse de bouillon de poulet faible en sodium

1 pot (8 onces) de cœurs d'artichauts marinés, égouttés et hachés grossièrement

1/2 tasse d'olives vertes dénoyautées

Zeste et jus d'1 citron

1/2 tasse de fromage feta en cubes ou émietté, pour servir

1 cuillère à soupe d'aneth frais haché, pour servir

Préchauffer le four à 400 degrés.

Chauffer l'huile d'olive dans un grand faitout ou une poêle en fonte à feu moyen-élevé. Assaisonner le poulet partout avec du sel et du poivre. Lorsque l'huile brille, ajouter le poulet et saisir jusqu'à ce qu'il soit doré, 3 à 5 minutes de chaque côté. Transférer le poulet dans une grande assiette.

Dans la même poêle, mélanger le beurre, l'ail et l'orzo et cuire jusqu'à ce que l'ail soit parfumé et que l'orzo soit grillé, 2 à 3 minutes. Ajouter le vin dans la poêle et gratter les morceaux dorés du fond de la poêle. Incorporer le bouillon de poulet, les artichauts, les olives vertes, le zeste de citron et le jus de citron. Augmenter le feu à vif et porter à ébullition.

Remettre le poulet et les jus recueillis dans la poêle. Transférer au four et rôtir jusqu'à ce que le poulet soit complètement cuit, environ 15 minutes.

Répartir le poulet et la sauce dans six assiettes, garnir de feta et d'aneth frais et servir.

Réimprimé de "Half Baked Harvest Super Simple" par Tieghan Gerard. Publié par Clarkson Potter, une empreinte de Penguin Random House, LLC.

Obtenez Essential San Diego, les matins en semaine

Recevez les grands titres de l'Union-Tribune dans votre boîte de réception les matins de la semaine, y compris les meilleures nouvelles, locales, sportives, commerciales, de divertissement et d'opinion.

Vous pouvez occasionnellement recevoir du contenu promotionnel de la San Diego Union-Tribune.


Peaches are easy to get ready for winemaking although it is laborious it is pretty simple to work your way through a batch of peaches.

As with any fruit make sure you give them a good wash under running water.

As I mentioned you want the peaches as ripe as possible without being rotten. If you have any bad spots on the peaches trim these away with a knife.

You now need to remove the stones from the peaches. Some peaches are grown with stones that slip out easily others you may have to trim around with a knife. You know which one is going to be easier.

Cut the peaches into quarters and you are good to start making wine with them.


How to Meal Prep

Learn how to meal prep with a few simple steps.

  1. You’ll need basic healthy ingredients like fruits, vegetables, seasonings, proteins, and whole grains to get started
  2. Once you’re home with your ingredients, get to prepping!
  3. Pre cut your vegetables and store them in an airtight container, mix seasonings, and trim and marinade meat, until you’re ready to use it all
  • Prepare the entire meal and cook all of the meal’s components. Protein, fruit, vegetables, and whole grains like Ancient Harvest Quinoa or a starch like Baby Red and Gold Potatoes , can all be cooked at once. Just store it in a tupperware and reheat it when you’re ready for a satisfying meal.

Variety is Key

Some people learn how to meal prep by cooking a large batch of something that is good for multiple meals (like a big pot of hearty soup ) and dividing that into several containers. This leaves you with several servings ready to go for meals throughout the week. But if you’re one to get tired of the same old thing every day, mix it up a bit. Try preparing two or three meals and alternating throughout the week. To get you started, try one of Tacoma Boys’ various organic dried pastas like Scialateilli’s Gentile ou Montebello’s Farfalle paired simply with jarred tomato sauce and fresh Portobello, Crimini, or Shitake Mushrooms. Then, consider something with different flavors like this simple Vegetable Stir Fry recipe by Once Upon a Chef.

Meal Prep Ideas


Recettes

A classic! You can't go wrong with homemade strawberry jam.

Strawberry Sangria

A good addition to the perfect summer night or you can adapt this recipe to enjoy Sangria year-round with fruits that are in season at that time!

Strawberry Shortcake Cookies

These cookies are a convenient adaptation of a summer treat that you can take on the go!

Strawberry Basil Iced Tea

You can also make this refreshing beverage with mint or other fresh herbs.

Spinach Salad with Strawberry Champagne Vinaigrette

This colorful vinaigrette can be made with fresh or frozen berries.

Strawberry Salsa

Great with corn chips, pita chips, or served on top of fish and chicken.

Whole Berry Strawberry Syrup

This strawberry syrup is an excellent way to preserve strawberries for winter. Tastes great on ice cream and pancakes!

Tarte sablée à la fraise

Frozen Strawberry Granita

Top with Jones Raspberry Rhapsody Wine for a cool, elegant, summer dessert.

Fresh Strawberry Pie or Crisp

This recipe always gets rave reviews! Includes an adaptation for adding rhubarb as well.

Blueberry Jam

A sure hit with your freshly picked berries

Blueberry Lemon Ricotta Pancakes

An interesting twist on the classic weekend breakfast food

Blueberry Relish

Great addition to a baguette with goat cheese (or your preferred cheese)!

Blueberry Zucchini Bread

One of our favorite teabread recipes!

Blueberry Basil Salsa

This fresh fruit salsa is the perfect dish for a summer picnic.

Blueberry Popsicles

Cool off with these fruity frozen pops.

Elisabeth's Double Good Blueberry Pie

Blueberry Cornbread

A hearty breakfast treat - great with fresh or frozen berries!

Lemon-Blueberry Chicken Salad

A fresh take on the typical chicken salad.

Peachy Blueberry Soup

Served with a crisp green salad garnished with sunflower seed or pecans, this soup makes a delightfully refreshing meal.

Roasted Tomato Soup

Locally grown tomatoes in this soup will really hit the spot

Creamy Cole Slaw

Fresh cabbage turned into this crisp salad is perfect for a picnic or as a side to dinner

Zucchini Linguine

Great recipe to use up the zucchini and yellow squash that are abundant towards the end of summer!

Beet Cake

A twist on a cake recipe that packs in some farm-fresh beets!

Green Goddess Dip

Use fresh-picked herbs to make a tasty dip that can accompany a vegetable platter and more.

Honey Roasted Red Potatoes

This roasted potato salad is delicious served warm and also packs well to serve at a picnic or BBQ.

Sesame and Swiss Chard Stir Fry

Use our rainbow colored Bright Lights Swiss Chard to create this asian-inspired stir-fry.

Garlic Scape Pesto

The scape of the garlic is harvested in late spring to allow the plant to focus its energy on producing a large bulb of garlic. Use the scapes as you would garlic, or make this delicious pesto - great on pasta, potatoes, and bruschetta, or in sauces and stir-fry!

Dinosaur Chips

Lacinato, or Tuscan, Kale has the same appearance as dinosaur skin. Use this kid-friendly recipe to make healthy veggie chips!

Kale Almond Pesto

An innovative way to incorporate more healthy greens into your diet.

Roasted Root Vegetable Hash

This colorful autumn hash can be made with a variety of squashes and root vegetables. Top with a poached egg for a beautiful brunch dish!


Japanese Knotweed

Polygonum cuspidatum
Native range: Japan, China, and Korea
Invasive range: Throughout North America and Europe
Habitat: Riverbanks to roadsides, often in dense clumps where little other vegetation can survive.
Description: Fast-growing and aggressive perennial that can reach 6 or 7 feet in height. Mostly spreading through rhizomes, or roots, shoots can sprout through heavy mulch and even asphalt. Leaves are alternate, egg shaped stems are hollow. Small white flowers bloom in late summer. The fruit, a single seed within a three-winged calyx, remains on the stem for a short time after senescence. The young shoots are edible.

Japanese knotweed shoots (via selfsufficientish.com)

It’s the 1880s. Frederick Law Olmstead, who, in his thirties, co-designed a little patch of ground in New York called Central Park, in his forties sells Boston on the Emerald Necklace, a whole new park system––and, in the process, he plants miles of parkway with a brand new import he thinks pretty and perfect for hedges, windbreaks, and erosion control. Olmstead was an abolitionist journalist. He invented landscape architecture. He made the case for preserving Yosemite Valley as a public park. He chose Japanese knotweed to line his highways. He made a big mistake. He’s not the only one.

It’s 2002. The forager Steve Brill calls knotweed “one of the premier wild foods of early spring. It is so abundant and invasive that gardeners and landscapers detest it.” Others are not so kind: this “fearsome colonizer of the peaceful lands” as the Brits call it (they should know) easily makes the Global Invasive Species List of the 100 worst invasives.

Knotweed grows fast this clip shows one meter of growth in only three weeks. So within days it will go from tender to tough catch it while it resembles what Brill calls a “fat, reddish asparagus stalk.” Last year’s dead stalks likely mark dense stands of new shoots. This is the best time to harvest it, though you can eat shots up to 1′-2′ tall, provided you remove the leaves and peel the bark. Related to rhubarb, it’s very sour and may act as a laxative the way rhubarb does, so use it sparingly at first.

Most importantly, be sure that any harvesting of Japanese knotweed does not result in its spread. Pieces of rhizome can stay dormant for years before sprouting. Never add knotweed to your compost or send it to a municipal compost center.

Dandy Knotweed Muffins

From Blanche Cybele Derby
author of My Favorite Plants

The best time to gather young knotweed shoots, up to about 8 inches, is in early spring. (The larger ones are tough and stringy.) Here in Massachusetts, that’s usually the end of April, though this year they were a few weeks early. Collect young Japanese knotweed stalks, up to about 8 inches. They grow like crazy, so you have to be johnny-on-the-spot to get them before they’re too high. Some people peel the outer skin off the shoots, but that can be tedious, and if you’re not careful, you may peel too much off, so I usually don’t bother.

Japanese knotweed stalks to measure 2 cups, minced
1.5 cups flour
0.5 cup dandelion flower petals, stripped from their base (do not include any green parts)
1 cuillère à café de levure chimique
1 cuillère à café de bicarbonate de soude
0.5 cup softened butter
1 tasse de sucre brun clair
2 oeufs
1 teaspoon vanilla
1 cup sour cream or yogurt

Snip off the pointy tops of the knotweed stalks and mince.

Combine flour, dandelions, baking powder, and baking soda in a small bowl.

Cream 0.5 cup butter with 1 cup brown sugar until fluffy. Beat in eggs one at a time and then add the vanilla. To this mix, alternately fold in the sour cream and dry ingredients until blended. Fold in the knotweed pieces. Divide the batter into greased muffin forms.

Bake at 350˚F for 15 to 20 minutes, until the muffins test done in the center.

Noter:
This recipe can be adapted to use 1/2 rhubarb & 1/2 knotweed and if dandelion petals aren’t available, pull apart red clover flowerheads and use those individual pieces. Feel free to experiment!

Knotweed Wine

4 lbs (2 kg) knotweed stems, cut into chunks and leaves removed
3 lbs (1.5 kg) sugar
1 t yeast nutrient
juice of 1 orange
wine yeast (all-purpose yeast will do, but champagne yeast preferred)
enough water to make up to 1 gal (4.5 liters)

Put knotweed into a straining bag, and put bag into a sterilized bucket.
Bring the water, sugar, orange juice, and yeast nutrient to boil and pour onto bag in bucket.
Let stand, covered, till cool.
Activate the yeast and add it to the bucket.
Keep the bucket covered for about a week, till the fermentation dies down a little.
Decant into a demi-john.
Treat as for other wines from here––though if your wine retains a vibrant pink at this point, stabilizing it with sulfite when bottling it will make the hue vanish.

Steve Brill’s Japanese Knotweed Sherbet

Japanese knotweed shoots, peeled if longer than 8″ and coarsely sliced
1 1/3 c orange juice (freshly squeezed is best)
1 1/2 c apple juice or other unsweetened fruit juice
1/2 c lemon juice
1/4 c canola oil
1/4 c vegetable glycerin, honey, barley malt, or rice syrup
1 T freshly grated orange rind
2 t vanilla extract
1 t lemon extract
1 t liquid stevia (optional)
1/2 t de sel

1. In a medium saucepan, simmer knotweed shoots in orange, apple, and lemon juice over medium heat, covered, until shoots are tender, about 10 min.
2. Transfer knotweed and juices to blender, and remaining ingredients, and process until smooth.
3. Chill mixture until cold (1 hr in freezer or 4 hrs in fridge).
4. Pour mixture into ice cream machine and freeze according to manufacturer’s instructions.
Makes 5 cups serves 5.

Strawberry knotweed pie

Adapté de Wild Plants I Have Known and Eaten by Russ Cohen.

Young, spring Japanese knotweed tastes similar to rhubarb, and makes a perfect partner with seasonal fresh strawberries in this beautiful pie. Knotweed first appears in April, and by May the young stalks of 1 to 2 feet high are ready to harvest by cutting just about the woody base and removing the leaves. This is a recipe for a two-crusted pie, but we’ve also made it using only a top crust and that works nicely as well.

3-plus cups sliced strawberries
3-plus cups peeled, sliced Japanese knotweed stalks (cut stalks in half lengthwise to reduce any trapped air space inside, and then in 3/4- to 1-inch pieces, as you would cut rhubarb)
1 tasse de sucre
1/2 cuillère à café de muscade moulue
1 teaspoon cinnamon
1/2 cuillère à café de piment de la Jamaïque moulu
Flour, as needed for filling and rolling
Dough for crust (below)

1. Preheat oven to 425 degrees. Mix the filling ingredients together in a bowl if runny juice accumulates in the bowl, stir a tablespoon or so of flour into the filling to help absorb it.

2. Spread out one ball of dough with the base of your hand, then use a rolling pin to roll it out to approximately 1/8-inch thick, adding flour to the pin, counter, and/or dough if they get sticky – or roll the dough between 2 sheets of wax or parchment paper dusted with flour. Place in the pie plate. Pour filling into the pie plate. Repeat the process with the second ball of dough and cover filling (or cut into 1/2-inch strips and place over filling in a lattice pattern).

3. Place on a cookie sheet and bake for 20 minutes at 425 degrees, then 25 minutes more at 400 degrees. The pie is done when the filling bubbles over and the crust is golden. If the pie crust is getting too brown in one or two places before the rest is done, place a small piece of aluminum foil over that spot to slow the browning.

Dough for crust
1 2/3 cups all-purpose flour
Pinch of salt
5 tablespoons cold butter
5 tablespoons vegetable shortening or lard (or all butter, if preferred)
7 tablespoons cold apple or orange juice

1. Pour flour and salt into a food processor. Dice butter into small pieces and cut shortening into big pieces and add to processor, and pulse until coarsely chopped (small lumps are okay). Add cold juice and pulse until it begins to ball up.

2. Shape into two balls, wrap in wax paper or plastic wrap, and refrigerate for 30 to 60 minutes.

Other Recipes from Russ Cohen and the New England Wildlife Society

Andy Hamilton’s Japanese Knotweed Vodka

Recipes for Itadori

Japanese knotweed, or itadori as it is known in Japan, is enjoyed throughout its native country. Here are two traditional recipes.
Shikigami: Where the Wild Things Are
Shizuoka Gourmet

I’ve made quite a few knotweed recipes, it’s probably my favorite invasive to chow down on!
Far and away my favorite though is the Knotweed Gazpacho recipe I made (and continue to make) every spring.

Knotweed, Cucumber & Avocado Gazpacho (serves 2 for lunch)

3 cups roughly chopped Japanese knotweed, peeled if needed
2 cucumbers,
1 jalapeno, seeded and sliced
1 avocado, diced
1 cup quality veggie stock or broth
3 cloves of garlic, sliced
1/2 roughly chopped, green bell pepper
handful of roughly chopped cooked shrimp, optional
poivre noir
huile d'olive
1. Saute the garlic in olive oil until fragrant, about 1-2 minutes, do not brown.

2. Boil 3 cups of water. Once boiling, add your sliced knotweed. Blanch for ONLY 30 seconds–the water may not even come back to boiling, and that’s ok. As soon as the knotweed turns the slightest olive green, drain and run under cold water to stop the cooking.

3. Peel and seed your cucumbers. Roughly chop 1 1/2 cucumber, and dice 1/2 of one.
Once the knotweed has returned to room temperature, add the knotweed, veggies (except the 1/2 cucumber that has been diced), cooked garlic and veggie stock to a food processor. Pulse until smooth, working in batches if needed.

4. Season to taste with black pepper, Top each portion with shrimp (if using) and diced cucumber. Serve immediately

I was excited to find this inspirational website.

The Cambridge Conservation Commission in Northern Vermont is working on a Japanese Knotweed Program this summer . . . we started mapping it last year, and have been busy educating the public about what it is, how it spreads, and what can be done about it. We have held one community action event so far this year (a JKW Party – cutting, learning, taste-testing), and are planning two workshops (on July 13 and July 20) on invasive species identification and mapping. Eating it, of course, is enjoyable revenge! We have particularly enjoyed Ama Hannan’s of Nama Farm Chutney (http://namafarm.webs.com), as well as strawberry-knotweed jam , knotweed muffins, strawberry-knotweed fruit leather, and knotweed pesto (see below for recipes):

Knotweed Chutney – May 2013 Ama Hannan of Nama Farm, Jericho VT
3lbs Knotweed, washed, deleafed, chopped in 1/2 inch sections
1lb sweet Vidalia Onion, chopped fine into 1/4inch cubes
1 cup Golden Raisens
1/2 cup Currents
1/2 cup Raisins
3 1/2 cups Raw Sugar (Demerara or Sugar In The Raw)
3 cups Apple Cider Vinegar (or white malt vinegar)
3 teaspoons ground Ginger or fresh finely grated Ginger root
1 teaspoon Coriander
1 teaspoon ground Nutmeg
1/2 teaspoon ground Allspice
8 Cloves
1/2 teaspoon Black Peppercorns (or more, to taste)
3 teaspoons golden Mustard seed
2 teaspoons Tumeric powder
1 teaspoon Cayenne Hot Pepper powder (or less, to taste)
3 teaspoons good Sea Salt (or less, to taste)

Combine all ingredients in large Stainless Steel or Enamel pan. Use a wooden spoon or stainless stirring slotted spoon. Bring to a boil, stir constantly. Simmer gently uncovered until spices blend and syrup has thickened. taste, add more sugar if you think it needs more. add Lemon juice to bring up acidity for canning if it has mellowed – I used 2 tablespoons, as I like it very tangy!
Can as BALL instructs for safety.. I use Pressure canning, but high acid items like this can be Water bath canned, as always, in clean jars w new lids & rings.

This chutney is simply great on rice, chicken, fish, pork, chickpeas, tofu, tempeh, and seitan!

ETI responds: We tried this chutney earlier this month at an invasivore meal in Charlotte. C'était divin. If you can’t make it to Nama Farm or the local farmer’s market near Cambridge, Vermont, to buy some, do try to make this at home!

Strawberry-Knotweed Fruit Leather
modified from: http://the3foragers.blogspot.com/2013/04/japanese-knotweed-recipe-knotweed-fruit.html
4 Cups JKW peeled and chopped
1 Cup strawberries
1 tasse d'eau
¼ Cup sugar

1. Place the JKW, strawberries, and water in pot bring to a boil. Reduce to a simmer and stew for 10 minutes.
2. Add sugar and cook 3 minutes. Remove from heat
3. Puree and let cool. Spread puree about 1/8” thick in a dehydrator fruit tray. Dry at 150° until leather is dry to the touch.

Strawberry-Knotweed Jam
Yield: about 6 half-pints

2 cups crushed strawberries
2 cups chopped knotweed
1 package powdered pectin
¼ cup lemon juice
5 ½ cups sugar

Combine strawberries, knotweed, powdered pectin and lemon juice in a large saucepan. Bring to a boil over high heat. Add sugar, stirring until dissolved. Return to a rolling boil. Boil hard 1 minute, stirring constantly. Retirer du feu. Skim foam if necessary. Ladle hot jam into hot jars, leaving ¼ inch headspace. Adjust two-piece caps. Process 10 minutes in a boiling-water canner.

Knotweed Pesto
Erica Laxer

3 cups Japanese Knotweed
1 gousse d'ail
2/3 cup sunflower seeds
1/3 tasse d'huile d'olive

Put it all together and blend it in a food processor or with a hand blender.

For a creamier texture add:
½ cup low fat cottage cheese

Optionnel:
chopped chives
sel et poivre au goût

Serve as a dip, or with pasta (hot or cold).

Knotweed Muffins
Modified from Vickie Hepburn’s basic muffin recipe

1 ¾ cup flour
¼ tasse) de sucre
2 ½ tsp baking powder
½ cuillère à café de sel
1 oeuf
2/3 cup milk
1/3 c stewed Japanese Knotweed*
1 cup add-ins (e.g. finely chopped raw knotweed, diced apple, blueberries, nuts, chocolate chips etc)

* start with approx. 1 cup raw knotweed chopped, add ¼ cup water, sprinkle of sugar, dash of lemon juice cook over medium heat for about 10 minutes until apple sauce-like (experiment with maple syrup instead of sugar and water).

1. mix dry ingredients
2. mix wet ingredients
3. mix both together
4. add add-ins
5. bake at 400oF for 25 minutes

WARNING – DISPOSE OF KNOTWEED SCRAPS WISELY

Japanese Knotweed is good to eat, and has many nutritionally beneficial properties. However, it is also a very invasive plant that is spreading throughout Vermont. It is important that our harvesting and processing actions do not spread it further. It can regenerate from extremely small pieces (<10mm of rhizome (root), or a small piece of stem). Therefore, please be very careful with your scraps. DO NOT compost off-cuts. Instead allow them to dry out fully, or rot completely (e.g. in black plastic bag) before disposing of them.

The Cambridge Conservation Commission encourages people in the community to find uses for Japanese Knotweed a way to help educate one another, as well as reduce the abundance of this species. It is hoped that in the future, economic benefit from knotweed-based products can be, in part, used to control the further spread of this plant. Thank you for being part of this project.

For more information, contact Sara Lourie (sara.lourie [at] mail.mcgill.ca).

Hi there. We in Portland, OR print a zine that’s quarterly. It doesn’t run ads and is paid for by the Portland State University student group called the Cascadia Branch. Our website is http://cascadia-pdx.org and we would like to reblog and potentially print some articles from your blog. Would that be alright with you? We would certainly give you credit and link you.

I have newly discovered this site and find it wonderful.

I want to chime in with Jeremy about being cautious when harvesting and also add a note about the poisons being used to control this invasive. You really need to check with local groups that are working on this problem so you don’t inadvertently get poisoned. Correct me if I’m wrong but I believe one method used in my washington area is to knock the stalks down when they are tall before they bloom then come back in the spring and do a focused injection into the shoots right as they start to come up. Just be aware and check out what’s going on in your local area before harvesting.

Knotweed makes a terrific sour mix. Boil water and shoots with sugar and viola.

Here is another recipe I found in a Korean site. (It’s salty and can be eaten as a side dish with rice.)

- Take leaves and wash them thoroughly.
-Blanch them in hot water until wilted, and then dunk them in cold water for a couple of hours (this step is optional, some people prefer not to blanch.)
- wash the leaves 3-4 times and them lay them out to dRy out in a clean, sunny place.
-After dried (about 2 hours in the sun and one hour in a partly shady place,) place the leaves into a glass jar.
-Fill up the glass jar with soy sauce so that all the leaves are submerged. The leaves will rot or grow mold if they’re not submerged in the soy sauce. One idea is to put a clean stone to press down the leaves. Then screw on the lid tightly.
-This will last for 3-4 days. After the 4th day, pour out the soy sauce and boil. After it cools down completely, add it back to the glass jar. Repeat the process every 8 days, and keep the jar in a cool, dry place. Refridgerating is optional. The final product has a shelf life of 2 months as long as you bool the soy sauce mixture.

Excuse my spelling, I’m on my phone ):

To serve, take the leaves out with a dash of the soy sauce. Eat with the leaves wrapped around the rice(: enjoy!

Here is another recipe I found in a Korean site. (It’s salty and can be eaten as a side dish with rice.)

- Take leaves and wash them thoroughly.
-Blanch them in hot water until wilted, and then dunk them in cold water for a couple of hours (this step is optional, some people prefer not to blanch.)
- wash the leaves 3-4 times and them lay them out to dRy out in a clean, sunny place.
-After dried (about 2 hours in the sun and one hour in a partly shady place,) place the leaves into a glass jar.
-Fill up the glass jar with soy sauce so that all the leaves are submerged. The leaves will rot or grow mold if they’re not submerged in the soy sauce. One idea is to put a clean Stine

I live in Maine and there is the plant in my back yard!

I have no problem with eating invasive plants but I have yet to see anyone who spews all this info and these recipes include the detriment of collecting at the WRONG TIME and/or using the WRONG METHOD. Leaving bits in the ground of this plant will only encourage more to grow – sure, for eating this may be great but it entirely defeats the purpose of trying to control this noxious plant. Collecting purple loosestrife is another. There are thousands of seeds on a blooming plans so if collected at that time, seeds go everywhere!

I have been on the grassroots level of trying to educate backyard gardeners about this invasive plants for years and when this new line of thinking came out (as I said, it in itself is not a problem) w/o the precautions throws everything helter-skelter.

I will not be able to attend, but I do hope that Mr. Roman will speak to this concern (and not just give it a glance) at the upcoming conference in Seattle.


Voir la vidéo: Préparation des Vendanges 2017 (Décembre 2021).